Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

Matériel de terrain pour la recherche de minéraux


Recommended Posts

Ah oui, il y avait un reportage sur Arte (je crois?) il y a une semaine ou deux. Ils se tapent des 70kg de soufre à remonter du cratère sur les épaules, payés quelques centimes d'euro le kilo (ce qui est correct là-bas !), le tout en se faisant gazer toutes les 15mn par les vapeurs toxiques.

Bin Saint Pons, c'est plus marrant et c'est pas 300 jours par an. En plus il est moche leur soufre, c'est pas la Sicile...

Link to post
Share on other sites

  • 4 years later...

Bonjour, 

Je cherche des informations niveau matériel. 
Avez-vous des bons plans pour les coins éclateurs en-dehors d'Expe et d'outillage pierre???

 

Pour les forets de perfo, où les achetez-vous et avec quelles caractéristiques (4 taillants etc...)?


Merci d'avance :) 

Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, dioptase a dit :

Bonjour, 

Je cherche des informations niveau matériel. 
Avez-vous des bons plans pour les coins éclateurs en-dehors d'Expe et d'outillage pierre???

 

Pour les forets de perfo, où les achetez-vous et avec quelles caractéristiques (4 taillants etc...)?


Merci d'avance :) 

   ben par definition (et expérience) c'est bie trop vague comme question

            chaque mineral, contexte,  dimension etc... implique un materiel spécifique !!!!!   donc impossible de répondre sérieusement à un telle question car cela peut aller du tournevis à l'explosif  (l'explosif entrainant des forets differents que pour des coins éclateurs)  et le tout dépend , bien sûr, de la gangue !! (on travaille pas de la même façon dans des marnes ou du microgranite à grain fin silicifié !)

Link to post
Share on other sites

Merci pour la réponse. ça serait principalement pour percer dans de la fluorite, de la sidérite et des calcaires dolomitiques pour mes premiers projets. Evidemment je ne travaille pas à l'explosif, le seul but est d'utiliser des coins. Si vous avez des références de coins, je suis preneur...

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, depuis le Québec !  

 

J'ai survolé les posts de cette discussion, et bien qu'elle me semble plus concerner les adeptes de fouille en milieu alpin, je me permets de partager ici ce que j'utilise en terme d'outillage... en terrain moins exigeant (coupes de routes, carrières, affleurements, mines).

 

Le matériel acheté en magasin pouvant parfois être amélioré, et le collectionneur  de cailloux devant plus ou moins hiberner en La belle province, j'en profite donc pour bricoler...  Dans un post de cette discussion, par exemple, quelqu'un évoquait la mauvaise prise en main d'un nouveau maillet, un problème que j'ai vécu moi itou...

 

J'ai la main moins ferme (car devenu septuagénaire cet été, horreur !),  et les manches de bois dur ont tendance à se polir à l'usage et à tourner lors de la frappe sur un burin.  C'est surtout évident en fin de journée, quand la fatigue s'en mêle, i.e. après avoir tapoché quelques centaines de coups à fond la caisse !

 

La solution, bien évidente, était de rendre rugueuse la surface du manche, mais plutôt que de graver des encoches au canif ou autre ineptie du genre, j'ai opté pour... de la corde rose !  :question:

 

La couleur importe peu, mais elle permet de repérer facilement l'outil lorsque déposé sur les cailloux, voilà ! 

 

Un orifice du même diamètre que la corde ayant été foré à chaque extrémité du manche, je n'ai eu qu'à insérer celle-ci dans un premier trou, et enrouler la corde avec des spires très serrées jusqu'au second, en gardant la tension.  Puis, une application généreuse de colle blanche a été appliquée sur toute la surface encordée, avec pour résultat un maintien en place des spires, et une surface rugueuse en prime !  Bien entendu, des noeuds aux extrémités de la corde ont été requis, et furent coupés à la fin.

 

 

Ce n'est en aucune façon high-tech, mais ça fonctionne à merveille, et la prise en main est ferme !  :top:

 

Une photo valant trente-six mots, voici ce que ça donne.

 

Maillet 3 lbs.jpg

Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne les coins éclateurs recherchés par Dioptase, le même problème se présente ici, de mon côté de l'Atlantique... 

 

La disponibilité de coins de qualité, durables,  forgés dans un acier de grande dureté, on oublie ça !  Ça se limite à du matos fait à partir d'acier recyclé, poreux, qui s'ébrèche à la moindre contrariété !  

 

J'avais trouvé un fournisseur américain, qui offre sur son site web des coins en acier à outils, mais à un coût prohibitif, genre $60 le coin (54 euros)...  No way, Jose c'est trop cherot ! J'ai donc opté pour une technique légèrement différente...  

 

J'utilise une foreuse Bosch à batterie, de modèle RHH-181, déjà "vieille" (4 ans !), pas la plus puissante qui soit, mais qui perce allègrement des trous dansl la roche, ce qui me convient !   J'y insère une mèche SDS de 5/8 pouce (environ 16mm), et je fore deux trous côte-à-côte, d'une profondeur de 10 cm environ.  Une fois la poussière de roche balayée, une attaque en règle avec un maillet et un burin bien aiguisé permet d'éclater la mince paroi entre les orifices, ce qui me donne un trou ovalisé de quelque 30mm par 16 mm  environ.

 

Il m'est alors facile d'y insérer un burin solide mais étêté, ayant eu le bout tranchant cassé par un usage abusif  (vous avez tous pété des burins à un moment donné, pas vrai ?).  Un vieux burin, d'abord parce qu'il ne sert plus à rien, et aussi du fait qu'il pourra pénétrer plus loin dans le trou ovalisé qu'un burin neuf et plus long !

 

Et un vieux burin, on n'a aucune gêne à lui taper la tête avec un masse d'un poids conséquent, car on se fout royalement qu'il se rebrise !  Une masse de 5 kilos sur un ciseau de quelque 25-30mm de diamètre, ça se traduit par une certaine pression sur le roc, ça ! :P

 

Cette approche a tout de même un désavantage, car elle nécessite deux trous à la fois, au lieu d'un seul avec un coin casseur et ses ailes plano-convexes.  En milieu alpin, où chaque gramme compte, apporter deux batteries pour une plus grande autonomie n'est pas l'idéal ! 

 

Reste à vous de voir si cette approche vaut le coup pour vous...

 

 

Link to post
Share on other sites

pour en revenir au matos : si vous commandez sur amazone (produits chinois) pas cher , les résultats ont proportionnels !!

        pour des roches dures sans "gros chantier" : masette burins (pointerole et plats)  et pour finir pince ou barre à mine courte

                                                            "gros chantier"  perfo , coins éclateurs , masse , burins , barre à mine

 

     il faut pour cela choisir du bon materiel et donc un coût plus important.....faut pas rêver !!!!    pour ma part estwing  pour burins, masse, massette , pince

                  exemple : marteau de géologue estwing : premier modèle à rondelles cuir....changement au bout de 2 ans pour perte des rondelles ensuite marteau et massette manche vinyl.......changement pour les avoir perdu...............jamais sur casse  ; marteau en cours : 8 ans en s'en servant tous les jours

    pour les coins  idem ; s'adresser à des spécialistes sauf si c'est un usage unique ou tres peu fréquent   ( prix de coins éclateurs peut varier de 1-2 euros à 40 euros !!!!)

 

https://rockandtools.com/fr/
https://www.outillage-pierre.com/coins/3606-coin-eclateur-en-3-elements-lario.html
http://www.outillages-gaudistribution.fr/taillefaçonnage/234-coin-eclateur.html

 

Link to post
Share on other sites

Hello Zunyite,

 

Acheter des outils sur Amazon (ou eBay) ???  :question:    C'est un non-sens, effectivement, car les produits viennent de Chine, et sont de cet acier recyclé dont je parlais. 

 

Pour ma part, j'ai acheté directement d'un fournisseur américain, Throw & Holden, qui vend de l'outillage de qualité pour les tailleurs de pierres, mais leurs coins et paumelles (je viens d'apprendre ce nom !) ne sont certes pas d'acier à outils.  Les paumelles se tordent,  et les arêtes supérieures des coins s'écaillent après un certain temps...  J'arrive à les utiliser encore pour du travail léger, mais des douze paumelles originales, seules quatre ou cinq sont valables.  Je dois dire à la décharge de T & H que les coins que j'ai achetés sont pour des trous de forage de 5/8 po (16 mm), ma foreuse à percussion Bosch étant limitée à des forages de 3/4 po (18 mm).  À mon âge vénérable, et compte tenu de mon gabarit poids plume, je n'ai plus le choix que de limiter le poids des équipements que je case dans mon sac à dos !

 

C'est pourquoi je préfère mon approche décrite plus haut, avec double forage et burins au tranchant pété. Très valable pour du petit chantier, mais pour un gros, je n'ai pas fait l'expérience...

 

Quant à l'autre fournisseur amerloque, j'ai tenté de le retrouver sur le web ce matin pour revoir ses produits, sans succès...  Peut-être ques ses prix ont découragé les clients ! :clin-oeil:

 

Pour ce qui est des outils Estwing, j'en ai possédé plusieurs depuis les trente-cinq ans que je chasse des cailloux.  Leurs maillets (j'ai encore celui de 4 lbs, mais ai perdu celui de 6 lbs) sont de haute qualité, effectivement, mais pour moi, leur prise en main est pénible.  J'ai (hélas) tendance à tenir le maillet près de la tête, et c'est l'endroit où leur profilage est le plus mince !  Les maillets à manche de bois dur Garant (faits au Canada) sont tout aussi durables, et me conviennent parfaitement.

 

Le marteau de géologue Estwing jouit d'une excellente réputation, mais il est cher aussi chez nous, l'équivalent de 60 euros.  J'ai des copains de cailloux qui ont opté pour ceux de moindre coût, et pour ma part, comme je n'ai pas un grand besoin d'un tel outil, j'en ai déniché un par hasard aux puces pour 5 dollars (3 euros), qui avait un manche endommagé. À ce prix, hein !

 

J'ai remplacé le manche avec un de mon cru, i.e. un segment de manche de masse de 4 kilos (qui avait été brisé au niveau de la tête) dont j'ai refaçonné l'extrémité pour qu'elle se case solidement dans le fer du marteau.  Et, pour une meilleure prise en main,  j'ai collé un bout de chambre à air de vélo sur la moitié de la longueur... Son apparence laisse à désirer, mais il m'est très fonctionnel et durable ! :top:

 

Les bandes de ruban rouge et jaune sont pour assurer une bonne visibilité, histoire de ne pas l'oublier (à mon âge, c'est requis, quoi ! :P)

 

 

Marteau de géologue.jpg

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

mon expérience sur les outils :

 

Massette : pour le travail avec des broches/pointerolles et des ciseaux (ce que tout le monde appelle maintenant “burins”, à l’origine un ciseau pour couper l’acier) préférer les massettes avec une large surface de frappe, montrant une surface plane voire légèrement convexe (reprise avec une disqueuse), et avec les coins tronqués. Estwing propose des massettes avec une surface trop étroite et bombée. De plus la prise en main est difficile. Les massettes Estwing sont d’ailleurs faites pour casser des cailloux en frappant directement dessus et non pas pour être utiliser avec des burins, au risque d’augmenter les ratés sur la main qui tient le burin ! Stanley propose de bons modèles avec une bonne prise en main.

 

IMG_20191211_153809.jpg.bb8b826615f0aed01002ab27248361dd.jpg

 

Broches et ciseaux (burins) : les ciseaux (“burins plat”) sont fait pour cisailler la roche comme leur nom l’indique. Ils s’utilisent comme l’utilise les sculpteurs c’est-à-dire perpendiculairement à la direction de la découpe et en enlevant un peu de matière à chaque fois. Dans un granite ou un gneiss bien frais inutile de se faire d’illusion ! Les ciseaux sont peu performants pour travailler les fissures. Je préfère les pointerolles (burins pointus). Pour moi les meilleurs sont de la marque Leborgne. Solides, pénétrants et facile à affuter. Les burins Estwing sont trop”mous”. Le seul outil interessant chez Estwing est le levier.

A l’affutage ce qui importe est d’avoir un profil le plus effilé possible sans pour autant avoir une extrémité bien pointue qui de toute façon va s’émousser en  2 ou 3 coups. Affuter à la disqueuse (efficace) et non au touret.

 

IMG_20191211_154111.jpg.62f5544e3371dd1be64eb36136b7494e.jpgIMG_20191211_153857.jpg.299cd847f77536cefe3f3184996980fb.jpg

 

En règle générale, si la roche n’est pas fissurée, on ne fait pas grand chose sans perforateur et son accessoire indispensable : le coin écarteur (je préfère ce terme à celui “d’éclateur”). Pour ma part, je n’ai jamais été satisfait par les offres du marché et ce n’est qu’en trouvant un vrai forgeron ( artisan ultra rare !) que j’ai pu faire faire des outils réfléchis et adaptés (même si le modèle en photo n’est pas encore la panacée !).

 

IMG_20191211_154016.jpg.b0f7bae95431336422ba4b4d98ed4c6a.jpg

J'oubliai : dans les fissures surtout les plus serrées, les photos de mes  coins "maison" (toujours l'oeuvre par mon artisan forgeron") sont ce qui il y a de plus efficace.

Link to post
Share on other sites

 

Entièrement d'accord avec Daniel concernant les outils Estwing !  Dans mon post d'hier, j'ai préféré ne pas susciter de controverse en le soulignant, par courtoisie...

 

J'ai acheté deux ciseaux (c'est aussi le terme employé au Québec, traduit en fait de l'angliche cold chisel,  i.e. ciseau à froid) de marque Estwing au cours des années, et j'ai été très déçu !  La trempe était quelconque, et un réaffutage fréquemment requis !  Quand à leurs maillets, comme je l'ai mentionné hier, ils se prennent mal en main, et je constate que je ne suis pas le seul ! :clin-oeil:   

 

Toutefois, j'avoue que celui de 6 lbs (2,7 kg) m'a été fort utile pour creuser des sillons d'un cm de large par 5-6 cm de profond avec des bedanes, dans le calcaire silicifié de Herkimer, roche maudite entre toutes !  Ces sillons, on y insérait par la suite des lames de ressort d'auto des années soixante, en acier ultra-dur, en guise d'écarteurs (technique locale, très efficace).  Mais, je suis d'accord avec Daniel, la tête légèrement arrondie du Estwing a tendance à glisser sur le plat du ciseau  !

 

Et bien d'accord aussi avec son affirmation "je n’ai jamais été satisfait par les offres du marché", car je constate que les outils disponibles en magasin n'ont point la qualité de ceux d'autrefois.  C'est  valable non seulement pour les écarteurs, mais aussi pour les ciseaux... 

 

J'ai acheté en 1986 des burins (4 cm x 30 cm) de marque Footprint, faits en Angleterre, en acier Sheffield de la plus haute qualité.  Je l'ai ai utilisés très intensément dans la syénite du mont St-Hilaire, et en 33 ans, ils ont stpïquement enduré des milliers de coups de masse de 10 à 16 lbs, sans jamais faillir, et je les utilise encore aujourd'hui :  ils sont tout simplement increvables !  Pourtant, voilà deux ans, j'ai commandé d'autres ciseaux Footprint (plus minces, 12 mm x 30 cm) eux aussi supposément faits d'acier Sheffield, et les deux n'ont pas duré un mois...  Pfffff, de l'acier recyclé (chinois ?), sans le moindre doute !

 

Cet été, j'ai tout de même déniché d'excellents ciseaux d'âge mûr (!) dans des marchés aux puces, car avec le vieillissement de la population, les enfants se débarrassent des outils de papa parti en foyer !  De l'outillage des années d'après-guerre, si ce n'est avant...  Nul doute qu'ils me dureront longtemps !  :top:

 

Sur la photo : un de mes fidèles Footprint cuvée 1986 !

 

Ciseau Footprint.jpg

Link to post
Share on other sites

Pour les massettes estwing, moi j'ai chopé le coup de main et aujourd'hui je la préfère aux autres. J'aime bien le manche qui amorti plutôt pas mal les chocs (même si étant rond, il peut tourner un peu lorsque l'on a les mains pleines de glaise). Le must c'est aussi que les manches ne cassent pas : quand on se fait 3 h de marche d'approche en montagne et que l'on casse son manche de massette en bois ou en plastique, ça fait vraiment ch***).

 

Mais c'est question de test et de goûts individuels et je comprends que cela ne convienne pas à tous

 

greg la veine

Link to post
Share on other sites

Comme Daniel Gol, massette Stanley 1,5kg avec manche en résine (aucune mauvaise surprise du type casse jusqu'à présent) qui évite le problème des manches en bois qui finissent par se désolidariser de la partie métallique. Les pointerolles et burins Leborgne ou Muller donnent de bons résultats. Après, se munir d'un touret à meuler pour les nombreux affûtages à prévoir (en ce qui nous concerne car certaines gangues de nos grenats catalans sont... résistantes !). Côté Estwing, le matériel est plutôt cher et pour tout dire je n'ai pas essayé.

Pas essayé non plus l'option perfo et coins éclateurs, mais ce serait probablement le top. On préfère rester au stade "petit artisanat"

Link to post
Share on other sites

je ne peux pas comparer avec le materiel canadien mais j'ai une expérience identique :  mon grand père etait tailleur de granite professionnel et c'est moi qui ait récupéré sa trousse à outil

 (ciseaux, coins et marteau) ; la resistance des aciers etait pas mal MAIS la grosse différence etait qu'à 'époque ils préféraient une trempe "moyenne" ré affutable qu'une trempe trop forte et cassante. En comparant avec ses outils , je les trouvent équivalents avec ce qua j'ai actuellement sauf pour la massette : les manches en bois c'est trés penible!!!!!! (comme dit greg la veine : casse toujours au mauvais moment ) 

....................on aura peut être l'occasion de comparer sur le mont st hilaire !

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ah c'est cool , mais tu t 'es renseigné sur les acces et autorisations ? de ce que je sais il n'y a plus que le club de Montreal qui a des permissions ( ce qui donne lieu a des scenes pqrfois dantesques !). J y suis allé cet automne , a la remorque , en touriste , mais ca cassait du caillou dur !

Link to post
Share on other sites

Bonjour pour les forêts les commander en Allemagne et les coins chez Guillet en France

Le 12/12/2019 à 01:02, quebequartz a dit :

 

Entièrement d'accord avec Daniel concernant les outils Estwing !  Dans mon post d'hier, j'ai préféré ne pas susciter de controverse en le soulignant, par courtoisie...

 

J'ai acheté deux ciseaux (c'est aussi le terme employé au Québec, traduit en fait de l'angliche cold chisel,  i.e. ciseau à froid) de marque Estwing au cours des années, et j'ai été très déçu !  La trempe était quelconque, et un réaffutage fréquemment requis !  Quand à leurs maillets, comme je l'ai mentionné hier, ils se prennent mal en main, et je constate que je ne suis pas le seul !    

 

Toutefois, j'avoue que celui de 6 lbs (2,7 kg) m'a été fort utile pour creuser des sillons d'un cm de large par 5-6 cm de profond avec des bedanes, dans le calcaire silicifié de Herkimer, roche maudite entre toutes !  Ces sillons, on y insérait par la suite des lames de ressort d'auto des années soixante, en acier ultra-dur, en guise d'écarteurs (technique locale, très efficace).  Mais, je suis d'accord avec Daniel, la tête légèrement arrondie du Estwing a tendance à glisser sur le plat du ciseau  !

 

Et bien d'accord aussi avec son affirmation "je n’ai jamais été satisfait par les offres du marché", car je constate que les outils disponibles en magasin n'ont point la qualité de ceux d'autrefois.  C'est  valable non seulement pour les écarteurs, mais aussi pour les ciseaux... 

 

J'ai acheté en 1986 des burins (4 cm x 30 cm) de marque Footprint, faits en Angleterre, en acier Sheffield de la plus haute qualité.  Je l'ai ai utilisés très intensément dans la syénite du mont St-Hilaire, et en 33 ans, ils ont stpïquement enduré des milliers de coups de masse de 10 à 16 lbs, sans jamais faillir, et je les utilise encore aujourd'hui :  ils sont tout simplement increvables !  Pourtant, voilà deux ans, j'ai commandé d'autres ciseaux Footprint (plus minces, 12 mm x 30 cm) eux aussi supposément faits d'acier Sheffield, et les deux n'ont pas duré un mois...  Pfffff, de l'acier recyclé (chinois ?), sans le moindre doute !

 

Cet été, j'ai tout de même déniché d'excellents ciseaux d'âge mûr (!) dans des marchés aux puces, car avec le vieillissement de la population, les enfants se débarrassent des outils de papa parti en foyer !  De l'outillage des années d'après-guerre, si ce n'est avant...  Nul doute qu'ils me dureront longtemps !  

 

Sur la photo : un de mes fidèles Footprint cuvée 1986 !

 

Ciseau Footprint.jpg

 

Link to post
Share on other sites

  • 11 months later...

Un ciseau c'est un burin plat, le terme burin englobe les pointeroles (burin pointus) et les ciseaux.

Moi pour la massette j'utilise une vielle massette avec un manche en plastic plus souple que de la résine (mais ça ne se tord pas pour autan) qui vient de mon arrière grand père (elle doit avoir 3 ans minimum). Pour les burins ceux de mon père (des assez vieux burins de maçon et autre, qui doivent avoir 20-30 ans), pour les burins au carbure de tungstène des burins Guillet qui ont minimum 10-20 ans.

J'ai une petite question, comment on se sert d'un coin éclateur (ou écarteur) ?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...