Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

Un livre sur les minéraux et la minéralogie de la France


Recommended Posts

Merci à tous deux pour l'accueil de l'ouvrage qui a pour but de donner du plaisir aux collectionneurs et à être utilisé…

La lanarkite est bien une gloire couronnée de la minéralogie pyrénéenne ? Louis-Do a photographié une remarquable prehnite de Lourdes pour le LRM100.

J'ai essayé d'osciller entre toutes les régions de France, "les espèces pour collectionneur" les classiques, les "minéraux nouveaux", les gisements incontournables et les nouveaux (2 espèces de Laguépie, quand même). Le prix de l'ouvrage est au plus près du coût, si tout se passe bien, un tome II pourrait utilement compléter le tome I.

Pour ce qui est du quartz, j'ai essayé d'écrire un texte plutôt novateur et les photos sont presque un alibi ; j'aime beaucoup certains quartz pyrénéens.

De "grandes espèces françaises" manquent à l'appel bien sûr, les marcasites et autres chalcostibites, les silicates sont peu représentés, je le regrette.

Enfin je ne connais pas la magnétite d'Aste-Béon ? des photos ?

amicalement à tous

Link to post
Share on other sites

C'est une roche sédimentaire métamorphisée.

Les cristaux sont dégagés à l'acide chlorydrique dilué.

Sur le 2ème échantillon, en plus des octaèdres de magnétite, les larges plages à éclat métallique sont des hématites lamellaires.

On trouve parfois aussi des cristaux millimétriques de pyrite, en général mal formés, mais très brillants.

Link to post
Share on other sites

Oui c'est un bel ouvrage avec des bonnes photos. Je ne regrette donc pas mon achat. On en prend plein les yeux et le texte est pertinent.

Cependant je me demande si les Pyrénées sont françaises. Elles sont en effet largement sous représentées. Seuls 4 spécimens pyrénéens sont figurés :

-une allanite et une bastnaesite de Trimouns

-un gypse de Carresse

-une pyrite de Batère

Il y 6 pages (dont 3 pages de photos) consacrées à l'axinite des Alpes.

Mais où êtes vous axinites de l'Arbizon , ou du pic d'Espade ?? Vous n'avez rien à envier à vos sœurs des alpes en terme d'esthétique.

Aucun quartz des Pyrénées n'y est représenté !

Page 78 : nulle mention dans le texte des superbes magnétites d'Aste-Béon, qui certes font en moyenne le demi centimètre mais avec qui peu de consoeures peuvent rivaliser en terme de brillance et de perfection cristallographique.

Où êtes vous grenats du Querigut, de l'Arbizon, de Costabonne et j'en oublie ? Votre esthétique aurait mérité des photos dans cet ouvrage autant, voire plus, que la spessartite de La Vilate.

A la lecture de ce livre, je ressens donc un manque.

Les spécimens à figurer dans un 'Minéralogie de la France' ne devraient ils répondre qu'à des critères de gites dits 'classiques' ? à des critères historiques ?

Non !

Et les sulfosels de St Pons, rien non plus. Il me semble aussi que les marcasites du Cap Blanc Nez n'y sont pas !

Mais il y a peut être "La minéralogie de la France, tome 2" en préparation ?

j'ai moi aussi quelques sites en tête qui manquent à la liste... et pas que dans les Pyrénées.

Faire un livre sur ce thème, c'est avant tout faire des choix et/ou parler de ce qu'on connait le mieux.

pour être exhaustif, il faudrait en effet plusieurs tomes.

je n'ai pas eu encore l'occasion de feuilleter cet ouvrage ...

mais le titre ("minéralogie de la France") laisserait à penser à un ouvrage aussi exhaustif que possible ...

quasi impossible à réaliser je le conçois ! mais le grand alfred avait tenter lui et une suite m'eut bien plu !! je pense que bien d'autres attendent une hypothétique suite ... suite qui manquera pour une éternité je pense à regret !!

Link to post
Share on other sites

le titre ("minéralogie de la France") laisserait à penser à un ouvrage aussi exhaustif que possible ...

quasi impossible à réaliser je le conçois ! mais le grand alfred avait tenter lui et une suite m'eut bien plu !! je pense que bien d'autres attendent une hypothétique suite ... suite qui manquera pour une éternité je pense à regret !!

pourquoi ne le tenteriez vous pas ? Avec comme titre : " la mineralogie de la france : La-croix des frangins" ;-)

ha oui . . . la porte

Link to post
Share on other sites

adélaïde :

1 on a pô encore assez de connaissances sur l'ensemble du territoire métropolitain

2 pô de possibilité de financement

3 manque cruel de temps ...

plus sérieusement c'est un ouvrage (plusieurs très certainement !!) à réaliser sur une décennie (au moins) et surtout une œuvre collégiale d'un certain nombre de passionnés pour pouvoir se faire d'une façon aussi exhaustive que possible ... et je ne parle que d'un recensement des sites gîtes et indices sans photos !!!

Link to post
Share on other sites

j'avais saisi le jeu de mot !! chacun sa croix !! :clin-oeil:

mais ma réponse n'en est pô moins juste ...

L'apparition de la micro-minéralogie complique singulièrement la tâche ; nombre d'espèces peu communes sont partout. Il en est de même avec les progrès de la minéralogie des roches et de la chimie : analyses de tous les grenats, amphiboles… tout ça pour le plaisir du jeu de quelques adultes !!

Link to post
Share on other sites

mais ma réponse n'en est pô moins juste ...

c'est un ouvrage (plusieurs très certainement !!) à réaliser sur une décennie (au moins) et surtout une œuvre collégiale d'un certain nombre de passionnés pour pouvoir se faire d'une façon aussi exhaustive que possible ... et je ne parle que d'un recensement des sites gîtes et indices sans photos !!!

Une suite (dans un format différent, c'est vrai) n'est aujourd'hui pas si hypothétique à court terme. Les nouvelles technologies (réseau, bases de données relationnelles,...) permettent aujourd'hui l'élaboration de ce type d’œuvre collégiale. :clin-oeil:

Ce qui ne remet pas en cause l’intérêt et la qualité de l'ouvrage d'Otto, bien au contraire. Ce dernier souligne les classiques et "futurs classiques" ...c'est à mon sens avant tt un Guide tant pour le collectionneur "expert" en minéralogie française que pour le "débutant"... bref de l'exhaustivité, mais dans un cadre bien définit (un tome II dans la même lignée?!...et un Tome III sur le top micro francais ?! :clin-oeil: ).

Pour moi, il y a une différence entre une base de connaissances (inventaire) et une base de reconnaissances (ce qui met en valeur nos spécificités). C'est en ce dernier sens que le bouquin d'Otto s’apprécie...enfin ce n'est que mon avis.

Link to post
Share on other sites

L'apparition de la micro-minéralogie complique singulièrement la tâche ; nombre d'espèces peu communes sont partout. Il en est de même avec les progrès de la minéralogie des roches et de la chimie : analyses de tous les grenats, amphiboles… tout ça pour le plaisir du jeu de quelques adultes !!

Je suis un de ces adultes... je prends la remarque comment ? Venant d'un éminent collectionneur, c'est presque un compliment de se sentir réduit à si peu, selon la dimension de son égo... ;-)

Plus sérieusement, la minéralogie française quelque soit sa dimension, ne se réduit pas à la taille musée et cabinet... C'est ce que je montre au quotidien, dans les sorties vers les jeunes. Et j'élève cela en philosophie et art de vivre... Chacun sa marotte...

Eric

Link to post
Share on other sites

La collection est gouvernée par le principe de plaisir.
Lacroix a écrit son ouvrage gouverné par un principe de nécessité.
Aus US, communément les violons d'ingres sont appelés "Spam doll".
Le fait de collectionner est une activité strictement humaine, aventure plutôt limitée à quelques occidentaux. Ce sont pour Freud et ses suiveurs des obsessionnels et ces collectionneurs sont restés un peu au stade anal, c'est à dire qu'ils aiment bien garder et peu exonérer ??

Link to post
Share on other sites

Ce livre m'a l'air très bien conçu avec de superbes photos, m'en vais surement en commander un pour le club tiens ;)

Sinon, complètement d'accord avec Xav, ne pas forcément faire une suite des ouvrages d'Alfred Lacroix mais un complément.

Il a abattu un boulot plus que conséquent, en présentant aussi bien la géologie, la cristallographie, les gîtes minéralogiques,...

Et bien sûr il manque des choses, surtout au niveau du recensement des gîtes minéralogiques(et c'est bien normal).

Les découvertes de nouveaux minéraux et nouveaux sites permettrait de faire un nouvel inventaire.

On est nombreux et chacun peut y mettre du sien dans le partage de ses connaissances(le forum aidant beaucoup à cela c'est vrai).

Certainement un autre boulot colossal, mais pas impossible qui veut ;)

Link to post
Share on other sites

La croix a fait un bouquin à son époque.

Vouloir le "compléter" n'a pas trop de sens ; je suis sur qu'une bonne partie des sites cités par Lacroix ont aujourd'hui complètement disparu. Il faudrait non seiulement le compléter, mais aussi vérifier toutes les données.

Non, je pense que le bouquin d'Otto (que je n'ai pas encore acheté, mais ça va venir !) recense les gites majeurs. A mon avis , c'est la bonne attitude à avoir, car cela permet de montrer des pièces françaises top et classiques. C'est vraiment (je pense) le but recherché.

Bien sur, il y aura toujours quelqu'un pour pleurer parce qu'on ne parle pas du petit gisement de fluorite qui est derrière chez lui ou des galènes millimétriques qu'il a trouvées pendant ses vacances.

Mais imlaginez que vous achetiez un livre sur les impressionnistes. Pensez-vous que l'auteur mettrait les photos de tous les tableaux de tous les impressionnistes ? Certainement pas ! Il ferait un choix, et je pense que personne ne lui en voudrait pour cela.

Comment peut-on penser faire un livre exhaustif sur les minéraux français ? Celui qui propose cela, moi, je lui propose de rédiger les chapitres sur la calcite, le quartz et la fluorite. Bon courage !!!!!!

Pour ceux qui veulent des descriptions complètes de certains gisements, il existe d'autres supports, comme par exemple certains articles du LRM, voie les cahiers des micro-monteurs.

Voilà mon petit commentaire que je vous envoie de Moscou où je suis en déplacement. J'avais prévu une visite au Fersman, mais il ,est malheureusement fermé pour Juillet et Aout cette année.

Alain

Link to post
Share on other sites

une suite à l'œuvre du grand alfred ou un complément : non !!! car comme dit plus haut certains gîtes sont introuvables actuellement et bien d'autres ont fait leur apparition !

par contre tenter de réaliser de façon actuelle avec les moyens actuels un ouvrage suivant la même idée : oui !!! mille fois oui !

ça serait une image à un instant "T" (quelques décennies en fait) de la minéralogie française tout comme le "Lacroix" ... et tout comme aussi laisser une trace pour "l'éternité" ...

ce que je trouve dommage c'est tout ce temps laissé sans une tentative telle que celle ci ... mais plus dommage encore le fait que l'ouvrage ne soit pas encore d'actualité !!! (malgré une tentative récente dont on entend plus parler ... pourtant on avait bien bosser en bretagne pour ça !!! et à plusieurs !!)

ma remarque du départ de cette discussion ne venait QUE par l'étonnante ressemblance entre le titre de mr éric et celui de mr alfred ... juste ça !!

Link to post
Share on other sites

Je suis ok avec Alain69 : sur la mise en avant des singularités de notre mineralogie comme Otto l'a commemcé dans son "tome 1" ;-) .

Un tome 2 en complement permettrait d'avoir une approche relativement complete de nos fleurons (macro). Meme si de maniere tacite bon nombre (debutant ou "expert") s'accord deja sur ce qui est le top ou classique typiquement francais.

Cote micro, je trouverai la demarche encore plus novatrice ; En micro, on parle bien plus souvent de site reputé pour les pieces micros et non particulierement de morphologies specifiquement francaises (ne pratiquant pas j'ai probablement une vision tronqué) mais me concernant je n'ai donc aucune me permettant de cibler ce qui peut etre classé comme top ou classique francais dans ce domaine. . . Probablement des "resultats" bien different de la macro? !

un inventaire à la Lacroix entre la finalité differente de l'epoque, l'interet de le generer sur papier aujourd'hui (tache trop lourde, exploitation des infos peu souple, . . .), l'interet de differenciation sites disparus / actuels, le traitement temporel des informations (instant T ou T-1 /T+1) . . . j'suis ok avec 1frangin, si cette dynamique collegiale (ré)emerge reellement ce sera grace a l'utilisation des moyens modernes . . .et a mon sens relevant plus des "outils de sciences participatives" (principes qui existent deja cote faune/flore et qui permettent à tous ( amateurs/pro) de contribuer a une oeuvre commune où chacun y trouve "son compte" (demarche gagnant/gagnant).

Link to post
Share on other sites

  • 3 months later...

J'ai eu beaucoup de bons retours. Bien sur quelques photos auraient pu être plus soignées par l'imprimeur.

On me reproche aussi d'avoir oublier … plein de choses. Je voulais surtout parler d'autres choses que du Beix, de La Gardette ou de Chamonix, que je n'ai pas oublié.

Je reste émerveillé par les magnétites du Puy de Wolf.

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 year later...
  • 1 year later...

Bonjour!

 

J'ai enfin eu l'occaz d'avoir le bouquin entre les mains (et notamment de le lire entier au final....!)

En revanche (et je ne vais pas encore me faire que des amis...!), eh bien je dois admettre avoir été bien déçu!

Je ne reviendrais pas sur les dires plus haut car en effet un ouvrage a toujours une part d'incomplet, mais en revanche d'autres petites remarques!

(et désolé pour ma franchise, cela sort du fond du cœur :p)

=> manque cruellement d'ordre et ne laisse entrevoir aucune classification: un classement régionale aurait peu être été un minimum?

=> par ailleurs une carte de France avec quelques localisations de gisements dessus aurait été une annexe bien plus utile que celles y figurant...

=> les commentaires selon moi non quasiment aucun intérêts et deviennent vites sans queue ni tête dès qu'un même minéral est expliqué sur plusieurs pages....

     Les gisements internationaux sont abordés par leur nom sans plus d'info (quelle utilité?): on traite le sujet ou on ne le fait pas...

 

En parlant des commentaires les légendes des minéraux sont atroces....

Dur de compter le nombre de superlatifs "surement le plus bel exemplaire....connus à ce jour...."

Pour ma part quand je prend un bouquin de minéraux je ne m'attend pas a voir des "bouzes" photographiés.....

 

Pour conclure au final:

"Un trés beau catalogue de vente aux enchères"

qui permettra de promouvoir une collection en augmentant la valeur des pièces?

Link to post
Share on other sites

Merci Nico de reparler de ce bel ouvrage… effectivement conçu sur le principe d'un catalogue de vente aux enchères qui est d'une certaine manière ce qui se fait de mieux pour décrire un objet et son contexte. J'ai visité hier l'expo Hubert Robert au Louvre (un des mes peintres préférés) et bien je dois constater que l'étiquetage et le catalogue sont un peu courts. Sur ce thème Sotheby's ou Christie's auraient fait bien mieux. Pour ceux qui connaissent je ne parlerai que des "coupes-sein"…

Par ailleurs l'auteur s'est attaché paisiblement à la seule classification qui tienne, celle de Strunz, et il avait confessé précédemment avoir sacrifié à une tentative d'équilibre régional pour ne pas rédiger un ouvrage ne portant que sur Chamonix-Bourg d'Oisans- Les Farges.

Et pourquoi ne pas dire que les commentaires ont du pep's ? Il s'agit d'un ouvrage destiné aux amateurs et qui tente de donner un étalonnage pour le collectionneur passionnel, cela paraît intéressant. A ma connaissance cela n'avait jamais été fait pour les minéraux 'français'.

Des copies sont encore disponibles, profitez-en !

Otto/EA

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...