Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Next50MY

Membre
  • Compteur de contenus

    5 476
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Next50MY

  • Date de naissance

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    entre Amerique Latine, Islande, Perse et Afrique du Sud
  • Intérêts
    observateur et casseur de cailloux, dans les pays chauds de préférence ou dans les secteurs qui étaient chauds entre le Maastrichtien et le Priabonien.
    Granitoides favoris : France, Péninsule Arabique, Afrique Australe.

Visiteurs récents du profil

23 265 visualisations du profil
  1. Prendre du recul pour comprendre Zone de cisaillement un petit bassin en pull apart ? replis d'altérites (kaolinites, oxydes ferriques => ici), d'arkoses, conglos, paleosols.. bordure orientale par faille du domaine granitique. vaste plateaux et plaines sédimentaires à l'Est
  2. Excellentes ces anecdotes, les coprolithes du quotidien c'est la vraie vie qui devraient apparaitre dans les introductions d'articles, ehehe.
  3. Bonjour et bonne année! on a les mêmes Ampullinidés dans l'Eocène. Pour confirmer Jurassique vois pouvez mettre un extrait de la carte géologique. Ou sinon verifier dans la notice si de l'Eocène marin est décrit.
  4. Merci pour ces infos pratiques! Les cartes au 1/80.000 ont les points fossilifères les plus anciens et les exploitations que tu cherches en fin d'activités dans les années 70 sont peut-être dessus.
  5. A titre de comparaison, à la même époque : http://ac.els-cdn.com/S0031018215003764/1-s2.0-S0031018215003764-main.pdf?_tid=5b1a53b8-ce5e-11e6-a411-00000aab0f6b&acdnat=1483081713_9af4ff701ee719f0dabedfb7d4b440e0 Chercher la biblio avec "fusinite" La thixotropie est la liquéfaction des sédiments gorgés d'eau (sous pression lithostatique souvent) avec une couverture imperméable. un niveau riche en argile et matière organique permet de maintenir une petite surpression et un équilibre déstabilisé par une secousse. une bête qui passe peut déstabiliser le sédiment et s'enliser.
  6. Oui et toutes les fêtes de nouvel an la température était propice à la baignade des primates, les crocos étaient ravis et Monsieur Gastornis tentait un dernier appel (qui connait le cri du Gastornis ?) à Madame qui ne reviendra jamais des States (séduite par le Trump de l'époque, tout le monde peut se trumper). En sursautant Monsieur provoque quelques expulsions de fluide dans le sédiment thyxotropique gorgé d'eau et hop ! Bye bye Mister (50My + tard Quat interprete le seisme politique que nous connaissons !).
  7. Bons auteurs, bons articles. Merci pour la reférence
  8. Oui roche sédimentaire carbonatée probable avec des éléments monocristallins mais creux d'échinodermes (lesquels ? Crinoides ?). Le contexte évidemment est propice à un métamorphisme léger, mais compte tenu que ces éléments fossiles paraissent intacts, pas évident que la deformation soit importante. Regarde si tu vois des microfossiles. Une lame mince serait utile et apporterait beaucoup d'infos. C'est la règle pour étudier les roches carbonatées. pour quantifier la proportion calcite / dolomie : 2 solutions complémentaires que vous trouverez en détail sur le web : - calcimétrie largement utilisée par les sociétés de mud-logging - tests de coloration à l'Alizarine directement sur un débri de l'échantillon (cassure fraiche) ou encore mieux sur deux lames minces dans 2 directions (// et perpendicuaire à la strati)
  9. Désolé pour la géo-poésie ... peut être des auréoles concentriques de cimentation ferrugineuse et siliceuse dans du grès. Le tout est fracturé en place dans une couche sédimentaire, érodé et "sablé" naturellement par les silts transportés par le vent.
  10. Voila qui est précis. Echantillonnage complementaire à éviter, à mon avis, hum... En espérant que les ref biblio soient nombreuses sur les roches du sommet.
  11. Ok super. On peut avoir la localisation précise Sirob ?
  12. Tout à fait altération de tuff volcano-sédimentaire ou de roche volcanique effusive. ou coup de scie Comme quoi l'éclairage change beaucoup l'observation de la roche. Ah bon ? Peux tu mettre un extrait qui te fait penser ça ?
  13. Pour distinguer le vrai du faux les UV devraient être utiles. Notamment si certains éléments osseux sont ajoutés. De manière plus détaillée chaque type de dépôt phosphaté doit avoir une particularité minéralogique : les phosphates et autres carbonates épigénisés doivent avec des propriétés réagissant aux UV. Sans doute des perspectives d'expertises pour retrouver l'origine des gisements et même les niveaux qui ont chacun leur spécificité minéralogique. Les UV permettent des analyses non destructives à calibrer avec des analyses RX entre autres.
  14. Soyons raisonnables il n'y a pas un seul type de roche volcano sed. la partie jaunatre de ton echantillon pourrait comporter du verre volcanique altéré (palagonite) https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Palagonite#/media/Fichier%3APalagonite_layers_at_Moya_beach_(Mayotte).JPG
  15. Ca sent bien le volcano-sedimentaire avec une forte alteration en chlorite et palagonite. On a des exemples Islandais sur le forum.