Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Alain ABREAL

Membre
  • Content Count

    240
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

Recent Profile Visitors

2,714 profile views
  1. NON métastable signifie qu'ils sont en dehors de leur domaine de stabilité. C'est à dire qu'une perturbation va engendrer une réaction/modification
  2. moi non plus, je n'ai pas trouvé de kélyphitisation sur les echantillons que j'ai rapporté de là-bas, donc pas de problèmes pour enlever le chloritoschiste, et c'est pourquoi la micro sableuse s'y prete à merveille.
  3. quelqu'un parlait de titiller, la vous titillez vraiment si je peux me permettre Je suis entièrement d'accord que les réactions ne sont pas les mêmes si les roches sont de milieu acide ou basique. Mais je maintiens que le mécanisme physique reste le même, abaissement de la pression et de la température lors du métamorphisme rétrograde. D'ailleurs si l'on retourne à la définition de geowiki de la référence de konata21, il est écrit : Kélyphite (n. f.) du grec keluphos, écorce : Mélange minéral résultant d'une kélyphitisation. Kélyphitique (adj.) : Qualifie ce qui a subi une kélyphitisation, ce qui est transformé en kélyphite. Kélyphitisation (n. f.) : Synonyme de coronitisation. Auréole kélyphitique (g.n. f.) du grec keluphos, écorce ; en anglais keliphitic rim : Bordure de réaction autour d'un minéral. Composée d'un agrégat de petits cristaux, l'auréole kélyphitique peut pénétrer le minéral à la faveur de fines fractures, voire, l'envahir totalement (voir : pseudomorphose. La kélyphitisation affecte des pyroxènes, des amphiboles, des spinelles, mais surtout des grenats dont l'auréole kélyphitique peut montrer de petits grains et vermicules de pyroxène, amphibole, spinelle, plagioclase ou, dans d'autres cas, des chlorites vert vif mêlées à de l'épidote. Selon les cas, c'est le métamorphisme ou l'altération qui sont responsables de la kélyphitisation…
  4. Oui suis d accord pour formation de chlorite mais cela reste le même mecanisme de déstabilisation lors du métamorphisme retrograde. Sinon pour decaper les grenats d oztzal surtout Ne pas toucher a l acide fluorhydrique.. mais une microsableuse fait des merveilles
  5. Chez futura. Ils les etudies ou ils les fument les champignon? T en veux..... Plus sérieusement. Des dizaines de milliers d euros d istribues a des chercheurs pour qu ils s amusent. Ca n a aucune espece d interet pour moi Pour la kelyphitisation. Helas oui je suis sûr. Et cela en fait des millions de carat qui sont detruits. Lors du cycle de metamorphisme retrograde. La température et la pression diminue. La surface des grenats a alors rendance a se transformer. Quant a l article de futura, j en avais pris connaissance a sa sortie mais depuis je ne sais pas si d autres articles sont venus confirmes celui ci
  6. Chez futura. Ils les etudies ou ils les fument les champignon? T en veux..... Plus sérieusement. Des dizaines de milliers d euros d istribues a des chercheurs pour qu ils s amusent. Ca n a aucune espece d interet pour moi
  7. Processus de Kelyphitisation Et ce n est pas que pour gagner au scrabble Le grenat n est pas stable sous les conditions normales de pression et de température. Il se decompose donc.
  8. bonjour je confirme, j'ai acheté la collection livre+mineraux pour ma fille, le tout à 20 euros, dans le 06 les gens qui ont fait cette collection et a fortiori leurs héritiers cherchent à s'en débarrasser il vaudrait sans doute mieux vendre les pierres à l'unité car certaines ne sont pas mal du tout
  9. les grenats roses sont en association avec tourmalines et quartz Je regarde pour aller faire un tour en Bretagne avec mes deux filles. pour le pont de l'ascension fin mai. SI quelqu'un connait un pied à terre sympa… merci Est ce que tu serais dispo Guillaume, par hasard?
  10. Manganèse vs etched En réponse à ton article grenadof, et au sujet abordé en page 48 de ce forum ce que l'on sait : - cristallisation tardive de grenat - pénétration d'un fluide secondaire dans les pegmatites "ouvertes" - ce sont des figures de dissolution avec cicatrisation possible si le fluide secondaire vient à s'équilibrer chimiquement avec la matrice solide suite aux études de David London : Il est donc définitivement acquis que les spessartines au faciès en escalier des pegmatites sont le résultat d’une part de la cristallisation tardive de ces grenats puis, d’autre part de la redissolution de ces grenats. Lorsqu’un équilibre chimique s’établit dans les poches et plus particulièrement lorsque ce sont des cavités miarolitiques entre la solution présente dans la poche et les fluides provenant de la roche hôte, les cristaux corrodés de spessartine peuvent cicatriser pour former des cristaux aux faces brillantes. - présence de manganèse (prouvée ou fortement suspectée) - formation de MnO2 (navegador) - les cristaux de spessartine sont très sensibles à la zonation (cœur de spessartine et surface d'almandin) - les coeurs non dissous sont très homogènes chimiquement Si quelqu'un a des idées..... Théorie 1 simple dissolution mais alors le manganèse???? Théorie 2 je pencherai par l'action de composés oxydant à base de manganèse. Je n'ai pas trouvé beaucoup d'infos sur le permanganate : ion MnO4- nous savons néanmoins qu'il s'agit d'un oxydant hyper puissant et qu'il oxyde le fer II en fer III, qu'il se décompose en MnO2 au dessus de 250°C, mais je ne pense pas qu'il existe dans la nature. Nous savons que le grossulaire peut être attaqué par un acide fort (cf arbizon), donc les grenats ne sont pas insensibles à une attaque chimique. un oxydant à base de manganèse pourrait venir déstabiliser la partie externe du spessartine ( Fe2+ = Fe3+ + e- ) × 5 ( MnO4- + 8H+ + 5e- = Mn2+ + 4H2O ) × 1 d’où MnO4- + 8H+ + 5Fe2+ = Mn2+ + 4H2O + 5Fe3+ et ainsi décomposer le grenat jusqu'à ce qu'il ne reste plus que le pôle manganèse du grenat (ie le cœur) par dissolution depuis les arêtes : plans {211} pour les grenats bretons ou 66 pyrénéens qui présentent aussi certains cristaux etched. Il conviendrait de savoir s'ils ont du manganèse en tant que spessartine à l'intérieur (guillaume on attend les analyses) la corrosion limitée serait alors due à une faible quantité d'apport de solution oxydante secondaire. la cristallisation terminale du granite ou de la migmatite (post grenat et post corrosion) viendrait emprisonner le grenat corrodé. Qu'en pensez vous?
  11. Par dessus donc en lumiere réfléchie, il n est pas nécessaire que l'échantillon soit une lame mince. Reflechis un peu....
  12. Pour la seconde. Je ne vote pas pour la norvege dont les grenats sont plutot d un noir profond. Mais je n identifie pas la nature de la gangue sur la photo. Est ce un micaschiste?
  13. Pour arbizon surtout pas hcl cela provoque de la piquration des vesuvianites et les grenats sont fortement attaques au niveau des arêtes. La plupart des gangues sont essentiellement calciques. Elles sont tres homogenes et compactes. D autres paraissent microcristallines et sont plutot siliceuses. Les grenats se degagent bien au microburin. La la piece a déjà longtemps séjourné dans un acide dilué.
×
×
  • Create New...