Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

mines85

Mineralogie de la Savoie & de la Haute Savoie

Recommended Posts


Salutations à tous, :grand sourire:

Je n'ai plus grand temps pour fouiller et gratouiller depuis que je suis père.

A l'occasion d'un petit séjour en France en janvier, j'ai gratouillé aux contamines, dans le lit du Bon-Nant (après avoir demandé à EDF si ils prévoyaient des lâchers, bien sur).

Je voulais retrouver quelques petites pièces dans les déblais remaniés de la mine du Nant de l'arête.

Mais c'était sous la neige, et j'ai donc été rechercher des blocs roulés minéralisés en BPGC qui sont assez fréquents (je ne sais toujours pas si ils proviennent de la mine toute proche, car ils sont bien roulés ... ???)

Or donc, un bloc bien roulé m'a attiré l"oeil. Il s'agissait d'un très gros galet de probable amphibolite, littéralement lardé de filons et filonets de calcite et pyrite.

J'aurais bien voulu le ramener entier pour son aspect "poli" naturel. las, près de 100 kilos, en hiver, même a deux .... pfff pas possible. Comme il était voué à une destruction naturelle à assez court terme, je l'ai fragmenté.

En voici quelques photos.

post-2366-0-67123700-1296535471_thumb.jp

post-2366-0-63917500-1296535554_thumb.jp

post-2366-0-98434700-1296535598_thumb.jp

l'échantillon fait près de 40 cm de long, et ce sont des filons, pas des placages

Questions : Ce type de roche est elle documentée sur le secteur, quelqu'un a t'il d'autres échantillons ? Des explications sur la provenance ?

Bref je suis curieux. certes il y a foules d'amphibolites dans les massifs proches, mais quid de ces filons minéralisés ? anciens basaltes à sulfures métamorphisés ultérieurement ?

PS : les parties oxydées sont de types oxydes de fer, pas trace de minéraux secondaires du cuivre, donc c'est bien de la pyrite et pas de la chalcopyrite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dur à dire maintenant que je l'ai brisé. D'autant qu'un galet glaciaire a pu être suffisement roulé pour masquer les "stries et impressions" glaciaire. En tout cas je n'en ai pas observé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dur à dire maintenant que je l'ai brisé. D'autant qu'un galet glaciaire a pu être suffisement roulé pour masquer les "stries et impressions" glaciaire. En tout cas je n'en ai pas observé.

salut !!

je connait tres bien cette endroit ,il y a un torrent qui rejoint le bon-nant au fond de la gorge sur la doite en amont; du quelle provient des galet des piryte !

mai ton galet pourai provenir d'un glacier puis roulé dans le torrent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ce torrent c'est la Nant de l'arête. En remontant ce torrent, tu trouveras, si ce n'est déjà fait, l'entrée d'anciennes mine. Elles s'ouvrent dans des calcshistes redressés a la verticale, les boiseries sont pourries, c'est d'après moi un endroit à éviter. Cependant, en observant les paroies alentours sans entrer dans mine, il y a pas pal de petits indices avec mouchetures BPGC, qui pourraient livrer qq cristallisations. Perso, je n'ai eu que de petits cubes de pyrite triglyphe.

Sinon, le gros tas de haldes plus ou moins charriées et remaniées qui se trouve là ou le nant de l'arête rejoint le Bon-Nant est potentiellement interréssant, mais en micro : minéraux secondaires du cuivre comme malachite et azurite.

Fait nous part de tes découvertes, tout n'est pas dans la réserve que diable ! Et puis, on a bien le droit de sauver un quartz de l'érosion de temps en temps :clin-oeil:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ben ça ne bouge pas beaucoup par là!!! :desert:

Alors, pour faire remonter un peu le topic: une petite dernière trouvaille, parce que l'on ne parle pas assez de la sidérite des Aiguilles-Rouges!!! :P

post-2472-0-98433900-1301939103_thumb.jp

Sidérite et petits quartz, massif des Aiguilles-Rouges, 7 x 3,5 x 2,5 cm, schistes Viséens subverticaux proches granite des Houches...

Share this post


Link to post
Share on other sites

De Cevins 73, quartz à âme 7 x 3 cm sur byssolite et épidote (qui sont également en inclusion)... avec saupoudrage de chlorite.

Une petite merveille... qui a au moins 15 ans !

post-4745-0-36399100-1302109085_thumb.jppost-4745-0-73036800-1302109100_thumb.jppost-4745-0-92318600-1302109111_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

acquis aujourd'hui...

Photo 1 : quartz fumé "morion", Massif du Mont Blanc

Photos 2 et 3 : quartz fumé des Rochassiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en avoir encore discuté avec un cristallier qui a une sacré expérience (je me demande comment ils arrivent à atteindre certains âges à la vue des risques pris), le fumé est clairement lié à l'attitude. Selon ces dires, le quartz commence à être fumé vers 2900-3100 m d'altitude. En-dessous il est blanc. On peut toujours trouver des exceptions.

Ma très modeste expérience confirme ses affirmations.

Non, ça ne serait pas vraiment exact ; le fumé n'est pas lié à l'altitude, puisqu'il a été formé au moment où l'endroit était couvert par un océan, c'est une personne très expérimentée dans le domaine des minéraux qui me l'a dit, normalement on le trouve à toute altitude ; le

fait de la présence plus abondante en altitude serait que beaucoup ont été remonté assez

haut lors de la formation alpine ; et les fours sont plus visibles en altitude sans doute

(donc plus facile à trouver dans ces endroits).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les centres colorés dépendent des radiations (granite), des impuretés et de leur quantité en présence (Aluminium, sodium...), de la température de stabilité... Entre 2000 mètres, et 4000 mètres, il y a eu forcément des différences dans les conditions de formation des quartz du Mont Blanc (température, pression, nature des fluides entre 10 et 20 km de profondeur), et dans les conditions de ionisation lors de la surrection (processus de 13 à 20 millions d'années en ce qui concerne les quartz).

Globalement, on trouve plus de quartz fumés en haute altitude qu'en moyenne altitude dans le Mont Blanc, ce qui est un indice géologique intéressant. Par contre, l'altitude en elle même, comme facteur déclencheur de la colorisation des centres, non :sourire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

la différence de teinte au Mont Blanc est aussi due à un phénomène important et oublié mais que les suisses connaissent bien...

les zones les plus élevées ont refroidies depuis plus longtemps que les zones en basses altitudes, et peut être plus rapidement.

C'est de cette différence de refroidissement dans le temps que vient la teinte plus foncée ou plus claire. Les sommets du Mont blanc ont été les premières zones à refroidir, ce sont les zones où les cristaux sont les plus foncés...

sait-on si les cristaux des sommets sont plus âgés que les cristaux d'altitude plus basse ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas à ma connaissance. Juste pour compléter : la coloration ne s'obtient que lorsque la température tombe en dessous d'un seuil > trop chaud, pas de coloration. On a déjà eu plein de beaux débat sur cette question Benj : regarde les pages du 73/74 et tu retrouveras ces débats

bonne lecture

greg la veine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup. ;)

Je suis d'accord avec vous sur le fait que ce n'est pas le climat, l'altitude qui permettra

une coloration fumée ou morion du quartz, c'est surtout les facteurs géologiques...

on trouve bien des fumés, des morions en Bretagne, Limousin ou Aveyron...car il y a beaucoup

de granite. :sourire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

la coloration ne s'obtient que lorsque la température tombe en dessous d'un seuil

La fameuse température de stabilité :sourire:

Reste que pour 2000 mètres de différence, sur 15 millions d'années environ, cela nous donne une exposition théorique de 2 millions d'années en plus à la température de stabilité. L'exposition effective (en dessous de 200 degrés donc) devrait se situer approximativement autour de 6 millions d'années. Conclusion, les morions ont été exposés 1/3 du temps en plus que les hyalins... si on considère que la surrection fut linéaire, sans oublier la vitesse de l'érosion. Toujours est-il que les quartz à peine fumés ont pu être exposés 1.5 à 2 fois moins longtemps que les morions : ce qui n'explique pas une telle différence dans la coloration.

Share this post


Link to post
Share on other sites

apatite dans le massif du mont blanc :

- Aiguille des Glaciers

- Petit Mont Blanc

- Les Périades face ouest

- Aiguille de Savoie

- Pointe Isabelle

- Col des Cristaux

- Pointe des Améthystes

...une apatite au glacier de Pierre Joseph serait dans la logique, si tous les gisements se trouvent sur une ligne

qui sera le premier à en trouver ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

post-9170-0-24619100-1306774026_thumb.jp Bonjour,

Pour les apatites il y a aussi très proche de certaines citées: Les Rochassiers.

Par contre j'en ai aussi trouvé de petites au niveau de Taconnaz.

Une question, j'ai sur cette pièce un type de cristallisation qui ne m'est pas famillier; La pièce vient du bassin de Talêfre. Il semble que la coissance du quartz et celle de la calcite s'est déroulée de concert.Est-ce bien ce qui c'est produit ?post-9170-0-24619100-1306774026_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

sympa d'ajouter des gisements pour l'apatite ;)

pour le quartz et la calcite, leur croissance est souvent simultanée (en domaine sédimentaire par exemple) mais une croissance de type "âme" pour la calcite en même temps que le quartz ça c'est nettement moins fréquent...

dans certaines régions, la calcite est dissoute plus tard ce qui donne des cristaux de quartz évidés par endroits

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...