Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans (Isère).
Fête des minéraux et bijoux de l'Oisans du 1 au 3 mai à Bourg d'Oisans (Isère)
fred09

Les minéraux pyrénéens

Recommended Posts

Grenat Grossulaire 'mélanite' 'pyrénéide' dans le calcaire [50mm]

Piquette Deras Lits, Barèges

 

Lacroix : "Les grenats du type pyrénéite se rencontrent particulièrement aux environs de Barèges, à la lisière du massif de Néouvielle. En voici du reste les principaux gisements nets en outre de la Piquette déras lids." "Ils ne dépassent guère quelques millimètres ; isolés, ils ne présentent que le rhombododécaèdre b1 ; dans les cavités, b1a2. Ils sont généralement disséminés dans des calcaires noirs, alternant avec des lits siliceux ou silicatés au contact desquels on rencontre parfois de l’idocrase qui n’est jamais mélangée avec les grenats. Les grenats pyrénéites, parfois incolores ou jaunes, sont le plus souvent colorés en noir par de la matière charbonneuse." 

Capture d’écran 2018-07-29 à 13.38.48.png

Capture d’écran 2018-07-29 à 13.38.32.png

Share this post


Link to post
Share on other sites


Il y a 2 heures, otto lidenbrock a dit :

Prehnite, petit groupe de cristaux 'en casque' [35mm]

Mine de Salau

Bonjour Otto,

Les minéraux "présentables" de la Mine d'Anglade sont plutôt rares. Bravo pour cette préhnite.

As-tu de belles scheelites cristallisées ?

Cdlt

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 8 heures, Michel de Champigny a dit :

Bonjour Otto,

Les minéraux "présentables" de la Mine d'Anglade sont plutôt rares. Bravo pour cette préhnite.

As-tu de belles scheelites cristallisées ?

Cdlt

Michel

 

Michel, vos désirs sont des ordres…

 

Scheelite, cristal de 8mm

Mine d'Anglade, Salau

D'un collectionneur fameux qui se reconnaitra

Capture d’écran 2018-07-29 à 17.47.31.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Préhnite, schéélite… ça envoie du lourd, pour du Salau et du pyrénéen. D'autant que l'actualité judiciaire et minière de ce site n'est pas au beau fixe. Pas sûr que la réalité rejoigne le mythe évoqué par Michel...

 

Juste pour le plaisir des yeux, une dernière d'un coin bien connu du Sud Ouest… C'est pour moi le sommet de l'association quartz à hydrocarbures et calcite. Je peux tout donner de ce coin dans les quartz. Il en restera au moins un, ce sera celui-là. On a tous nos critères esthétiques. Les miens exigeaient une telle présentation et association pour ces minéraux. Ce sera difficile de trouver mieux :

100_3976.thumb.JPG.c60f61c530db259b8ba584b4773eb32f.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 19 heures, Michel de Champigny a dit :

Merci Otto.

Il paraît que pendant l'exploitation une zone présentait des panneaux entièrement tapissés de cristaux de scheelite. Cette zone était montrée aux visiteurs importants de la mine.

N'est-ce qu'une légende ?

 

Absolument aucune idée. Lors de discussions avec Mantienne du BRGM, du type "alors Salau ?", la réponse était toujours RAS…

 

Du massif classique :

Wolframite (noire) et Scheelite (brune) [70mm]

Mine d'Anglade

Capture d’écran 2018-08-16 à 14.51.23.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a 28 minutes, otto lidenbrock a dit :

 

Absolument aucune idée. Lors de discussions avec Mantienne du BRGM, du type "alors Salau ?", la réponse était toujours RAS…

 

Du massif classique :

Wolframite (noire) et Scheelite (brune) [70mm]

Mine d'Anglade

Capture d’écran 2018-08-16 à 14.51.23.png

 Très surprenante cette wolframite: l'Inventaire minéralogique de l'Ariège (Tome 1) ne mentionne pas ce minéral (pas plus que les noms de ferbérite et hübnérite) et, de mémoire, j'ai un vague souvenir d'une publi qui la site comme microscopique dans ce gisement. J'ai un stock de minerai massif de Salau avec les classiques pyrrhotite, chalcopyrite, mispickel, scheelite très abondante, mais je n'ai jamais vu de wolframite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Michel de Champigny a dit :

 Très surprenante cette wolframite: l'Inventaire minéralogique de l'Ariège (Tome 1) ne mentionne pas ce minéral (pas plus que les noms de ferbérite et hübnérite) et, de mémoire, j'ai un vague souvenir d'une publi qui la site comme microscopique dans ce gisement. J'ai un stock de minerai massif de Salau avec les classiques pyrrhotite, chalcopyrite, mispickel, scheelite très abondante, mais je n'ai jamais vu de wolframite.

 

Aïe ! Ce spécimen m'est venu après quelques détours, une erreur d'étiquette est possible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir otto. Je rejoins l'avis de Michel de Champigny... jamais vu ce genre de pièce, ni chez des mineurs, ni sur le terrain. Par ailleurs, la "légende" évoquait par Michel me semble très peu probable, plutôt une zone de pyrrhotite massive particulièrement riche en cristaux de scheelite noyés dans la masse. Le tout éclairé aux lampes UV pour impressionner les spectateurs ignorants ...

 

Cependant, certaines "légendes" ou histoires à dormir debout, au sujet de découvertes minéralogiques merveilleuses au cours de l'exploitation de cette mine ; ce sont finalement révélées être vrai !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est "merveilleux" de faire de pareilles trouvailles... mais fais très attention car il y a vraisemblablement de l'amiante et du radon (https://www.ladepeche.fr/article/2018/10/13/2887674-justice-casse-arrete-prefecture-ariege-autorisant-travaux-mine-salau.html) et c'est alors qu'il faut évaluer si le nombre d'années à contempler les pièces prévaut sur le nombre d'années en moins à vivre...

:huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis quelques années , un sujet de discussion et de paris entres géologues est le suivant : arrivera t'on à exploiter des mines en France ?  

      je suis de ceux qui parient dans le fait (pour différentes raisons qui n'ont rien à voir avec l'économie ou l'utilité de la chose)  que variscan compte gagner de l'argent par le biais de ventes ou de manipulations des cours mais pas en exploitant des mines ! 

   Quand on voit le raisonnement du refus de "mise en sécurité" de la mine ...............!!! pour un géologue c'est d'une "c....nerie" sans fond!!

            si on suit ces "prétextes"   environ  30% des maisons individuelles françaises doivent être  abandonnées sans compter que faire visiter à des touristes des mines "rénovées" doit être interdit et mettre en examen les organisateurs pour mise en danger d'autrui !!!

            "qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gros gag, c'est que , où je me trompe fort, où le plus risque à Salau pour les intervenants sur le chantier est le pyralène des transfos restés au fond, bien avant l'amiante et le radon (qui ne risquent d'ailleurs pas grand chose pour les habitants autour). Pour le radon, je suis un peu surpris, la granodiorite n'est pas spécialement fertile en uranium, en plus une bonne aération et on en parle plus !

 

Un des problèmes possibles en France, les miniers me contrediront peut être, c'est que les recherches seront faites par des juniors avec un cahier des charges à respecter (pour Lussat en Creuse, travaux souterrains, pas de MCO, pas d'autre exploitation prévue que celle de Lussat-Villeranges), mais cette recherches sera vendue à une senior qui négociera de nouvelles conditions avec l'état et qui ne sera pas automatiquement engagée par les normes précédentes (je ne sais pas si je me suis bien fait compris!).

 

Quelqu'un aurait-il un lien ou un rapport indiquant, la nature, l'origine et la localisation de cette fichue amiante dont tout le monde parle, parce que là, on est pas à Canari ou à Asbestos !

 

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'analyse qui avait été faite par l'Ariégeois Magazine en juillet de l'année dernière avec un dossier spécial entièrement consacré à ce sujet était excellente.

Il est clairement démontré que des membres de la municipalité actuelle de Couflens, qui à l'époque de la fermeture étaient cadres à la mine en charge de la dite fermeture, n'ont pas fait correctement leur travail et ont laissé une mine "sale" avec notamment des transfos au pyralène non décontaminés. Sous le couvert de soit-disant arguments écologistes et autres, ils ont tout fait pour que surtout personne n'aille se rendre compte de leurs turpitudes passées. A ce point de vue, ç'a été raté. Mais ils ne désarment pas et tout est bon pour faire arrêter les travaux malgré le potentiel économique que peut représenter cette mine. Il y a aussi la dedans un caractère bien ariégeois qui consiste à être pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour. Il est possible que ces mêmes gens soient capables d'invoquer le bien être des ours pour avoir un argument de plus contre la mine alors qu'ils sont certainement tous farouchement contre. Tous les géologues sérieux disent qu'il n'y a pas particulièrement de l'amiante à Salau (il y a des amphiboles c'est sûr, mais très peu fibreuses). J'en ai personnellement discuté il y a quelques mois avec un des meilleurs spécialistes de l'amiante en France, un ex du BRGM en retraite maintenant, auteur de recherches à Salau. Il m'a confirmé ce point.

Quant au radon, il faudrait faire déménager une bonne partie de la population bretonne qui vit dans des maisons en granite et qui n'a pas les moyens d'aérage dont disposent actuellement les mines !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout le monde a bien compris que mon message précédent portait une tonalité polémique (bien que je ne souhaite en aucun cas prendre parti pour la reprise ou non de la mine).

 

Par ailleurs, cela ne répond pas à tes questionnements, trenen23, mais voici les photos de silicates fibreux que j'avais récupérés il y a longtemps (à une époque où l'on était loin d'imaginer que la "vieille dame" pourrait renaître).

 

 

IMG_0385.JPG

IMG_0389.JPG

IMG_0390.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut JB :clin-oeil: ,

 

Sa fais du bien de te revoir ici et de nous montrer de jolies petites choses .  Quant a la reprise d'activité de la dite mine , je me garderais bien de tout commentaires ne connaissant pas le sujet , n'y le lieu:gratte-tete:..... Mais content de voir de jolies choses de cette mine ici . Merci a tous .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour rutile65, je te remercie pour tes toujours positifs commentaires ! :clin-oeil:

Pour tout te dire, ces espèces fibreuses ne font pas partie des minéraux que j'aime trouver, et à l'époque avec quelques légers efforts supplémentaires, j'aurais pu m'arranger pour ramener bien mieux que cela mais je n'ai pas voulu ; ces échantillons sont médiocres surtout par rapport aux asbestes du 65...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 9 heures, otto lidenbrock a dit :

Prehnite faciès 'coupholite/casque' et Albite [60mm]

Mine d'Anglade

Capture d’écran 2018-07-29 à 17.46.16.png

 

Belle pièce ! Je pensais que le minéral blanc était de l'adulaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Serge,

Oui, non seulement les prehnites, albites (ou adulaires) et chlorites proviennent du même endroit que les "amiantes", mais elles sont intimement associées ; ce faciès est absolument similaire à celui de certaines pièces de la Combe de la Selle (d'ailleurs si la pièce d'Otto est dépourvue de "poils" c'est sûrement parce qu'ils sont anciennement partis au rinçage à cause de leur grande fragilité).

 

À savoir, dans ce secteur, à travers la lumière des éclairages, on peut voir des poussières voler même si on ne donne pas de coup de marteau dans les "amphiboles" ; partout ailleurs aussi, ce n'est pas parce que les roches n'ont pas fabriqué de fibres que les poussières ne nagent pas dans l'air.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...