Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Next50MY

Découverte Egyptienne

Recommended Posts


Ah, ...de quoi y consacrer un moment de sa retraite en révisant ses antiquités !

C'est bien de poser des questions, mais il faut donner divers éléments de réflexion ...illustrer son propos, indiquer les sources d'info....

Provenance, nom de la déesse, photo macro, analyse lame mince...? :clin-oeil:

Le 17 mars 2016 le figaro citait déjà un article de Sciences et Avenir évoquant ce sujet.

Le "granite noir d'Afrique" est un gabbro, certains disent diorite...

http://www.soditarn.com/granits.php

https://books.google.fr/books?id=_ltACwAAQBAJ&pg=PT213&lpg=PT213&dq=analyse+minerale+du+granite+noir+des+statues+de+sekhmet&source=bl&ots=AhI9_7xK8Z&sig=xZdd78h-8mdVnKHK2FYyRWHipfs&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjLi7-29_LXAhXJKcAKHTK6AR0Q6AEINTAC#v=onepage&q=analyse minerale du granite noir des statues de sekhmet&f=false

 

 

http://www.terraegenesis.org/doc/CGTG_Etude_Egypte.pdf

pages 34, 35...

Albert KAMMERER « Un voyage aux carrières des pharaons » Revue de France, n° 7, 1924. « C’est surtout dans le pays de Rohannou que se trouvaient les carrières de granit des Pharaons. Sur quelques centaines de mètres seulement s’échelonnent les extractions antiques de pierre sombre, granit noir et schiste gréseux dont les anciennes dynasties égyptiennes ont fait si grand usage pour leurs statues divines. On trouve encore en place, dans une enceinte du temple de Mout à Karnak, récemment déblayé, des centaines de statues en 35 Département de Pétrologie 28 rue de la Gare – Peccavillers – 88120 Le Syndicat 03.29.26.58.10 - lemusee@terraegenesis.org www.terraegenesis.org Le travail des roches dures dans l’Égypte ancienne diorite noire, grandeur humaine, de Sekhmet, la Déesse à tête de lionne.

 

Une statue de la déesse égyptienne à tête de lionne Sekhmet, trouvée en 2006 en Egypte.

sehkmet.jpg.ebd1dbf580599b053a047f3a9ab59afc.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori, gabbro diorite ne peux pas exister, la distinction étant basée sur la basicité des plagios, soit tu es d'un côté, soit de l'autre.

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est un clin d’oeil pour lancer le sujet.

Chercher du côté des pointures qui se sont lancées sur l’origine de ces oeuvres,

exploitations d’origine.

 

granite noir faisait tout autant sourire.

ceci dit l’expression grano-diorite est largement employée et la encore il s’agit de variante entre plusieurs pôles.

 

un site d’exploitation n’a pas une composition mineralo unique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 hours ago, trenen23 said:

A priori, gabbro diorite ne peux pas exister, la distinction étant basée sur la basicité des plagios, soit tu es d'un côté, soit de l'autre.

 

Serge

 

Et pourtant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos de "granite noir" Il a été signalé, dans les messages précédents: soit gabbro, soit diorite... mais pas les deux confondus !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un aparté concernant la roche H12a rouge qu'on appelle porphyre rouge antique et qui doit sa couleur à la présence de piémontite.

Elle provient de la région du Mons Porphyrites encore appelé Mons Igneus (tiens, tiens).

Elle a été très activement exploitée par les romains du fait de sa couleur ("la pourpre impériale") qui était celle des empereurs et de leur familles. Au point qu'au 4° siècle, elle a été exclusivement utilisée pour les palais et portraits de ceux-ci. Dans les musées du Vatican on peut voir une énorme vasque provenant des thermes de Caracalla et les sarcophages de Constance, fille de Constantin et d'Hèlène, son épouse (probablement travaillés à Alexandrie).

Imaginez le temps qui a été consacré à la réalisation de tels objets avec l'outillage de l'époque...

5a272082a2ac0_P1010487c.thumb.JPG.c77fe1d2efe1930d402595f202ce8c3e.JPG5a27208d9feff_P1010492c.thumb.JPG.348d6f4d8384310c1d9cdc0291b3b64a.JPG

 

Des cercles réalisés en porphyre (rota porphyrica) et intégré dans les pavements des palais indiquaient l'endroit où il convenait de s'incliner devant l'empereur.

La Rome catholique a entretenu la tradition. Près de la porte d'entrée d'une église se trouvait une rota porphyrica où une génuflexion devait être faite.

Le pavement de la chapelle Sixtine n'échappe pas à la règle. Plusieurs rota sont présentes et la première, la plus proche de l'entrée, est en porphyre.

Plus près de nous: certaines têtes d'empereur de la galerie des glaces de Versailles et le vase de l'aigle de Suger (Saint-Denis) ont été réalisés dans cette même roche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant