Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Next50MY

Membre
  • Compteur de contenus

    5 548
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Next50MY

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    entre Amerique Latine, Islande, Perse et Afrique du Sud
  • Intérêts
    observateur et casseur de cailloux, dans les pays chauds de préférence ou dans les secteurs qui étaient chauds entre le Maastrichtien et le Priabonien.
    Granitoides favoris : France, Péninsule Arabique, Afrique Australe.

Visiteurs récents du profil

23 644 visualisations du profil
  1. Wouaaa ! imprenable ! si tu vas te balader le long de la côte entre Cap d'Ail et Monaco... tu verras de magnifiques villas avec des jolies choses dans ton domaine
  2. Ces teintes données par les oxydes ferriques apportent l'esthétique et la teinte chaleureuse à ces ouvrages. On doit conserver ces savoir-faire. Les murets en pierre seche j'adore ! ils contribuent à l'esthétique de nos jardins.
  3. Tres beau le ciment qui se désagrège : en effet peut etre du fait des oxydes ferriques ou bien d'une fraction feldspathique. Voir d'où sont extraits ces grès et la nature du ciment et des grains : quartzo-felspathique (arkosique) avec des minéraux sensible à l'oxydation.
  4. Une publi pour ça ? re-bof. Travertin / tuf = pile ou face Allez ce sera travertin de Sézanne présenté par Reims : http://web.ac-reims.fr/lithotheque/html/sites/sezanne/sezanne.html le contexte karstique à l'origine des travertins précipité aux résurgences d'époque Thanétienne (je connais 3 sites paléocènes à travertins fossilifère dont un inédit): https://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/9bb79829-5ba3-4b82-90bf-9afd8860137c non sérieux ça fait un peu dictature votre parti-pris. vous occultez une énorme bibliographie, les raisons déjà évoquées = j'ai décidé, circulez et on applique les ordres ! voila du concrêt: https://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/9bb79829-5ba3-4b82-90bf-9afd8860137c https://books.google.fr/books?id=O2wznHYtWLsC&lpg=PA155&ots=xBErR84Fwi&dq=travertin tuf feuille&hl=fr&pg=PA114#v=onepage&q=travertin tuf feuille&f=true Les quelques descriptions en accès libre de ce volume au sujet des tufs présentent des roches à texture vacuolaires avec un réseau de mousses et autres restes végétaux. les volumes de travertins dans ces exemples sont énormes. pour le contexte hydrogéologique, la référence nationale c'est le BRGM, et ce ne sont pas des amateurs ! ils utilisent largement la terminologie "travertin". Pour aider à comprendre les réseaux karstiques consulter ceci http://infoterre.brgm.fr/rapports/RR-40259-FR.pdf Bon complément pour ce bel ouvrage sur les karsts du Périgord Bathollovien, tu trouves que l'auteur tourne en rond à parler +180 pages de travertin ? Ton argumentation (en résumé "ma copine CNRS a dit ça alors c'est elle qui détient la vérité") est plus creuse qu'un réseau karstique. encore un article pour te montrer toi et ta copine le bon usage du terme travertin à différentes sauces : http://www.digitorient.com/wp/wp-content/uploads/2012/08/Ollivier-et-al-2006-Quaternaire-17-2-51-67.pdf une petite mousse encroutante à la tienne bonne lecture et bon appétit
  5. Peux tu zoomer pour mieux préciser la texture et la nature des minéraux ? a priori c'est effetivement un granite alcalin fracturé naturellement. la fracture est plane et colorée par des oxydes ferriques. On devine des stries à confirmer.
  6. Blocs basculés (traduction pour frenchies) qui "pivotent". en gros, ces faciès calcaires sont faillés et créent des vastes dépressions qui conservent des éboulis calcaires le long des escarpements de failles.
  7. C'est ça ! brèche de pente cimentée par calcite et aragonite. Interessant à suivre sur des cas de paléovallées ou blocs tiltés fini-crétacées ou paléocènes dans les domaines Téthysiens. pas forcément aisé à reconnaitre en forage destructif... on va investiguer si c'est publié (si ça branche quelqu'un => MP)
  8. Peut-être une brèche de pente ou un brèche dans un ancienne résurgence karstique.
  9. Salut : le calcaire contient de la calcite. Le calcaire et une roche composée de minéraux, avec une majorité de calcite (le minéral) Pour expliquer les formes vacuolaires et mammelonées il faut impliquer des effets de ciculations d'eaux, c'est diagénétique : processus qui fait des trous (acidité) et recristallise la cacite sous forme d'aragonite effectivement + calcite. on voit bien un élément anguleux recristallisé, permettant de nommer cette roche calcaire bréchique.,, mais il faudrait plus de vues en zoom in/out et une vue du site pour détailler l'histoire. d'autres hypothèses sans doute, pour l'instant pas trouvé mieux.
  10. Tuffeau : http://www.tuffeaulucet.com/ pierre légère : tuf http://www.cnrtl.fr/lexicographie/tuffeau Chateaux pour découvrir le tuffeau : http://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img429-2013-06-24.xml
  11. Ce qui est amusant c'est voir le sérieux avec lequel on choisit tuf ou travertin alors que ce sont deux termes anciens: => tuf donne une confusion suplémentaire avec les roches volcanosédimentaires ou des accu de cendres volcaniques => travertin est le terme historique décrit à Sézanne pour notre cas de figure présenté sur geoforum il s'agit d'un copié/collé parfait du travertin de Sézanne. alors à choisir pour se faire mousser sur des termes historiques autant bien choisir. des termes existent avec differentes classifications. Les auteurs souhaitant remettre de l'ordre auraient mieux fait de se documenter sur la sédimentologie et la pétrographie des carbonates : biomicrite c'est un point de départ d'une réflexion. Le débat reste ouvert. Pour le choix de tuf, toujours bof... une roche légère très vacuolaire, encroute des racines, mousses. Des notices de cartes BRGM parlent de tuf et travertins. Les karstologues ont sans doute leur point de vue aussi et peuvent faire la connexion avec les quaternaristes.
  12. Un basalte a des microlithes dans des orientations aléatoire (isotrope) ici c'est orienté et même il existe des sortes d'agglomérats de roches reconstituées (lithifiées partiellement puis resoudées par fusion). quelque chose de naturel existe peut être sous cet texture ? perso ça m'évoque bien des alternances de fusion / refroidissement avec un brassage de fragments déjà lithifiés. En revanche les cristaux automorphes sont troublants pour une fonderie artificielle et il faudrait peut être réfléchir encore et comparer avec de vrais résidus. le débat est troublé par le côté obstiné, mais en fait comme on a de la donnée... autant en faire une référence pour les prochains cas.
  13. Voir le niveau sédimentaire qui permet cette concentration. Le comprendre et tenter de prévoir son extension pour te guider sur d'autres découvertes.
  14. Quels sont les arguments pour contredire une roche magmatique volcaniques, mis à part ces bulles. texture, composition en oxydes. => au niveau de la vision en lame des orientations homogènes mais variant par secteurs ce n'est pas commun et contradictoire avec une roche effusive.