Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


DESERT

Les conglomérats

Recommended Posts

En train de trier des photos du crétacé de Venaco, j'ai repensé à ce fil...

 

Un bon gros orthoconglomérat (= peu de matrice, dominé par les clastes) oligomicte (= quasiment un seul constituant), et mal trié de surcroît.

Où les élements sont parfois si énormes, si peu arrondis, et si imbriqués que (de loin) ça mime la roche d'origine en place - à savoir le marbre jurassique gris sous-jacent.

 

Heureusement, certains bancs sont plus "classiques" d'aspect... aidés par l'érosion et l'altération (le peu de matrice ressort, qui semble d'ailleurs préférée par les lichens).

De toute façon on trouve toujours ici ou là quelque beau galet de granite pour trahir la vraie nature du dépôt.

 

20161019-P1280322.thumb.jpg.f8af2bf7d4647c3c3848da8a3fcfc52e.jpg

20161019-P1280331.thumb.jpg.ebc101d67049cf425179ac49831c5a5e.jpg

20161019-P1280334.thumb.jpg.1a0ad8beb8cd982085e2382611dac7e4.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites


Devenus interchangeables, alors qu'il y a une nuance subtile (et pas toujours requise) : en gros, -mictique porte sur la nature, -génique sur l'origine, et les deux ne sont (idéalement) pas utilisés pour les mêmes objets. Un conglomérat oligomict[iqu]e, un olistostrome monogénique.

 

En regardant ma biblio, -génique semble plutôt répandu dans la littérature francophone (ou documents de locuteurs non anglophones). Laquelle n'est qu'une partie mineure de la littérature sédimentologique mondiale.

 

Un autre débat passionnant en perspective, nature vs. structure vs. processus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur "conglomérat rouge et vert" (Fm de l'Alturaja, qu'on dirait plutôt "brèche" vu l'arrondi assez faible), c'est également du crétacé (~aptien). Daté récemment par la palyno.

Et pour leur image, ils ont forcé sur Photoshop (et la compression jpeg dégueue)... leur affleurement en vrai est un poil moins flashy :triste:

 

20160622-P1270512.thumb.jpeg.8835ad79cd05eaddea9adf97359b310d.jpeg

 

Par contre du vrai bon gros conglo éocène (celui de Palasca), ça donne des taffoni intéressants...

20151009-P1260105.thumb.jpeg.058910ce7f93b5c5aa22a464d0ff351f.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a des faunes ?

 

euuh, les auteurs ont l’air d’avoir un avis Eocene : « L’âge de ces conglomérats est post-Lutétien supérieur et vraisemblablement contem- porain de la mise en place de la nappe. »

 

au sujet des conglo de Venaco, idem :

 

https://www.researchgate.net/publication/251700676_Definition_et_datation_de_la_Formation_de_Venaco_Corse_depot_d'origine_gravitaire_d'age_Priabonien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Le conglo de Palasca, avec ses taffoni rigolos, est éocène [post-]Lutétien, lui - il contient des galets et lentilles à forams lutétiens :D)

 

J'ignore vraiment pourquoi les auteurs de la brochure CRDP ont écrit ça au sujet des conglos verts et rouges Alturaja... tout le monde semblant être depuis longtemps tombé d'accord sur un âge "Crétacé sup" (faute de mieux ; quelques mauvais fossiles strati d'allure "cénomanienne" trouvés dans une variante latérale du faciès). Du coup la découverte récente de pollens bien conservés à cachet "aptien" renforcerait plutôt une attribution "Crétacé inf" ou "Crétacé à peine Sup", ce qui a en plus le mérite de coller avec le cadre strati local au sens large (évolution de la provenance des éléments en rapport avec l'érosion de la marge corse). Corrélations strati + provenance + conservation de microfossiles crétacés de différents phylums... Pas très parcimonieux d'y voir de l'Éocène post-Lutétien.

 

Oui, la masse de conglomérats dite "poudingues (et grès) de Venaco" est clairement paléogène (qq arguments pal évoquent au moins l'Éocène basal). Très siliclastique, avec souvent de beaux galets de quartz noir, c'est lui :

20161019-P1280336.thumb.jpeg.8846115e1e2405b9f7196436c950dc25.jpeg

 

 

Le conglo que je montrais en premier (la "blocaille" de calcaire gris jurassique) se trouve en-dessous ; nécessairement post-Jurassique sup (les bouts de calcaire), et pré-"Poudingues de Venaco d'âge au moins Éocène basal". Ce conglo à bouts de calcaires qui affleure à Venaco est jugé "Crétacé pré-Sénonien", par corrélation avec une série très semblable datée par forams à une quinzaine de km au N.

 

Bref, c'est toujours chianf ces unités où y a pas une ammonite ou un mammifère pour trancher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet alors il reste sans doute un gros boulot de prospection et synthèse pour dater précisemment et établir la chronologie de ces conglomérats. Ce qui est probablement crucial pour l’histoire de la dérive du bloc Corso-Sarde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, les contraintes chrono sur ce style de roches laissent souvent à désirer. Datation relative obtenue via encadrement (bracketing) entre des unités elles-mêmes pas toujours super bien datées, tout ça en l'absence de bons marqueurs in situ qu'ils soient paléonto ou géochimiques (et vu les processus en jeu, y a risques de contamination/mélange).

Bon, quand même, une conjonction parcimonieuse d'indices permet de hasarder quelques propositions pas déconnantes :) Mais post-Lutétien pour la Fm Alturaja vert-rouge, y a une co(q)uille je crois.

Pas facile non plus d'estimer les durées et vitesses de dépôt, a fortiori dans un contexte géodynamique très changeant (Crétacé Inf à Eocène : évolution entre rifting téthysien et subduction alpine...) L'extension, dérive et exhumation corso-sarde est plus tardive et mieux datée (oligo- à miocène) cf. photo d'un "conglo à conglo" que j'avais postée y a qq temps.

 

Pour reprendre l'exemple de la Fm "poudingue de Venaco" par Ferrandini & Co., elle n'est datée (<Priabonien) "que" dans sa partie supérieure. Rien n'interdirait en principe d'attribuer un âge très différent à la base de cette même Fm (p.ex. <Yprésien, soit ~15 Ma pour déposer 1000m de conglos, par giclées). Ceci d'après la présence de forams remaniés dans un faciès supposé latéral plus au N. Tout ceci en espérant que cette corrélation soit solidement établie... Or on est en présence de bancs pas évidents à suivre sur le terrain, et un diachronisme de ces niveaux de base reste également possible : faudrait de la sédimento et strati de compét' pour y voir plus clair mais bonjour le mal de tête pour quiconque résoudra ces questions passionnantes (?) (en tout cas pour 3 gusses dans le monde).

 

Mais c'est pas dit que les Venacais voient d'un bon oeil qu'on échantillonne dans les soubassements de leurs murs... ;)20140925-P1240299.thumb.jpeg.19dada5c9c2108922d5990d1dcb75cc9.jpeg

 

Les Palascais, plus accueillants, mettent des ouatères pile en face de (mini-)affleurements de conglos (pour encourager aux debris flows ? lâcher des turbidites entre deux coups de marteau ? s'il y a du boudinage entre deux formations crétacées, est-ce des K-K boudins ?)

20151009-P1260093.thumb.jpeg.ea34607d2fb8ea81d27b792c7fb12441.jpeg

(si si, c'est un affleurement du "poudingue de Palasca", au sol, sous le muret tout à droite)

 

(désolé pour l'humour lithoscatologique)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

NON pas taper... c’est beau ce site.

oui 3 gusses potentiellemenr interessés pour dater ces choses.

si tu insistes il y en aura bientôt un quatrième!

à savoir de quel océan (Ligurian Tethys et cie) avorté intra-méditerranéen parle-t-on ?

 

Beaucoup d’interp possibles.

où placerais-tu le bloc Corso-Sarde au Bartonien ?

=> au Nord des Baléares

=> au Sud des Baléares

 

Bonne chance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 01/04/2018 à 01:39, Drealiste a dit :

J'ignore vraiment pourquoi les auteurs de la brochure CRDP ont écrit ça au sujet des conglos verts et rouges Alturaja... tout le monde semblant être depuis longtemps tombé d'accord sur un âge "Crétacé sup" 

20161019-P1280336.thumb.jpeg.8846115e1e2405b9f7196436c950dc25.jpeg

 

Tout le monde sauf 9 auteurs ?

ADDCAC12-EBC2-4454-9C05-58EFE9876A14.thumb.jpeg.76c2d4341655d6b7dd26a85b87f74e0d.jpeg

 

Un avis sur la position de la Corse à l’Eocène ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On 4/8/2018 at 10:47 AM, Next50MY said:

 

Tout le monde sauf 9 auteurs ?

ADDCAC12-EBC2-4454-9C05-58EFE9876A14.thumb.jpeg.76c2d4341655d6b7dd26a85b87f74e0d.jpeg

 

Un avis sur la position de la Corse à l’Eocène ?

 

Les auteurs eux-mêmes (en tout cas ceux qui ont bossé sur la strati de Balagne ; tous ne s'y intéressent pas) semblent avoir un avis pour le moins bizarre, si l'on en juge seulement par l'attribution stratigraphique fluctuante au sein de cette même brochure CRDP.

Je subodore une coquille, ou une confusion avec une autre unité bréchique purement tectonique.

Les publis ultérieures concernant la Fm de l'Alturaia sont, elles, cohérentes (cf. articles de Marroni, Vitale-Brovarone, notices des cartes géol. etc.)

 

Avis : elle était encore accolée au sud de la France et largement submergée (pas de rotation ni exhumation), pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est à vérifier, en relation avec l’histoire des Pyrénées (qui se prolonge offshore), de la chaine des Bétiques et des Baléares, l’histoire du bassin de Valence et celle du Golfe du Lion.

 

L’âge de ces conglomérats Corses me semble un point important pour ces reconstitutions.

 

Pour ceux de Venaco, une partie Crétacée et une partie Priabonienne ?

ou l’intégralité Eocène, au paroxysme des contraintes pyrénéo-provençales ?

Quelle est l’argumentation pour la partie Crétacé compte tenu de ceci ?

 

21F63A31-DF28-49B3-A5F8-61E41F49C7CE.jpeg.17a9807d7cb4c173c6b9338694559d3b.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brèches à éléments calcaires du Razzo Bianco à Venaco et de Caporalino à Francardo, crétacé.

Conglomérat dit "Fm de Venaco", éocène p.p.

 

"Compte-tenu de ceci" = la publi qui parle d'un sujet différent, je vois pas comment en tenir compte. T'as du mal avec la strati locale, on dirait... T'aurais peut-être dû venir au stage de terrain, on y était encore ce vendredi :D
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est bonne ta blague

compte tenu de ce que tu dis toi même cette nuit ...plus haut la lithostratigraphie « locale » est confuse

alors je repose ma question

Comment dates tu cette formation à éléments calcaires située à Venaco (qui n’est pas la formation de Venaco, histoire de simplifier) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 17/04/2018 à 00:27, Drealiste a dit :

Je subodore une coquille, ou une confusion avec une autre unité bréchique purement tectonique.

Ce ne serait pas la seule vu le bullshit hors d'âge sur l'évolution tectonique de la région mis en avant dans ce (vieux) doc.

 

Je relance d'une brèche polygénique co(a)rse à éléments cristallins (micaschistes et orthogneiss varisques entre autres) et gros pavés de calcaire du Malm Prépiémontais, que j'ai peut-être déjà postée :

 

909728426_aff62(2).jpg.35a5bf9f3f0d41f9ac2fe2ed2e39b136.jpg

1488782282_aff62(3).jpg.1ec325def04537431281e9044063bae3.jpg

1997055828_aff62(4).jpg.a73075fecb139eddebbff458d338b97f.jpg

geol50.PNG.f8fd0b8a8e268339ffe8895eb2d1299e.PNG

 

Elle affleure à l'extrémité NE du Cap Corse, ce qu'en dit la notice de la carte :

"Albo-Cénomanien. Brèches de Tamarone et arkoses. Ce puissant ensemble détritique affleure sur le rivage sud de Tamarone et dans les îlots de Finocchiarola. On passe insensiblement des arkoses aux brèches de Tamarone. Ces brèches polygéniques, inorganisées, ont une granulométrie très hétérogène, emballant des éléments de toutes tailles, certains blocs atteignant plusieurs mètres cubes. Elles sont essentiellement constituées de roches de « socle » : granites et rhyolites, gneiss, micaschistes et quartzites. L'étude de ce matériel (M. Durand-Delga et P. Vellutini) a montré que les granites et les rhyolites étaient identiques à ceux, si spécifiques, de la Corse nord-occidentale autochtone. Ces brèches remanient aussi, en moindre abondance, des calcaires à débris de socle de type Caporalino (Malm prépiémontais). Un de ces éléments nous a fourni Protopeneroplis striata, forme du Dogger—Malm (Lluch, 1983). Certains auteurs s'accordaient à placer ces brèches et arkoses au sommet de la série détritique et à leur attribuer un âge éocène. Cependant, cet ensemble est surmonté par le flysch calcaréo-gréseux, dans lequel les mesures de polarité, bien que compliquées par des microplissements, semblent indiquer une série, « en grand », normale"

 

peybernes2001.thumb.png.5a698b66d38d498b5580a8132a94052f.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 15/10/2019 à 16:43, Kayou a dit :

Brèche à chat

Faille (normale) à chat même ! C'est rigolo, ça a l'air tout intraformationnel avec disruption des bancs calcaires dans la matrice pélitique. Peut-être fluidification à basse température (syngénétique probablement pas, plutôt postgénétique et même récent) d'ailleurs parce que ça fait pas brèche hydraulique 'chaude' avec ces clastes flottants non jointifs et pas dissouts. Et pas de ciment néoformé. Les dernières photos font même très talus clastique en base d'escarpement de faille sous-marin.

Il y a une foliation métamorphique dans les clastes (c'est Schistes Bleus apparemment) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tout dans le marbre.

Oui, curieuse cette brèche à éléments parallélépipédiques (dur à caser à l'oral, ce mot !) non émoussés.

Merci Lucailloux, pour ton analyse.

Celle à chat est sur le sentier qui monte au monastère de Chozoviotissa (là où on a vu les plis plissés), dans la série "marbres à lits siliceux", au centre-sud sur la carte, en violet.

Les autres sont prises sur la route principale (dans le Centre-Est), dans le violet aussi probablement...

1758314009_GolAmorgos2.thumb.jpg.dd9f1cb2acb937c1b614cdb603d6eaf7.jpg

 

668498053_GolAmorgos5.thumb.jpg.4cda53fcc47027e6a6aced03bd01126e.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kayou a dit :

là où on a vu les plis plissés), dans la série "marbres à lits siliceux

Ok donc là on est sur une déformation fragile qui post date la déformation ductile et le métamorphisme associé. Probablement dans les épisodes extensifs Tertiaires (je sais plus si c'est Miocène ou encore plus récent) du bassin égéen. Il y a moult publications là-dessus mais j'avoue les survoler plus que les lire en général... Je vais chercher

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...