Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

marnes de la région de Sinceny associées a de la limonite


Recommended Posts

Les sables à Microcodium sont un autre bon exemple de "sediments issus d'altérites".

Personnellement je les inclus dans les altérites car elles ont un faible transport depuis leur formation parentale.

Non , tu ne dois pas les inclures dans les altérites, c'est une nouvelle formation géologique a part entière puisqu'à la base on a ce que l'on apelle en pédologie une discontunuité lithique( un materiau sur un autre). En pédologie lorsque l'on observe un sol, on fait gaffe aux indices pouvant nous montrer ces discontinuités. En effet, le sol (la partie vraiment pedogenetique ayant subit la bioturbation et un effacement total de la structure ou fabrique de la roche initiale) peut être issue d'un materiau (roche) different de son assise (substrat). Parfois nous avons besoin de faire des analyses poussées en mineralogie, terre rares pour trancher.

En cadeau un schema qui resume ma pensée.

post-889-0-71342000-1414139965_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Dans cette classification, la formation des Sables à Microcodium est une altérite contaminée.

why ?

Because, l'essentiel du contenu est remobilisé sur place avec une fraction exogène, certes.

Dans ce contenu:

- des éléments de craie saine ou transformée,

- une proportion importante d'éléments d'origine organique végétale (les Microcodium) qui a continué l'altération karstique

- une fraction siliceuse sous deux formes :

=> argileuse issue de l'altération karstique : voir la fraction néoformée (smectite + Kaolinite) caractéristique de la limite P/E dans la Montagne de Reims.

=> exogène par "pollution" externe : Transport éolien et fluviatile => cela reste à étudier dans le détail.

- une fraction non négligeable d'Oxydes ferriques (limonites / goethite), reprise de la partie sommitale de la craie très riches en nodules ferriques.

ces oxydes donnent la couleur jaune à ocre très caractéristique des sables à Microcodium.

Tu peux considérer que cette formation est localisé à l'exutoire des résurgences karstiques du relief émergé de la craie des environs au Paléocène. Regarde la figure 3 qui illustre simplement le modele classique :

http://sierm.eaurmc.fr/sdage/documents/guide-tech-3.pdf

Au mois d'aout j'ai fait quelques brasses dans des conduits karstiques sur la carte de mon avatar, avec une eau à une vingtaine de degrés, grosso modo c'est ce qu'on aura pu faire a la limite Paleocene/Eocene... je te recommande l'experience.

Consulter la thèse de Enoch et les publications de l'Université de Reims pour en savoir plus. ainsi que les sites webs pedagogiques des memes auteurs & associés.

Enameril peut sans doute apporter un avis en connaissance de cause : parfaitement d'accord avec sa définition de calcarénite, sans précision génétique :

http://www.geoforum.fr/topic/27391-le-patrimoine-geologique-de-la-champagne-ardenne/#entry468285

Mais sinon je comprends ton avis tranché de pédologue, ci dessous une personne qui te rejoint, mais perso toujours pas convaincu que ce soit autre chose qu' une altérite de la craie

Le schéma résume parfaitement la situation :

http://web.ac-reims.fr/lithotheque/html/sites/trepail/trepail22/interpretation.html

http://web.ac-reims.fr/lithotheque/html/sites/trepail/trepail22/cartgeol.html

D'ou ma question pour toi Quat : Penses tu que cette roche peut faire partie du domaine des régolithes autochtone (au sens des specialistes du BRGM) ? ou bien du simple fait de la mobilisation, même in-situ, on doit la mettre dans la categorie régolithe allochtone ?

Link to post
Share on other sites

pour préciser :

Non , tu ne dois pas les inclures dans les altérites, c'est une nouvelle formation géologique a part entière

non ce n'est pas une nouvelle formation à part entière, puisqu'en dessous il existe la partie "Marnes à blocs de craie durcie" qui est le processus d'altération antérieur, comportant lui même aussi des microcodium. Le pb c'est que pour la formation des marnes à blocs de craie durcie juste en dessous, je pense que c'est du tranporté aussi - peut-être des colluvions sur le paléo-relief crayeux au Paléocène -, donc il faut être cohérent sur la notion d'altérite - question adressée au prof de Sci Nat qui a fait l'interp ici:

http://web.ac-reims.fr/lithotheque/html/sites/trepail/trepail22/interpretation.html

puisqu'à la base on a ce que l'on apelle en pédologie une discontunuité lithique( un materiau sur un autre).

Il existe bien des discontinuités lithiques, le transport existe, et c'est donc l'élément à discuter sur l'appellation altérite.

En pédologie lorsque l'on observe un sol, on fait gaffe aux indices pouvant nous montrer ces discontinuités.

Est-ce que le cas similaire existe dans les arènes granitiques, avec des discontinuités et des figures sédimentaires et un déplacements de quelques dizaines de metres ? sans doute ...

En effet, le sol (la partie vraiment pedogenetique ayant subit la bioturbation et un effacement total de la structure ou fabrique de la roche initiale) peut être issue d'un materiau (roche) different de son assise (substrat).

Ici les Microcodium sont des structures millimetriques qui ont désagrégé la craie progressivement directement sur la roche saine, sur des parties altérées ou en périphérie de manchons racinaires.

Parfois nous avons besoin de faire des analyses poussées en mineralogie, terre rares pour trancher.

En cadeau un schema qui resume ma pensée.

attachicon.gifalterite.jpg

Link to post
Share on other sites

Bon, on ne serra pas d'accord concernant la "nouvelle formation". Mais en tout cas c'est un nouveau materiau. Si tu l'inclues (a toi de definir ta formation) , tes sables constituerons tout de même une nouvelle séquence.

Quid de l'echelle de temps? Est ce que les marnes a blocs sont datées? Qu'en est il des sables sus jacents? Pour ces questuions je demande des datations pour un même endroit Car j'imagine que ces formations presentes des mêmes facies regionaux (d'un coté à l'autre du bassin) mais diachrone.

Pour revenir sur tes questions, en pédologie (paleopedo) et géologie du quaternaire, oui si il y a discontinuité lithique il y a une sequence erosive puis un dépôt donc un transport. Ce dernier peut être très faible (metrique) c'est le cas des solifluxions par exemple à kilometrique. Tes sables rentres a mon avis dans cette categorie car il sont manifestement issus d'un ependage fluviatile.

Link to post
Share on other sites

Il n'y a aucune faune dans ces formations à Microcodium. Du fin (Calcarenite) et du conglomératique pour la partie sableuse. L'extension est restreinte à la périphérie des massifs calcaires, et là ou je les ai vus, souvent au dessus des Marnes à blocs de craie durcis. Mais ces microcodium se retrouvent aussi, dispersés et moins fréquents, dans certains niveaux du Thanétien, plutot en sommet de sequence marine. Ce qui donne une datation indirecte, mais incertaine car la période d'altération de la craie est considérée comme très longue entre fini Crétacé et Sparnacien.

Je pense comme d'autres que les karsts de ce secteur sont initiés au Paléocène [travertins à feuilles du Thanétien à quelques km, pas très connu + celui de Sézanne très connu = résurgences karstiques paléocènes] et que les sables à Microcodium (et en partie les blocs de craie durcie pour les périodes de crue) proviennent de la vidange (multiphasée entre le Paleocene et le Sparnacien) des conduits karstiques. Cette vidange se poursuit encore actuellement.

Il est probable que du cheiroptère ou du rongeur sera trouvé un jour dans les sables à Microcodium étant donnée la richesse des bestioles trouvées dans le secteur dans des lithologies différentes argilo sableuses ou calcaires, mais "théoriquement" d'age équivalent. C'est assez fun de nager sous terre avec des chauves souris au dessus de la tête...

Link to post
Share on other sites

Pierreux ton affleurement n'est pas fossilifère en revanche il est possible qu'il soit un equivalent de ce qu'on discute avec Quaternaire.

Pour avancer dans la comprehension pourrais-tu apporter des precisions sur les communes ou tu trouves ces niveaux de Marnes grises avec des manchons racinaires ferrugineux ?

Hein Quat, la premiere image, ça a une bonne tete de paleosol sur alterite de la craie, ou pas ?

Link to post
Share on other sites

Next, Il est interresant de voir que d'après Kozir (2004), les microcodiums seraient des marqueurs du debut de la colononisation du relief récemment émmergé par des espèces pionnières.

Kosir, A., 2004. Microcodium revisited: root calcification products of terrestrial plants on carbonate-rich substrates. Journal of Sedimentary Research 74, 845–857.

Link to post
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 5 years later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...