Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Sign in to follow this  
barytine83

Le Règne Minéral N° 100 - Juillet - Août 2011

Recommended Posts

des personnes renommées, ayant bénéficié de positions privilégiés et de moyens importants( en passant je cite l'exemple qui m'a le plus choqué: "l'acquisition d'une collection contre la construction d'une piscine" !!) ne reflètent pas l'idée que la plupart d'entre nous se faisons de la collection.

Timbres, monnaies, art... Les collections de grande envergure sont toujours réservées à une certaine élite.Tout comme la pièce d'1 franc en argent de 1914, estampillée Castelsarrasin, ne peut plus être acquise par les modestes collectionneurs, et ne parlons pas d'un Picasso, la minéralogie haut de gamme est victime de son propre succès.

Je suis un collectionneur de minéraux récent, c'est ce qui me permet sans doute d'accepter le phénomène que j'ai déjà connu avec les pièces de monnaie, et je conçois aisément que ma collection doit être à la hauteur de ce que je peux réellement faire, et pas de ce que je souhaiterais avoir en regardant les revues minéralogiques. Je comprends aussi que cela doit être plus difficile pour les anciens qui n'arrivent plus à maintenir la qualité qu'ils s'étaient fixée auparavant.

Toujours est-il, à l'image de la fluorine "Laurent", que la minéralogie est désormais une collection connue et reconnue. Plus il y aura de collectionneurs, de bourses, de magasines, de sites internet (etc...), plus la minéralogie haut de gamme risque d'être inaccessible pour les petits revenus.

J'aurais tendance à dire que si nous ne voulions pas de cela, il aurait plutôt fallu collectionner les vieilles cannettes (il y en a de belles sur les glaciers du Mont Blanc, et une cannette coca mont blanc de 1985 identifiable à son vieux logo, c'est la classe!). Mais... c'est moins beau, moins intellectuel et moins intéressant (même si c'est collectionné par un copain plus intelligent que moi et plus fortuné B) ).

Share this post


Link to post
Share on other sites


Moi je vous trouve durs car il y a plusieurs collectionneurs qui sont présentés qui ne collectionnent que ce qu'ils trouvent. Alors certes, ils font des "chantiers", creusent, se donnent du mal. Certains ne vendent d'ailleurs rien (genre boulanger de Bourg d'Oisans). En gros, ils ne sont pas tous à classer sur le même tableau à mon sens.

Je vous rappelle aussi que le n° vise à présenter des "collectionneurs". Il existe (et je crois que nous sommes majoritaires) des cristalliers / collectionneur mais il existe certains qui ne sont QUE collectionneurs ou QUE cristallier. Cela fait beaucoup de nuances car il faudra avoir une approche plus fine entre les gens présentés.

Petite annecdote en tous cas : j'ai reçu le n° juste avant de partir en campagne annuelle en Suisse. J'ai donc pris le n° avec et c'était vraiment super pour montrer une certaine "vitrine" de la minéralogie Française à nos copains suisses qui ne ma connaissent pas ou peu.

@ Hervé : je t'ai fais un message privé - je pense pas que tu l'ai vu.

amicalement

greg la veine

Hello, je rejoins cette analyse, il ne faut pas mélanger toutes les personnalités dans cet ouvrage (le ou les collectionneurs acheteurs renommés, le ou les collectionneurs lambda et le ou les cristalliers qui sont sur le terrain régulièrement.). Pas le même panier.

Mais certaines remarques d'Hervé tiennent la route, surtout quand certains collectionneurs se font le loisir d'acheter l'intégralité d'une ou toutes les découvertes d'un seul et même gisement, une sorte d'exclusivité (être sûr d'être le seul distributeur), et d'essayer de faire prendre par des intermédiaires renommés la sauce sur le marché des Etats Unis, une histoire de gros sous, alors ou est la place pour la passion ?, est ce l'intérêt des billets verts ou celui des minéraux réellement, parfois, je doute. Attention, je n'ai rien contre la vente, et ceux qui en vivent comme les cristalliers pro mais pour d'autres, cela me dépasse parfois, le commerce oui, mais jusqu'à quel point, jusqu'ou certains sont ils près à aller en matière de profit? . C'est la minéralogie deux temps deux mouvements, les petits en bas et les grands en haut.

Une chose très marrante, un échange de minéraux contre une piscine, et pas une boudin, plutôt inédit non?

Faut de la mémoire pour se rappeler de certains minéraux au bout de dix ans.

Concernant le numéro 100, rien à dire sur les échantillons photographiés tous aussi beaux les uns que les autres, dommage que de bien nombreux départements ne soient réprésentés (dont les minéraux valent largement le coup sur tout point) à croire que le désert minéralogique est plus présent que l'on croit.

On tourne toujours sur les mêmes localités type, renommées...Du style, Les Farges, Le Burc, Montroc, Le Beix...

Mais la minéralogie française ne se résume absolument pas qu'à ces seuls et mêmes gisements en France.

Un ouvrage dédié à ces collectionneurs, une sorte de reconnaissance.

Voilà mon avis.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le N°100 du règne minéral présente de belles photographies de minéraux, de divers collectionneurs et financiers de la minéralogie en France.

Je regrette pour ma part une certaine redondance des pièces, d'une collection à l'autre : On retrouve certains minéraux d'un article à l'autre, alors qu'il eut été peu être judiscieux de faire en sorte de mieux balayer les gisements, tout en admirant chacune des collections présentées

Du coté des anecdotes, il est amusant de constater combien certains des personnages présentés sont lisses, presque trop parfaits... de vrais enfant de choeur !

Amusant, toujours sur le même registre aussi, de voir comment l'un d'entre eux s'attribue des découvertes en oubliant de citer son coéquipier d'alors... mais bon, l'essentiel est de participer...

"Clean" en revanche que la revue fasse le tour des grands collectionneurs qui régulièrement contribuent à présenter des minéraux, en photographie... quoi de plus normal, quand on est Directeur de revue, que de remercier les personnes qui contribuent à l'essor de votre presse ? Elles méritent effectivement cette attention...

Amusant encore de voir qu'on se remercie soit même au passage, en se hissant modestement à la table où coule le champagne que l'on offre... après tout, c'est l'apéro !

Après il a la question de fond que je pose à chacun d'entre vous ?

La manière dont certaines personnes qui sont dans cette revue collectionne, est-t-elle le reflet de ce que doit être la minéralogie française ?

Ne serait-il pas judicieux de mettre enfin sur la table, à l'occasion d'un N°100, ce que pourrait idéalement être ce loisir, devenu hors de portée de la plupart d'entre nous, parce qu'à un moment certain ont posé des paquets de billets sur la table pour faire barrière aux autres collectionneurs, parce que certain, toujours suivant le même canal bloquent tout achat de ce qui sort des gisements en achetant tout, aux rares cristalliers qui travaillent en France ?

Ne serait-il pas du rôle d'une revue spécialisée de pointer du doigt ces choses qui font que la minéralogie est en train de devenir un loisir interdit pour nos gamins, un loisir vieillissant car il faut désormais être riche ou commercer en parallèle pour le pratiquer à bon niveau ?

En voyant ce panel de collectionneurs, j'ai bien reconnu tout un tas de gens tout aussi sympathique les uns que les autres, certains, notamment un Aveyronnais, que je sais un pur et vrai collectionneur, passionné de nature, mais j'ai reconnu aussi des gens qui pour moi, ne sont pas le reflet de ce que doit être la minéralogie dans notre pays...

Je ne suis ni déçu ni jaloux en écrivant celà, juste un peu aggacé de voir qu'un loisir comme le notre s'enferme dans l'air ambiant du tout argent et de la mondialisation...

Les collectionneurs en France sont pour la plupart des gens modestes de la génération des 40/75 ans qui sont de classe moyenne ou modeste, qui disposent d'un terrain de jeux très restreint tant les mines ferment et sont détruites, les règlementations de plus en plus restrictives en matière d'accès aux sites en exploitation... chacun d'eux a constitué un fond de collection en 20 / 30 ans, en moyenne, pour l'essentiel jusque dans les années 80-85 maxi 00... aujourd'hui ils constituent toujours une collection mais au prix de sacrifices financiers toujours plus lourds... et les gamins qui voudraient bien collectionner sont très rares ...

Point de pessismisme, mais rappelons nous au moins que par la présentation qui est faite dans cette revue, nous avons un reflet partiel de ce que sont les collectionneurs de l'hexagone.

En ce qui me concerne, je ne m'y reconnais guère...

Hervé CASEZ

+1 pour l'analyse

d'aucuns disent qu'il est facile de critiquer mais je trouve ce n°100 plutôt dans la caricature du minéralogiste ayant les moyens !!

il est sûr pour correspondre à un autre post que la cristallisation truc muche rare d'un certain minéral mais peu esthétique ne verra pas le jour dans cette revue !....

c'est pour une de ses raisons que je ne suis d'ailleurs pas abonné ...

et je ne parle pas de la revue fossile ...

en gros oh quelle sont belles les photos ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'un côté c'est aussi intéressant de voir comment se font les affaires, une pierre contre une piscine, c'est une forme de respect pour celui qui l'a trouvé, sans parler du temps que le collectionneur a attendu avant de faire l'acquisition... combien de mineurs ne gagnaient presque rien avec leurs découvertes qui peuvent valoir de l'or aujourd'hui ?

le but du numéro 100 est de mettre en valeur les classiques, normal car c'est une sélection des plus belles pièces.... le règne minéral parle souvent de minéraux d'un niveau plus bas et fait de nombreux articles avec des micro-minéraux, fluopathe tu devrais justement ouvrir un magazine pour comprendre que les minéraux rares et moches ont leur place...il y aussi dans ce numéro 100 des raretés comme des argentites de top niveau...

La minéralogie française est souvent en grande photo sur la couverture même s'il s'agit de micro, alors que des minéraux bien plus grands et esthétiques sont présents dans le numéro, les autres revues de minéraux placeront généralement le macro et pas le micro en couverture

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et il est souvent fait état des découvertes réalisées par vous et nous ("échos de la minéralogie française"), il suffit simplement de prendre le temps (et d'avoir le souhait) de vouloir en faire profiter la communauté. Il ne me semble pas que la revue et les auteurs soient fermés à ce genre de récit, bien au contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest Hervé CASEZ

A Pascal 03

Bonjour Pascal,

Je répond, comme vous l'avez fait, directement dans votre courriel, en repassant en italique souligné, seul moyen de distinguer les trois écrits différents :

il est amusant de constater combien certains des personnages présentés sont lisses, presque trop parfaits... de vrais enfant de choeur !

Tu te vois rédiger un tel numéro en disant : "je vous présente un vrai requin avec les dents qui rayent le parquet !" ??

Tout a fait d'accord, mais dans certains cas, cela m'a beaucoup amusé de lire les biographies, raison pour laquelle j'ai pousser cette pointe d'humour...

Amusant encore de voir qu'on se remercie soit même au passage, en se hissant modestement à la table où coule le champagne que l'on offre... après tout, c'est l'apéro !

Et pourquoi pas ? au bout de 100 numéros, on a bien le droit de parler un petit peu de soi !

Tout dépend effectivement de son propre degré de modestie... je constate, c'est tout.

Après il a la question de fond que je pose à chacun d'entre vous ?

La manière dont certaines personnes qui sont dans cette revue collectionne, est-t-elle le reflet de ce que doit être la minéralogie française ?

Ne serait-il pas judicieux de mettre enfin sur la table, à l'occasion d'un N°100, ce que pourrait idéalement être ce loisir, devenu hors de portée de la plupart d'entre nous, parce qu'à un moment certain ont posé des paquets de billets sur la table pour faire barrière aux autres collectionneurs, parce que certain, toujours suivant le même canal bloquent tout achat de ce qui sort des gisements en achetant tout, aux rares cristalliers qui travaillent en France ?

- Primo : dis-nous ce que devrait-être la minéralogie française

La minéralogie, pas seulement française, c'est de l'intérêt pour une chose qui nous est offerte par la nature, un moment de partage et de convivialité, entre des passionnés... l'argent peut y pointer son nez, mais sans doute pas devenir un sujet prédominant, un sujet de conduite, d'exclusivité, d'égoïsme. Il y a les gens dont c'est le métier, là dessus il n'y a rien a dire, et puis toute une floppée de gens, qui ont diverses motivations dont toutes ne sont pas toujours très louables : parmi ces gens, il y en a qui font de gros dégats, aux pros tout d'abord, en allant vendre sur les parking des bourses, et au comportement général, qu'ils finissent par pourrir, tant sur le plan des mentalités que du reste... Sur ce, chacun son point de vue...

- Secundo : Reste à savoir si tu veux te constituer un musée personnel, ou simplement à te faire plaisir.

Chacun a ses motivations, et généralement, celle d'un collectionneur, c'est de constituer une collection qui lui ressemble, pas de se voir entraver pour des questions d'argent trop proéminentes...

Pour la première option, joues au loto.

Trop facile de dire cela...

Suite à un article du règne minéral, je suis allé à Nontron, et j'y ai trouvé de sacré belles pièces. le tout est de se donner les moyens d'assouvir sa passion : PERSEVERER !!!. Ça ne te tombera pas tout cuit dans le bec.

Merci pour la leçon, je croyait franchement qu'il n'y avait qu'à se baisser pour les ramasser et qu'on buttait dessus... vous avez vraiment pas de chance vous, vous devez persévérer pour trouver des minéraux ? ;-)

Remarquez j'ai bien un bon copain qui s'est assis sur des cristaux de quartz avec fantôme de chlorite aux 2 Alpes... ça c'est du loto ;-)

Pour le reste, la critique est facile... Mais qu'à-tu fait pour vulgariser ta passion ?

Moi quand je trouve des minéraux, je sers d'abord mes copains, et puis il y a toujours des pièces pour les mômes... je vais également montrer ma collection à des gamins, faire des sorties où ils sont accompagnés de leurs parents... après écrire, c'est pas mon truc... il y a des contributeurs qui font cela très bien... que chacun fasse les choses à sa mesure, personne n'a à se justifier.

Si donner un avis critique doit conduire à devoir faire la même chose que celui qu'on critique, cela revient sans doute à ne pas avoir le droit de critiquer, ne croyez vous pas ?

Je ne suis ni déçu ni jaloux en écrivant celà, juste un peu aggacé de voir qu'un loisir comme le notre s'enferme dans l'air ambiant du tout argent et de la mondialisation...

Ha ? si des collections franco-françaises, c'est de la mondialisation, alors....

alors ? alors je parle d'exportation, non pas d'un département d'un pays à l'autre, mais vers d'autres contrées... exporter depuis des pays où les mines sont en activité n'entrave pas la constitutions de collections si c'est bien fait (ce que je ne sais pas) ... le problème est qu'ici, les collections sont rachetées et le meilleur file trop souvent à l'étranger... c'est simplement domage... il n'y a rien de sorcier à l'admettre, sauf si l'on a tout intérêt à ce que les choses se passent ainsi...

J'aurais aimé voir la tête de chacun si le N° 100 avait présenté les collections de lames minces des principaux labos Français !

La revue ne traite pas de pétrographie, que je sache...

Quant-au "tout argent", tu ne dois pas te souvenir des années 80 ou la demande était beaucoup plus forte qu'aujourd'hui et ou des pièces pignées, abimées, voire trafiquées (remember les anglésites rouges) qui ne trouveraient plus acquéreur aujourd'hui se négociaient à des tarifs exhorbitants

J'ai commencé ma collection en 1974, c'est sans doute le choc pétrolier qui a été trop brutal avec moi quand j'étais petit ;-) Je me souviens qu'une bonne pièce, on la trouvais à 300 FF soit 45€, qu'une très bonne pièce était en 3 et 5000 FF... qu'une fluo du Mt Blanc sur quartz, qu'une pyro d'Ussel étaient des minéraux accessibles... ils ne le sont désormais plus. Sans faire de la nostalgie larmoyante, je pense qu'il serait possible de satisfaire beaucoup de collectionneurs si les choses étaient restées un peu plus accessibles...

rappelons nous au moins que par la présentation qui est faite dans cette revue, nous avons un reflet partiel de ce que sont les collectionneurs de l'hexagone.

En ce qui me concerne, je ne m'y reconnais guère...

Vas-y, lances toi et crées la revue qui te ressemble.

L'on est en droit de critiquer une publication sans pour autant être obligé d'écrire dans une revue oui ou non ?

C'est quand même formidable ça ! On pose une critique signée, donne un point de vue parce que l'on est pas d'accord sur tout et vlan ! il faut être écrivain pour avoir le droit de donner son avis !

Et bien non, je n'écrirai pas d'article sur les minéraux, parce que je ne suis pas assez affuté pour le faire... Pour écrire dans un numéro spécialisé, il faut être très bon : savoir de quoi on parle ne suffit pas !

Le règne Minéral comme toute revue, fait appel à des gens qui sont très bons dans leur domaine, c'est ce qui donne un journal de qualité.

Le N°100 a des points forts, que j'ai d'ailleurs indiqué en toute objectivité dans mon mot, mais aussi des choses que l'on est pas forcé d'apprécier.

Dans les collectionneurs présentés, il y a des gens qui sont vraiment supers, des que je ne connais pas et des qui, malgré leur connaissance, leur notoriété font des choses qui me semblent parfois bien ennuyeuses... J'ai pas besoin d'écrire dans une revue pour donner mon opinion.

La minéralogie est un très beau loisir, quelque soit la manière dont on l'aborde, du moment que l'argent n'est pas le "maitre maux". Il est vrai qu'aujourd'hui, je pense que la collection que j'ai, qui est très moyenne, je ne pourrai plus me la constituer comme je l'ai fait en grande partie en son temps : c'est cela que je trouve bête, pour moi et surtout pour tous ceux qui vont suivre...

Ils prendrons l'inventaire du BRGM de chaque région, des cartes, feront des coupes stratigraphiques comme nous l'avons fait pour trouver... c'est à nous de leur transmettre cette connaissance là...

Mais normalement, l'idée d'une recherche tout azimut, n'a t-elle pas aussi son fondement dansle partage ? où le voyez vous le partage aujourd'hui, dans des fluo roses, vertes ou bleues à 5, 10, 15, 30.000 euros ?

Les échanges que nous avons, que nous soyons ou pas d'accords, montrent déjà que nous avons à coeur de dialoguer sur quelque chose qui nous est cher...

C'est finalement aussi cela, ce qui importe dans un loisir

Hervé CASEZ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest JPP2A

Soyons honnête, certains français sont toujours en train de râler, de critiquer, de palabrer, etc.…et ne sont jamais content de rien.

Le français est un éternel insatisfait, il voudrait toujours avoir plus que ce qu'il n'a, et dès qu'il a ce qu'il voulait il veut encore plus.

Cette revue est magnifique, nous sommes le seul pays au monde (minéralogie) à avoir un seul magazine concernant cette discipline, une équipe essaye de construire et voila de suite on s’empresse de détruire.

Il est facile de trouver des défauts à quelque chose, alors qu’on ne le ferait pas mieux soi-même.

Mais ce qui fait aussi que nous critiquons tout, à mon avis, c'est qu'on ne sait pas apprécier les choses à leurs justes valeurs. Le bonheur de posséder évoqué précédemment est forcément liée à un bonheur aussi d'avoir. Dans une société de plus en plus individualiste (dans sa petite bulle), le repli sur soi-même fait que nous sommes des éternels insatisfaits.

Moralité : la critique est aisée mais l’art est difficile

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut être un peu démago. comme réponse !!

:huh:

je l'ai souvent lue ! dès que l'on écrit un texte qui ne va pas dans le sens que les gens aimeraient qu'il soit !

pour quelles raisons une critique est-elle forcément destructive ?

c'est peut être bien "français" de voir ce côté là ,

et non pas une critique comme quelque chose qui peut faire avancer la réflexion !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut être un peu démago. comme réponse !!

:huh:

je l'ai souvent lue ! dès que l'on écrit un texte qui ne va pas dans le sens que les gens aimeraient qu'il soit !

pour quelles raisons une critique est-elle forcément destructive ?

c'est peut être bien "français" de voir ce côté là ,

et non pas une critique comme quelque chose qui peut faire avancer la réflexion !!

En fait, la critique est plutôt saine, puisqu'elle permet de développer une réflexion pour améliorer les choses.

Mais la critique qui ne propose pas une alternative réelle et applicable, non. Cela ne sert à rien (sauf si on aime les débats sans fin)

Je pense donc qu'il est important de bien différencier ces deux types de critique.

Ce qui m'ennuie dans ce sujet, c'est qu'il n'y a pas réellement de proposition applicable. On s'en prend au numéro 100 en oubliant l'essentiel : c'est le seul ouvrage en France aujourd'hui disponible facilement. Je suis donc d'accord avec les propos de JPP2A.

Et je vais redire une fois de plus ce que j'ai déjà dit : il est un peu trop facile, sous le couvert de la liberté d'expression, de s'en prendre à certaines choses en utilisant un support d'expression qui ne nous appartient pas. Même si cela est signé, c'est un peu facile. Rien ne vous empêche de monter votre propre forum pour émettre certaines critiques, et le travail que vous aurez effectué pour monter un nouveau support vous donnera cette légitimité de pouvoir critiquer d'autres supports.

Pour conclure, le responsable du Règne Minéral a une boite email qu'il serait de bon ton d'utiliser, avant de jeter en pâture certaines choses qui seront lues via google par les détracteurs de la minéralogie, et les requins d'une certaine presse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rigolo, l'histoire de la collection contre la piscine, un copain me l'a racontée ce week end devant une bière à Foix et en redescendant de Trimouns et d'Alzen.

Clairement ça ne me choque pas, c'est minéraux contre argent quelque part, juste le côté folklo de la piscine et du collectionneur qui avait les moyens d'acquérir et qui l'a fait de cette manière pittoresque. Ça ne me choque pas car le vendeur, si c'est bien ce que l'on m'a conté est un ancien mineur qui a récupéré des trucs qui seraient partis à la benne, qui s'est surement fait un peu de tunes avec (surtout à la fin), bizarrement ça m'aurait plus ennuyé si çà avait été une collection constituée à coup de grands chantiers clandestins sur des propriétés privées dont le récolteur n'est pas le propriétaire et quelque part au détriment des "autres utilisateurs" du site. Après c'est une opinion très subjective.

Bon après les collectionneurs c'est comme tous les gens, moi y compris, avec de bons et de mauvais côtés et dans ce monde que je côtoie depuis pas mal d'années, beaucoup d'histoires pas toujours totalement véridiques mais souvent avec un fond de départ réel.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest Hervé CASEZ

Bonjour,

En somme, il est interdit de ne pas être d'accord avec quelque chose, avec une image, une idée telle qu'on nous la sert ?

En somme, il ne sert à rien de disposer d'un forum puisque les pages qui le constituent ne nous appartiennent pas...

Tant que nous y sommes, dites moi ce que je dois écrire quand je ne suis pas d'accord avec quelque chose... ou mieux, dites moi tout simplement si j'ai le droit de ne pas être d'accord... parce qu'au point où nous en sommes !

Et au fait, le forum, il appartient à qui ? Uniquement à ceux qui disent oui ?

Etre passif devant ce qui détériore une passion que j'ai depuis l'age de 11 ans... que je vois d'année en année perdre de son allant, vieillir... il ne faut pas rêver, c'est pas demain la veille que je "lâcherai le morceau"...

On a tous des idées à défendre, sans doute en fonction d'intérêts qui divergent. Le règne Minéral est une belle revue, qui existe depuis 1995, à laquelle j'ai été abonné... elle a fait le choix de l'excellence, n'a pas à rougir sur ce qu'elle publie... Son Directeur de publication sait très bien quelle est ma position, ce qui ne nous empêche pas d'être respectueux les uns envers les autres.

Ce n'est pas la revue qui me pose problème, c'est l'idée que la minéralogie française soit devenue ce qu'elle est et que rien ne soit fait plus fait ni écrit pour au moins dénnoncer cet état de fait, faute de pouvoir l'inverser. La majorité des minéralogistes d'aujourd'hui, ne peuvent plus acheter des pièces de niveau correct à très bon, parce que les prix sont devenus déments... Vous pouvez le tourner dans tous les sens... c'est une réalité.

Hervé CASEZ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En somme, il est interdit de ne pas être d'accord avec quelque chose, avec une image, une idée telle qu'on nous la sert ?

En somme, il ne sert à rien de disposer d'un forum puisque les pages qui le constituent ne nous appartiennent pas...

Tant que nous y sommes, dites moi ce que je dois écrire quand je ne suis pas d'accord avec quelque chose... ou mieux, dites moi tout simplement si j'ai le droit de ne pas être d'accord... parce qu'au point où nous en sommes !

Et au fait, le forum, il appartient à qui ? Uniquement à ceux qui disent oui ?

Attention de ne pas tout mélanger!

Il faut bien prendre conscience des propos que l'on tient. Taper "Règne Minéral 100" sur google, et nous voilà avec une association Règne Minéral et dérive de la minéralogie en 4ème position, juste derrière le site du Règne Minéral!

Je suis désolé de le dire, mais c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire. Je le redis encore une fois, vos propos sont publiques et peuvent colporter une image négative aux yeux des non initiés. C'est dangereux et probablement néfaste.

Comme cette prise de position concerne le Règne Minéral et son numéro 100, et comme je ne vois aucune légitimité à imposer sont point de vue publiquement alors que Monsieur Bayle est joignable par email, merci d'en tenir compte et de contacter directement l'intéressé pour faire progresser le débat (car c'est bien le but non?)

Internet a modifié profondément notre mode de communication ces 10 dernières années. je comprends qu'on ne puisse pas encore saisir la portée de certains propos, mais je vous demande d'en prendre conscience.

Je n'ai par contre aucune objection pour l'ouverture d'un sujet spécifique sur la minéralogie et ses dérives, du moment que l'on évite les associations inappropriées. Le Règne Minéral est une superbe revue autant que Géoforum est un cadeau pour de nombreux minéralogistes. Préservons cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce numéro n’est que le reflet de la minéralogie française, elle-même reflet de notre société. Il y a encore de vrais collectionneurs passionnés comme il y en a d’autres qui sont devenus tres proches des spéculateurs. D’après ce que j’ai compris Herve ne fait que constater certaines petites dérives de notre passion.

Qu’il y ait dans cette discussion un avis dissonant me parait plutôt rassurant.

En faisant cette recherche Google celui qui arrive sur geoforum tombe certes sur le regard critique d’Herve mas également sur toutes les critiques positives qui le précèdent. Autrement dit, c’est vraiment donner peu de discernement aux internautes que d’être a ce point paranoïaque sur l’implication de ses commentaires qui n’engagent que lui.

Mais continuer ce debat sur un autre fil me parait tres pertinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c’est vraiment donner peu de discernement aux internautes

De petites discussions durant la bourse de Grenoble m'ont prouvé le contraire.

Mais continuer ce debat sur un autre fil me parait tres pertinent.

C'est d'ailleurs ce que nous allons faire. J'invite l'auteur du sujet à ouvrir un nouveau sujet sur sa vision de la minéralogie.

Sujet fermé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  


×
×
  • Create New...