Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Grenat : info, discussion et photos de grenats


Recommended Posts

Meilleurs vœux à tous,

Au début des années 2010, on est allés "casser du caillou" à la limite des départements de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales. Les grenats sont situés majoritairement dans les déblais, au dessous de la route qui conduit au col de pailhères, à quelques km du sommet, côté P.O, engagés dans une gangue de calcite. Je n'ai jamais vraiment su de quelle variété il s'agissait, les avis divergeaient selon les personnes (grossulaire, andradite...). Je n'ai pas vraiment cherché à approfondir car les grenats (dont certains assez gros : 2cm) que nous avons trouvés n'étaient pas vraiment terribles et j'ai donné les quelques échantillons que j'avais ramenés. Je pense que quelqu'un pourrait satisfaire ma curiosité quant au nom de ces fameux grenats

Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, coconutdream a dit :

A propos du Col d'Oncet, il y a aussi de la tourmaline bleue...

merci

indiqué sur la carte geol,

sinon hors sujet des grenats (et des vesuvianites apparentées)

Link to post
Share on other sites

il y a une heure, grenat66 a dit :

Meilleurs vœux à tous,

Au début des années 2010, on est allés "casser du caillou" à la limite des départements de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales. Les grenats sont situés majoritairement dans les déblais, au dessous de la route qui conduit au col de pailhères, à quelques km du sommet, côté P.O, engagés dans une gangue de calcite. Je n'ai jamais vraiment su de quelle variété il s'agissait, les avis divergeaient selon les personnes (grossulaire, andradite...). Je n'ai pas vraiment cherché à approfondir car les grenats (dont certains assez gros : 2cm) que nous avons trouvés n'étaient pas vraiment terribles et j'ai donné les quelques échantillons que j'avais ramenés. Je pense que quelqu'un pourrait satisfaire ma curiosité quant au nom de ces fameux grenats

Bonne année à tous

 

Très riche

mais pas beaux du tout effectivement

j'y suis allé mais je n'ai fait aucune recherche sur ce site

ce col est en auréole d'une zone granitique, mais à partir d'une roche sédimentaire

non seulement calcaire, mais aussi dolomitique

 

dans ma collection ils étaient indiqués comme grossulaires car cela ressemble beaucoup à l'arbizon

mais les grenats résistent bien à l'acide

donc détermination incertaine mais plutot ANDRADITE-( PYROPE - GROSSULAIRE)

 

 

image.png.57adfe782a1395708853dbebd1588496.png

image.png.7f1957056e1969a7d2a2cc2e878a5a69.png

 

Link to post
Share on other sites

il y a 9 minutes, Alain ABREAL a dit :

donc détermination incertaine mais plutot ANDRADITE- PYROPE - GROSSULAIRE

Merci,

Donc en fait, parmi les avis qui m'avaient été donnés, aucun de vraiment exact... ni de vraiment faux. Les grenats appartiennent décidément au genre compliqué  ! Mais c'est aussi ce qui doit leur donner un intérêt supplémentaire

Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, grenat66 a dit :

Merci,

Donc en fait, parmi les avis qui m'avaient été donnés, aucun de vraiment exact... ni de vraiment faux. Les grenats appartiennent décidément au genre compliqué  ! Mais c'est aussi ce qui doit leur donner un intérêt supplémentaire

tout a fait d'accord

d'ailleurs voici ce que j'ai écrit dans ma préface

image.png.c83788c98fe8b97600cbbc257ebc14f3.png

 

Link to post
Share on other sites

en l'absence de la carte geol, je dirai non almandin

ni la couleur ni le facies des almandins

semble très riche en magnésium

donc a priori 40-60% pyrope  -   60-40% almandin - 10 % spessartine

d'autant plus qu'il y a bcp de dolomie autour de sorede

Link to post
Share on other sites

Merci de la précision.

La commune de Sorède est assez vaste. Elle inclut une bonne partie de la vallée de la Massane où l'on trouve des almandins engagés dans du granit ou de la pegmatite, mais aussi une partie du pic Néoulous où l'on retrouve également des pegmatites contenant ces mêmes grenats.

L'échantillon ci-dessus a été trouvé à la limite des deux communes de St-Jean-d'Albères et de Sorède, à priori zone de pegmatite avec parfois des filonnets de quartz

Ce sont ces deux indices qui m'ont fait dire qu'il pouvait s'agir d'almandin, mais bien entendu il ne s'agissait que d'une supposition

Link to post
Share on other sites

beau travail et félicitations pour ce topo sur les grenats verts. l 'échantillon de grossulaire vert des Posets est de moi et c 'est une de mes photos postée il y a longtemps sur le forum(et puis c 'est pour la bonne cause , donc pas de pb de droit d 'auteur). Vive les grenats , verts si possible(j 'ai même un 3 ème échantillon des Posets).

Link to post
Share on other sites

super

 

mais attention un vert ca va, trois verts bonjour les dégats 

 

( et onze verts, ca fait pleurer (je suis stéphanois et fan des verts, mais  les voir trop mal jouer

ca fait mal au coeur))

 

de plus, 

A partir de  cette composition pour les grenats du Posets, avec le logiciel, GTCalc, j'ai obtenu la composition en pôles limites :

Andradite

29,70%

{Ca3}[Fe2](Si3)O12

Grossulaire

29,00%

{Ca3}[Al2](Si3)O12

Uvarovite

21,13%

{Ca3}[Cr2](Si3)O12

Almandin

18.08%

{Fe3}[Al2](Si3)O12

Spessartine

1,16%

{Mn3}[Al2](Si3)O12

Link to post
Share on other sites

Cristal d'almandin de 1,6cm engagé dans une gangue de diorite.

Montesquieu-des-Albères "le Mas d'en Fraixe"  (Pyrénées-orientales).

Ces grenats ont été décrits par le géologue Gérard Guitard. Cependant, ses indications (notamment la côte) ne correspondent pas vraiment au lieu dans lequel nous avons retrouvé les grenats il y a 8 ou neuf ans. Alors, erreur d'indication ou autre lieux avec des grenats ? Pourtant, on pense avoir passé le secteur "au peigne fin". Le gardien des lieux nous avait autorisés à prospecter, sans manifester trop d'enthousiasme... lors d'un passage plus récent, à l'occasion d'une rando, nous avons remarqué que les accès à la propriété avaient été soigneusement condamnés...

 

 

014.jpg

Link to post
Share on other sites

Le 02/01/2021 à 07:12, grenat66 a dit :

Merci de la précision.

La commune de Sorède est assez vaste. Elle inclut une bonne partie de la vallée de la Massane où l'on trouve des almandins engagés dans du granit ou de la pegmatite, mais aussi une partie du pic Néoulous où l'on retrouve également des pegmatites contenant ces mêmes grenats.

L'échantillon ci-dessus a été trouvé à la limite des deux communes de St-Jean-d'Albères et de Sorède, à priori zone de pegmatite avec parfois des filonnets de quartz

Ce sont ces deux indices qui m'ont fait dire qu'il pouvait s'agir d'almandin, mais bien entendu il ne s'agissait que d'une supposition

image.png.aa731b3a3cbe334c0980d4087dd6292a.png

ces grenats proviennent bel et bien d'une zone dolomitique

donc je maintiens ma première impression (à défaut d'analyses), pour moi ce sont des pyropes

Link to post
Share on other sites

Ok, proposition retenue. On pensait avoir découvert des pyropes sur une autre commune du département, mais après analyse par le MNHN, il s'est avéré que le pôle almandin l'emportait sur le pyrope.

Donc, ce serait une bonne nouvelle car à ma connaissance les pyropes ne sont pas signalés dans  les P.O.

 

image.thumb.png.629260fc17e22f4b0e86aaf3988c36d5.png

 

Link to post
Share on other sites

 Nous savons bien que les grenats sont des solutions solides. je suis prêt a mettre ma main au feu pour la présence de pyrope. Ensuite comme je l ai écrit il y a quelques jours, il s agit certainement d'un pyrope almandin ou d 'un almandin pyrope. La, seules les analyses peuvent nous le préciser.

Le 01/01/2021 à 19:58, Alain ABREAL a dit :

en l'absence de la carte geol, je dirai non almandin

ni la couleur ni le facies des almandins

semble très riche en magnésium

donc a priori 40-60% pyrope  -   60-40% almandin - 10 % spessartine

d'autant plus qu'il y a bcp de dolomie autour de sorede

Je constate que le spectre ci-dessus indique la présence de manganèse (spessartine) mais pas de calcium. Ma solution du 01/01 semble donc très approcher la vérité.

Link to post
Share on other sites

 

Citation

Vu l'endroit où il a été découvert (Sorède dans les P.O.), celui-ci devrait être un almandin

 

Grenat Sorède 37x25 et 8mm.jpg

1) Ce spécimen provient d'un versant du Pic Neulos (administrativement parlant nous sommes sur la commune de Sorède).

 

 

Il y a 3 heures, Alain ABREAL a dit :

image.png.aa731b3a3cbe334c0980d4087dd6292a.png

ces grenats proviennent bel et bien d'une zone dolomitique

donc je maintiens ma première impression (à défaut d'analyses), pour moi ce sont des pyropes

 

2) La carte géo que vous indiquez est trop approximative et imprécise.

La carte géo imprimée 1/50.000 localise la trouvaille dans des "Formations plutoniques hercyniennes fini-carbonifères (310-300 Ma). Pluton d'El Castellar et cur ... Pegmatites, leucogranites alumineux et aplites à biotite-muscovite ("granites périanatectiques")" formations situées dans un secteur de Formations métasédimentaires (Ediacarien à Cambrien inférieur). Groupe de Canaveilles (Ediacarien = "Briovérien supérieur"). Membre inférieur p.p. (Gneiss de Laroque). Métagrauwackes et métapélites

 

Pas de dolomie dans cette zone à priori. Le rocher d’où provenait la pièce variait selon les zones entre le granite et la pegmatite.

 

Comme à l’accoutumé, seule une analyse sérieuse (= pas en surface) éclaircirait la chose... ceci dit cela ne m'étonnerait pas que sur un seul rocher on puisse basculer de l'almandin-pyrope au pyrope-almandin à quelques centimètres d'écart !

Link to post
Share on other sites

pas assez précise?????

les petits dessins rouges et verts représentent St-Jean-d'Albères et  Sorède

Link to post
Share on other sites

Le 02/01/2021 à 07:12, grenat66 a dit :

L'échantillon ci-dessus a été trouvé à la limite des deux communes de St-Jean-d'Albères et de Sorède

Mes excuses, il ne s'agit pas de la commune de St Jean-d'Albères comme je l'ai écrit ci-dessus, mais de celle de Laroque- des-Albères. St Jean-d'Albères est un hameau mais pas une commune... je m'y perds dans tous ces noms !

Link to post
Share on other sites

AVANT

 

Il y a 4 heures, Alain ABREAL a dit :

image.png.aa731b3a3cbe334c0980d4087dd6292a.png

 

APRÈS (plus précis n'est il pas ?)

Et je persiste... pas de calcaire/dolomie/marbre dans les environs... même élargis.

 

gre.jpg

 

 

il y a 13 minutes, grenat66 a dit :

Mes excuses, il ne s'agit pas de la commune de St Jean-d'Albères comme je l'ai écrit ci-dessus, mais de celle de Laroque- des-Albères.

 

Effectivement il est plus logique de localiser le site comme étant entre St Jean de l'Albère et Sorède mais administrativement on est entre Laroque des Albères (dont les frontières s'étendent plein sud jusqu'au Pic) et Sorède... Je te pardonne mon ptit Mauricio :amis:

 

Prochain numéro du RM, "Découverte de pyropes français parfaitement formés et approchant le centimètre !" Je blague hein... :lunettessoleil:

Link to post
Share on other sites

Le 01/01/2021 à 19:58, Alain ABREAL a dit :

en l'absence de la carte geol, je dirai non almandin

ni la couleur ni le facies des almandins

semble très riche en magnésium

donc a priori 40-60% pyrope  -   60-40% almandin - 10 % spessartine

d'autant plus qu'il y a bcp de dolomie autour de sorede

Ce serait intéressant que cet à priori devienne une confirmation, car jusqu'à présent, à ma connaissance, les quelques grenats des P.O qui ont été analysés et qui contiennent une proportion significative de pyrope tournent au maximum autour des 30% (très légèrement au dessus pour ceux de la charnockite d'Ansignan). Donc un grenat avec un pôle pyrope majoritaire serait pour moi une bonne nouvelle, d'autant plus que le pyrope n'est pas commun sur notre territoire il me semble...

Link to post
Share on other sites

Il y a du pyrope en France mais pas avec de jolies formes

dans un ancien volcan de haute Loire

 

 

image.png.7bb7c73e87884e83f99bd7a24f7db829.png

 

 

 

 

image.png

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.