Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


icarealcyon

Allosauridé des Vaches Noires: partie manquante fémur

Recommended Posts

Bonjour à tous, voilà: je me décide à jeter une bouteille à la mer... Au printemps 1991, après une série de violentes tempêtes, plusieurs glissements de terrain importants ont eu lieu à la Falaise des Vaches Noires,  plus précisément sur un secteur 200 m environ à l'ouest du Cap d'Auberville, où une grande écaille de falaise s'était détachée et avait glissé d'une dizaine de mètres sans se renverser. A son pied, en avril 1991,  j'ai trouvé à l'affleurement l'extrémité distale d'un fémur droit appartenant à un très grand dinosaure carnivore bipède, très probablement un Allosauridé. Je revenais sur les lieux quasiment tous les weeks-end et trois mois plus tard, c'est l'extrémité proximale du même fémur qui affleurait à moins d'un mètre du lieu de découverte du premier reste osseux. J'ai effectué un sondage dans la marne alentour, rien d'autre n'est apparu. Puis, j'ai dû dire adieu à ce site magique, car je suis partie vivre bien loin au Sud. Voici ma question: quelqu'un a-t-il trouvé le corps de ce fémur, une pièce qui devrait mesurer au moins 30 cm de longueur, environ 14 cm de plus fort diamètre, avec la cavité médullaire géodée en calcite du côté distal, remplie d'un fin sédiment calciteux côté proximal ? Si oui, pouvez-vous vous manifester via ce topic ? Mille mercis !!!

P1170636.JPG

P1170635.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Belle découverte si c'est confirmé par un spécialiste comme Ronan Allain ou Buffetaut.

 

Par contre je ne vois pas sur la photo de structure osseuse, est ce un effet lié à la photo ?

 

J'ai copié la photo dans photofiltre et l'agrandissement ne montre aucune structure spongieuse

 

Attendons d'autres avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 C'est super d'avoir gardé les huîtres, J'ai vu la même chose sur le bureau de roman pendant sa thèse, même remplissage en géode, même os. Mais avec une extrémité. Ronan a également rassemblés des morceaux 150 ans après la découverte des premiers éléments. Il dit que la falaise recrache un gros pepère morceau par morceau!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses rapides, et votre intérêt ! L'idéal serait de pouvoir recoller les morceaux, et, rêvons un peu, contribuer à reconstruire ce gros pépère, ou du moins sa patte droite ! Mes photos prises ce matin à la lueur rasante sont mauvaises en effet. En voici d'autres que j'espère meilleures (pile et face) et des vues rapprochées de l'os, sur le corps où il est de structure fine et très dense, et sur l'extrémité distale où il apparaît spongieux. La couleur de l'os est beige rosé, sous un fin enduit pyriteux parfaitement stable depuis ces 26 années ! Il porte d'importantes traces de prédation, et il a servi de support aux huîtres et serpules oxfordiennes sur toutes ses faces. Le niveau d'origine me parait bien être celui immédiatement inférieur à l'oolithe de Villers (H15). L'os est très massif, il n'y avait pratiquement pas d'esquilles sur le site. Les morceaux reposaient à plat, juste à demi enfoncés dans la marne grise. Donc, je pense que le tiers manquant n'était pas davantage fragmenté. Complet, ce fémur devait probablement mesurer plus de 110 cm ! Encore merci pour toutes vos réponses !

P1040389.JPG

P1040390.JPG

P1040393.JPG

P1040404.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces nouvelles photos, c'est effectivement plus parlant et l'on voit bien que c'est de l'os

 

As tu pensé à le montrer à un spécialiste comme Ronan Allain pour étude ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je souhaite le montrer à un spécialiste, voire l'apporter au Musée des Vaches Noires si j'ai l'occasion de retourner en Normandie. Je rêve de visiter ce musée,  je n'y viendrai pas les mains vides car en 5 années j'ai fait de belles découvertes là-bas (1988-1992). Mais je vis en Lozère depuis, c'est loin... Quand j'ai trouvé le premier fragment (le distal) fin avril 1991 , je suis allée dès le lendemain au MNHN et j'ai relevé en dessin les fémurs de l'allosaure qui est là-bas, de tous les côtés. C'est ainsi que j'ai pu remarquer une similitude presque totale, compte tenu des parties "mangées" sur mon nonos. Le second fragment, trouvé en juillet 1991, a confirmé cet aspect comparable. Ce n'est que bien longtemps après, que j'ai appris que d'autres vestiges de grands dinos carnivores ont été trouvés, certains vers la même période (vraiment faste !!!). Mais lesquels, et où sont-ils ? Plus récemment, il y a eu le hors-série de "Fossiles" consacré aux Vaches Noires qui a réveillé mes motivations de faire connaitre mon fossile. Et puis, le temps de se décider à se jeter à l'eau sur ce forum... Arrivera-t-on à reconstituer ce "puzzle" de 3 morceaux... ou plus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures, icarealcyon a dit :

 

A mon avis, ce qui fait toute la beauté de cette pièce, c'est qu'il n'y a pas encore eu d'intervention de préparation pour accéder uniquement aux caractères morphologiques de l'os. la, l'objet est dans son jus( serpules et huîtres). un simple sablage des marnes. Pas de percuteur pour ne pas endommagé les organismes encroûtent ni chimie pour sauvegardé la calcite dans la cavité médullaire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'il n'a été passé qu'à la douche basse pression :pluie: pour enlever la boue et encore... La marne d'origine remplit toujours les huîtres, serpules et autres cavités. Les micro-planctons dans la marne incrustée pourraient probablement permettre une datation fine si nécessaire. D'après la configuration de cet effondrement de falaise, c'était dans la couche de marnes gris-beige en dessous de l'oolithe de Villers. Je dispose encore des photos du site mais elles sont argentiques bien évidemment. L'écaille effondrée, de 2m 50 de haut pour 5 m de long environ à l'origine, avait déjà considérablement "fondu" un an plus tard, et lors d'une ultime visite aux Vaches Noires en avril 1995, j'ai vu que cette écaille avait totalement disparu. Je vais prendre contact avec M. Ronan Allain : Belle Patte sera mieux chez lui que chez moi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, icarealcyon a dit :

 Je vais prendre contact avec M. Ronan Allain : Belle Patte sera mieux chez lui que chez moi !

Avec une pièce muséographique comme celle la, j'espère que tu aura une entrée gratuite a vie au musée de Villers ;)     Que peut ont dire d'autre au sujet de ce superbe objet: Les nombreux organismes benthiques qui recouvrent  une grande part de la surface de cet ossement, témoigne d'un long séjour et de déplacement, après décharnement, à la surface du substrat de la vasière des vaches noirs. Comme toujours pour les restes de dinosaurien de Villers. C'est du Theropode( il n'y a que çà, pourquoi????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dire que ces jolis canards sont leur arrière-petits neveux ...On sait par des empreintes sur du fond marin que les grands théropodes jurassiques pouvaient "nager", en ayant à peine pied - ou bout de griffe ;) Moi, pour tenter une explication qui n'engage que moi, j'ai toujours à l'idée une comparaison possible avec les lions du Namib qui fréquentent la côte à la recherche de carcasses rejetées par l'océan.  Comme les bébêtes marines ne le cédaient en rien aux terrestres du point de vue gabarit à l'époque, chercher à manger en arpentant certaines plages devait être une affaire profitable. Avec un liopleurodon, ils avaient le couvert assuré pendant des jours, même à plusieurs ! Et puis, les vieux et les malades finissaient probablement eux aussi en proies sur la plage-cantine... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, icarealcyon a dit :

Avec un liopleurodon, ils avaient le couvert assuré pendant des jours

Ou du Leedsichthys

220px-Leedsi&Liopl_DB.jpg

Il y a 1 heure, icarealcyon a dit :

fréquentent la côte à la recherche de carcasses rejetées par l'océan.

Les rivages les plus proche de l'archipel étaient au delà de Caen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant