Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Bathollovien

Membre
  • Compteur de contenus

    893
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Bathollovien

  • Rang
    Γνῶθι σεαυτov
  • Date de naissance

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Ile-de-France
  • Intérêts
    Etudiant en Préhistoire

    Géologie du Quaternaire, géomorphologie, pédologie
    Malacologie continentale actuelle et quaternaire

    Invertébrés jurassiques - Minéralogie

Visiteurs récents du profil

11 735 visualisations du profil
  1. Chronogiquement parlant une hache et un chopper sont très éloignées. Par ailleurs il faut savoir que les sites où l'on trouve des galets aménagés (ou chopper) sont assez peu courant. Pour donner une idée des chronologies je recommande la consultation du dite hominides.fr. La production de hache taillées et poli est répandus à partir du Néolithique tandis que les industries à galets aménagés sont au Paléolithique ancien
  2. Bonjour, Très difficile d'être catégorique avec ce type d'industrie lithique car même en contexte archéologique ou en stratigraphie il peut y avoir matière à discussion. Et puisqu'il provient d'un lit de rivière il pourrait s'agir d'un galet alluvial qui a reçu quelques chocs..
  3. Reineckeiidae du Callovien pour moi aussi!
  4. Il y a un chapitre sur les bryozoaires dans "Fossils of the chalk" pp. 53-75. Si tu ne l'as pas regarde sur rogov & cie sinon je te l'envoie :)
  5. Suidé en effet !
  6. Eh bien sans photos ni provenance ça va être difficile de jouer aux devinettes.
  7. Pectenidae Provenance ?
  8. Bonjour, Tout d'abord il faut bien avoir en tête deux notions : - la biozone : épaisseur sédimentaire caractérisée par un assemblage fossile - la chronozone : élaborée à partir de la biozone et que l'on rattache à un intervalle de temps donné. C'est deux entités correspondent au domaine d'existence d'un taxon ou d'un assemblage de taxons. A partir de ces deux notions on élabore une biostratigraphie. L'objectif est de déterminer des recoupements d'associations afin de passer d'une approche synchrone à une approche diachronique. Ici dans l'exemple que tu proposes (si j'ai bien compris) on doit se baser sur des principes de biostratigraphie (évoqués par d'autres réponses et ci-dessus) dans un cas de figure où l'on prend une échelle plus grande et on ajoute un brin de phylogénie. J'ai peur que le problème soit mal posé par ton prof ou alors d'avoir mal compris ce à quoi il voulait vous faire venir si tu as déjà bien en tête les principes d'extinction/intersection/etc. Peut être que le prof veut que vous rendiez compte d'un hiatus à travers cette étude ? En tout cas si tu souhaites plus d'infos ou clarifier les choses voici trois références que tu peux consulter, les deux premières sont de manuels de pal qui évoque ces principes de strati, biostrati et le dernier est un manuel de stratigraphie avec un chapitre sur la biostratigraphie. - Tortosa, T. (dir.), 2013 - Principes de Paléontologie. Dunod, 329 p. - Babin, C., 1971 - Eléments de Paléontologie. Armand colin, 407 p. - Babin C., 1987 - Méthodes de la biostratigraphie in Pomerol, C. (dir.), Stratigraphie : méthodes, principes, applications. Doin, pp. 191-234.
  9. Salut Angotois, Pour te répondre effectivement sur internet on trouve souvent des vidéos de taille du silex mais pas que. Tu peux également trouver des vidéos de taille d'autres matières premières Obsidienne Jaspe Quartz : Basalte Calcédoine Rhyolite etc La matière change mais les principes physiques d'angle, de force sont les mêmes. L'onde de choc se diffuse différemment en fonction du type de matière, de son homogénéité et de son grain. On adapte évidemment la taille en fonction de la qualité clastique de la roche. Pour trouver des vidéos de démonstration de taille d'industries plus frustres il faut chercher en à partir des types d'industries (chopper galet aménagé..). Une matière première de bonne qualité doit être privilégiée pour essayer de faire ce que l'on souhaite en taille. Une matière de bonne qualité c'est : - un roche clastique - à grain fin - sans failles (ça se détermine au son) - plutôt homogène On peut tailler des matière première de "moins" bonne qualité mais il faudra parfois forcer et les enlèvements seront moins contrôlés. L'emploi de telle ou telle matière première dépend des ressources disponibles et donc des régions. Les chasseurs cueilleurs de la Préhistoire ont parfois fait des centaines de kilomètres pour obtenir une matière première de qualité et certaines roches peuvent circuler sur plusieurs centaines de kilomètres (expédition, échange), on peut prendre comme exemple les haches néolithiques en jadéite retrouvées en Bretagne mais provenant du Mont Viso en Italie. Le silex étant la matière de prédilection des tailleurs mais aussi la matière première la plus "facile" à trouver. Il est donc compréhensible que cette matière soit privilégiée lors d'expérimentation. A vrai dire au Néolithique on utilise également plein d'autres roches, les grès quartzites, obsidiennes, radiolarites pour ne citer que ces trois là.
  10. Je ne pense pas que cela soit une molette, en général sur le plan morphologique les molettes ont une surface suffisamment aplanis afin d'en optimiser l'utilisation lors d'une action de mouture. On ne peut pas exclure qu'il s'agisse d'un outils macrolithique lié a des activités de mouture, broyage, abrasion ou polissage mais juger sur une photo est difficile avec ce genre d'objet et puisqu'il a été trouvé à proximité du littoral (hors contexte archéo je suppose) il est fort possible qu'il en provienne et que son polissage soit naturel.
  11. Une vidéo à voir absolument pour ceux est celles qui s'intéressent aux silex taillés. http://videotheque.cnrs.fr/doc=718
  12. Le problème est que hors contexte archéo fiable il est difficile d'avoir des certitudes surtout avec ce genre d'industrie
  13. Oui et non. D'un côté si l'on arrivait à déterminer les minéraux présents il faudrait déjà élaborer un certain nombre d'hypothèses quant à la provenance de la roche et que des géologues locaux et ou archéologues aient pu travailler sur une typothèque afin de pouvoir comparer l'origine de la roche. Dans l'absolu et la meilleure des situation oui on peut déterminer l'origine de cette roche mais cela ne permettrait pas forcément de de déterminer l'origine des bateaux car ce genre de lest peut être utilisés, réutilisés et réemployé à plusieurs reprises ce qui complexifie le parallèle en l'origine de cette roche et le trajet des voiliers.
  14. Les enlèvements "bifaciaux" si tentés qu'ils en soient sont assez excipients pour parler d'une industrie bifaciale. Il n'est pas exclut que cet objet soit quelque chose d'autre mais selon moi ce n'est pas un biface dit "acheuléen"
  15. Bonjour, Serait-il possible de préciser un peu le cadrage chronologique de ce sujet ? Il serait utile de commencer par jeter un oeil dans l'ouvrage de Seilacher Trace Analysis fossil (ainsi que d'autres de ses travaux) et puis dans des manuels de paléoécologie comme celui de JC Gall par ex