Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Lyon.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles les 10, 11 & 12 novembre à l'Espace Tête d'Or près de Lyon  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Lyon.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles les 10, 11 & 12 novembre à l'Espace Tête d'Or près de Lyon  ▲
Pascal03

Mon labo photo minéraux

Recommended Posts

Suite à mon post dans "tous à vos micros" pour présenter mon matériel de prise de vue et à la réponse de Jean-Marie proposant de créer un post spécial concernant ce sujet, j'ouvre ce nouveau fil par un copier-coller du post, en espérant que chacun embrayera derrière moi.

L'idée est de présenter les différentes techniques de chacun et de donner un ordre d'idée du budget nécessaire, afin que chacun voulant se lancer ou faire évoluer son système puisse avoir un ordre d'idée des matériels existants et du coût du système.

Vue d'ensemble :

post-4887-1267721015_thumb.jpg

Le système est monté sur un statif Nikon datant des années 60. le tout est fermement arrimé au mur pour limiter au maximum les vibrations. le soufflet est solidarisé à la colonne par 2 solides pinces Manfrotto (prévues pour supporter chacune 15 kg)

En lieu et place de l'objectif, j'ai adapté sur une bague Nikon un révolver de microscope. les 4 objectifs Zeiss Luminar (16, 25, 40 et 63 mm) sont montés sur cette tourelle, ce qui permet de passer de l'un à l'autre sans fastidieux vissage/dévissage.

Les Zeiss Luminar sont filetés au pas standard des objectifs microscope. mais ce sont de vrais objectifs photo : ils comportent un diaphragme pour gérer la profondeur de champ et sont corrigés pour un rendu optimal sans oculaire. ils étaient initialement prévus pour être utilisés avec le Zeiss Ultraphot, qui permet des prises de vues en moyen format (4 x 5 pouces).

Le soufflet Nikon PB-6 peut recevoir une extension (PB-6E - non montée sur la photo) pour augmenter le tirage de 20 cm supplémentaires. au besoin, il m'est même arrivé de rabouter un 3° soufflet (un Nikon PB-4, avec mouvements de bascule et décentrement de la platine frontale - très utile en argentique) pour des rapports de grandissement extrêmes mais les résultats sont alors bien évidemment peu satisfaisants. (http://www.mindat.org/photo-170352.html bonjour la diffraction !!!)

La base utilisée est le socle d'un vieux microscope Nachet des années 40, trouvé en piteux état chez un brocanteur. la platine permet des mouvements latéraux (X-Y) et verticaux (Z) via un réglage micrométrique : idéalement ce qu'il me fallait pour réaliser des piles d'images à post traiter avec Combine Z.

L'éclairage est assuré par une "bête à cornes" : source halogène + fibres optiques. selon les besoins, j'intercale divers diffuseurs pour mieux répartir la lumière (un bon modèle de diffuseur que j'ai trouvé : les "Pec-Pad" : lingettes sèches en non tissé initialement prévues pour nettoyer les capteurs des réflexes numériques. parfaitement blanches et répartissant bien la lumière. l'élastique sur la tourelle sert à les maintenir en place.)

Le système me permet donc de réaliser des piles d'images à compiler avec Combine Z, mais aussi de travailler en argentique !!! : c'est d'ailleurs ainsi que j'ai débuté en microphotographie voici plus de 10 ans (bonjour le taux de déchet :siffler: ) et je réalise toujours des diapositives de temps en temps. d'ailleurs, le réflex numérique étant dans mes mains pour réaliser ces photos, c'est le Nikon F3, chargé en film diapo, qui est monté sur le système.

Et c'est, de fait, ce qui m'a fait opter pour le système Nikon : la baïonnette est inchangée depuis 1959 et tout les matériels sont compatibles mécaniquement : j'utilise sans problème le réflex numérique avec mon soufflet PB-4 datant des années 60 :P

Quelques autres photos du système :

post-4887-1267721076_thumb.jpg

Nikon F3 avec le viseur loupe DW-4 : grossissement 6 x et permettant une visée droite, sans "tortiller" l'oeil. le verre de visée utilisé est un modèle spécial Microphotographie/Astronomie, à champ clair et réticule.

post-4887-1267721101_thumb.jpg

Le révolver de microscope équipé des objectifs Zeiss Luminar. au premier plan les fibres optiques pour l'éclairage

post-4887-1267721132_thumb.jpg

Vue sous un autre angle. noter le système d'orientation de l'échantillon : le support est une bête demi sphère de plastique (celle qu'on trouve dans les distributeurs de chewing-gum des galeries marchandes de grandes surface) . je l'ai remplie de plâtre en y plaçant un couvercle de boite pour faire l'empreinte. une fois le plâtre sec et après ré-ajustage de la forme de l'empreinte, j'ai peint le tout en noir. c'est posé sur un support annulaire (un joint conique de siphon d'évier), le tout permettant une orientation aisée de l'échantillon à photographier.

post-4887-1267721138_thumb.jpg

Le mouvement micrométrique sous la platine du vieux microscope.

on peut noter aussi 2 de mes diffuseurs de lumière utilisés ponctuellement (en plus des "pec-pad") : un verre dépoli de visionneuse de diapositives et un canister de film diapo découpé pour se clipper sur la demi sphère.

La "bête à corne" est solidaire du plateau du statif grâce à 2 serre-joints. Ceci afin de pouvoir orienter les fibres sans que le bloc entier ne bouge.

Du matériel "pro", donc, avec une bonne dose de bricolage tout autour.

Budget :

boitier réflex numérique pro (Nikon D1x - 10 mpix) : 800€ en occasion voici 3 ans (valeur 52.000 Francs neuf en 2001 - soit 8.000 € - boitier nu. ça décote grave, le numérique !!!!)

Statif Nikon : 60€ sur ebay

Soufflet PB-6 + extension PB-6E : 170 € sur ebay

Zeiss Luminar : entre 250 et 300€ pièce sur ebay

vieux microscope délabré : 40 € (justifiés par le beau coffret en bois dans lequel il se trouvait ... :grand sourire: )

Éclairage fibre optique : 170€ (premier prix - fabrication chinoise) et j'ai viré toute l'électronique, qui à bien évidemment lâché au bout de quelques heures, pour la remplacer par un transfo ballast 12 V- 105 VA de chez conrad électronique. Avec une ampoule halogène 15v-150W, la tension mesurée aux bornes est de 13.8 volts : compromis idéal puissance/longévité .

Tout ou presque étant acheté d'occasion (de toutes façons c'est plus fabriqué depuis belle lurette, ce genre de matos) les prix sont indicatifs et peuvent varier en fonction de l'état et de la "chance" de l'acheteur. la côte du boitier D1x a encore beaucoup chuté en 3 ans, mais ça reste malgré tout un vrai boitier professionnel (qui pèse plus d'un kilo : construction métal oblige), tropicalisé, et qui délivre des images de 10 mpix.

Avantages : Ce système produit des images impeccables pour qui veut réaliser des tirages grand format. il est très polyvalent et permet de descendre aisément en dessous du millimètre (ce qui n'empêche pas de devoir se battre avec les réglages de la lumière, ce qui reste la clé d'une photo réussie !!!)

Inconvénients : le prix, et aussi le fait de devoir retoucher les photos pour éliminer les poussières déposées sur le filtre passe-bas et que combine Z transforme en chapelets de grains. travail long et fastidieux.

Conclusion : Matériel très performant destiné au photographe exigeant, mais onéreux et demandant beaucoup de travail en post traitement (dépoussiérage). à destiner à ceux qui veulent réaliser des tirages de qualité de leurs clichés. ceux qui souhaitent simplement se contenter de publier leurs clichés sur le web n'auront pas l'utilité d'exploiter au maximum les capacités d'un tel matériel et auront avantage à se tourner vers la solution bridge + bonnette, quitte à recadrer lorsque le sujet est trop petit. Et cela leur épargnera le long travail de dépoussiérage, la chambre du capteur des bridges étant étanche aux poussières par construction.

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Quand je parle de recadrage pour publier sur le web, voici à quoi je fais allusion :

On part d'une photo plein format. par exemple une anatase d'isola 2000 (ici réduite en 1024 x 768 car sinon elle ne passerait pas)

post-4887-1267721433_thumb.jpg

Anatase - 5,1 x 3,35mm - Luminar 40mm

Puis on sélectionne juste le cristal que l'on désire montrer en rognant la photo plein format.

Résultat :

post-4887-1267721507_thumb.jpg

C'est amplement suffisant pour publier sur le web. part contre si on veut faire un tirage de qualité photo à partir de ce recadrage, à 300 dpi, la taille maximale du tirage sera de 7 x 4,5cm. alors qu'en partant d'un fichier 10 mpix, toujours à 300 dpi, on obtient un tirage qualité photo de 35 x 22 cm.

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est intéressant de voir et de savoir les différentes méthodes de prise de vue en micro photo.

Voici mon matériel démonté

boitier nu eos 350D valeur entre 300 et 320 euro d'occasion (C'est le plus cher bien entendu)

carte compact flash 4go -----------------> 8 euro

bague T2 --------------------------------->15 euro

télécomande appareil a photo------------>10 euro

lens barlow x2(doubleur de focal)-------->20 euro

binoculaire de brocante-------------------> 5 euro (elle traînait dans le garage d'un fumeur heureux de s'en débarrasser)

2 Ampoules neuves pour binoculaire-----> 5 euro (Ampoule de plafonnier de voiture ça marche aussi)

total des frais ------------------------------>383 euro

post-4288-1267722928_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici mon bidouillage qui me permet de prendre des photo en numérique avec

-un eos 350D monté dessus

+ une bague adaptateur T2

+ un lens barlow x2 (doubleur de focale sans lentille au bout je l'ai dévissé pour pouvoir profité du pas de vis a visser sur la binoculaire)

+ une télécommande branché sur l'appareil

->le doubleur de focale provient d'un télescope en générale c'est plutôt utilisé en astronomie mais ici ça fait bien l'affaire.

Ensuite pour la lumière ben je me débrouille a tenir une mini torche style maglite avec une main et la télécommande dans l'autre et avec ma troisième mains je fais la mise

au point sur la vis micro-métrique.

Sinon pour fixer les pierres a prendre en photo :grand sourire: heuuu de la pate a fix :P

post-4288-1267723634_thumb.jpg

post-4288-1267723687_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mon côté :

- Boîte à lumière made in Polonie (feuilles blanches d'imprimante scotchées et pliées pour la rigidité)

- Lampe de bureau avec ampoule classique (le tout récupéré chez l'oncle bouquiniste à la retraite)

- L'appareil photo (très important !) Olympus SP-500 UZ, c'est un bridge

- Un trépieds, de base, cadeau avec l'appareil

- Un caillou (ça aussi c'est important...)

post-5954-1267734065_thumb.jpgpost-5954-1267734072_thumb.jpg

Le spécimen en question, sans retouche, juste taille réduite pour le postage sur le fofo :

post-5954-1267734085_thumb.jpg

Et comme on est dans la section "microminéraux" et qu'on parle jamais fossiles, en voici avec en macro des épines d'oursin (mode macro du bridge) :

post-5954-1267734106_thumb.jpgpost-5954-1267734113_thumb.jpg

On pourrait croire que les fossiles c'est plus facile, mais pas forcément, ça dépend en fait (constructif comme commentaire n'est-ce pas ?)

JeF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour les fossiles (et pour les minéraux) un éclairage direct en plus de la boite à lumière pour ajouter des ombres portées (maitrisées) peut ajouter du relief à la pièce.

Surveilles ta balance des blancs : ton fond blanc apparait rose.

Sinon, bon montage simple, très peu cher et efficace pour les pièces pas trop petites.

La feuille support en arrondi (pour eviter une ligne nette en arrière plan) peut avoir différentes couleurs selon l'effet recherché (Canson noir pour ton aigue marine, par exemple)

En tout cas bravo pour le coté simple et efficace

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouai le côté rose c'est dû à la nature de la source lumineuse, comme je trifouille pas trop les balances sur l'appareil, j'préfère régler ça une fois sur l'ordi.

Pour la boîte à lumière, il m'arrive d'utiliser de l'alu aussi.

Les fonds varient en effet, là c'est des vieilles photos, sinon j'utilise un tissu noir pour le noir, plus de profondeur de champs en blanc pour le gris dégradé...

C'est tout un boulot à recommencer pour quasiment chaque pierre !

J'aimerai bien voir des techniques de fossileux un peu :super:

JeF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui : j'aurais voulu placer ce sujet dans une rubrique plus généraliste, car il peut intéresser autant les fossileux que les minéraleux. mais le forum reste assez cloisonné de ce coté là...

Maintenant si un modo veut le déplacer dans une rubrique plus appropriée, c'est avec plaisir.

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:super: Bonjour à toutes et à tous.

J'embraye à mon tour, comme promis.

Donc, j'utilise pour ma part un bridge "KODAK Z1012 IS", une lentille RAYNOX MSN 202, une boîte à lumière "made in perso" et une colonne récupérée dans mon ancienne Entreprise.

Passons aux détails :

1) fixation de la lentille sur l'objectif du bridge.

post-3954-1267772971_thumb.jpg

Voici les acteurs : un rouleau de papier adhésif, le bridge et la lentille

post-3954-1267773086_thumb.jpg

Je positionne la bonnette sur l'objectif, car le système de fixation livré avec la lentille ne s'adapte pas sur l'appareil.

post-3954-1267773181_thumb.jpg

Et voilà...bidouillage à la française : bonnette scotchée sur l'objectif. ATTENTION : la fixer dans le bon sens....ceci pour éviter des abhérations désagréables sur le rendu de la photo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai appuyé trop tôt sur "ajouter ma réponse" :super: je continue :

Là, il s'agit de mon "ascenseur", avec lequel je monte ou descend mon échantillon afin de le prendre à différentes hauteurs pour pouvoir utiliser Combine ZM.

post-3954-1267773418_thumb.jpg

Ci-dessous, la colonne sur laquelle je fixe mon couple APN/Bonnette. Le bras est très utile pour bien orienter l'aoppareil sur l'échantillon.post-3954-1267773548_thumb.jpg

Ensuite, ma fameuse boîte à lumière imaginée et créée par un pote micromonteur : 4 ampoules de 20w "lumière du jour" à économie d'énergie, achetées chez L..M, soit l'équivalent à 250w. Le fond convexe permet une bonne diffusion de la lumière, de plus le plexiglass spécial "table de visualisation de diapo" est vraiment le top pour cette diffusion. Ca aussi, c'est de la récup. Le plus dur est de le rendre convexe...pour cela, il faut le chauffer à l'aide d'un décapeur thermique, et petit à petit, lui faire prendre sa forme.

post-3954-1267773523_thumb.jpg

Voilà, mon système est prêt à l'emploi :

post-3954-1267774080_thumb.jpg

post-3954-1267774154_thumb.jpg

Je peux aussi atténuer l'intensité lumineuse à l'aide d'une mince feuille de polysthyrène:

post-3954-1267774223_thumb.jpg

A suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour finir, quelques détails supplémentaires sur ma façon de procéder :

Le réglage de l'APN est primordial (d'ailleurs dans n'importe cas de figure !). La balance des blancs est faite sur "lumière du jour". Pour ma part, j'ai réglé les ISO sur 100. La focale sur 8, la vitesse sur 1/25.

ATTENTION, l'autofocus doit être débranché. Une petite icône rouge apparaît sur l'écran LCD lors de la prise de vue. Je peux prendre donc X photos à différentes hauteurs. Si cette icône devient verte, c'est que l'autofocus fonctionne à nouveau, et là, c'est plus bon :super:

MAIS....j'ai trouvé le système pour passer outre : en appuyant à moitié sur le déclencheur et en montant (ou descendant) l'ascenseur, on peut continuer à faire des prises de vue. Il suffit de bien regarder l'écran LCD et de déclencher cette prise de vue au moment opportun ! :super:

Voilà. Ca paraît un peu compliqué. Mais avant d'arriver à mon résultat, j'ai pris plus de 15000 photos (je l'ai déjà dit :P )

Pour finir, j'utilise photoshop pour bien cibler LE cristal en recadrant l'ensemble :

Voici des anatases bretonnes de St Goazec, Finistère, Breitz.

post-3954-1267775201_thumb.jpg

Et voilà l'anatase choisie à la fin de la manip :

post-3954-1267775327_thumb.jpg

Voilà...

La main aux autres photographes !

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part même si c'est intéressant de montrer tout ça tant qu'on en compare pas des photos sur un même échantillon il est difficile de dire si un système est plus valable qu'un autre.

Certain système vont jusqu'à 1 mm de FOV ? Oui mais la qualité suit-elle ?

Je n'ai pas trop de réponse. Je sais juste que sur mindat j'en ai vu un qui descend pas mal avec son reflex et il prend des photo intéressante de petite taille.

Mon système même s'il ressemble à JML dans le principe est différent car je suis le seul à être à l'horizontal.

Pour l'éclairage je suis actuellement encore en recherche mais je suis avec un mixte halogène (ça chauffe...) et tube fluocompact depuis que j'ai un éclairage semi-diffusant. Pour les mineraux qui brillent c'est bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certain système vont jusqu'à 1 mm de FOV ? Oui mais la qualité suit-elle ?

Je n'ai pas trop de réponse. Je sais juste que sur mindat j'en ai vu un qui descend pas mal avec son reflex et il prend des photo intéressante de petite taille.

Pour répondre, celà dépend des échantillons... ceux qui sont trop "fouillis" où qui présentent de forts reflets métalliques, c'est mission impossible.

Pour d'autres ça passe pas mal. exemple avec une perroudite de cap-garonne.

image fortement compressée pour peser moins de 500 ko mais non réduite.

post-4887-1267778883_thumb.jpg

Perroudite - 1,20 x 0,80mm - Luminar 16mm

un seul soufflet en extension maximale (distance sujet-capteur 35 cm).

A ce niveau là, la grosse difficulté est d'éclairer correctement l'échantillon, la bague frontale de l'objectif se trouvant à un petit centimètre du sujet à photographier. on est obligé d'éclairer en lumière rasante, ce qui est difficilement compatible avec un minérai niché au fond d'une géode comme ici.

Quoi qu'il en soit j'aurais probablement pu grossir encore plus puis forcer artificiellement le contraste, mais ça ne cadre pas avec ma philosophie.

Quant-à savoir si un système est "plus valable qu'un autre", je pense que la question est mal posée. tel système sera plus pratique avec certains sujets mais moins performant avec d'autres... la question est plutôt de savoir ce que l'on veut faire avec son système, ce que l'on en attend et le temps que l'on est prêt a passer pour obtenir tel ou tel résultat.

Exemple : la "boite à lumière" de Jean-Marie est plus performante que mes fibres optiques lorsqu'il s'agit de photographier des cristaux avec des faces très brillantes comme l'azurite. mais elle pourrait difficilement être utilisée avec mon matériel en raison du trop faible espace entre l'objectif et le cristal lorsque la mise au point est faite. sans compter qu'il me faut pouvoir passer la main et atteindre l'objectif pour fermer manuellement le diaphragme une fois que la mise au point est faite.

Tout est histoire de compromis, donc...

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste pour illustrer : autre exemple avec une jarosite de Lantignié (déjà publiée sur ce forum, mais en version réduite)

Plus facile a éclairer, car posée a plat sur la gangue et pas nichée au fond d'une géode comme la perroudite. en plus il y a bien moins de relief.

Part contre, le sujet est très réfléchissant et assez peu contrasté.

post-4887-1267780586_thumb.jpg

Jarosite - 1,10 x 0,72 mm - Luminar 16mm

Pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très intéressant cette discussion !

Perso, j'ai quelques pb avec ma boîte à lumière. En effet, les 4 ampoules sont positionnées sur le même plan. J'ai donc d'énormes difficltés à éclairer une géode par exemple. Je suis donc obligé de "pencher" mon échantillon, ce qui occasionne des zones d'ombre.

L'idéal aurait été de placer 2 ampoules latérallement et les 2 autres éclairant la partie supérieure de la boîte.

Si j'ai l'occasion d'en refaire une, c'est cette solution que j'adopterai. :coucou!:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vache !!!!!!! j'avais pas vu............

En plein milieu de la perroudite : un de ces fameux chapelet de grains de poussières créé par combine Z.

je suis passé à coté de celui-ci. va falloir que je reprenne mon cliché.

Voilà le genre de souci qu'on rencontre avec un réflex et pas avec un bridge.

Pascal

post-4887-1267785314_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut avoir de bon yeux ! :super:

Perso, sur ta photo initiale, je ne vois pas de poussière !

Une dernière info, l'intégralité de mon bidouillage labo sera présent à la bourse d'échanges de MMS, dimanche à Colomiers !

:coucou!:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très bonne cette idée d'ouvrir un post dédié au matériel ......

cela permet de s'ouvrir aux techniques des autres , ce qui n'est jamais négatif !

donc à mon tour de vous montrer ma petite usine ...

usine fabriquée totalement par mon mari, grand bricoleur

sans lui et Pascal,qui m'a aprris l'utilisation du soufflet, je n'aurais jamais continué la photo de microminéraux...

post-19-1267787481_thumb.jpg

le statif est au départ une colonne de perceuse ! que nous avons lesté dans la partie basse avec de la poudre de baryte ( de lantignié :coucou!: ) pour éviter les vibrations

Ensuite pour monter et descendre la pièce, un mécanisme de microscope avec dessus un comparateur pour avoir un pas régulier

comme reflex, un eos 30D, mis en manuel , iso 100, miroir relevé, balance des blancs faite avec une chartre de gris, declencheur souple

actuellement, comme je suis dans le petit, j'ai rajouté un tube allonge entre le reflex et le soufflet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu juste un micro coup de gueule , je suis pas de l'avis a faire une compétition si nos moyens se valent les uns des autres.

La photo ça reste comme nos petites pierres une passion (enfin là je parle pour moi).

Et comme tous ceux qui sont passionnés ben on essaie d'en faire profité tout le monde par le partage des images. (je crois Géoforum est dans ce principe)

Je pense qu'il faut que cela reste tel quel. On a pas tous des cents et des milles a mettre dans du super matos,

on fait avec ce que l'on a, les idées qui nous passent par la tête sont nos meilleurs atouts.

Faut quand même être un peu bricoleur et passionné de photo.

L'intérêt dans tout ça, c'est de voir justement par quel procéder astucieux l'auteur d'une photo originale (elle le sont toutes pour moi)

est-il parvenu a prendre telle ou telle photo.

je les trouve super vos montages, une certaines similitude chez Pascal03 et JML31, celui de JeF je le trouve super original

pour des photos de très bonnes qualités, ça peut donner des idées a ceux qui souhaite s'y mettre aussi sans trop d'investissement ( sauf peut être l'appareil ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ensuite pour manipuler la pièce finement, un "positionneur de microscope", la boite étant mise dans une balle de golf évidée

post-19-1267788223_thumb.jpg

l'éclairage, "la bête à cornes"

post-19-1267788367_thumb.jpg

et depuis peu, un bricolage maison de leds d'éclairage de cuisine de "bricodépot" ( merci Marcel ;) )

post-19-1267788552_thumb.jpg

inconvénient de ce premier dispositif, la nécessité de remettre vertical à chaque fois l'ensemble reflex/ soufflet avec un niveau pour permettre un bon stack sous combine ZM ou ZP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu juste un micro coup de gueule , je suis pas de l'avis a faire une compétition si nos moyens se valent les uns des autres.

La photo ça reste comme nos petites pierres une passion (enfin là je parle pour moi).

Et comme tous ceux qui sont passionnés ben on essaie d'en faire profité tout le monde par le partage des images. (je crois Géoforum est dans ce principe)

Je pense qu'il faut que cela reste tel quel. On a pas tous des cents et des milles a mettre dans du super matos,

on fait avec ce que l'on a, les idées qui nous passent par la tête sont nos meilleurs atouts.

Faut quand même être un peu bricoleur et passionné de photo.

L'intérêt dans tout ça, c'est de voir justement par quel procéder astucieux l'auteur d'une photo originale (elle le sont toutes pour moi)

est-il parvenu a prendre tel ou tel photo.

je les trouve super vos montages, une certaines similitude chez Pascal03 et JML31, celui de JeF je le trouve super original

pour des photos de très bonnes qualités, ça peut donner des idées a ceux qui souhaite s'y mettre aussi sans trop d'investissement ( sauf peut être l'appareil ).

Slt Kaze !

Je ne pense pas qu'une quelconque idée de compétition puisse avoir germé dans nos esprits ! ;)

Différentes techniques ou moyens, certes...mais au bout un résultat qui nous donne satisfaction :super:

D'ailleurs, cicipetta l'a bien résumé :

cela permet de s'ouvrir aux techniques des autres , ce qui n'est jamais négatif !

Maintenant, pour le coût de nos installations...je ne me risquerais pas à émettre une opinion négative ou positive...mais là, il s'agit d'un autre débat ! :P

Cordialement B)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour te répondre Kaze, pour faire de la photo il faut être pationné, mais surtout savoir bricoler, pour réduire les prix de revient

par exemple le soufflet , acheté sur une brocante 8 euros ;) ,le statif 10 euros, le mouvement de microscope 12 euros, le comparateur 5 euros

les objos sur ebay ..... les balles de golf données , dataient du sidaction :super:

il faut prendre le temps de chercher , et de se lever les dimanches matin pour être dans les premiers sur les brocantes !

le plus cher étant l'investissement dans le reflex qui date d'avant mes débuts en minéralogie

ensuite , il faut du temps et beaucoup de pratique, comme le dit si bien JML31

quant à la comptétition, on est bien dans l'année des JO, mais elle ne m'est même pas venue à l'esprit ........

la photo est un plaisir comme la minéralo ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant