Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


otto lidenbrock

Minéraux AUVERGNE / PUY-DE-DÔME

Recommended Posts

Le 22/03/2017 à 20:09, alain69 a dit :

Echantillon fort intéressant de natrolite du célèbre Puy de Marman dont les cristaux sont saupoudrés de petits cristaux de chabasite, variété phacolite.

Ancien spécimen de l'Ecole des Mines.

 

Marmant-4.JPG

Marmant-3.JPG

Marmant-2.JPG

Marmant-1.JPG

Bonjour,

 

Il me semblait qu'en France les collections publiques, donc y compris celles de minéraux, étaient inaliénables. Or on peut constater assez régulièrement (sur géoforum ou lors de bourses minéralogiques) que des échanges (voire peut-être même d'autres pratiques...) sont monnaie courante de la part de ces honorables institutions. Quelqu'un peut-il m'éclairer sur ce sujet ,

 

Avec tous mes remerciements

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Je connais pas trop la loi, mais ça fait longtemps que les conservateurs enrichissent les collections de leurs musées par des échanges. Ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose (c'est difficile et pas forcément intéressant de conserver 50 échantillons de sénégalite ou de vivianite d'Anlooua au même endroit, pour prendre deux exemple associés au BRGM).

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les musées ont fait beaucoup d'échanges autrefois et c'est d'ailleurs largement comme cela qu'ils ont été constitués, tout spécialement à l'École. Maintenant le concept n'existe plus en tout cas au Muséum et à l'École, institutions qui n'ont plus besoin de faire des acquisitions ou en tout cas à très petite échelle. Sur un plan psychologique, les acquisitions sont la base de la vie d'une collection privée, avec une équation classique : arrêt des d'acquisitions = collection morte. Les choses sont radicalement différentes dans les collections institutionnelles où la non-acquisition est encouragée. Le mouvement est général au niveau mondial : par exemple l'Allemagne ne possède plus de musée minéralogique actif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses. Je comprends bien entendu, pour un musée, l'intérêt de ne pas conserver une multitude de doublons au profit d'échanges qui permettent l'enrichissement les collections . En revanche, n'est-ce pas là la porte ouverte à certaines dérives...

Je citerai simplement un musée de province -mais sans le nommer- qui s'est départi d'un spécimen majeur de stibine de la mine de Dahut lors d'un échange hasardeux (il s'agissait effectivement d'un doublon, mais quel doublon ! : Il était très largement le plus bel échantillon que le musée possédait de cette illustre provenance). "L'événement" est ancien, connu, et de plus l'heureux bénéficiaire est un autre musée, mais il souligne bien les risques courus lorsque le conservateur est "multicartes" (c'était le cas du  conservateur du premier musée). D'autre part, n'est-ce pas trahir une certaine déontologie lorsque les minéraux échangés proviennent de dons d'amateurs qui en leur temps espéraient ainsi  que leur caillou serait protégé des vicissitudes  du temps ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"D'autre part, n'est-ce pas trahir une certaine déontologie lorsque les minéraux échangés proviennent de dons d'amateurs qui en leur temps espéraient ainsi  que leur caillou serait protégé des vicissitudes  du temps ?" Une institution ne doit pas accepter des dons ou des legs si les conditions sont léonines. Et d'ailleurs d'après ce que l'on dit, il me semble que les institutions minéralogiques n'acceptent presque plus de dons et achètent très peu.

Quand aux stibines du Dahu, il y a des superbes spécimens dans les musées parisiens et autres, alors un spécimen de plus ou de moins dans une institution non minéralogique ? La majorité des cristaux de cette belle localité ont d'ailleurs été fondus, et ils sont mille fois moins beaux pour la "science" que les superbes spécimens chinois. On l'a déjà évoqué ici, la collection de minéraux est gouvernée par un principe de plaisir, la science par une principe de réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"les institutions minéralogiques n'acceptent presque plus de dons" :             http://www.musee.mines-paristech.fr/Dons/

 

Concernant la stibine, l’exemplaire en question qui mesure environ 30cmx25cm - bien qu’il soit 1000 fois moins beau que les chinois-  représente probablement l’un des meilleurs du Dahut, sinon le plus esthétique, en possession des musées parisiens. Les provinciaux, eux, n’ont plus qu’à se déplacer pour lui rendre visite. Il ne s’agit en aucun cas d’accabler le musée de province qui a procédé à l’échange, les conservateurs font de leur mieux avec les moyens dont ils disposent. Certains ont même en charge des domaines aussi divers que la minéralogie, la paléontologie, la botanique… la peinture, la sculpture, les arts populaires !

Bien cordialement

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, grenat66 a dit :

"les institutions minéralogiques n'acceptent presque plus de dons" :             http://www.musee.mines-paristech.fr/Dons/

 

 

 

 

 

entièrement d'accord avec grenat66, un autre exemple en PJ, voir  la petite phrase concernant les collections des "Musées de France"

FORMULAIRE_PROPOSITION_DE_DON_musees_et_archives-1.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On m'a dit Le Beix pourtant^^. Et la personne est quand même réputée sérieuse et ne dit pas de bêtises, du moins volontairement.

Après, si elle s'est trompée, ça peut arriver.

 

Tu en es sûr ? Parce que l'autre fois, tu pensais que ma cassitérite était russe alors que plusieurs personnes m'ont bien confirmées

qu'il s'agissait d'une cassi' de La Villeder... :-) 

 

Amitiés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s agit bien de beix pour la première mais la seconde pas certain du tout 

Il faudrait avoir la photo des dos des pieces

Beaucoup de pièces sont des fausses beix une certaine à même sejournee au beix pendant qq années sans jamais avoir connue l humidité du fond!!

Celle là c est une beix cube gemmes poses sur rhombo avec des arêtes en etoile 

Taille 20cm

IMG_20170127_203404.jpg

Face arrière 

IMG_20170127_203908.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, koska a dit :

Il s agit bien de beix pour la première mais la seconde pas certain du tout 

Il faudrait avoir la photo des dos des pieces

 

Il me semble bien que la deuxième photo est justement le dos de la pièce présentée sur la première photo.

fluo_burc.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe étiquette Demarty.

Joli doublet avec celle de La Bastide !

Alain

Du même auteur, petits cristaux de torbernite du gisement de Dourioux, au nord de Charbonnières les Varennes, Puy de Dôme.

 

PdD-22.thumb.JPG.cc9e1acf07e062da07dab8832e57d36d.JPG

PdD-22-2.thumb.JPG.f295c85d788b6edaba0aa198188063be.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant