Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

julien84000

Importante crise sismique sous le Bardarbunga

Recommended Posts

Géniale cette vidéo !

Souhaitons que ça en reste là...

Concernant les vols aériens, le site de Eurocontrol qui gère le traffic ne dit rien de plus pour l'instant, seulement qu'il n'y a pas de nuages de cendre (pour tempérer un peu les info alarmantes qui circulent à travers les média).

L'éroport de Reykvavic fontionnent normalement, pour le moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Souhaitons que ça en reste là...

Ouh! Là! Malheureux! T'es pas fou de dire ça sur ce post, tu vas te faire lyncher par les afficionados! :rigoler:

Vu que c'est fissurale et que ça se passe dans un désert loin de tout, espérons que ça grossisse beaucoup plutôt!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moi ou ce qui est sortis est sortis par des passages qui existaient déjà ?

A la vue de la vidéo, j'ai l'impression que l'éructation de cette nuit a réutilisé les restes d'une ancienne éruption fissurale.

- on peut pas parler d'éruption la, juste d'un gros prout ( d'ailleurs c'est peut être ce qui c'était produit sous le glacier quand ils ont cru qu'il y avait éruption... ) -

Ah, au passage les webcams sont toutes saturées... pas moyen d'avoir une image de la zone tout de suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu la même impressio nque toi mais on voit quand même quelques coulées fraichement refroidis

dur de se faire une idée avec google maps

et ce matin ça degazait surtout en effet

e ntotu cas l'activité sismique reste intense

au resto il y a vait BFM TV avec JM Bardintzeff qui parlait .... mais il n'y avait pas de son ....

vive le bureau pour retrovuer la video :-)

http://www.bfmtv.com/international/islande-alerte-rouge-apres-l-eruption-d-un-volcan-830957.html

..... mais ce qu'il dit est ce qu'on se dit tous depuis des jours : ça peut en rester en la comme devenir catastrophique ..... allez laissons faire la nature ... ila evoqué le Laki ... si un journalsite catastrophiste met la main dessus on va en vendre des masques à gaz

sinon la webcam sur la fissure refonctionne pour ma part

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pire n'est pas la cendre sauf pour nos avions ..

les gaz du Laki ont fait bien plus de mal .... et c'était bien uen éruption fissurale

"Il existe une toute petite possibilité que cette éruption soit plus grave, comme celle de Laki en 1783, auquel cas la perturbation des vols serait le cadet de nos soucis : les conséquences sur le climat et l'agriculture dans l'hémisphère Nord pourraient se révéler infiniment plus graves. Pour vous donner une idée, quelques recherches avancent que l'éruption de Laki aurait donné son point de départ à la Révolution Française..."

http://www.atlantico.fr/decryptage/islande-et-volcan-bardarbunga-entrait-en-eruption-1711415.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu la même impression que toi mais on voit quand même quelques coulées fraichement refroidis

dur de se faire une idée avec google maps

Avec Google Earth je pense à la 64°48'38.41"N 17°21'30.16"O...

En fait je suis bête... Il y as les coordonnées sur la photo de l'IMO :

Avion : 64°55'44"N 16°41'64"W

Cible : 64°51'19"N 16°52'17"O

Il y as effectivement une ancienne fissure eruptive juste à coté des coordonnées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet je ne lis que la moitié aussi, je trvaille un peu a ubureau et je ne suis pas concentré sur l'éruption :-)

sur la cam c'est redevenu tres calme : juste un peu de vapeur, et pas de lueur

ça remue encore beaucoup .... à suivre

et pour les coordonnées c'est assez proche de l'askja tout de même : 15 km environ

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Ouh! Là! Malheureux! T'es pas fou de dire ça sur ce post, tu vas te faire lyncher par les afficionados!" hehehe

Oui moi aussi quand je regarde la carte sismique je ne peux m'empêcher de penser au Laki ...

Pour ce qui est des chaudrons il y a une probabilité importante que des solfatares sous glaciaire existent non ? Un bon regain d'activité et pfiout ça fond ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'avait des sismomètres au Laki ????!!!!!!!

Plus sérieusement, qu'est ce qui vous fait penser au Laki plutôt qu'à une autre fissurale plus cool ?

Amitiés à tous, Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je voudrais vous faire part d'une reflexion que je me fait depuis que cette éruption s'est produite. C'est une idée, une hypothèse que j'ouvre, mais que seules les analyses faites sur les échantillons pourront à mon sens lever. J'en ai déjà un peu discuté via twitter hier avec 3-4 volcanos, qui ne sont pas chauds pour elle, mais je ne veux pas rédiger de post sur le blog tout de suite avec ça, c'est un peu complexe et ca n'aidera pas à y voir plus clair à ceux qui le lisent.

Par contre je me dit que ça peut être sympa de partager ça avec les communauté du géoforum, histoire de (re)lancer une discussion et de passer un moment en attendant la suite des événements :-).

Le constat est le suivant:

- un dyke important se met en place depuis le 16 août, avec un joli volume de magma. Celui-ci est à priori plutôt basaltique (basique disons) vu la vitesse à laquelle il se déplace.

- Ce magma juvénil est, à priori, riche en gaz

- la zone du Holurhaun où s'est produite l'éruption a été le siège d'une éruption pour la dernière fois en 1797, éruption attribuée à l'Askja, bien qu'il y ait en fait un doute et pourrait être attribuée au Bardarbunga (j'ai appris ça ce matin), sur la base de la composition des laves.

- L'éruption s'est produite exactement (pas 10 m à côté) sur la fissure de 1797 (enfin je crois que c'est elle).

- l'éruption a été courte, faiblement explosive (très peu d'activité de fontaines) et très peu effusive (coulées courtes). La faible explosivité implique à priori un magma pauvre en gaz.

Les particuliarités de la situation sont donc les suivantes:

1- comment un magma venu des profondeurs, donc à priori riche en gaz, peut-il s'exprimer à la surface avec toute les caractéristiques d'un magma à priori dégazé?

2- combien y a-t-il statistiquement de chances pour qu'une même fissure éruptive soit empruntée 2 fois à plus de 200 ans d'intervalle?

Voici donc mon hypothèse (écrite en gras et soulignée), dont je serais tout autant ravi de la voir validée que sabrée (c'est comme ça que la science progresse). Je rappèle, pour celles et ceux qui n'auraient peut-être pas l'habitude, qu'une hypotèse s'émet toujours à l'affirmative, et que ce n'est que par le travail de recherche et d'argumentation que l'hypothèse est, in fine déclarée valide ou invalide. Il ne faut donc pas être surpris de la manière dont je pose cette hypothèse. Je précise aussi que je ne suis en capacité que d'éméttre une hypothèse, une idée, pas de la valider ou de l'invalider puisque je suis devant mon pc, pas devant un icp-ms ou aes, ni même devant un microscope pour étudier les échantillons.

Le magma émis hier matin n'est pas celui du dyke, mais un magma plus ancien, stocké sous la plaine de l'Holurhaun. C'est peut-être celui de 1797, responsable du champs de coulées qui entour la fissure éruption d'hier, ou un autre, qui a pu rester stocké après la fin d'une éruption antérieure. Ce peut être aussi un magma laissé par une phase d'injection de dyke non éruptif antérieure, qui aurait dégazé. Ce magma ancien peut s'être stocké soit sous forme d'un dyke, soit sous forme d'un sill, qui aurait été perturbé, "poussé à l'éruption" si je puis dire, par la progression sous-terraine du dyke qui progresse depuis le 16 août.

Arguments pour:

- cette idée explique la supposée incohérence de la teneur en gaz pour les magmas du dyke et celui émis hier

- les images aériennes faites hier montre une masse sombre qui occupe l'un des cônes de la fissure de 1797. Elle ressemble à une sorte de mini-dôme et pourrait tout à fait être une lave ancienne déjà presque solide (ou solide) émise comme un piston pendant l'éruption. Je l'appèle "le plug" pour aller plus vite. Il n'a clairement pas le comportement d'une masse émise à l'état fluide. Les coulées émises ont aussi un aspect étrange mais je ne sais pas quelles conclusions en tirer car il faudrait des observations directes d'échantillons pour aller plus loin, et pas des photos chottées à plusieurs centaines de mètres de distance. Je vous met une photo de ce "plug" et des coulées.

post-11950-0-40799800-1409385608_thumb.j

- cela explique que ce soit la exactement même fissure qui ait rejoué: le magma émis hier était déjà présent sous la fissure. C'est cette coincidence en particulier qui m'a d'abord fait penser à cette hypothèse.

- on a pu observer la veille ou l'avant veille que des failles ou des fissures déjà présentes en surface dans la plaine étaient perturbées par l'arrivée du dyke. Le contexte est donc plutôt favorable à cette hypothèse.

- j'ai du mal a imaginer qu'un dyke à priori riche en gaz se connecte à la surface de la Terre et que la dépressurisation qui se met en palce à se moment là n'entraine pas une éruption plus importante...

Arguments contre:

- les modélisations de refroidissement faites pour les dykes basaltiques indiquent qu'ils peuvent cristalliser en quelques dizaines de jours ou semaines. Cela laisse peu de chances pour l'hypothèse d'un vieux dyke perturbé, mais ça ne ferme pas la porte d'un sill. Cela laisse surtout peu de chances au magma de 1797 d'avoir pu refaire éruption à cause du dyke actuel.

- les coulées ont beau avoir un aspect étrange, elles n'en restent pas moins qu'elles se sont écoulées et même chenalisées, ce qui indique un comportement plutôt fluide et donc une lave à haute température, plutôt compatible avec l'état du magma dans le dyke.

- la sismicité à un peu baissé suite à l'éruption ce qui peut s'expliquer par la libération d'une partie du magma du dyke par l'éruption.

Voilà l'idée et les arguments contradictoires que j'ai pu synthétiser après le bref échange d'hier avec des volcanologues.

Pour finir il est clair que seule l'analyse des échantillons récolté hier donnera de nouvelles pistes et pourra probablement trancher. Si les observations au microsope montrent une roche déjà blindée de microcristaux, cela impliquera qu'elle a stagné un moment dans la croûte et pourra exclure un magma en provenance du dyke. Si elle est aphyrique ou très peu cristalisée, c'est que c'est un magma neuf, même dégazé, qui a été émis et il ne pourra provenir que du dyke.

On verra bien :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca serais pas déconnant... si on prends comme hypothèses que la mise en place du Dyke fait rejouer toutes les failles du coin en extension et qu'il restait une poche de magma non refroidie de 1797.

De plus quand on regarde le lien que j'ai mis ce matin avec tout les séismes, on ne voit pas trop le cheminement vers la surface, alors qu'on distingue clairement la progression du dyke entre 5 et 10km de profondeur.

Personnellement je pense qu'il y a déjà eu une ou deux autres sorties de magma similaire à celle que l'on as pu voir, lors de ces 15 derniers jours.... sour le glacier.

Une aurai été détectée par l'IMO, mais l'autre serai passée inaperçue et c'est maintenant ( avec les chaudrons apparaissant sur le glacier ) que l'on peut voir ou cela c'est passé... Ce qui est dommage c'est qu'il n'y a pratiquement pas d'informations sur ces fameux chaudrons détecté par le survol TF-SIF.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est qu'une impression, mais je dirais que la zone noire de la photo est plutot la paroi interne du spatter cone edifié sur la fissure. on retrouve les memes structures entre la partie claire et la partie sombre. Elle serait sombre juste parce qu'elle est a l'ombre (soit sa propre ombre de paroi surplombante, soit l'ombre de un panache blanc qui s'exhale du centre du cone)

Ca ne me choque pas tellement que le magma qui constitue le dyke actuel soit relativemen pauvre en gaz, au contraire. Ca expliquerait meme assez bien pourquoi il a tant de mal a monter vers la surface et privilégie la propagation horizontale.

On trouve dans l'histoire recente Islandaise un précédent assez similaire aux evenements actuels: l'eruption de 1875 dans le systeme fissural de l'askja. Le magma basaltique avait fait eruption a plus de 50km au N d'Askja, pres de Dettifoss, une eruption en plusieurs phases et peu volumineuse, puis le volcan central de l'Askja, destabilisé par l'injection de dyke avait produit une puissante eruption plinienne. Toute la question est de savoir si le volcan central du Bardarbunga sera déstabilisé aussi. Les gros seismes (M>5 pour des seismes volcaniques c'est vraiment hors du commun) qu'on enregistre sur la caldera semblent prouver qu'il est serieusement perturbé. Mais comment? On a beaucoup parler d'une injection de magma basaltique dans une chambre de vieux magma rhyolithique qui peut déclencher une éruption. Ca a été observé tres souvent (et dernierement a l'Eyafjallajökull), mais ici il semblerait plutot que le dyke prend son origine dans la chambre magmatique située sous la caldera, et que celle ci s'affaisse en réponse au soutirage de magma. La grand question est : Est-ce qu'un effondrement de caldera pourrait depressuriser le systeme et provoquer une eruption du magma rhyolitique?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait Robin je pense que tu as raison: c'est l'autre patie du cône mais ce qui est surprenant c'est qu'il apparait noire et homogène sur toutes les photos que j'ai vues, sauf sur une et de fait, à aucun moment il ne m'est apparu comme étant dans l'ombre (il n'y a pas d'ombres portées ailleurs sur les photos...). Du coup la photo du haut et l'argument qui va avec sautent. En tout cas c'est dingue comme on peut se faire avoir par un effet d'optique tout bête.

Comme quoi c'est toujours important de demander son avis à la communauté :-).

Sinon dans l'idée, que je n'exclue pas non plus, que la magma soit déjà pauvre en gaz, alors je suppose que la mise en place du dyke seerait plutôt la conséquence d'une phase de rifting qu'une intrusion en force de magma non?

Pour l'Askja 1875 la situation est d'autant plus similaire que certaines études indiquent que l'éruption plinienne a été précédée d'une phase d'affaissement importante, visible en surface, au niveau de la caldera (Á.R.Hjartardóttir, 2008). Une des condeitions serait qu'il y ait une poche de rhyolite "éruptible". Des infos là-dessus?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non web cam en rade et pas d'info

les plus fortes secousses se situent sur l'edifice Bardabunga lui même par contre .....

pas mieux que ce que vous avez mis pour l'éruption

pour la cam j'ai raffraichi 5-6 fois hier pour obtenir l'image enfin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...