Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

esor6

d'où vient l'éclat métallique ?

Messages recommandés


Tout vient du pouvoir réflecteur de la matière...(wikipédia)

Le pouvoir réflecteur d’une substance est le rapport entre la quantité de lumière réfléchie et la quantité de lumière reçue. On appelle éclat la perception visuelle de la manière dont un minéral réfléchit la lumière. En général il est proportionnel à l’indice de réfraction, mais il est largement indépendant de la couleur. L'éclat est responsable de la brillance des pierres précieuses.

On distingue trois types principaux d'éclat :

  • éclat métallique : caractérisé par un fort pouvoir réflecteur (0,4 à 0,6) de la surface et une forte absorption de la lumière dans le volume du minéral. Minéraux opaques : les métaux natifs, les sulfures et sulfosels et quelques oxydes métalliques. L'indice de réfraction est 3 ou supérieur.
  • éclat submétallique : c'est l'éclat de certaines espèces minérales qui ne réfléchissent pas la totalité de la lumière, et dont l'indice de réfraction est entre 2,6 et 3. Ex. cuprite (2,85), cinabre (2,9), hématite (3,0)
  • éclat non métallique : c’est l’éclat des minéraux transparents; il est subdivisé en plusieurs types:
    • éclat vitreux : c'est l'éclat typique du verre et des minéraux dont l'indice de réfraction est compris entre 1,3 et 1,9. Ce groupe comprend 70% des minéraux, près que tous les silicates, les carbonates, les phosphates, les sulfates, les halogénures, oxydes et hydroxydes de cations légers comme aluminium et magnésium ;
    • éclat adamantin : c'est l'éclat brillant typique du diamant et des minéraux dont l'indice de réfraction est compris entre 1,9 et 2,6; le pouvoir réflecteur est compris entre 0,1 et 0,2. Exemples : zircon (1,92-1,96), cassitérite (1,99-2,09), soufre (2,4), sphalérite (2,4), diamant (2,45), rutile (2,6). Quand l'éclat adamantin est accompagné de couleur jaune ou marron on parle d'éclat résineux ;
    • éclat nacré : l'éclat nacré est le résultat d’une structure fibreuse fine. Les minéraux à éclat nacré ont des propriétés optiques ressemblant celles des vêtements en soie ;
    • éclat perlé : l'éclat perlé est typique des micas ; souvent, les minéraux à éclat perlé ont une tonalité iridescente ;
    • éclat cireux : le minéral apparaît comme s’il était couvert d’une couche de cire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta lumière Kayou.

Je suppose qu'il y a un rapport entre le pouvoir réflecteur et la densité ?

Et sinon, est-ce que l'arrangement moléculaire compte dans l'aspect métallique d'une surface ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta lumière Kayou.

Je suppose qu'il y a un rapport entre le pouvoir réflecteur et la densité ?

Et sinon, est-ce que l'arrangement moléculaire compte dans l'aspect métallique d'une surface ?

Je pense que non ! Regarde le graphite et la galène par exemple ! Tous les deux peuvent avoir un éclat métallique et leur densité est très différente !

le sablais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est vrai ! De même que certains papillons présentent des reflets métalliques sans que les écailles de leurs ailes soient composées de métal !

Donc, c'est une origine moléculaire, optique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense pouvoir t'éclairer:

Dans les métaux les électrons de valence sont mobiles et peuvent se partager librement avec tous les atomes voisins. Ils ne sont pas liés à un seul atome.

Cette mobilité des électrons est responsable de la forte conductivité électrique et thermique des métaux.

---->Ainsi il y a de nombreuses excitation dans le visible et tout les photons vont trouver un électron à exciter avec des interactions plus ou moins importantes. C'est cela qui donne l'éclat métallique et l'opacité des métaux.

On dit merci à mes cours de minéralo :lire2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, merci à toi et à tes cours !

Est-ce qu'on peut extrapoler cette explication à toute forme d'éclat métallique ? (les ailes de papillon comprises)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×