Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise  ▲
Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise
agcambrai

Grenat : info, discussion et photos de grenats

Recommended Posts


Andradite iridescente

C’est dans la localité de Nara, au Japon, que fut découvert le second site de dimension commerciale de grenats aux reflets iridescents, après Sonora, au Mexique.

Cependant, les grenats japonais sont très différents des pierres mexicaines, dont la couleur tend davantage vers le verdâtre et présentent une iridescence lamellaire semblable à des stries, donnant parfois un astérisme. Les grenats andradites iridescents du Japon sont, quant à eux, franchement brun-rouges avec une iridescence qui rappelle l’éclat des labradorites.

 

Cette iridescence est due à la structure lamellaire de ces grenats : composée de couches microscopiques alternatives dont les compositions et les épaisseurs varient.

Certaines couches sont constituées d’andradite quasi pures, d’autres d’une solution d’andradite renfermant une certaine proportion de grossulaire.

Les épaisseurs de ces couches peuvent être révélées par imagerie électronique. Elles sont telles qu’il puisse y avoir phénomène d’interférences dans le domaine du visible, comme pour des opales, lorsque la lumière frappe les arêtes de ces couches.

C’est la superposition de ces couches fines de composition différentes qui est la source d’interférence, créant ainsi ce phénomène d’iridescence de ces andradites.

 

A cela s’ajoute également, un phénomène de diffraction, si l’on regarde les grenats avec un angle oblique par rapport aux faces des dodécaèdres. Ce qui explique que l’iridescence soit plus marquée quand on observe ces grenats en oblique par rapport aux faces {110}.

A contrario, le fait que l’iridescence soit beaucoup plus faible et moins colorée sur les faces {110} peut être expliqué car il n’y a plus que le mécanisme d’interférence dues aux couches fines.

 

La plupart des faces ne présentent pas d’iridescence malgré leur structure ondulée car les intervalles entre les couches est trop grand pour que le phénomène d’interférence, qui existe pourtant, intervienne dans le domaine des longueurs d’onde du visible.

 

 

cf A.ABREAL, La Couleur des Grenats, J. of Pers. Mineralogist, vol.11, page 21-63, 2010

Sans titre.jpg

Andradites iridescentes du Japon, collection perso

Images 7-8-9 : même face {100} : vue d’ensemble – zoom présentant l’aspect ondulé de la surface  - la face {100} transparente présente peu d’iridescence mais permet de voir l’iridescence plus importante des faces {110} des cristaux attenants, dès qu’on augmente l’angle incident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n est pas une citation.. c est du perso

Il s agit d un extrait de mon article sur la couleur des grenats et aussi un extrait de mon livre.

Il faut retenir que c est le même processus que pour les opales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant