Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Bonjour à tous (enfin de retour sur le forum !) Découverte d'une nouvelle zone à laumontite en Nouvelle-Calédonie. Il s'agit d'une carrière de basaltes altérés à Tinip, sur Ouaco (commune de Kaala Gomen). Les basaltes altérés (appelés "schistes" localement) sont utilisés pour recharger la bande de roulement de la piste de roulage entre le Ouazanghou et le wharf. Ces basaltes sont à rattacher à l'unité de Poya (anciens fonds océaniques profonds). Dans la carrière on trouve de beaux basaltes en pillow (les coussins sont par endroit très bien détourés, cf. photo) et des argilites rouges abyssales. Une belle écaille de serpentinites coiffe le haut de la carrière. Une grande quantité de veines blanches recoupe les basaltes altérés verdâtres. Si la plupart des veines sont entièrement comblées, certaines présentent des cavités avec de beaux cristaux automorphes millimétriques et centimétriques. Je suis quasi-sûr qu'il s'agit de laumontite (prismes +/- carrés avec terminaison biseautée typique, couleur bien blanche et s'effritant rapidement en matériau pulvérulent). L'origine des basaltes de cette carrière est différente de ceux rencontrés sur la carrière de Nouméa en 2013. En effet, sur Nouméa (Pont des Français), il s'agissait d'une série volcano-sédimentaire +/- aérienne mise en place au crétacé supérieur (90-72 Ma) lorsque la Nouvelle-Calédonie commençait à se détacher de l'Australie La série comprend mélange entre 2 pôles : volcanique (à basaltes, andésites, ignimbrites, rhyolites, trachytes) & sédimentaire (tufs remaniés basiques et acides, conglos, arénites, shales gréseux et shales fins charbonneux). Sur Ouaco, les basaltes sont d'origine océanique (croûte océanique avant-arc formée entre le crétacé supérieur et le paléocène) et associés à des sédiments très profonds (argilites rouges abyssales). Pour ceux qui suivent ce sujet sur les minéraux de Nouvelle-Calédonie, ma découverte de laumontite était dans le cadre du boulot, en 2013, pour le bureau d'étude Geo.Impact dans lequel je bosse. Nous avions été mandatés par un exploitant de granulats pour identifier des minéraux qui pourraient causer ce que l'on qualifiait de "maladie du béton". La (ou les) espèce(s) minérale(s) en cause n'avai(en)t pas encore été identifiée(s). Après quelques recherches faites sur Mindat, il s'agissait en réalité de laumontite. En poursuivant les recherches, je me suis vite rendu compte que ce minéral est vraiment celui en cause. Pearson et Loughlin, en 1923, avaient déjà écrit que la laumontite était mauvaise pour les bétons. Par déshydratation, la laumontite se change en leonhardite avec un changement de volume de 1.5%. Les japonais étudient ce phénomène sur les bétons depuis 1973 (en 2005, Hamada et al., publient un article où ils exposent leurs résultats après 30 ans d'expériences sur la détérioration des bétons contenant de la laumontite). En 2013, le sujet des bétons qui se détériorent n'était pas encore relié à la laumontite en Nouvelle-Calédonie. Aujourd'hui, la laumontite est clairement pointée et fait parler d'elle ! Un grand projet d'étude d'environ 30 MXPF a été tout récemment lancé, comprenant 6 partenaires dont la Fédération Calédonienne du BTP et le gouvernement de la N-C. Biblio sur la laumontite : Pearson, J. C. and Loughlin, G. F., 1923. An interesting case of dangerous aggregate. Proc. American Concrete Institute, Vol. 19, 142-154. Hamada, Yamaji, Mohammed, Torii, 2005 - Unexpected expansion of concrete made with laumontite containing aggregates under seawater condition. ACI SP 234-36, Ed. Malhotra, V.M., pp. 571-587. Wakizaka, Y., Ichikawa, K., Nakamura, Y. and Anan, S., 2001. Deterioration of concrete due to specific minerals. Proc. Aggregate 2001 –Environment and Economy, Vol.2, 331-338. Wakizaka & Anan 2003, Deterioration of concrete due to laumontite and its mechanism. International Symposium on Industrial Minerals Building Stones(IMBS 2003). Localisation de la carrière (cercle noir), au sud de Kaala-Gomen, au niveau de Tinip, sur la piste de roulage du Ouazanghou. La carrière de basaltes. Le cercle rouge indique la zone de blocs où la laumontite a été observée. Basaltes altérés (en bas) surmontés par des serpentinites (haut de talus, teintes vert clair) Détail d'un pillow détouré par des minéralisations blanches Druse de laumontite Baguettes de laumontite (possiblement associées à de la prehnite) Bonne journée à tous. -- Lilian ALIZERT Ingénieur étude Société Geo.Impact (environnement & géologie) 10 bis rue Faidherbe B.P. 18330 98857 Nouméa Cedex Tél./Fax. : 28.45.40 Mob. : 99.99.78
  3. Today
  4. Bonjour, Petit sortie du week-end dans mon secteur au niveau d'un affleurement présentant des couches sableuses où j'ai fait mes premiers classiques. Étant débutant je suis assez contant et j'espère pouvoir faire bientôt mes premières dents. J'aurais besoin d'aide pour confirmer mes identifications et quelques conseils. Voici ce que j'ai pu y trouver : Quelques photos des exemplaires les mieux conservés. 1. Athleta ... ? 2. Celui ci me semble différent ... ? 3. Seraphs fusiforme. 4. Clavilithes costarius ... 5. Celui-ci et différent ... clavilithes ? 6. Clavilithes subscalaris et noae ... 7. Ancila buccinoides ou olividae ? 8. Rimella fissurella ... 9. Velates schmiedeli ... 10. Turitela ... ? 11. Homalaxis ... ? 12. Ampullospira levesquei ? 13. Ampullina ... cigaretina ? 14. Cardium ... porolosum ? 15. Axinea ... ? 16. Meretrix parisiensis ? 17. Phacoides elegans ? 18. Crassatelle dinstincta ? 19. Je trouve également ce genre de concretion : Une idée ? Je n'ai pas trouvé de dents ou d'os. Il me semble qu'il faut chercher la couche à dents dans les strates plus dures ou il est possible d'en trouver partout ? J'aimerais savoir aussi quelles sont les espèces rares ou intéressantes qu'il est possible de trouver dans ces couches de sable ? Merci à vous
  5. Yesterday
  6. Et encore, le pifomètre aurait plus de chance de tomber juste une fois de temps en temps :-) Poildu30, il faudrait que tu puisses faire quelques tests de dureté sur les différentes parties de ton échantillon, pour évaluer la dureté de la partie rouge, et celle des veines blanches. Une photo un peu plus proche de l'allure des cassures sur la partie rouge serait un plus également, ainsi qu'une description de ces cassures ^^ Perso, ça me fait bien penser à des sédiments bathyaux, type jaspe rouge ou radiolarite. La fracturation avec remplissage hydrothermal siliceux est assez classique là dedans. On attend de te lire ^^
  7. Bonsoir, alors on va en voir quelques une de plus...on y voit même des gryphées ! pour un ...éventuel...coup de bâton d'Inde
  8. Fluorine en cristaux cubiques un peu parquetés, partiellement incrustés (fil à plomb ?) de Quartz calcédonieux [50mm] Filon blanc ?
  9. Torbernite en cristaux tabulaires centimétriques associés à la Limonite [70mm] Saint-Rémy-sur-Durolle, avec sa gangue bréchique de quartz calcédonieux. Anc. coll. Demarty
  10. Merci c'est gentil d'avoir pensé à ceux qui ne pouvaient pas venir. Avec ce compte rendu en images c'est comme si on y était !
  11. Bonjour, Elle est super jolie, je vais peut être aller aux falaises des vaches noires une journée fin août mais pas encore sur...
  12. En même temps said.saad c'est un peu le champion de l'identification au pifomètre....
  13. Je ne vois aucun critère qui permette d'avancer une telle hypothèse.
  14. A17 Calcite de Saint Germain de Joux, sur un corail B1 Calcite du Cap Blanc Nez B6 Idem C Gypse de la Courneuve N Gypse d'Epernay Viennent d'être réservés.
  15. essayez de tester la croûte de fusion s'elle existe? en cassant un petit morceau
  16. rhyolite à stockwerk de quartz
  17. Elles le sont, je disais ça juste pour attirer du monde à faire la Rando avec moi !! Je sais, je suis un immonde menteur !!!rire !!!!
  18. pas facile en cette saison les cultures sont hautes mais en cherchant bien on en trouve ,je parle pour baud bien sur ,mais demander l autorisation avant car dans certain coin c est chaud ,la carte du frangin donne déja de quoi s occuper a fouiller
  19. toujours a vendre cette azeztulite???
  20. Des traces de fullerènes (0,0001 <0,001%) ont été signalées dans ces roches (Mosin et Ignatov, 2013). autant dire que dalle !!! et tous les cailloux noir de ""shungite"" en ont ils ??? et déjà sont ils de la shungite ? ce minéral qui n'existe pas .... la shungite n'est pas reconnue par l'IMA ( http://www.geowiki.fr/index.php?title=I.M.A. ) donc logique que ce ne soit pas dans le flescher !! ha la lithosupercherie a encore de beaux jours devant elle ... mais un jour on lui coupera la tête !
  21. Vanadinite Maroc Maroc, Guersdorfite (secteur Imiter...)
  22. Bonjour Effectivement une belle exposition autour de Saint Laurent le minier. Pour ma part j'ai découvert la galène tricotée Et toujours ces magnifiques pompons de barytine d'une blancheur immaculée
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...