Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

otto lidenbrock

Minéraux AUVERGNE / PUY-DE-DÔME

Recommended Posts

J'ai recherché un post qui recouvre cette minéralogie de l'Auvergne historique, et je n'ai rien trouvé.

Pluôt que de mettre les photos dans des post peu topographiques, j'en ai ouvert un nouveau…

 

Or natif, mouche dans le Quartz gris. [70mm]

Mine de Pontvieux en Tauves, 63

Prospection BRGM ou similaire des années 50

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.11.29.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Ouaoh ! j'étais persuadé qu'il n'avait jamais été décrit à Pontvieux.

 

Je suis quand même sceptique, par contre il est fréquent au Camp de César de Labessette. Très souvent il y a des aurières sur les zones à or libre comme ça se vérifie assez bien à Labessette (aurières au Camp de César, mais pas à La Viallole et au ravin de l'Ecluse où l'or libre n'est pas décrit) et il n'y a pas de fosses décrites à Pontvieux. Bon il y a de l'or dans la Burande qui draine Pontvieux, mais plutôt à Singles et on se demande toujours si ce n'est pas de l'or pris dans le houiller et remobilisé (il parait très peu fréquent voire absent à l'est du Sillon Houiller).

 

A-tu des éléments absolument sur pour l'origine de l'échantillon ?

 

Serge 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai acquis récemment un livre "Les mines d'or de l'Auvergne" écrit par J. Demarty et édité chez Dunod et Pinat en 1909. Demarty présente la mine de Pontvieux, découverte en 1825 en traçant la route royale 122 entre Clermont et Toulouse. Elle a été concédée en 1847 à Théodore-Rose-Léon-Alfred Sudre, sur 940 hectares pour la recherche de l'or et de l'argent avec mispickel, stibine, pyrite,blende et jamesonite. 

Dans ses conclusion, Demarty avance le chiffre de 40 grammes d'or à la tonne pour l'or. Six galeries existaient en 1909.

                                                        Amicalement.      Bernard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Serge, Merci pour ton commentaire, tu as raison. Mea culpa. Je possède ce spécimen depuis 25ans, et il vient bien des prospections BRGM au Camp de César à Labessette. Je suis loin de mes bases arrières, et le contrôle de routine pour les photos ne m'est pas accessible ici en Alaska !

 

 

Calcite en rhomboèdres déformés et parallélisés [80mm]

Le Puy Saint-Romain, spécimen historique

Lacroix : Les cristaux de calcite sont assez fréquents dans les calcaires marneux oligocènes de la Limagne ; ceux des gisements suivants méritent une mention spéciale à cause de leur beauté : Le Puy Saint-Romain, le Puy Corent…

Ces cristaux se rapportent à deux types :

       Le premier et le plus caractéristique est constitué par des rhomboèdres jaunes, variant du jaune paille au jaune vineux très foncé (Puy Saint-Romain). Le rhomboèdre e1 est très fréquent, surtout dans les cristaux dépassant un centimètre, qui s’associent souvent pour former des groupements à axes parallèles d’un grand nombre d’individus, qui sont plus ou moins tordus.

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.10.54.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le livre en question contient effectivement des dessins des boisages gaulois de la Bessette.

Je joins aussi les vues en plan et en coupe des galeries de Pontvieux.

Le repérage par rapport à l'épingle à cheveux de la route, qui semble toujours existante sur la carte actuelle, permet de situer les galeries.

Pontvieux 1.jpg

Pontvieux 2.jpg

La Bessette.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génial ! Pour Pontvieux, j'avais recherché celles qui sont sous l'épingle à cheveux et j'en avait trouvé plusieurs. Au dessus c'est moins évident, il y a eu aussi une rectification de l'épingle, je soupçonne que ça ait recoupé un ou plusieurs filon, mais je n'ai pas poussé les investigations à l'époque.

 

Est-ce qu'il te serait possible de me faire un scan du texte qui évoque la galerie Mathieu Aubier où ils ont trouvé le cadre ? OK je sais j'abuse un peu.

 

Merci, Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alunite et Soufre dans un tuf  [90mm]

Mont Dore, Puy-de-Dôme

Anc. coll Seybert de l'Académie de Philadelphie

Lacroix : Les tufs andésitiques et trachytiques (cinérites) du Mont Dore ont été dans le ravin de la Craie (au pied du Sancy) traversés par des fumerolles sulfurées qui les ont profondément altérés et en partie transformés en alunite. Il s’est en outre déposé du soufre qui remplit les cavités de la roche.

Les cristaux de feldspath sont parfois remplacés par ce minéral qui se présente en petites masses translucides d’un beau jaune très rarement pourvues de formes cristallines déterminables. La seule forme que j’ai observée est la pyramide b½.

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.08.15.png

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.08.30.png

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.08.40.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gypse en masse fibreuse terminée par des cristaux presque aciculaires, qui pourraient être sceptres si l'on en croît Lacroix. [70mm]

Puy Corent

Spécimen XIXe

 

Lacroix :Un niveau gypseux se trouve dans quelques localités de la Limagne à la base du stampien (Puy Corent, Puy de Bane, Puy Saint-Romain, Gignat, Sainte-Marguerite), ainsi qu’à la Butte de Montpensier près d’Aigueperse. Il a été exploité dans plusieurs de ces gisements, qui renferment aussi des cristaux lenticulaires ou trapéziens. On y trouve des veinules de gypse fibreux ; j’ai observé un échantillon de ce genre provenant du Puy Corent, qui présente la particularité de se terminer par une grande lentille jaunâtre, disposée de telle sorte que son clivage g1 fait partie de la zone d’allongement des fibres.

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.06.31.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

ça fait un moment qu'on ne m'avait pas vu sur ce forum mais l'ouverture par Otto de posts sur le Puy de Dôme et l'Allier m'obligent (presque) à revenir pour illustrer la richesse de ces deux département en minéraux.

En ce qui concerne l'alunite du Mont Dore, le site est malheureusement difficile d'accès aujourd'hui du fait du tracé du nouveau chemin (et surtout l'interdiction d'en sortir). Néanmoins, il y a encore 20 ans, on pouvait accéder au site d'extraction sous la cascade de la Dore. La partie transformée en alunite montrait des masses assez volumineuses blanches dans lesquelles on pouvait voir la l'empreinte des feldspaths originels (voir la photo). Le soufre était localisé dans une région moins altérée, dans les vacuoles d'un beau trachyte gris bleu extrêmement dur à casser. A l'époque, il n'était pas rare de trouver des masses décimétriques avec mouches de soufre centimétriques, voire parfois des sphères complètes (voir photo). Par contre, je n'ai jamais vu de cristaux. Il y a quelques années, on pouvait encore trouver des blocs dans le ruisseau vers la petite maison en bas du ravin. Pour l'alunite, on en trouve encore !

Alain

Min361.jpg

Soufre.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour 

Le gypse ressemble à celui que l'on trouve dans les anciennes plâtrières situées au lieu-dit pont henry au pied du puy de Corent. 

Pont Henry (11).JPG

Pont Henry (4).jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ettringite en cristaux aciculaires millimétriques sur Gautiérite (Hydrocalumite) blanche. [70mm]

Boisséjour

La localité a été étudiée par Paul Gautier et Joseph Demarty en 1896 qui y ont décrit la Gautiérite, qui doit correspondre à l'Hydrocalumite. L'Hydrocalumite n'ayant été décrite qu'en 1934 il s'agit donc de Gautiérite ! Il est vrai que la "publication" originelle est quelque peu squelettique et à été oubliée de tout le monde dont Lacroix et les pétrographes clermontois.

 

CCFRPaul Gautier (1853-1946), ancien directeur du musée Lecoq, était ingénieur géologue et collaborateur au service de la Carte géologique de la France.

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.07.06.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, otto lidenbrock a dit :

Ettringite en cristaux aciculaires millimétriques sur Gautiérite (Hydrocalumite) blanche. [70mm]

Boisséjour

La localité a été étudiée par Paul Gautier et Joseph Demarty en 1896 qui y ont décrit la Gautiérite, qui doit correspondre à l'Hydrocalumite. L'Hydrocalumite n'ayant été décrite qu'en 1934 il s'agit donc de Gautiérite ! Il est vrai que la "publication" originelle est quelque peu squelettique et à été oubliée de tout le monde dont Lacroix et les pétrographes clermontois.

 

CCFRPaul Gautier (1853-1946), ancien directeur du musée Lecoq, était ingénieur géologue et collaborateur au service de la Carte géologique de la France.

Capture d’écran 2017-03-07 à 08.07.06.png

Remarquable gisement où on pouvait encore trouver de beaux spécimens il n'y a pas si longtemps (25 ans) dans cette fameuse porcelanite.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rester dans le même quartier que la carrière de Boisséjour, il y avait sur la commune de Beaumont la carrière du Puy de Montaudoux qui a fourni quelques minéraux du volcanisme comme des zéolithes, des zircons ...

Ci joint les photos d'une phillipsite et de petits zircons dans une enclave.

Alain

 

Min13.jpg

A48.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour rester dans les raretés de ce département, voici des autunites du gisement de Beauchaud, célèbre pegmatite connue pour ses tourmalines, ses béryls et ses grenats.

Ancienne collection Demarty.

Elle ne devait pas être courante car elle n'a pas été signalée.

Il s'agit de paillettes disposées sur le feldspath ou à l'intérieur du mica.

Alain

P1070536.JPG

P1070534.JPG

P1070540.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diallage (diopside) des Baraques de Gournay.

Dans sa Minéralogie du Département du Puy de Dôme, Gonnard cite : "MM Coq, Mossier et de Laizer ont signalé de la diallage verte à Saint Eloi, ajoutant que cette indication était fort douteuse. Les même auteurs ont encore signalé l'existence de la diallage verte aux baraques de Gournay, à environ 8 km de Montaigut en Combrailles, sur la droite de la route de ce chef-lieu de canton à Néris, et à 200 mètres environ de la route. Mais la diallage de Gournay est grise, à l'éclat nacré et métalloïde ; elle se trouve disséminée en petites masses lamellaires dans une serpentine vert-noirâtre, dont les blocs, à moitié recouverts par la végétation, se trouvent à la surface d'une ancienne carrière, depuis longtemps abandonnée".

Ancienne collection Demarty passée par Sainfeld.

 

P1070541.JPG

P1070543.JPG

P1070542.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, alain69 a dit :

Pour rester dans les raretés de ce département, voici des autunites du gisement de Beauchaud, célèbre pegmatite connue pour ses tourmalines, ses béryls et ses grenats.

Ancienne collection Demarty.

Elle ne devait pas être courante car elle n'a pas été signalée.

Il s'agit de paillettes disposées sur le feldspath ou à l'intérieur du mica.

Alain

P1070536.JPG

P1070534.JPG

P1070540.JPG

Au purée c'est superbe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La disposition dans les micas me rappelle un échantillon de pegmatite récolté par  F. Barillet durant les années 1930

dans l'ancienne carrière de Grillaud à Nantes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Echantillon fort intéressant de natrolite du célèbre Puy de Marman dont les cristaux sont saupoudrés de petits cristaux de chabasite, variété phacolite.

Ancien spécimen de l'Ecole des Mines.

 

Marmant-4.JPG

Marmant-3.JPG

Marmant-2.JPG

Marmant-1.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant