Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans
Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans du 1 au 3 mai

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars
fred09

Les minéraux pyrénéens

Recommended Posts


Oui, Jean Baptiste, c'est une sacrée découverte. Je n'y suis pour rien, c'est juste que la découvreuse s'est adressée à moi, en voyant mes interventions sur les groupes FB consacrés à l'or. Du coup, je l'ai aidée et conseillée pour trouver un devenir pour son galet d'or.

 

Depuis, un autre a été découvert, en Bretagne… Aux dimensions comparables ! Là aussi, certains personnes ont dirigé l'inventeur vers moi. Peut être l'objet d'un nouvel article ?

 

Ce qui est sûr, concernant l'or dans les Pyrénées stricto sensu, c'est qu'une pépite de 8 gr a échappé à la médiatisation, il y a quelques années. Il en reste quelques traces sur le site de mon maître Yvan Pujol (en orpaillage ;-) ). Il y a bien de l'or, par ici mais pas sur de telles dimensions vues dans l'article du Règne Minéral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 11 heures, rives_3 a dit :

Ce qui est sûr, concernant l'or dans les Pyrénées stricto sensu, c'est qu'une pépite de 8 gr a échappé à la médiatisation, il y a quelques années. Il en reste quelques traces sur le site de mon maître Yvan Pujol (en orpaillage ;-) ). Il y a bien de l'or, par ici mais pas sur de telles dimensions vues dans l'article du Règne Minéral.

  il y en eu d'autres!....plus grosses ; les pyrénées ont, statistiquement  une différence avec les massifs anciens mais aussi, en partie, avec les alpes : un certain nombre de filons hydrothermaux à effet "pépite" : autrement dit l'or au lieu d'être dispersé en grains ou lamelles se concentre en masses ; la contrepartie de cet assemblage est que , la quantité d'or étant identique, les grosses pepites libérées sont bien plus rares

        exemple du filon des baxouillades : une pepite libérée tous les 150 ans en moyenne......la dernière a été découverte il y a 120 ans

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou, en fait si j'ai bien compris l'Occitane est Massif Central en Montagne Noire

 

Zuniyte, les filons du Massif Central ont aussi un effet pépite (plutôt grains d'or d'ailleurs compte tenu de la taille des pièces). ce sont les structures type bretelle de Cheni ou F1 de Cros Gallet qui sont des quartz plutôt blancs sécants sur les structures principales et qui semblent correspondre à des reconcentrations tardives à la fin de l'histoire de la structure. Je soupçonne que les pièces à or libre récemment sorties du Massif Armoricain appartiennent à ce genre de truc, les grains d'or trouvés sur la Verneigette en Creuse dans les années 90 pourrait aussi correspondre au démantèlement d'une structure de ce type affleurant dans le bedrock. Le gag c'est que ces structures, peu épaisses peuvent ne pas être intéressantes en exploitation si elles sont isolées, la teneur se diluant sur l'échelle du front de taille (ceci mis à part Bretelle et F1 ont été exploitées et ont bien contribué à la vie de leurs mines respectives)

 

Côté Pyrénées, il me semble que les structures aurifères sont dans de l'hercynien, donc dans un contexte proche de celui du Massif Central. Quoiqu'il en soit, j'ai l'impression que le district bizarre pour l'or alluvionnaire non lié au reconcentrations en poudingues est limité aux PO (je ne me rappelle plus le nom de la mine).

 

Pour les pépites pyrenéennes, je ne connais que celles des PO via Y. Pujol, mais le fait qu'Yvan (et les copains qui sont passés par là) a procédé à une prospection très sérieuse (avant lui, personne ou presque avait pensé orpailler sur ce secteur, l'orpailleur est assez grégaire d'une manière générale, don Salat ou Gardons....) est un paramètre à prendre en compte.

 

Eric, 8 g, ça me dit rien, je me souviens d'une 4g trouvée par O. Piva, il y en a eu une autre ?

 

Serge

Il y a 13 heures, rives_3 a dit :

Oui, Jean Baptiste, c'est une sacrée découverte. Je n'y suis pour rien, c'est juste que la découvreuse s'est adressée à moi, en voyant mes interventions sur les groupes FB consacrés à l'or. Du coup, je l'ai aidée et conseillée pour trouver un devenir pour son galet d'or.

 

Depuis, un autre a été découvert, en Bretagne… Aux dimensions comparables ! Là aussi, certains personnes ont dirigé l'inventeur vers moi. Peut être l'objet d'un nouvel article ?

 

Ce qui est sûr, concernant l'or dans les Pyrénées stricto sensu, c'est qu'une pépite de 8 gr a échappé à la médiatisation, il y a quelques années. Il en reste quelques traces sur le site de mon maître Yvan Pujol (en orpaillage ;-) ). Il y a bien de l'or, par ici mais pas sur de telles dimensions vues dans l'article du Règne Minéral.

Rien à voir avec les ors dégagés au fluo, trouvés au détecteur il y a quelque temps  en Morbihan je crois ?

 

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

 -effectivement :  les filons sont hercyniens sur les deux massifs avec effet pepite déja étudié des deux côtés......le phenomène est assez identique mais avec une reprise hydrothermale tardive dans les pyrénées  (env -80 -60Ma ) synchrone des metasomatoses des p.o aux pyrénées centrales

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir les amis, la dernière pépite trouvée, dans les PO, de 8,2gr est celle de Pascal Peig en 2017. Le site d'Yvan Pujol la montre dans la section "photor" sous rubrique Pyrénées.

Pour Baxouillade, , je suis effectivement au courant, la littérature citant ce coin pour des quartz aurifères ponctuels.

 

Serge, je confirme l'Occitane de Sabine pour sa localisation en Montagne Noire, ce qui est une vraie nouveauté, avec une pièce pareille.

Pour le nouveau galet aurifère de taille comparable à celui de Sabine, c'est une découverte indépendante de celle des détectoristes du Morbihan. J'ai mis CL sur le coup pour qu'il voit la chose de près. J'espère que le Pr Lulzac pourra l'observer et en retirer des conclusions pour voir s'il y a parenté avec ce qui a été déjà trouvé…

 

Pour ce qui est de l'effet "pépite", je ne saurai en dire plus, c'est un aspect qui m'échappe. Si vous avez des lectures, je suis preneur.

Pour le moment, je me suis contenté de l'effet "shear zone", avec un article très complet sur les PO, qui explique les concentrations d'or autour du Canigou et donc l'existence des Glorianes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 05/04/2019 à 20:15, rives_3 a dit :

Oui, Jean Baptiste, c'est une sacrée découverte. Je n'y suis pour rien, c'est juste que la découvreuse s'est adressée à moi, en voyant mes interventions sur les groupes FB consacrés à l'or. Du coup, je l'ai aidée et conseillée pour trouver un devenir pour son galet d'or.

 

Depuis, un autre a été découvert, en Bretagne… Aux dimensions comparables ! Là aussi, certains personnes ont dirigé l'inventeur vers moi. Peut être l'objet d'un nouvel article ?

 

Ce qui est sûr, concernant l'or dans les Pyrénées stricto sensu, c'est qu'une pépite de 8 gr a échappé à la médiatisation, il y a quelques années. Il en reste quelques traces sur le site de mon maître Yvan Pujol (en orpaillage ;-) ). Il y a bien de l'or, par ici mais pas sur de telles dimensions vues dans l'article du Règne Minéral.

Il y a 15 heures, rives_3 a dit :

Pour ce qui est de l'effet "pépite", je ne saurai en dire plus, c'est un aspect qui m'échappe. Si vous avez des lectures, je suis preneur.

Pour le moment, je me suis contenté de l'effet "shear zone", avec un article très complet sur les PO, qui explique les concentrations d'or autour du Canigou et donc l'existence des Glorianes.

... je te remercie pour ta réponse.

On attend avec impatience tes prochaines découvertes !

Glorianes... ça me rappelle de bons souvenirs, en compagnie du propriétaire, quelqu'un de très cultivé, qui avait racheté la colline comportant l'essentiel de la concession. L'or n'y est que microscopique, même pas la peine de penser en trouver du visible à l'oeil nu, hélas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux alentours de l'ophite de BIARRITZ, on  trouvait des blocs de calcaire métamorphisé, à inclusion de quartz, dipyre et albite. Le bleuté du quartz et son aspect me font penser à ce que l'on peut trouver dans certains gisements métamorphiques du 65.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j 'adore cette mise en valeur avec cet habitus typique du Tourmalet et rare ailleurs (histoire de ne pas dire unique sinon , des huiles vont me tomber dessus: mais j 'en ai beaucoup de ce site).

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a 3 minutes, maurice a dit :

j 'adore cette mise en valeur avec cet habitus typique du Tourmalet et rare ailleurs (histoire de ne pas dire unique sinon , des huiles vont me tomber dessus: mais j 'en ai beaucoup de ce site).

J'ai une jaune/miel avec cet habitus de Suisse mais je ne l'ai pas refaite elle a un petit défaut ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 22/04/2019 à 11:46, christo a dit :

salut

Une pièce des années 70/80 référencée quartz de Biarritz. ça vous dit quelque chose

merci

1072573554_IMG_1197(1024x768).thumb.jpg.51fc4ead6040eed89be77385a5834526.jpg

Là je vois dypires (beaux d'ailleurs) sur calcaire métamorphique attaqué à l'acide, mais de quartz point ?

 

Serge

 

PS ah ben flûte c'est plus hexagonal et ça correspond à la description du doc de Canada. D'ailleurs pour les locaux, quelqu'un a retrouvé ces calcaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Serge.

Je te reconnais car tu t'intéresse à des minéraux techniques ! Tu as tout à fait raison, ce ne sont pas des quartz.

Ces cristallisations de "dipyre" avaient été décrites il y a bien longtemps (cf. notre cher Lacroix), un classique pour les Pyrénées ; on en trouve aléatoirement "un peu partout" dans le calcaire le long de la chaîne (en 2009, je les ai d'ailleurs figurées dans l'article que j'avais fait).

De récentes analyses ont montré qu'il s'agissait bel et bien de scapolite et non de quartz, comme pourrait suggérer leur forme parfaitement prismatique hexagonale, (bien qu'il n'y ait rien de confidentiel, je laisse les intéressés impliqués dans ces analyses intervenir, s'ils le souhaitent).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 10/05/2019 à 08:38, trenen23 a dit :

Là je vois dypires (beaux d'ailleurs) sur calcaire métamorphique attaqué à l'acide, mais de quartz point ?

Serge

PS ah ben flûte c'est plus hexagonal et ça correspond à la description du doc de Canada. D'ailleurs pour les locaux, quelqu'un a retrouvé ces calcaires ?

 

Le 11/05/2019 à 16:18, Jean Baptiste DELORT a dit :

Bonjour Serge.

Je te reconnais car tu t'intéresse à des minéraux techniques ! Tu as tout à fait raison, ce ne sont pas des quartz.

Ces cristallisations de "dipyre" avaient été décrites il y a bien longtemps (cf. notre cher Lacroix), un classique pour les Pyrénées ; on en trouve aléatoirement "un peu partout" dans le calcaire le long de la chaîne.

De récentes analyses ont montré qu'il s'agissait bel et bien de scapolite (donc de "dipyre") et non de quartz, comme pourrait suggérer leur forme prismatique hexagonale.

 

Le site dont il est question est un site que l'urbanisme / réhabilitation des falaises a fait disparaître.

(De la même façon, j'avais assisté au recouvrement-bétonnage étendu de toute la zone où l'on trouvait les belles tiges de crinoïdes fossilisées -Pentacrinus didactylus-).

Par moments on fait des choix pour la société : laisser tels quels les endroits naturels ou aménager pour améliorer les conditions de vie de l'homme (en vue de faciliter le tourisme balnéaire) ?

c'est le second choix qui prime, malheureusement pour nous les naturalistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 11/05/2019 à 16:55, Kayou a dit :

De la carrière de Rébénacq (64) Merci Sophie.

P1060222a.thumb.jpg.a90d51ca2fc717ae714b01c82146ed2a.jpg

 

:super:  :wub: Superbe calcite. Quelles sont mensurations à cette beauté jaune?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...