Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


STR

Les gastéropodes continentaux de France dans leur milieu naturel

Messages recommandés

Quand nous nous promenons dans la nature à la recherche de cailloux nous rencontrons obligatoirement des animaux.

Si la plus grande partie de ces derniers appartiennent au groupe des arthropodes, la seconde place  revient aux gastéropodes, qui eux appartiennent au groupe des mollusques.

Contrairement aux insectes, crustacés, araignées, et autres myriapodes, les gastéropodes  se rencontrent surtout morts !

Les coquilles vides qui jonchent le sol de vos endroits préférés ne sont pas le but de ce sujet.

Les gastéropodes sont des animaux discrets qui demeurent le plus souvent cachés.

Mais parfois, ils se réveillent, tous à la fois, et si nous sommes là, nous constatons que leur nombre est considérable.

Et généralement c'est par un temps pourri.

 

Je commence avec Sphincterochila candidissima.

Nous sommes dans le chaînon de La Fare, Bouches du Rhône.

C'est le printemps, en 2014.

Il pleut depuis trois jours et en ce matin du quatrième jour le ciel est encore chargé de nuages et il y a de la brume.

Le lieu est situé en contrebas des affleurements du Barrémien calcaire, sur une pente plein sud.

Au sol : du cailloutis avec mousse, sédums, et sous arbrisseaux de la garrigue, ici du thym.

On remarque tout de suite que ça grouille. 

Les iules sont se sortie et il y a beaucoup de petites coquilles blanches de Sphincterochila candidissima.

 

11DSCN8139.thumb.jpg.edabd5afc9a1e608d8d4ae6c4d0e98ce.jpg

 

En se rapprochant il devient évident que beaucoup sont habitées.

 

12DSCN8145.thumb.jpg.e19ce320ca4eaca0d3699f6d8f28428c.jpg

 

Ces deux là sont fort occupés dans une étreinte torride !

 

1256368521_13DSCN8154Sphincterochillacandidissimatreintetorride.thumb.jpg.28c933941126e68c028ca287ba9ba93d.jpg

 

On comprend mieux la raison de leur nom avec l'image suivante.

Sur les clichée, même pas particulièrement sur exposés ils apparaissent souvent comme des trous blancs.

On a l'impression d'avoir photographié une ampoule fluocompacte éclairée.

 

14DSCN8161.thumb.jpg.f1c7193494784bfca1cb562e741eb755.jpg

 

Là le cliché est sous exposé, mais au moins on voit les détails de la coquille.

 

15DSCN8158.thumb.jpg.73614d08e0b323bec8583cb5fc1d1e06.jpg

 

 

Non loin de là, un peu plus haut, sur les affleurements du Barrémien calcaire.

Sphincterochila candidissima n'est pas un nerveux et il faut bien l'observer pour s'apercevoir que l'animal est dans sa coquille , c'est le cas du spécimen en bas à droite.

Là je voulais surtout montrer les  calcaires construits par des biofilms.

 

21DSCN8188.thumb.jpg.c495a5017de22c744851d4e42c44b0c0.jpg

 

Puis, pour une raison qui m'échappe encore aujourd'hui, j'ai eu la surprise de voir une toute petite araignée se positionner sous mon appareil.

 

995539685_22DSCN8192Heliophanusapiatusaraignesauteuse.thumb.jpg.2e53316b655417e6a323a8e15963be42.jpg

 

Puis un iule est arrivé, ce qui m'a donné l'image suivante ; il faut parfois avoir de ces réflexes !

Avez vous remarqué le petit gastéropode au repos, en haut,à droite, au dessus de la fissure ?

 

23DSCN8194.thumb.jpg.4447f10db17422ae6a9d8872cf550aa2.jpg

 

Toujours dans le même coin.

Deux Sphinterochila candidissima en plein travail.

 

31DSCN8275.thumb.jpg.1e7c58750754ada5e5c0ef2a1f2dbb12.jpg

 

Travail de terrassement.

En fait, ils sont en train de creuser un trou pour y déposer leur ponte.

Je suppose que la ponte a lieu juste après l'accouplement ...

Ce qui expliquerai le fait qu'ils creusent juste l'un à coté de l'autre ...

Ce n'est tout de même le place qui manque ...

Mais il ne s'agit là que d'une hypothèse ... 

 

2067596810_32DSCN8277Sphincterochillacandidissimacouplecreusantpourpondre.thumb.jpg.8efdf26ab71c17a49a31302bca72212c.jpg

 

Je sais ; ce n'est pas bien de déranger en plein travail !

Mais je voulais quand même en voir un qui soit un peu réveillé.

 

33DSCN8282.thumb.jpg.0108aef3dd8cfdeafe9e2b9cb0593c0f.jpg

 

Le même, de profil.

 

34DSCN8287.thumb.jpg.839093763469a9d67121cf39e235d34a.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


En tant que malacologue j'adhère TOTALEMENT à ce topic !! :D :D

 

Méfiance car les S.candiddissima sont considérés comme une espèce xerothermique qui aprécie les milieux ouverts et ils peuvent se mettre en estivation, les coquilles vides ne le sont pas toujours ;)

La principale menace pour les escargots est la dessication. Deux stratégies d'adaptation au milieux ouverts sont observables pour cette espèce : la coquille très blanche renvoie les rayons du soleil et la forte épaisseur permet de protéger la bête de la chaleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, Bathollovien a dit :

En tant que malacologue j'adhère TOTALEMENT à ce topic !! :D :D

 

Méfiance car les S.candiddissima sont considérés comme une espèce xerothermique qui aprécie les milieux ouverts et ils peuvent se mettre en estivation, les coquilles vides ne le sont pas toujours

La principale menace pour les escargots est la dessication. Deux stratégies d'adaptation au milieux ouverts sont observables pour cette espèce : la coquille très blanche renvoie les rayons du soleil et la forte épaisseur permet de protéger la bête de la chaleur.

 

Merci à tous.

 

Et, en ce qui concerne mon hypothèse d'une ponte qui suit immédiatement l'accouplement, est-elle juste ou est-elle fausse ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

accouplement et ponte :

Les escargots sont hermaphrodites, c'est-à-dire à la fois mâles et femelles, ils s'accouplent pour échanger des spermatozoïdes (cellules reproductrices mâles). Ils ne s'autofécondent pas. Les préludes "amoureux" peuvent durer une ou deux heures, les deux partenaires se titillant les antennes et se "poignardant" avec un dard en calcaire finement ciselé. L'accouplement suit pendant une dizaine d'heures.

 Puis, en moyenne une dizaine de jours plus tard, chacun d'eux pond en faisant un trou dans de la terre meuble et un peu humide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connais pas spécialement la cycle de reproduction des Spincterochila (je peux chercher) mais en général chez les escargots la ponte ne s'effectue pas directement après l'accouplement (qui lui est long) il faut attendre 5 à 10 jours en fonction des espèces

 

Ah @Kayou a été plus rapide que moi ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonne idée ce nouveau sujet. :super:

Juste une ptite photo de deux escargots de Bourgogne en train de se faire des bisous baveux pour illustrer ce qui vient d'être dit. 

Vous l'aurez deviner vert comme ça ce n'est pas une photo récente ! ( région de Mâcon mai 2014)  Ici il y a longtemps qu'on n'a pas vu le moindre gastéropode tellement c'est sec !

 

1244751200_escargotsdeBourgogne.JPG.74841b78e8dff0ca6b19281799ce7325.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 46 minutes, elasmo a dit :

Coquille vide

 

 

escargot_vexin.jpg

 

Ça vient d'où ? Si O, S et centre de la France on a le choix entre Helicella itala et Cernuella neglecta si plus à l'E (Alsace, Jura, Alpes) il y a aussi Xerolenta obvia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Impossible ici coquille vide

 

Tiens au fait pourquoi ne trouve t'on jamais de gastéropode mort, toujours soit vivant soit une coquille vide, et jamais d'intermédiaire, prédations ou autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 12 heures, elasmo a dit :

Tiens au fait pourquoi ne trouve t'on jamais de gastéropode mort, toujours soit vivant soit une coquille vide, et jamais d'intermédiaire, prédations ou autres ?

 

C'est une bonne question :) C'est lié à leur nature, ce sont des animaux à corps mou composé en grande partie d'eau, quand ils meurent ils ont tendance à se rétracter dans leur coquille puis sécher et cela fait un truc petit tout noir et sec dans le fond de la coquille. Par ailleurs, lorsqu'ils meurent ils peuvent aussi se faire manger par des insecte.

Ensuite tu as des traces de perforations (insectes principalement) ou des fragmentation de la coquille (mammifères & oiseaux) mais c'est efficace donc ils arrivent à sortir complètement l'animal ou bien à le manger directement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Bonjour.

Moi, j'en vois de temps en temps.

Surtout Helix aspersa.

Dans une flaque, morts noyés après une forte pluie, comme hier.

Ils sortent au maximum de leur coquille, gonflent, et blanchissent.

Mais je ne sais pas si j'ai une image.

 

Autrement, j'ai ça.

 

Toujours après une  forte pluie qui a laissé un dépôt d'argile au bord d'une vigne.

Le lendemain matin.

Une trace d'arthropode ...

 

1DSCN2724.thumb.JPG.e507515e4c2d0a7f6866ce8cdf085538.JPG

 

de plus prés.

 

2DSCN2713.thumb.JPG.0ab7633fdf83f5ac18466342fa745aa5.JPG

 

de plus prés.

 

3DSCN2717.thumb.JPG.865fe5ebd24f6fdad61085f9626f3a2f.JPG

 

Une trace de lutte (sur la gauche de la première image).

 

4DSCN2727.thumb.JPG.f66873e38eab32c61412dcceff8029da.JPG

 

Une trace de fuite désespérée (sur la gauche de l'image précédente).

 

5DSCN2728.thumb.JPG.4afa4e6837f359d8c7660ae536082f61.JPG

 

La victime, inconsciente (sur la gauche de l'image précédente) : Helix aspersa.

 

6DSCN2732.thumb.JPG.95309ad42f7d4e40fd320237fab9412c.JPG

 

Apparemment décédée il n'y a que quelques heures.

 

7DSCN2737.thumb.JPG.ccf084eda8f29f63b965ecea8f304a42.JPG

 

Une vue d'ensemble de la scène du crime ...

 

8DSCN2723.thumb.JPG.4c1ce911eca61f191bb5f69d025b5c3d.JPG

 

le coupable présumé : Lampyris noctiluca .

Dans cette petite vidéo glanée sur le net, vous pouvez le voir à l'oeuvre : https://youtu.be/JmLH3FZjjgk

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lorsque j'ai fait ces photos, j'ai pensé très fort à ce que l'on trouve dans le permien ou le trias, ou d'autres étages.

Je me suis dit que si Helix aspersa ne s'était plus trouvé au bout de sa pistes ( dérobé par un autre animal, par exemple), je n'aurais absolument pas réussi à savoir ce qui s'était passé, ni à qui appartenaient ces pistes.  

Et là, nous sommes dans de l'actuel !

Alors, imaginez que chacune des premières images soit une plaque datant de quelques dizaines ou centaines de millions d'année ...

En paléoichnologie c'est  l'interprétation qui est ardue : il est très rare de trouver l'auteur en bout de piste, il est aussi possible que l'on ne soupçonne même pas son existence.

Et plus les traces sont anciennes, plus ces obstacles prennent de l'importance ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon client, Mr Lampyris m'a confié sa défense dans le cadre de l'assassinat présumé de Mr/Mme Helix.

Le procureur STR  au vu d' empreintes laissées dans la boue affirme qu'il s'agit de celles laissées par un arthropode. Sur quoi se base t'il pour affirmer cela?

Puis que Mr Lampyris est, parmi les arthropodes, celui qui est tout désigné car, dans sa famille, il y a eu des précédents.

Puis-je me permettre de remettre en question les conclusions de l'accusation?

 

tn_question_mark.jpg.d06dfbd52d729b4335cc99427dde6f81.jpg

 

Si nous examinons ces empreintes, on peut constater qu'elles sont fortement dissymétriques.

1335840563_Zoomtrace.JPG.9ebdc4e53856519610994c09d1580b03.JPG

 

Ainsi que celles qu'auraient pu laisser un véhicule transportant une charge mal équilibrée. Genre coquille posée de travers par rapport au sens de déplacement...

Ici, une photo d'une cousine de la victime, Mme Littorine, et de l'empreinte laissée par celle-ci.

 

Gastropod-Trail-Sapelo.jpg.c39cfd3aff88625ec30de6f78f87dbf1.jpg

 

Les empreintes relevées ne seraient-elles pas celles laissées par la victime elle-même?

Un arthropode aurait probablement laissé une empreinte différente de celle que nous observons ici.

En vertu de la présomption d'innocence et dans l'attente d'une reconstitution, je réclame la mise en liberté conditionnelle de Mr Lampyris.

Plaise à la cour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Objection votre honneur !

 

Le playdoyer de Maître jjnom n'est qu'une énième stigmatisation du groupe des mollusques marins! Mme Littorine n'a strictement rien à voire là dedans !  :rolleyes: :rolleyes: :rolleyes:

 

Néanmoins, et contre toute attente, Maître jjnom soulève un problème purement cinétique qui mérite d'être examiné.

De tout temps les escargots, n'ont cessé d'avoir un poids relativement léger, or dans une argile compacte mais certes relativement humide il faut exercer une pression suffisante pour  que la coquille marque l'argile fraîche. Il devrait donc s'agir d'un prédateur d'une taille conséquente. 

 

L'Association des Mollusques Discriminés que je défend se constitue partie civile et réclame davantage d'élément à la Cour et que toute la lumière soit faite sur ce tragique événement ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'avocat de la partie civile suggère que l'assassin pourrait être plus lourd que mon client.

Il parait donc qu'un complément d'instruction s'impose.

Nous demandons à ce que le service chargé de l'instruction se transporte sur le site à la prochaine pluie pour récolter les éléments complémentaires qui s'imposent.

L'assassin ne revient-il pas souvent sur les lieux de son crime?

Et comme dit Dany: "Pinses à printe tin Kway!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×