Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Vente de minéraux français et cristaux du monde sur Internet / Enchères chaque début de mois.
▲  Vente de minéraux français et cristaux du monde sur Internet / Achat de collection  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente de minéraux et cristaux sur Internet, achat de collection.
Vente de minéraux et cristaux sur Internet / Achat de collection

Réal D

Mont-Royal - Montréal, Québec, Canada

Messages recommandés

Mont-Royal - Montréal, Québec, Canada

Comme préambule je pense pas de faire mieux que le professeur Matthias Schultz, Professeur de SVT, Lycée H. de Chardonnet, Chalon sur Saône, auteur de L'intrusion magmatique du Mont Royal, Montréal (Québec, Canada), publié sur le site Planet-Terre.
Lien : http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/intrusion-Mont-Royal.xml
---------------
Le voyageur venu visiter Montréal (Québec, Canada) y recherche peut-être avant tout la grande ville américaine, ses gratte-ciels et ses larges avenues à angles droits, ses nombreux musées, son industrie florissante, sa riche vie étudiante et nocturne, sa douceur de vivre au quotidien et l'affabilité de ses habitants, ou son étonnant mélange de cultures et de communautés. Pourtant la métropole québécoise offre aussi une surprise intéressante aux férus de géologie (en plus de multiples musées et parcs dédiées aux sciences naturelles) : la spectaculaire intrusion magmatique du Mont Royal.

C'est l'explorateur Jacques Cartier, lors de son second voyage en Amérique en 1535, qui baptisa la montagne qui surplombe la ville. Dans son récit de voyage, il raconte : « Et parmi ces campagnes est située et assise la ville de Hochelaga près d'une montagne aux alentours labourés et fort fertiles et sur laquelle on voit fort loin. Nous nommâmes cette montagne le mont Royal ».
---------------

Le Mont-Royal ( 45° 30′ 23″ nord, 73° 35′ 20″ ouest ) est une des 9 collines montérégiennes de la vallée du St-Laurent (Royal, Saint-Bruno, Saint-Hilaire, Saint-Grégoire, Rougemont, Yamaska, Shefford, Brome et Mégantic), et deux dépressions (Oka, Saint-André) et des milliers d'affleurements de roches intrusives sous forme de sills, dykes et cheminées.

 

164501223_cartecollinesmontrgiennes.jpg.44d31a0edda5e83b530a030fbbd6bffd.jpg


Mon but est également de faire découvrir la flore, la faune, et autres aspects de ce petit oasis de verdure situé au centre de la ville, qui a su tant bien que mal survécu à l'assimilation urbaine, et aux erreurs du passé.

Déclaré en 2012 ( Site patrimonial du Mont-Royal ), à la suite des modifications apportées à la Loi sur le patrimoine culturel du gouvernement du Québec.


comme par exemple : aspect culturel
Il y a plusieurs Inuits ( peuple autochtone de l'extrême Nord du Québec ), qui habite Montréal, et il semble que le Mont-Royal leur donne la chance de retrouver un contact avec la nature, et ils signalent leur présence en construisant des inukshuks.

       

Inukshuk
Photo Réal.D : 26 Mai 2012

 

1072454761_Inukshuk-PrsenceInuitsurlamontagne.thumb.jpg.bc3156bf38d0bed8cdfb645f2a7d4b15.jpg

 

 

et un autre exemple : flore

Famille ― PAPAVERACEAE [ PAPAVÉRACÉES ].
Sanguinaria canadensis Linné. — Sanguinaire du Canada. — Sang-dragon. — (Bloodroot).

Floraison très printanière, en raison de la précarité de son habitat, la sanguinaire est désignée vulnérable au Québec et la loi interdit de la cueillir.
Les Amérindiens se servaient du latex rouge comme teinture ( vêtements et pour le corps et le visage ).

 

Sanguinaire du Canada
Photo Réal.D : 14 Avril 2012

 

987217785_SanguinaireduCanada.thumb.jpg.8c15b5e53070569e054383a3cbac91f8.jpg
 


Alors à bientôt pour d'autres découvertes du Mont-Royal

Réal D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


# 2 - Un peu d'histoire...

Le Mont-Royal est souvent référencé au Parc du Mont-Royal situé sur le versant Est de la montagne*, avec son sommet qui culmine à 233 m (et non pas à 234 m selon Wikipédia).
*(ou «colline», si on veut être  ̶r̶a̶b̶a̶t̶-̶j̶o̶i̶e̶  précis)


En fait le Mont-Royal comporte trois petits sommets:
À l’est, le sommet Mont-Royal » 233 m
À l’ouest, le sommet Westmount » 201 m
Au nord, le sommet Outremont » 211 m

Carte du relief du Mont-Royal :

 

642701025_ReprsentationdureliefduMont-Royal.thumb.png.9a8a78bfb92726fbf4219567e6105ee5.png

 


Malheureusement et depuis fort longtemps, il ont été isolés des uns et des autres par des voies de circulation, des cimetières et des projets immobiliers.

La section qui comprend le sommet Westmount a été protégé parce que le terrain appartenait à l’Université McGill, transféré à la ville de Westmount en 1940 avec l'obligation qu'il reste un environnement naturel.

Le versant Est a été protégé en grande partie grâce à l'établissement de grandes institutions tel que :
L'Université McGill.
L'Hôpital Général de Montréal* et de Royal-Victoria* ( *Centre universitaire de santé McGill ).
L'Hôpital Shriners pour enfants.

Le versant Ouest a été protégé plus ou moins par l'Université de Montréal.
Malgré tout cela, ça n'a pas empêcher quelques intrusions domiciliaires.

Le versant Est est devenu le Parc du Mont-Royal en mai 1876, ce projet a vu le jour à la suite de l'indignation de la population à la suite d'une coupe à blanc en 1859-1860, sur le terrain de l’un des propriétaires du versant sud, la ville a effectuée des expropriations pour la création du Parc du Mont-Royal.

Mais la ville de Montréal elle aussi effectue en 1954, une coupe d’arbustes et de buissons sur la montagne, pour empêcher certaines personnes de faire des galipettes dans les sous-bois, on l’appela " la coupe de la moralité" et la montagne fut surnommée « le Mont Chauve ».
Dans les années soixante du reboisement sont fait en mode panique, à cause d'une forte érosion du sommet de la montagne, « 60 000 arbres plantés dont 40 000 épinettes* pour leur croissance rapide ».
( *espèce non-indigène au Mont-Royal )
Des espèces envahissantes, dont l’érable de Norvège, le nerprun et le persil sauvage s'accaparent de plusieurs friches.

 

Le Mont-Chauve Mai 1962 :

 

1848503028_Mont-Chauve-Mai1962.thumb.jpg.be2b740dea2f448d053b21bc718cef84.jpg

 

 

(1958) Inauguration de la voie Camillien-Houde, qui a remplacé le circuit de tramway, qui cause la perte du passage entre l'Est et l'Ouest de la montagne, situé à l'extrémité sud du belvédère Camillien-Houde actuel.
L’automobile envahit la montagne ; voies de circulation et stationnements s'accapare de vastes surfaces.

 

Extrémité sud Avant et Après :

 

1199551145_Pertedupassage-belvdre(1).png.45a70327c69c20cd627c8f3188be1302.png

 

1234117828_Pertedupassage-belvdre(2).jpg.9ef3ef24e65f4376ded2aa64c4d87012.jpg

 

(1980) L’expansion du cimetière Mont-Royal amène le déboisement d’un lot sur le sommet de la colline d’Outremont pour un nouveau secteur d’inhumation, la coupe d’arbres matures indigne la population, la ville réagit en 1987 et désigne le mont Royal site du patrimoine, et instaure un règlement sur l’abattage des arbres qui régit les coupes et les espèces pouvant être plantées sur la montagne.
 
Le sous-sol du Mont-Royal ne fût pas en reste :
(1875) Construction du réservoir d’eau Peel, aussi appelé réservoir du Haut niveau, situé au pied de l’actuel escalier du Chalet.
(1920) Construction du réservoir des Cèdres, en remplacement du réservoir Peel.
(1931) Construction du réservoir de la Montagne, situé près de l’actuelle Tour de Radio-Canada.
(1956) Construction du réservoir du Sommet, situé sous la colline de l’abri, entre la maison Smith et le Chalet, il est maintenant couvert par un replat maintenant planté d’arbres.

Réservoir de la Montagne :

 

1359740624_RservoirduMont-Royal.jpg.ebe08f2ba6241ca3b69ab53e0fc03640.jpg

 

 

(1912-1918) un tunnel ferroviaire qui traverse le mont Royal, du centre-ville de Montréal à la ville de Mont-Royal a été creusé.

Tunnel Ferroviaire photo + carte :

 

1060288413_TunnelduMont-Royal1912.jpg.1e046c1ace129fefa9fb54a98ffb6167.jpg

 

1866370295_CartedutunnelduMont-Royal.thumb.jpg.a0a4b7b6f51b5d0b62c03629685160f2.jpg

 


Le Mont-Royal a survécu à une complète urbanisation, mais il est quand même sérieusement estropié !

 

Réal D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×