Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Recommended Posts

Sur une falaise de la crique de Bolata - côte nord de la Bulgarie, coordonnées 43°22'53"N et 28°28'12"E, on voit cette cette structure bizarre de couches courbées concentriques. Cela n'a pas l'air d'être un pli. Comment expliquer la formation? Est-ce que quelqu'un à une idée?

post-10543-0-97217100-1411402196_thumb.j

Sur cet photo on a une vue d'ensemble de la falaise. L'"objet" en question est vers le milieu.

post-10543-0-46960700-1411402212_thumb.j

Link to post
Share on other sites

Salut et merci pour ces photos qui titillent le bulbe de la curiosité.

As-tu des infos sur la géologie générale du coin, et sur ces strates en particulier (nature des sédiments...calcaire ? lacustre ?) ?

Sur la vue générale, ces "bourgeonnements" sont visibles tout le long de la strate.

A+

Link to post
Share on other sites

C'est marrant, ça se répète sur les strates entre les sédiments plus clairs, mais pas au-dessus.

post-18100-0-55118900-1411405611.png

Mais j'arrive pas à voir si ces sédiments clairs sont eux aussi plissés :question:

Et ils sont composés de quoi ces trucs clairs, gypse? Une couche savon, comme ça, pour dire un truc, je sais pas si c'est possible..

Link to post
Share on other sites

Voici une vue encore plus générale de cette falaise. J'ai indiqué par une petite flèche rouge l'endroit de la photo 1.

post-10543-0-45756400-1411932795_thumb.j

Et avec une flèche violette d'autres anomalies similaires, qu'on voit de plus près sur la photo suivante:

post-10543-0-70433000-1411932837_thumb.j

Malheureusement je n'ai pas trouvé sur le net des informations géologiques sur ce lieu, à part ce lien qui nous explique que cette région est un morceau de plateforme moésienne (page 80, zone verte SD sur le croquis): http://popups.ulg.ac.be/1374-8505/index.php?id=1436&file=1&pid=784

Voici quand même quelques observations personnelles: -suite sur la page suivante à cause de la limite de 1000 Ko


Link to post
Share on other sites

En dehors du cadrage de la photo, vers la droite, c'est -à-dire du côte opposé à la mer, la falaise fait place à une pente très raide où grimpe un sentier aménagé avec des marches, ce qui m'a permis de constater que les strates blanches sont d'un calcaire qui m'a semblé banal. J'ai ramassé un morceau de cette roche rouge très friable qui alterne avec les strates de calcaire.

Elle s'effrite avec les doigts. Petite effervescence à l'acide (sulfurique de batterie auto, c'est ce j'ai sous la main), ce qui n'est pas étonnant parce qu'on voit sur la photo du fragment lavé des petits grains de calcaire blanc. Cette roche est très poreuse, elle absorbe instantanément les gouttes d'eau.

Fraîchement cassé post-10543-0-09241700-1411933552_thumb.j

Passé sous l'eau post-10543-0-67266200-1411933566_thumb.j (la pièce à sensiblement la même dimension qu'un euro)

De l'autre côté de la crique, c'est-à dire à 250m de distance, les falaises comportent beaucoup plus de roche rouge, encore plus rouge - c'est la vraie couleur, je n'ai pas retouché la photo – que sur la falaise montrée plus haut.

post-10543-0-05987500-1411933630_thumb.j

Il y a là aussi des anomalies mais c'est confus, pas net et il peut y avoir aussi des suintements de surface.

Link to post
Share on other sites

La dernière photo des anomalies n'a pas été acceptée, bien que le total des photos ait été sous 1000Kb. Sur géoforum c'est 1000 Ko. C'est peut être l'explication?

Du coup puisqu'elle est seule je la mets en en grand format ,994Kb.Une fois chargée dans Géoforum elle fait 306Kb

post-10543-0-52582300-1411936746_thumb.j

Les formes blanches arrondies sont bizarres

Link to post
Share on other sites

Salut,

c'est une figure sedimentaire que l'on apelle "convolute bedding", elle montre une deformation plastique du sediment peu litifié (induré) soit pendant le dépôt de la formation géologique (syn-sedimentaire) soit juste après celui ci (post-sedimentaire).

Quant au "moteur" de cette deformation il faut etudier ceci en detail, parmis les hypothèses des mouvements gravitaires, liés à une surcharge de sédiments ou a des secousses seismiques,etc...

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour Quaternaire,

Au moins tu m'apprends que ce genre de (dé)formation est quelque chose de connu. Il y a en effet plusieurs images de convolute bedding sur le net, quoique aucune ne ressemble vraiment à ma première photo. J'ai l'impression, probablement fausse, que le vide central était occupé par un tronc d'arbre autour duquel se sont en quelque sorte enroulées les couches de sédiments quand ils étaient encore mous, avant d'être recouverts par la strate d'au-dessus.

Les mouvements gravitaires semblent exclus, puisque les strates sont sensiblement horizontales, comme on peut le voir sur la vue d'ensemble de la falaise.

En fait on voit seulement une coupe de cette structure, elle serait plus facile à comprendre si on pouvait la voir en 3 dimensions.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Après de long mois de silence me revoilà sur geoforum. Encore une fois je participe à un sujet lancé par Christophe Reuss qui, décidément est dans tout les bons coups !

Ca me fait penser à des figures d'échappement de fluides. Les sédiments encore gorgés d'eau sont pressés comme une éponge par l'arrivée catastrophique de dépôts gravitaires, expulsant l'eau qui en cherchant à s'échapper déforme le litage récemment acquis. Pour l'anecdote, j'avais posté une structure similaire observée dans le Nord de la Grèce dans des sédiments continentaux fluvio-lacustres miocènes de la région du strymon. Les barres qu'on observe au-dessus sont les olistolites (x100 m à x Km) tombés dans le bassin provoquant l'échappement des fluides à l'origine de telles structures.

la photo se trouve là http://www.geoforum.fr/topic/3851-photos-de-failles-et-de-rejets/?p=268364

Les turbidites sont souvent accompagnées de ce type de figures (taper load casts sur gogole).

A prendre avec des pincette parce que la sedimento de faciès sur photo, c'est pas bien solide:

La granulo de ces dépôts est relativement grossière (sable grossiers sur les photo d'échantillons post #6) et semble assez bien trié. Les strat ont l'air assez isopaques et continues (panorama post#5). J'ai pas vraiment d'arguments (peu de faune? ça a pas l'air très coquillers) mais la couleur me fait plutôt penser à du continental ou de l'estuarien assez proximal. Peut-être des dépôts de delta front ou de la turbidite lacustre (mais ça doit être un grand lac)?

Sinon je fais aussi de la cartomancie et je lis les lignes de la main :)

En espérant que ça aide.

Guilhem

Link to post
Share on other sites

Bon retour

Ce qui me turlupine ici c'est aussi les facies karstiques.

Et pour la structure en question on peut se demander si ce pourrait être une forme organique algaire ??? avec des croissances encroutantes.

Va être compliquée à échantilloner la bestiole.

sur 21.jpg, on distingue une espece de structure encroutée sur le même type d'idée.

Avec de la biblio bulgare sur ces falaises on devrait pouvoir orienter les recherches.

Link to post
Share on other sites

En dehors du cadrage de la photo, vers la droite, c'est -à-dire du côte opposé à la mer, la falaise fait place à une pente très raide où grimpe un sentier aménagé avec des marches, ce qui m'a permis de constater que les strates blanches sont d'un calcaire qui m'a semblé banal. J'ai ramassé un morceau de cette roche rouge très friable qui alterne avec les strates de calcaire.

Elle s'effrite avec les doigts. Petite effervescence à l'acide (sulfurique de batterie auto, c'est ce j'ai sous la main), ce qui n'est pas étonnant parce qu'on voit sur la photo du fragment lavé des petits grains de calcaire blanc. Cette roche est très poreuse, elle absorbe instantanément les gouttes d'eau.

Fraîchement cassé attachicon.gif22.JPG

Passé sous l'eau attachicon.gif23.JPG (la pièce à sensiblement la même dimension qu'un euro)

De l'autre côté de la crique, c'est-à dire à 250m de distance, les falaises comportent beaucoup plus de roche rouge, encore plus rouge - c'est la vraie couleur, je n'ai pas retouché la photo – que sur la falaise montrée plus haut.

attachicon.gif24.JPG

Il y a là aussi des anomalies mais c'est confus, pas net et il peut y avoir aussi des suintements de surface.

Et bien si je devais faire une lame mince ce serait dans ces faciès d'arénite calcaire où j'espérerais trouver du Microcodium.

A l'occasion, trouve un labo qui te fait ça et on en reparle.

Link to post
Share on other sites

sur 21.jpg, on distingue une espece de structure encroutée sur le même type d'idée.

Sur la 28 on a deux unités à strati perturbées (si c'est la starti ou bien une formation bioconstruite) au sein d'une strati horizontale ou on remarques des figures decimetriques verticales (terriers?)

Link to post
Share on other sites

Si vous regardez de plus près, on remarque qu'une partie du banc calcaire blanc (la base) s'interrompt sur la structure concentrique.

Ce qui plaide en faveur d'une forme indurée précocément, sous entendu une construction organique calcaire, d'origine algaire ou coloniale corallienne par exemple.

Link to post
Share on other sites

Oui, Next, une construction organique calcaire. Sans être spécialiste, je trouve intuitivement cette explication plus plausible et convaincante qu'une déformation gravitaire qui donne plutôt des formes en cloche, en champignon ou en vagues, tandis que sur la première photo il y a des couches concentriques dont la croissance semble s'être amorçée autour d'un noyau (tronc d'arbre?).

Sur ma photo 21, en observant le gros encroutement de gauche, on dirait que les strates du dessus ont ployé sous son poids et que celle du dessus est interrompue. Ça veut dire que pendant qu'elle croissait cette construction organique affleurait le fond ou le dépassait.

Tu me conseilles de contacter un laboratoire, je précise que je ne suis qu'un amateur très occupé professionnellement dans un tout autre domaine que la géologie, et je n'ai pas du tout le temps, ni le budget, ni les introductions nécessaires pour m'en occuper. J'ai juste assez de temps et d'énergie pour mettre de temps en temps dans Géoforum quelques photos ou réflexions dans le double but de satisfaire ma curiosité et de montrer quelque chose qui peut intéresser d'autre participants.

A propos de la photo 28 , la stratification est en effet tellement perturbée qu'on ne peu pas y distinguer grand chose, sauf je crois, au-dessus des blocs tombés, dans le coin inférieur gauche, un ouverture de grotte comblée, puisqu'il ya d'autre grottes juste à côté, comme on peut le voir sur cette photo:

La falaise de la photo 28, prise sous un autre angle, est au dessus et à droite de la maison sans toit.

Non, Maxime, je n'ai pas vu de fossile.

Link to post
Share on other sites

Intéressant ! J'avais jamais entendu parlé de stromato miocènes. Du coup j'ai un autre truc qui peut être intéressant aussi. Aucune idée de ce que ça vaut (j'ai lu en diagonal) mais ça a le mérite de donner des cartes paléogeographiques de la paratethys au Cénozoique et de débroussailler un peu la chronostrat regionale pour tes futures expéditions Christophe.

http://www2.uibk.ac.at/downloads/oegg/Band_92_95_116.pdf

Voilà.

Link to post
Share on other sites

Stromato miocènes : y en a un paquet autour de la Méditerranée (et pas loin de chez nous, au sud de l'Espagne) durant les événements messiniens, ces bestioles - façon de parler - adorant les eaux chaudes sursalées à faible profondeur...

Avec le refroidissement pléistocène, faut désormais aller les chercher sur l'autre rive, par exemple dans les chotts tunisiens...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...