Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


dabo

Origine magmatique ?

Recommended Posts

Bonjour,

 

Trouvé ces galets au bord d'une rivière du Morbihan, ils attirent tous l'aimant et font dévier une boussole, pas de réaction à l'acide chlorhydrique, ne raye pas le verre, se font rayer par une lame de couteau, d'ailleurs en 6 qui est vésiculaire, on peut voir un cristal d'olivine de forme hexagonale en haut à droite de la vésicule en lumière. Pourriez-vous me dire à quelles classes de roches ils appartiennent.

Leur densité respective de 1 à 3 : 3.00

                                           4 à 6 : 3.10

                                           7 à 9 : 2.80

                                       10 à 12 : 2.70

                                       13 à 15 : 3.10

                                       16 à 18 : 2.76

Merci pour vos avis.  

copie b 1.jpg

copie b 2.jpg

copie b 3.jpg

copie b 4.jpg

copie b 5.jpg

copie b 6.jpg

copie b 7.jpg

copie b 8.jpg

copie b 9.jpg

copie b 10.jpg

copie b 11.jpg

copie b 12.jpg

copie b 13.jpg

copie b 14.jpg

copie b 15.jpg

copie b 16.jpg

copie b 17.jpg

copie b 18.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Un joli galet d'une roche apparemment ultrabasique à olivine (?) et quelque chose comme des pyroxènes.

on adore les galets sur le forum.

 

deja verifier si tout ceci est naturel

l'émoussé ne fait pas trop de doute pour les premiers

 

le dernier avec les trous... place aux experts

 

A la pêche aux ref pour des orientations :

http://toutsurlesgrenats.free.fr/fichierspdf/eclogite.pdf

 

http://geolfrance.brgm.fr/sites/default/files/upload/documents/revues_articles_gf3-4-1988.pdf

 

http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-56656-FR.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci next50. Mais c'est 6 galets au total. Les parties extérieurs sont les extrémités que j'ai coupé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit conseil: renseignes-toi sur la géologie de ... l'Islande.

Je ne plaisante pas. Il y a manifestement des roches basiques (basaltes?) à olivine dans le lot et, il n'y a pas d'affleurements de roches contenant ce minéral en Morbihan.

Ces galets sont en fait des blocs erratiques descendus d'Islande à l'occasion des glaciations quaternaires. Enfin, principalement d'Islande.

La dernière a quand même une drôle de gueule et on peut s'interroger sur le côté naturel du caillou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

   Bonsoir,

 

   Merci pour ta réponse jjnom. L'islande pourquoi pas mais je pense qu'il y a plus près comme tu le sais, il y a eu une activité volcanique en Bretagne et en faisant des recherches sur le net, je suis tombé sur le lien ci-dessous très intéressant, il y aurait même des pillow-lava en Bretagne, étonnant, à Lostmarc'h, presqu'île de Crozon, de plus cette coulée est associée à un gisement de fer, ce qui expliquerait l'attirance de l'aimant, peut-être y a t il aussi de la magnétite, mais comme une simple lame de couteau en acier fait aussi dévier une boussole et que la magnétite n'attire pas forcément un petit morceau de fer, pour l'instant on ne peut pas prouver grand chose à ce sujet.

   Je suis d'accord avec vous deux qu'on à faire à de l'olivine pour les cailloux 1, 2 et 5 (3 photos par cailloux). Dans le 1, on peut voir un cristal d'olivine de couleur brune et dans le 5 les cristaux d'olivine sont pratiquement tous de couleur brune, cette teinte est-elle du à la chauffe ou pression du magma ou à la présence du fer ? Dans le cailloux 3, les cristaux de forme parallélépipédique me font penser au pyroxène, en lumière rasante ils brillent d'un noir bien dense alors que les formes rondes restent mat, pour le cailloux 4, on voit aussi en très petite quantité ces cristaux brillants.

  

 

 

http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/volcanisme-ordovicien-Lostmarch.xml#affleurement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les pillow de Crozon ne semblent pas faits de basalte mais de dolérite, un sorte de micro gabbro (plagios + pyroxènes) pauvre en pyroxènes et dans lequel, si je ne me trompe pas, il n'y a pas d'olivine. Donc, faut aller + loin.

L'acier ne dévie pas l'aiguille d'une boussole sauf s'il a été en contact avec un aimant et qu'il a conservé une aimantation rémanente.

Les teintes verdâtres, jaunâtres, brunâtres des olivines sont liées à des différences de proportion entre le fer et le magnésium.

La 3 a bien l'air de présenter un bon paquet de pyroxènes en effet.

Et la 4 a l'air d'avoir une texture bien particulière. En zoomant, on a l'impression qu'il y a beaucoup de choses vertes mais aussi des points blancs (effervescence?). Un faciès d'altération peut-être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

    Les analyses géochimiques des autres basaltes de la presqu'île de Crozon associés à ce même épisode magmatique montrent qu'ils appartiennent aux séries magmatiques alcaline et tholéitique, avec pour certains des compositions transitionnelles de l'une à l'autre série ( basalte tholéitique)1 est un basalte saturé en silice. Ce basalte ne comporte en général pas d'olivine. Quand il en contient (parfois en grande quantité mais plus souvent de manière anedoctique2) on parle de « tholéiite à olivine »  Le basalte alcalin à olivine est une roche ubiquiste. On le trouve dans le volcanisme intraplaques océanique et continental lorsque celui-ci est de faible volume.

   Ceux que je présente peuvent aussi venir d'ailleurs. Avant de parler de la lame du couteau j'ai fait le test mais là tu m'as mis le doute et j'ai vérifier avec un trombone si cette lame n'aurais pas été aimantée, mais non et l'aiguille se balade toujours d'est en ouest. On a donc du pyroxène.

  Pour le cailloux 6, c'est très certainement un basalte vésiculaire ou vacuolaire, les taches noires que l'on voit sur l'extérieur correspondent très précisément avec celles de l'intérieur au niveau de la coupe. On y retrouve aussi du pyroxène mais en moindre quantité que le 3, l'exemple le plus marquant est ce cristal d'une forme presque parfaitement hexagonale en haut à droite de la vésicule centrale marron clair. Dans la couleur ocre rouge on voit parfois de petits rectangles d'un rouge assez vifs.

  Les points blancs que tu vois dans le 4 ne sont qu'une sorte de carbonate très clair loger dans les interstices des cristaux qui s’irisent à la prise de vue car je suis obligé de prendre une lumière super rasante pour pouvoir avoir un rendu qui permet de voir les cristaux autrement tout serait noir; on voit la même chose dans le 5 mais là la lumière est plus directe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as une concentration de roches grenues et microgrenues (quelle est la dimension des cristaux ?), la source doit être proche.

des dépôts glaciaires pourquoi pas mais ce serait des tillites locales alors, et ce sont souvent des cassures anguleuses et non pas des galets qui eux existent sous les glaciers. Sans aller chercher loin en Atlantique Nord, la banquise qui derive jusqu'ici ? Moi aussi j'ai du mal sur le concept.

quelle proportion de galet à pyroxènes trouves-tu Dabo ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dabo, faut éviter d'imbriquer des copier coller. Là, ça laisse à penser qu'il y a des olivines à Crozon et ça ne semble pas être le cas.

 

Faire bouger une aiguille de boussole et un trombone, ça n'est pas le même travail. Masses et frottements très différents.

 

Il y a 6 heures, dabo a dit :

On a donc du pyroxène

? Il n'y a pas d'effet d'un pyroxène sur une boussole. Une magnétite, oui, et elle est très fréquente dans les roches basiques.

 

Il y a 6 heures, dabo a dit :

  Les points blancs que tu vois dans le 4 ne sont qu'une sorte de carbonate très clair loger dans les interstices des cristaux

Calcite probable Fortement possible que ce soit un faciès d'altération d'une roche basique.
 

Il y a 6 heures, dabo a dit :

cristal d'une forme presque parfaitement hexagonale

Presque... mais pas hexagonal. Pyroxène quand même.

 

Pour ce qui est de la source proche ou locale: https://www.researchgate.net/profile/Brigitte_Vliet-Lanoe/publication/277766353_Heritages_glaciels_sur_les_cotes_du_Massif_Armoricain_France/links/558a774208ae1110021d2746.pdf

 

Je te laisse avec monsieur j'ai tout compris au premier coup d'œil et je le fais savoir même si je n'ai pas vérifié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, le fait qu'on ait des basaltes tholeïtiques qui sont hercyniens donc passé à la moulinette de l’orogenèse ne veut pas dire qu'on va avoir des tophlards d'olivine comme on voit sur les photos (ça ça ressemble beaucoup à des océanites de point chaud, ce qui confirmerait la piste de l'Islande). L'olivine supporte très mal le métamorphisme. C'est la limite de la lecture des livres sans l'expérience des roches vues (c'est pas un reproche, il faut bien commencer par quelque chose !)

 

Seul le 3 peut correspondre facilement à une roche armoricaine locale. Quant au dernier, il fait pas vraiment roche classique.

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça va relancer les sujets Islandais alors!

quels sont les points chauds les plus proches et les tillites connues ?

la question de la concentration de ces dépôts particulier est posée. La probabilité de trouver 6 galets de ce type de roche nous donne un interet sur le lieu de decouverte.

 

les filons de gabbros du secteur (hors facies à Olivine) et les lithologies similaires en France, C'est incompatible ?

 

les magnetites sont frequentes effectivement dans les zones de filons de dolerite par ex

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a donc du pyroxène

   Bonjour,

 

   Jjnom, la première phrase, c'est ce qui est dit sur le site du lien et ensuite ce que j'ai trouvé sur du magmatique alcalin et tholéitique, comme le souligne trenen (il faut bien commencer par quelques chose) j'essaye d'apprendre et de comprendre par rapport à ce que je vous présente et au fur et à mesure de vos réponses. Tu n'as pas bien compris pour le trombone, je m'en suis servi pour voir si ma lame en acier était aimantée, le trombone ne colle pas à la lame et cette même lame non aimantée fait bouger l'aiguille de la boussole, fait le test toi même et tu verras qu'une lame acier non aimantée fait bouger l'aiguille, je viens à l'instant de le faire avec une clé en acier, la même. J'ai bien dit presque jjnom ne connaissant pas le nom exact de cette forme. Que veux-tu dire par : "Je te laisse avec monsieur j'ai tout compris au premier coup d'œil et je le fais savoir même si je n'ai pas vérifié" cette phrase m'est adresser personnellement ?

Il y a 9 heures, jjnom a dit :

Il n'y a pas d'effet d'un pyroxène sur une boussole.

  J'ai dit : "on a donc du pyroxène" en réponse à ta réponse : "La 3 a bien l'air de présenter un bon paquet de pyroxènes en effet". Désolé la prochaine voit je ferais gaffe à ma syntaxe. Je ne suis qu'un néophyte mais je sais qu'un pyroxène n'a pas d'effet sur une boussole et en plus j'ai l'outrecuidance de te redire qu'une lame d'acier non aimantée fait bouger l'aiguille d'une boussole et de te dire de faire le test toi même pour vérifier.Là je doit frôler le crime de lèse-majesté.

   Next50, pour la taille des cristaux ça va du grain et pour les plus grands qui ne sont pas nombreux 2.5mm avec toutes les tailles intermédiaires autant pour les pyroxènes que les olivines . Je n'ai trouvé que ces six à cet endroit. Leur origine n'est peut-être pas à rechercher à proximité, je dit bien peut-être, je ne voudrais pas avoir de nouvelle remontrance.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur le coup, il y a aussi les pierres de lest utilisées pour lester les bateaux quand il n'ont pas de cargaison et qui sont abandonnées sur place.

 

Je crois que c'est ce qui me vaut de jolies cornéennes à chiastolites sur la plage de Boyardville sur l'Ile d'Oléron (en pleine zone calcaire!).

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit extrait de la carte géologique du Conquet sur l'origine des galets de basalte à olivine :

593ecba207134_Capturegaletsolivine.JPG.e0b8618d0f392935cafca08b0e45ac24.JPG

La piste déjà évoqué par JJnom semble être une bonne hypothèse. Bien que dans cette notice l'hypothèse du ballast soit rejeté de manière un peu rapide.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Jef06 et à Trenen (et à l'auteur de la notice)

evidemment ces questions posées ici l'ont déjà été

 

tu as une image du site ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo à jjnom pour avoir pensé à cette origine exotique pour ces galets

 

les galets (ou des résidus de fonderie) transportés par bateau : il existe un autre sujet avec une solution similaire plus au Sud !

C'est à ça que je pensais tout à l'heure Lieutenant Colombo

 

qui a le lien ?

 

les tillites (éléments tombés de la banquise fondue) je n'y crois pas (pour l'instant) à cause de la forme des galets, leur fréquence dans un lieu aussi distant et en plus l'argument de la notice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ça doit venir en flottant sur bateau ou sur une banquise, chercher plus simple :

Quelque chose dans ce style:

https://www.cambridge.org/core/journals/geological-magazine/article/emplacement-of-peridotites-and-associated-oceanic-rocks-from-the-lizard-complex-southwest-england/C88B76B84CDCF66A7EE012C6491BBBE1

 

Pour ruser et enquêter sur ce sujet passionnant interroger les archeos qui voient passer des roches exotiques liées au commerces et qui cherches les sites d'origines.

 

ex de belles dolérites (sans olivine of course) :

Fouiller aussi l'article sur les grenats cité au premier post avec des explications géodynamiques pour voir si il n'y aurait pas un reste de manteau sup remonté par orogénèse (hercynienne ?)  et caché quelque part en Bretagne ou pas loin.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, Next50MY a dit :

Si ça doit venir en flottant sur bateau ou sur une banquise, chercher plus simple :

Quelque chose dans ce style:

https://www.cambridge.org/core/journals/geological-magazine/article/emplacement-of-peridotites-and-associated-oceanic-rocks-from-the-lizard-complex-southwest-england/C88B76B84CDCF66A7EE012C6491BBBE1

 

Pour ruser et enquêter sur ce sujet passionnant interroger les archeos qui voient passer des roches exotiques liées au commerces et qui cherches les sites d'origines.

 

ex de belles dolérites (sans olivine of course) :

Fouiller aussi l'article sur les grenats cité au premier post avec des explications géodynamiques pour voir si il n'y aurait pas un reste de manteau sup remonté par orogénèse (hercynienne ?)  et caché quelque part en Bretagne ou pas loin.

 

 

Non ! Age entre 3.6 et 1Ma.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu as déja daté ces echantillons ?

bravo !

 

toujours impressionné par la précision : 2.3 Ma +/- 1.3 c'est honorable

c'est quoi la méthode ?

 

et la roche Armoricaine locale (Trenen) qui a le bon gout de se meler avec l'Islandaise, quel est son âge et a-t-elle pris le train de la banquise ?

 

si on résume :

une banquise qui vient d'Islande, qui ne s'arrete pas en Cornouaille (station fermée ?) qui passe par la Bretagne et qui vient deposer des galets de taille et morphoscopie comparable.

:lunettessoleil:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu la proportion d'olivine et leur taille... C'est pas un morb donc on risque pas de retrouver ça dans des ophiolites, de Lizard ou d'ailleurs en Bretagne. Et c'est même pas métamorphisé.

 

Il a une belle histoire ce caillou voyageur ! À conserver, ça peut faire une jolie anecdote !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Le quel des 6 cailloux est à conserver Lucailloux ? Je vous joins quelques photos du galet en entier. Pour celui-ci, je me suis permis de dire que c'était un basalte vésiculaire car c'est le conservateur de la collection de roches à Vienne qui me la confirmé. Pensez-vous que cette trace blanche à gauche dans le 2 soit du plagioclase ?

P1230967.JPG

P1230949.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme dit plus haut, ce qui pourrait être pris pour un restant de croûte est le même élément de couleur noire que l'intérieur de la coupe, il est raccord au niveau de l'angle de coupe. A l'intérieur on voit du pyroxène mélangé avec l'autre élément de couleur anthracite foncée ainsi que des petits rectangles rouge vif dans l'élément de couleur ocre rouge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant