Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


pecos

Vertébré au contact Auversien / Marinésien

Recommended Posts

Bonsoir tout le monde,

Lors d'une visite cet été à Rocourt-Saint-Martin (aisne) avec un ami, celui-ci a eu la surprise de trouver juste sous un niveau lagunaire du Marinésien un fragment d'os que je serais bien en peine de déterminer, mais qui semble intéressant.

La faune du niveau Marinésien est des plus typiques de celle de Mortefontaine : Potamides cordieri, Batillaria pleurotomoides, Potamides tricarinatus, Melongena pallisyi et bien sûr Ampullina parisiensis.

C'est un sable argileux passant localement au sable franc, pétri de coquilles de gastéropodes.

Il était présent seulement à quelques endroits sous forme de légères dépressions visibles dans les strates, et se voyait sur le front de taille sur plusieurs dizaines de mètres.

Ce niveau marinésien passait le plus souvent graduellement à une couche franchement lacustre (argile plus ou moins verte pétrie de coquilles de lymnées)

Cette argile se poursuit d'ailleurs au dessus sous forme d'alternances de marnes et de calcaires (saint ouen...) renfermant là aussi une faune d'eau douce.

je parle au passé, car l'avancement (d'une cinquantaine de m) de l'exploitation a presque totalement anéanti cette couche à faune de Mortefontaine.

Dommage...

 

Au dessous c'est plus intéressant : on y voit des couches riches en carbone (paléosols ?) juste sous le niveau de Mortefontaine.

Ces couches sombres sont encore visibles actuellement, même mieux qu'avant.

J'imagine qu'elles datent de l'Auversien ?

C'est dans ce niveau, au contact du Marinésien, qu'a été trouvé l'os en question.

Le voici :

oss.thumb.jpg.3e9ed63ffb5a8c75bd0bd3f4dc22c66e.jpg

 

Et voici la succession des couches :

DSCF4044.thumb.jpg.106693b86b792d26fb76c8f4227a1f91.jpg

 

Agrandissement des couches :

 

DSCF4046.thumb.jpg.8a0ab94696c54111023a1c5796b63a8c.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Quoi ? :o

Mais c'est pas vrai je suis abonné au chéloniens ?

Dis-moi, tu utilise quoi pour identifier ça aussi vite ?

Un ouvrage à me conseiller peut-être ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Chelonien venait de gambader sur cette distance de 50m en 5 min 

la mer des tricarinati l’a emporté en 5 sec dans une vague fatale.

qui traduit la version british de l’histoire ?

 

faire gaffe que les bobbies (avec 1 seul « o » please) circulent sur le site, suite à un accident fatal d’un type qui testait son 4x4.

 

J’avais un doute pour Mortefontaine au dessus ou en dessous de cette argile discontinue, car la base du Mortefontaine repose sur une érosion.

 

C’est plutôt du Marinésien à faciès Beauchamp.

Regardes les oogones de Chara dans l’argile à Tortues.

 

EA91A48F-4C98-48CE-90BF-620DB4AD474A.jpeg.35aab051907e3b7a0e4b5bc2d73d146c.jpeg

 

5BEFD9FC-A352-4107-B3AA-7F9ED2FAB9B5.thumb.jpeg.826d6beb8ca63c5b5b0a8a45f369b2f1.jpeg

 

Paleogene.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudrait en trouver, oui.

Pas pensé à ramener du sédiment pour l'étudier à tête reposée : faudra que je m'occupe de ça.

 

Vous croyez qu'il pourrait y en avoir encore dans les couches sablo argileuses carbonatées, qui sont toujours là, même si le niveau à faune de mortefontaine  a été dépassé ?

À la place et à la même hauteur il y a de l'argile avec des lymnées, remplaçant les couches marines ou lagunaires à ce moment de l'exploitation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah d'accord.

Mais zut quoi : pourquoi quand je veux écrire "Potamides cordieri" j'écris "Potamides mixtus" à la place ??? (ça fait plusieurs fois que je fais cette "coquille")

C'est de la paléodyslexie vous croyez ? :content:

Donc j'ai corrigé mon premier message parce que P. mixtus dans du Mortefontaine ça serait space.. ;)

(au passage vous voyez que quand on veut on peut aussi farcir le propos de néologismes et d'anglicismes pour rire... fin du HS)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 5 minutes, Next50MY a dit :

Et Bythinella

C'est minuscule ça ?

J'en ai photographié en macro en soulevant une écorce... 1,5 mm de long

J'imagine qu'il faut que je cherche ça, en fossile :

 

DSCF8251.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, d'accord, je viens de retrouver cette vieille photo de Plailly, (à l'Est de l'autoroute : Plailly, carrière de la Butte Grise, et pas la Chapelle en Serval comme indiqué dans le guide. C'est tout de même curieux que tant de monde veuille mettre cette carrière à la Chapelle en Serval. À moins qu'il en ait existé une autre sur cette commune, juste à côté, au 19 ème siècle ? )

 

La photo est vieille (2003) et moche (en grand) mais il y en a plein partout, de ces bythinelles.

Je n'ai pas vu ça à Rocourt, mais il faut dire que la photo ci-dessous est une dalle de grès sérieusement dégagée par la pluie.

Dans du sable mou et argileux on ne les voit pas forcément. ;)

 

plailly-sable-avec-potamides.thumb.jpg.bb7e0ae2c72731e123ed8274aabb80f8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un an exactement, le front de taille nord-sud où a été trouvé cet os ne montrait pas la couche Marinésienne à P. tricarinatus.

À la place, il y avait une large bande d'argile verte/jaune/verte riche en lymnées.

Les couches riches en humus sont bien plus basses que la couche argileuse.

En voici ci-dessous une photo de décembre 2016.

DSCF0744.thumb.jpg.3411c299766a69eb18ce4e88c6dc51f6.jpg

 

Puis, en août de cette année, cette bande passait en partie (basse) à une couche sableuse un peu argileuse avec la faune de mortefontaine, et couches riches en humus juste dessous, au contact, suite au déplacement du front de taille nord-sud de quelques dizaines de mètres vers l'Ouest.

Aux endroits avec des fossiles marins, la couche faisait comme une "fosse" clairement visible à gauche du sujet (flèche) sur cette photo d'août 2017.

DSCF4054.thumb.jpg.c9f92689ae4ccaedf6afb92950cbe078.jpg

 

Puis, plus récemment, du fait de l'avancement du front de taille nord-sud d'encore quelques dizaines de mètres vers l'ouest, les passages sableux à P. tricarinatus (la fosse en question) ont disparu pour laisser la place de nouveau uniquement à la couche argileuse verte avec lymnées, mais les couches riches en humus dessous sont maintenant bien plus visibles et importantes.

Je n'ai pas fait de photos récentes. Ça va venir. ;)

 

À d'autres endroits de la carrière, on voit clairement cette large couche argileuse se transformer graduellement en sédiment sablo-argileux, riche en fossiles marins, puis repasser à l'argile un peu plus loin, toujours progressivement.

 

Quand je vois ça je me dis que c'est bête de ne pas pouvoir être là tous les jours au fur et à mesure de l'avancement des travaux : je crois qu'il serait alors possible en prenant des photos successives de reconstituer en 3D la forme et la composition des couches, comme une IRM.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonnes observations importantes pour comprendre le Bartonien !

 

Ce que tu appelles « La fosse » est peut-être un chenal de marée puisque la faune marine y est concentrée.m au dessus de l’érosion dont je parle + haut.

 

Au début des années on observait des plis d’origine tectonique et une des hypothèses serait que des ondulations aient guidé les géométries sédimentaires. Regarder les perturbations sédimentaires dans les sables, les failles associées et les expulsions de fluides (=fluid escapes for  VIP blabla story).

 

En même temps que l’accomodation des dépôts (remplissage du bassin marin) : des plissements et des fluctuations de la ligne de côte.

 

J’avais mis les argiles vertes en haut niveau relatif et les calcaires à limnées en bas niveau.

 

c’est compliqué à prouver mais si tu démontres que ces argiles vertes sont un équivalent lagunaire du niveau de Mortefontaine (la variation latérale que tu décris est la demonstration), ce serait utile pour comprendre que cette argile verte est un des onlap (biseau de transgression) de la transgression bartonienne vers l’Est (l’argile disparait vers l’ouest pour laisser place au sable à faune marine). A Fère en Tardenois on y trouve du gypse (au dessus des P. tricarinatus), alors c’est compatible.

 

Tous ces efforts descriptifs te seront utiles car une fois compris le schéma, la récompense sera au RV dans la vitrine ou sous la bino.

 

Entre ton menton et ton marteau : as tu creusé dans le sable pour voir la géométrie ? Une image ? On dirait une bordure de chenal (crunch channel pour les initiés)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il serait vien de faire la serie de coupe sur un même schema pour mieux apprehender la paleogeographie.

 

ta couche riche ne humus  à la base c'est un paleosol. Soit il est en place, soit c'est remanié .Attention, il peu y avoir plusiuers couche humus qui ne sont pas synchrones! Donc la couche de la premiere photos, ce n'est pas forcement equivalent a celle du dessous de la deuxieme (Decembre 2016).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est le même partout dans l’exploitation.

 

d’ailleurs tu vois qu’il creuse dans les horizons d’accumulation ocres, qu’on connait dans le secteur.

 

Pour présenter la position paléogéographique de ces sites il faudrait retrouver un des articles de synthèse de Cavelier et Pomerol qui montrait les transgressions, surfaces d’érosions et phases de plissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon.

Je suis retourné hier sur place avec la personne qui a trouvé cet os de tortue pour prendre des tas de photos et des échantillons des couches et pour qu'elle me montre exactement dans quelle couche elle l'a trouvé.

Gardez à l'esprit que je ne suis pas géologue donc il se peut que je commette quelques approximations.

De même, je ne vois pas trop comment je pourrais produire une coupe schématique de l'ensemble, car ça varie tellement latéralement que je suis bien en peine de choisir un endroit "typique";)

 

Le front de taille n'a pas évolué en 15 jours, c'est déjà ça.

En voici une photo d'ensemble, vous pouvez l'agrandir (en cliquant) à 4000 pixels de large.

Le point d'où vient l'os (position gauche-droite) était pile au niveau du personnage habillé en noir, mais il faut se rappeler que ce front a avancé d'une cinquantaine de mètres depuis le mois d'août.

Il n'y avait donc pas les mêmes couches à cet endroit, mais plutôt les mêmes qu'a gauche, disons à 5 m du bord gauche.

Pano-1.thumb.jpg.b1f24096b52cef27e8898c90e1a40867.jpg

 

Comme on peut le voir, les couches évoluent pas mal latéralement à tous les niveaux et il y a des dépressions et des manques à certains endroits.

 

Voici un agrandissement des 10 premiers mètres de la partie gauche : 

pano-2.thumb.jpg.cef2bf33f42317e150352475f4913ff6.jpg

 

Grossièrement...

 

En 1, on a de haut en bas :

- marno calcaire complexe avec alternance de bancs durs et meubles, nombreux fossiles d'eau douce (2,5 m)

- sable à peine argileux, jaune, avec faune de Mortefontaine bien conservée et abondante, juste sous le repère 1 (50 cm - photo 5 ci-dessous)

- marne verdâtre sans fossiles (50 cm)

- marne rose avec quelque très petits débris de coquilles (1 m) passant au sable blanc (caché par l'éboulis)

 

En 2, de haut en bas :

- marno calcaire complexe avec alternance de bancs durs et meubles, nombreux fossiles d'eau douce (2,5 m)

- sable marneux, jaunâtre / gris avec passages plus sableux et lits plus foncés, avec faune de Mortefontaine moins abondante et avec des débris, juste sous le repère 2 (50 cm - photo 4 ci-dessous)

- marne verdâtre sans fossiles (50 cm)

- agrégat de fossiles d'eau douce dans une couche colorée en brun rouge (5 cm - photo 3 ci-dessous) passant doucement dessous à...

- marne rose avec quelque très petits débris de coquilles (1 m - photo 6 ci-dessous) passant au sable blanc (caché par l'éboulis)

 

En 3, de haut en bas :

- marno calcaire complexe avec alternance de bancs durs et meubles, nombreux fossiles d'eau douce (2,5 m)

- marne verte plus ou moins foncée sans faune, juste sous le repère 3 (50 cm)

- marne verdâtre sans fossiles (50 cm)

- paléosol marno sableux très sombre (20 cm)

- marne rose avec quelque très petits débris de coquilles (1 m) passant au sable blanc (caché par l'éboulis)

 

Les observations sont rendues complexes du fait des micro éboulis et des raclures des pelles mécaniques : en fait on ne voit bien qu'en prenant du recul, mais là on ne voit pas les détails !

Et on pourrait faire une coupe différente tous les 10 mètres.

Les paléosols sont bien plus étoffés et nombreux en se dirigeant vers la droite, ils disparaissent complètement au niveau du bord gauche.

 

------------------------

Au point 2, l'agrégat de fossiles d'eau douce dans de la marne est comme la photo 3 ci-dessous.

C'est pile dans cette couche brun-rose (photo 3) que l'os de tortue a été trouvé.

 

Photo 3 :

DSCF4407.thumb.jpg.40e172c2bcbf03e9afeb1e955a528b3b.jpg

 

Photo 4 :

DSCF4410.thumb.jpg.7290b379d715d00e569fa21a1466512e.jpg

 

Photo 5 :

DSCF4413.thumb.jpg.4a456a2ac3cdb83b918673ea3121b4b4.jpg

 

Photo 6 :

DSCF4408.thumb.jpg.e2563d364410f9d85ff573423c12192c.jpg

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étonnant que ce bout d'os soit de la tortue. Quand tu es dans un niveau à tortues, tu trouves des plaques en abondance avant de tomber sur un os long. Et apparemment, pas la moindre plaque en vue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 38 minutes, caterpillar a dit :

Étonnant que ce bout d'os soit de la tortue. Quand tu es dans un niveau à tortues, tu trouves des plaques en abondance avant de tomber sur un os long. Et apparemment, pas la moindre plaque en vue

C'est gaeldeploeg qui ledit. ;)

Moi je ne suis pas spécialiste.

Quand à trouver des plaques en abondance : pour le peu qu'on a creusé c'est pas étonnant qu'on n'ai pas eu cette chance.

De mémoire on a du y rester un demi heure au mois d'août, en revenant d'une virée à Épernay, et c'est tout.

Après on est reparti il était trop tard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant