Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲
jack burton

Quartz ! ! ! Vous avez dit Quartz...

Recommended Posts


Portrait d'un faux, bien évidemment quartz brésilien.

Ce type d'inclusion est très rare en France, donnant l'impression d'un fantôme "corrodé".

Bonjour,

Petit aparté au sujet du quartz avec inclusions de chlorité...

Notre question va paraitre un peu naïve mais bon, nous sommes des amateurs passionnés certes, mais amateurs tout de même...

Si nous avons bien compris tes propos si ce quartz était Français ce serait une pièce exceptionnelle, compte tenu de sa rareté, et donc sa valeur (marchande) en serait déclupée... en plus du Massif du Mont Blanc...

Toutefois cette exceptionnalité n'est pas aussi à double tranchant ? Aussi pourquoi mettre en jeu sa réputation par une supercherie aussi grosse, qui serait immédiatement dénoncée par le type de clientèle suceptible d'être intéressée par l'acquisition de ce genre de pièce...

N'existe-t-il pas dans le domaine de la Minéralogie comme dans celui des Arts, encore que nous considérons la Minéralogie comme une branche du domaine des Arts puisque chaque Minéral est une création unique de Dame Nature... Donc n'existe-t-il pas des experts indépendants habilités à délivrer un certificat attestant l'authenticité et l'origine de la pièce...

Il y a des minéraux qui sont estimés à 10 000, 15 000 dollards voir même plus... là, il vaut mieux ne pas se tromper ou être dupés quand on les achète...

Avec un expert, il n'y aurait plus d'équivoque étant donné que ce dernier engagerait sa responsabilité en délivrant le certificat d'authenticité...

Bonne journée,

V.B

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des quartz chlorités de ce type sont industriellement exploités au Brésil. Ils sont magnifiques… mais brésiliens. Le premier qui a écrit cette étiquette sciemment erronée l'a probablement fait dans ce cas moitié pour l'argent, moitié dans les vapeurs d'un stimulant rouge bien connu…

Quand aux experts, sur le marché de l'art, ils exercent un métier plein d'embuches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins la grande majorité des "posteurs" pour signifier que le document que vous avez proposé sur les Quartz est vraiment magnifique, du beau travail! Je me suis régalé, merci!! :bravo:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Jolies photos. Pour les explications sur la couleur, voir avec les pros, mais ça me semble bien vulgarisé.

Néanmoins, si ça doit finir dans géowiki, il y a quelques affirmations à discuter.

1) Ce minéral, un des plus fréquent de l'environnement humain (environ 13% de la croûte terrestre), se trouve et se forme dans toutes les catégories de roches et dans toutes les conditions de milieu.

2) Si bien que l'on retrouve le quartz partout et dans toutes les tailles : depuis la particule aussi fine que la poussière (quartz microcristallin) jusqu'au cristal de plus d'un mètre (quartz macrocristallin) découverts généralement dans des filons à températures elevées...

3) Le temps passant la tectonique des plaques se mit en place. Ca et là, des fractures provoquant des abaissements de pression permirent à la roche mantellique plastique de se liquéfier puis, de se transformer en magma et, de remonter par ces fractures (fentes alpines). Ainsi se formèrent les premières concentrations de gisements de minéraux...

4) Sans oublier le rôle fontamental de l'eau dans la formation des critaux... Lorsqu'elle est fortement chauffée (300°) et sous haute pression, l'eau est un agent dissolvant d'une efficacité exceptionnelle : en remplissant les failles de la roche primitive, elle dissous le quartz présent dans la roche ainsi que les autres minéraux...

5) La croissance extrêmement lente des cristaux dans les fentes alpines durant plusieurs millions d'années, alliée à un élément incontournable : les atomes du cristal de roche, c'est à dire ses différents éléments se réunissant selon un schéma régulier (atomes molécules ou ions), conjugués à une organisation, interne des plus rigoureuse, constituent sans doute, les principales raisons de leur transparence exceptionnelle et le leurs formes régulières.

6) - Le quartz laiteux :
C'est un quartz incolore mais trouble en raison de sa formation en moyenne température... le quartz ne cristallise en cristaux transparents que dans solutions hydrothermales à température assez élevée...

1) Non, le quartz n’existe pas dans toutes les roches et encore moins dans tous les milieux (polymorphes du quartz). Par exemple, pas de quartz dans la plupart des roches mafiques à ultramafiques, dans les syenites nephéliniques... etc. Ne pas oublier non plus que même dans les roches clairement felsiques, le quartz peut-être entièrement remis en solution (par exemple formation d'episyénites à partir d'un granite).

2) Idem, pas partout. La relation entre la taille du quartz et la température de cristallisation me semble assez douteuse (voir (5) ci-dessous). La calcédoine et l'opale sont bien des formes amorphes de silice. Ces deux espèces n'ont donc aucun autre rapport avec le quartz que leur chimie.

3)Là, deux questions. Premièrement, avons-nous des évidences de fusion partielle du manteau par décompression adiabatique le long de failles dans les Alpes? Deuxièmement quelles concentrations minérales seraient associées à ces remontées de magma basique?

4)C'est bien le modèle de formation des quartz hydrothermaux. Du coup, pourquoi invoquer le manteau au milieu de tout ça?

5)Sûr de ce timming? Ce n'est pas parce qu'un cristal est grand qu'il a mis des millions d'années à se former. La vitesse de cristallisation d'un minéral dépend avant tout de la vitesse de diffusion des éléments qui le constituent à l'intérieur du fluide/magma minéralisateur. cette vitesse de diffusion est certes contrôlée en partie par la température, mais il existe d'autres paramètres très importants: la viscosité du fluide, la concentration en éléments (ici, Si et O), la forme sous laquelle ces éléments sont disponibles dans le fluide (complexes silicatés?, silice dissoute? ...), la présence et l'abondance des fondants (H2O, F,B....). Voir les travaux de Morgan et London sur les pegmatites de Ramona pour se convaincre que l'on peut faire des cristaux décimétriques en très peu de temps (quelques jours à quelques mois d'après leur modèle) à des températures inférieures à 300°C.

6)Pareil, quels sont les travaux sur le sujet? Pourquoi la température serait le seul facteur ou le facteur principal contrôlant la pureté d'un quartz dans les systèmes hydrothermaux?

Merci pour la synthèse.

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jack Burton, tu trouveras difficilement plus expert que notre ami Otto...!

effectivement a mon avis egalement le quartz chlorité n'est pas français...

Mais il y a toujours une part d'erreur possible sur une localisation ; parfois certaines pieces de localités différentes sont extraordinairement similaires, y compris la gangue et seule une analyse en labo peut distinguer des differences de taux de composition chimique trahissant la provenance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de soucis Laurent Saint Clair on cherchait à comprendre le mécanisme du vendeur... On a eu les explications :-) Quant aux experts tout à fait d'accord avec l'analyse d'otto lidenbrock... On est bien placé pour le savoir... un vrai parcours du combattant...



Loic 81 merci pour ton appréciation au sujet des photos, tes explications et rectificatifs par apport au quartz, mais je ne pense pas que nous aurons le temps de le rentrer sur Géowiki...



Histoire de voir


et de Savoir ! ! !



Valanni - Blackbird


Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu sur un site de vente...
AGRANDIR
  • _BbO7_Vg_mk_KGrHqEH-EEEquWVUihgBKv_ID7iP

Quartz jacaré du Minas Gerais au Brésil, enfumé.

Jacaré veut dire alligator en portugais, lorsque ce type de quartz cristallise en gerbe sa structure fait penser à la peau d'un alligator.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jacare veut dire "crocodile" en brésilien je crois, en gros ce sont des Quartz, souvent fumés (parfois améthystés), dont la distribution des surcroissances/multitude de cristaux parallèles, sur les faces rappelle la peau du-dit animal.

Exemple : jacare quartz

C'est une sorte de mix visuel entre un Quartz fenêtre et un Quartz cactus/cathédrale.

Voilà voilà...

JeF

PS : ha ben Kayou a répondu en même temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Informations complémentaires sur les Quartzs, notamment au sujet d'un cristal de Chummibort, Binntal, Valais - Suisse contenant des inclusions d'anhydrite dissoutes naturellement...

Nous avons posé la question à Nicolas (Dr. Nicolas Meisser, Conservateur au Musée Cantonal de Géologie de Lausanne) afin de savoir suite à quel(s) mécanisme(s) ces inclusions d'anhydrites avaient pu se dissoudre naturellement dans le quartz... qui a également eu la gentillesse de nous adresser une photo en gros plan du-dit quartz pour illustrer sa réponse...

"Dans l'observation tous les cas de figure sont possibles :

- Inclusion d’anhydrite relique : le minéral est encore présent, l’inclusion a donc été « blindée », mais c’est un cas extrêmement rare.

- Négatif d’inclusion d’anhydrite : il ne reste que l’empreinte négative, mais on voit un conduit ouvert dans laquelle l’eau hydrothermale a pu passer pour dissoudre l’anhydrite (cas du Chummibort, photo).

- Négatif d’inclusion d’anhydrite : il ne reste que l’empreinte négative, mais on voit PAS de conduit dans laquelle l’eau hydrothermale a pu passer pour dissoudre l’anhydrite : le conduit de dissolution a été cicatrisé par le quartz. Il s’agit généralement de fine fractures naturellement « recollées » par la suite." (Nicolas Meisser).

post-20649-0-18771000-1441614220_thumb.j

post-20649-0-34476900-1441614230_thumb.j

Quartz anhydrite de Chummibort Binntal, Valais, Suisse

Photo : Nicolas Meisser

A suivre

V.B


Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Petit apparté à propos des quartzs trouvés près Galenstock (Uri) pour ceux que cela intéressent, dans les Rapport sur les Travaux de la Sociéte Physique et d'Histoire naturelle de Genève lu par le Dr H-C Lombard, on peut lire page 15, un compte rendu détaillé de le trouvaille fait par professeur Favre, précédé par un compte rendu mon moins intéressant sur le glacier du Rhône, et suivit par un rapport sur les mollusques fossiles des environs de Lemberg en Gallicie... Histoire de voir ! ! !

post-20649-0-28194800-1441656840_thumb.j

Il existe un quai Revillod à Genève...

Musée d'Histoire Naturelle de Genève

A suivre...

V.B

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...