Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Mineralogie de la Savoie & de la Haute Savoie


Recommended Posts

Edit

Pour mon premier post, quelques pièces de ma collection. Les pièces ne valent pas celles de certains d'entre vous, mais pour d'autres, mes trouvailles sembleront au moins plus "humaines". :grand sourire:

Suite aux remarques, et l'hébergeur du site ne fonctionnant pas pour moi, je vous mets le lien avec les photos. Photos minéraux

Perso:

Croix de fer: 1 - 2 - 8

Madeleine: 3 - 4

Quartz du milieu de la photo 4, des pointes ont grandi au sommet de la pointe. Peut-on appeler ça un sceptre?

-----------------------------------------------------------------------------

Acquisitions: les trois gwindels - Talèfre

Link to post
Share on other sites

  • Replies 4.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Juste 2 questions suite à la relecture du RM sur les minéraux du Mont-Blanc, je n'ai pas souvenir d'avoir déjà vu sur le forum des pièces de quartz morions, ni de pièces provenant de l'arête "Charlet-Straton"...

En avez-vous ?

Merci pour les photos Messieurs.

:super:

Link to post
Share on other sites

Juste 2 questions suite à la relecture du RM sur les minéraux du Mont-Blanc, je n'ai pas souvenir d'avoir déjà vu sur le forum des pièces de quartz morions, ni de pièces provenant de l'arête "Charlet-Straton"...

En avez-vous ?

Merci pour les photos Messieurs.

:super:

Tu as la découverte de tempo en 2009 pour ce qui est du morion :

ici

(dans le sujet des découvertes récentes)

Link to post
Share on other sites

A priori, tout le panel de "fumage" est présent dans le massif. C'est juste que les morions, moins appréciés sont peut être moins ramassés... :triste: J'ai cru en apercevoir au musée. :super:

Pour en avoir vu justement dans le RM, je sais bien qu'il en existe. Je disais simplement que l'on n'en voyait pas souvent sur le forum, au contraire des fumés ou autres "cognac".

Après quand tu dis "moins appréciés", je reste un peu sur le Q... Y'a quand même de jolies bêtes !

Merci pour ta réponse...

EDIT : Toujours rien sur l'arête Charlet-Straton ?

:surpris:

Link to post
Share on other sites

Celui du message #1443, je le mettrais bien dans mon café...

Tant que je suis là, je me souviens d'une réflexion qui avait été faite suite à la découverte du four de Jemena et Jex. Quelqu'un, peut être bien Greg d'ailleurs, avait émis l'hypothèse, à la vue de la (non-)coloration des cristaux, que le four avait été trouvé à basse altitude (si vous vous rappelez bien de cette discussion).

Alors ma question est la suivante, suite aux messages sur les morions : existe t-il réellement une relation entre la couleur des quartz et l'altitude, ou la solution est à chercher plutôt dans la nature de l'encaissant (différence de quantité de rayonnement)? D'ailleurs, les feldspath potassiques sont-ils la seule source de rayonnement à l'origine du "fumé" des quartz alpins ???

Désolé si ce sujet a déjà été abordé sur le forum, pas la force de chercher plus loin que ça...

Merci d'avance à ceux qui considéreront mes questionnements.

:P

Link to post
Share on other sites

Celui du message #1443, je le mettrais bien dans mon café...

Tant que je suis là, je me souviens d'une réflexion qui avait été faite suite à la découverte du four de Jemena et Jex. Quelqu'un, peut être bien Greg d'ailleurs, avait émis l'hypothèse, à la vue de la (non-)coloration des cristaux, que le four avait été trouvé à basse altitude (si vous vous rappelez bien de cette discussion).

Alors ma question est la suivante, suite aux messages sur les morions : existe t-il réellement une relation entre la couleur des quartz et l'altitude, ou la solution est à chercher plutôt dans la nature de l'encaissant (différence de quantité de rayonnement)? D'ailleurs, les feldspath potassiques sont-ils la seule source de rayonnement à l'origine du "fumé" des quartz alpins ???

non, tu as raison de poser ces questions : c'est comme cela que l'on partage !

Alors je vais essayer de te répondre mais la remarque que tu citais ne devait pas venir de moi car je ne suis pas convaincu de cette théorie dont le nombre de contre exemples la fragilise trop.

Ce que l'on sait, c'est que le "fumé" vient d'une irradiation naturelle de la roche (de ce que j'en sais, présence d'U dans les zircons en inclusion dans les biotites du granite) qui réagit avec des impuretés métalliques du qtz (Fe essentiellement). Donc pour avoir du fumé, il faut Irradiation + inclusions. Sans l'un des deux, pas de teinte fumée. La non teinte des qtz du four de Jex et Jéména pourrait être liée soit à l'absence de l'un soit de l'autre (soit aux deux...).

Après, l'observation des cristalliers a permis d'identifier (voyez que je mets des nuances...) que les teintes intenses sont plus communes en altitude et inversement. Par ex, les gwindels trouvés dans le tunnel du Gothard sont totalement transparents comme ceux de Jex et jéména. Mais des fours de morion ont pû être situé à qq mètres de qtz très incolores (d'où les contre-exemples...).

Il se pourrait que la zone supérieure du massif granitique (qui se trouve en altitude maintenant) ait été soit plus impure, soit plus longtemps exposée (j'y crois pas trop), soit plus radioactive, soit plus... (à vous de compléter). Bref, ce mystère n'est pas encore élucidé mais ce qui est sûr c'est que c'est pas l'altitude en tant que telle qui compte mais la position dans le massif granitique et probablement sa composition et/ou les différences de pression / température.

Après il y a plein d'autres questions connexes : la semaine dernière j'étais dans les Grisons à Val Giuv. J'ai tapé dans un four (zone à syénite connue pour ses qtz de teinte apparement trés fumée, presque morion) où les qtz étaient incolores pour l'essentiel alors qu'une petite partie du four était fumée assez intensément (j'ai même cru que c'était de l'améthyste). Bref, il y a plein de questions qui restent à explorer

Mon intervention ne manquera pas de faire qq réactions et je m'en réjouis d'avance : comme je disais plus haut, c'est en brassant les idées qu'on partage !

glücken greg

Link to post
Share on other sites

Tant que je suis là, je me souviens d'une réflexion qui avait été faite suite à la découverte du four de Jemena et Jex. Quelqu'un, peut être bien Greg d'ailleurs, avait émis l'hypothèse, à la vue de la (non-)coloration des cristaux, que le four avait été trouvé à basse altitude (si vous vous rappelez bien de cette discussion).

A priori, cela doit venir plus ou moins de moi, dans le sens ou j'avais plus ou moins lancé le sujet à l'insu de mon plein gré.

On peut déjà faire une approche simple, pour ceux qui n'aiment pas la technique.

Historiquement, on pense que plus le quartz est trouvé en altitude, plus il est fumé, et que cela a donc une signification. Comme il n'y a pas de fumé sans feu (et pour cela, je vous renvoie au briquet à quartz du Mont Blanc ;) ), ce postulat de départ est un peu vrai sans toutefois être une règle fiable.

Les Hyalins d'Argentière proviennent du gneiss, et donc pas du granite (même s'il n'est pas impossible qu'une langue de granite soit venue se perdre aussi bas), l'irradiation a forcément été moins importante. On peut aussi penser que le contenu des impuretés dans le quartz diffère (mais très honnêtement, à part les améthystes du Mont Blanc plus riches en Fe, les variations en impuretés d'un quartz à l'autre du massif sont mineures voire anecdotiques).

La réponse se trouve sans doute dans l'imbrication de plusieurs phénomènes : composition chimique du quartz (Al, Li, Na, Mg, Fe, Ti), type de roche, et pourquoi pas les facteurs de croissance dans le milieu T et P (température pression). On en revient à ces rares Gwindels qui ont une zone centrale le long de l'axe a moins colorée (zone correspondant à l'emplacement du Sucre). Cette zone dépasse sans doute la taille originelle du sucre, ce qui peut nous amener à conclure (un peu facilement) que l'assemblage moléculaire sous contrainte du quartz peut jouer un rôle. Il est admis actuellement que c'est l'Aluminium, bombardé, qui donne la couleur fumée au quartz, mais que ce phénomène peut être stoppé par le cation d'hydrogène si ce dernier est fortement présent.

On en revient à la règle de base : plus l'altitude est importante, plus le quartz est fumé (grosso modo). On n'oubliera pas que la géologie du massif alpin est plus complexe qu'il n'y parait. La zone centrale, très fracturée (et très riche en cavités), est aussi la partie la plus élevée du massif...

Bref, c'est compliqué à souhait!

Link to post
Share on other sites

Je me doutais bien que les raisons ne pouvaient être aussi "binaires". Je vois que beaucoup d'entre vous (au moins 2 pour le coup!) se penchent quand même pour tenter de comprendre un peu mieux ces phénomènes qui sont, pour les néophytes (dont je fais parti sur ces aspects là), assez difficiles à appréhender.

Comme l'idée de Greg, c'est en confrontant ces informations que l'on pourrait (peut être) arriver à en tirer des conclusions.

Pour l'histoire de la présence dans un même four de quartz "hyalins" et de fumés, cela avait déjà été abordé sur le forum, par Benevolus ou Titane il me semble sur une exploitation de quartz en dépilage, mais je ne me souviens plus de l'endroit (peut être trop éloigné géographiquement pour rentrer dans notre problématique).

Merci à vous pour ces explications.

;)

Link to post
Share on other sites

Un dernier truc, je n'arrive pas à remettre la main sur le récit de leur découverte, ne sachant pas exactement sur quel sujet cela avait été posté. Pas bien d'idée non plus sur les mots clés à utiliser pour la fonction recherche. J'ai regardé dans les découvertes les plus récentes, pas plus loin.

Juste histoire de s'en remettre un p'tit coup dans les yeux.

;)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...