Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise  ▲
Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise

Gustrot

Membre
  • Compteur de contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

  1. Fossile ? Conique du Jura

    Bonsoir, je comprends l'argument géographique, mais il s'agit sans doute d'un fossile trouvé dans le Nord du Jura, autour du Massif de la Serre dans lequel on trouve fréquemment des affleurement du Crétacé Supérieur... Pourrait-ce alors correspondre d'après vous ? Pour ce qui concerne la partie avec les stries, elle semble en effet comme posée sur une partie conique plus lisse, et cela tout autour du fossile... Cela vous évoque-t-il quelque chose en particulier ? Merci et bonne soirée,
  2. Fossile ? Conique du Jura

    Bonjour, Merci pour l'idée du rudiste. Je ne connaissais pas vraiment et en me documentant, je suis tombé sur ce pdf très instructif : http://step.ipgp.fr/images/1/1d/Langlois_biogeopal_TD3_FicheRudistes.pdf J'y ai notamment trouvé des spécimens avec les stries qui font le tour de la coquille, alors que la plupart semblent avoir des stries qui vont de la "base" au "sommet" Ça semble être le cas de Caprinula ou de Vaccinites... Même s'il me semble hasardeux de pouvoir un jour identifier plus précisément mon fragment...
  3. Bonsoir, Je m'interroge sur ce caillou ramassé il y a bien longtemps par mon père quelque part dans le Nord du Jura (malheureusement, je n'ai pas plus de précision...) La forme en est vaguement conique, et on remarque de nombreuses stries tout autour... Les petits carreaux font 5 mm, soit une longueur d'environ 7 cm, un diamètre de 3.5 cm et un poids de 109 grammes. Cela vous inspire-t-il quelque chose ? Merci d'avance !
  4. Bonjour, j'ai dégagé ce petit fossile du falun savignéen et je pense qu'il s'agit d'un dent de tetradonidé. Je n'ai trouvé mention que de l'espèce Lecointra dans les diverses bases disponibles, et assez peu de photos. Pensez-vous que mon identification est bonne, est-ce une trouvaille courante/possible à Savigny ? Merci !
  5. Je comprends, en effet, plus je cherche et plus je trouve de types qui, une fois plus ou moins usés, pourraient s'y rattacher... Pour la seconde qui semble être d'un Odontaspidae, je suis surpris car cela ne correspond pas à la provenance qu'on m'a annoncé : mon père se souvient très bien qu'une connaissance, grand amateur de fossiles (qui faisait des expéditions dans le désert marocain entre autres) lui avait offert en lui disant qu'elle venait de la région de Dole dans le Jura... Il n'y a surement pas de falluns dans le Jura à ma connaissance, est-il à votre avis possible que la dent soit tout de même jurassienne ou elle vient forcément de Tourraine ? Merci
  6. Concombre de mer ?

    Pour rebondir sur cette appellation imagée. Des fossiles des ancêtres de nos actuels concombres de mer, est-ce vraiment possible ?Tout est mou dans cette bestiole, non ?Il faudrait vraiment des conditions extraordinaires pour garder une trace de tissus qui doivent se décomposer très rapidement...
  7. Bonsoir Elasmo et merci de ta réponse et de t'être penché sur ces deux petites dents, J'ai été un peu surpris que tu évoques de l'usure alors que je les trouvais en très bon état, mais en parcourant la documentation, j'ai l'impression en effet que la racine de mes dents a été très abimée et est presque intégralement manquante, et j'imagine que c'est à cela que tu te réfères pour les qualifier de très usées. Pour la seconde dent, cela ressemble en effet beaucoup à ce qu'on peut trouver chez les Odontaspidae comme des Carcharias par exemple. En ce qui concerne la première, j'ai vu dans ta documentation une image qui correspondrait à ma dent avec la racine en plus. Cela te paraît-il une hypothèse possible ? Merci de ton aide et à bientôt
  8. Bonsoir à tous, Après avoir erré sans succès sur de nombreux sites, je me tourne vers vous pour tenter d'identifier ces deux dents de requin. Rien de ce que j'ai pu trouver ne me convainc (je me demande d'ailleurs s'il y a une bonne base de données/clé d'identification en ligne pour ces fossiles qui me semblent si difficiles à différencier) J'ai trouvé la première dans les falluns de Savigné sur Lathan tandis que l'origine de la seconde, plus effilée, est plus floue. Elle m'a été présentée comme étant originaire de la région de Dole dans le Jura, mais je n'en sais malheureusement pas plus sur sa provenance. Pour la taille, les carreaux font 5x5 mm Merci d'avance !
  9. Ostrea du Bartonien ?

    Bien sûr, c'est ici, dans l'ancienne carrière dans le cercle rouge, vous le voyez, à la croisée de plusieurs étages. Sur la carte c'est dans le Marinésien (Bartonien), mais la frontière n'est peut-être pas précise...
  10. Ostrea du Bartonien ?

    Bonjour Next50MY et merci infiniment pour tout le temps que vous avez passé sur ce cas. Pour la localisation, nous sommes en effet pile à la limite entre le bleu marinésien (3eme couleur sur votre 1ere image de la légende) et le orange Ludien. Malheureusement, les trouvailles ont été faites en marge de la carrière qui est complètement comblée, tout a sans doute été très remanié et il n'est pas vraiment possible de déterminer les couches... La seule certitude étant que les silex sont bien attachés au socle. Les autres roches (ainsi que le silex roulé) étaient flottantes, donc pourraient en effet être "descendues" de l'étage supérieur... Je vais essayer de trouver un site un peu plus lisible dans le voisinage pour tenter de corroborer ces hypothèses... Merci encore et à bientôt !
  11. Ostrea du Bartonien ?

    Bonsoir à tous, Comme promis, quelques photos supplémentaires pour étayer mes descriptions. Les silex qui affleurent sur le site, avec des formations crayeuses dans leur coeur et le seul avec un fossile à gauche (d'ailleurs si vous avez une idée d'identification...) : Les calcaires lithographiques (ou du moins très fins), légèrement rosés en fait : On y trouve quelques tous petits fossiles, dont le moule externe de ce minuscule potamide et un bivalve dessous. Tous ces éléments collent parfaitement avec la notice de la carte géologique qui dit : Calcaires lithographiques à Potamides lapidum. Ce sont des calcaires blancs à crème, sublithographiques en bancs massifs, localement silicifiés (masses de silexite brun-noir). Ils présentent souvent des moulages de Potamides du groupe lapidum (formes lisses ou crêtées) et parfois de petits Lamellibranches indéterminables. Leur attribution à l'Auversien n'est pas certaine et c'est surtout leur faciès qui a conduit à les inclure dans le Bartonien... Je pense donc qu'on est bien en plein Bartonien. Cependant l'huitre a été trouvée sur un sédiment assez différent, plus granuleux, pas de teinte rosée : On en trouve d'autres exemples sur le site, en voici les échantillons, avec pas mal de petits fossiles Et celui-ci qui présente des minéraux noirs si ça peut aider... La carte géologique ne parle pas de la superposition de ces deux calcaires distincts. Alors, à votre avis, toujours Bartonien ou autre chose ? PS : Dans le premier calcaire, pas mal de formation minérale de ce type. Quartz ? Je suis nul en minéralogie, cela a une importance d'après vous ? Merci et bonne soirée à tous !
  12. Ostrea du Bartonien ?

    Bonsoir, Merci pour vos messages et l'intérêt que vous portez à ce fossile. Commençons par lever le doute sur les nodules sombre. C'est très trompeur, assez dur et disposé de telle manière qu'on a l'impression que certains affleurent tandis que d'autres sont pris dans la gangue mais il s'agit bien de matière organique, sans doute une algue comme l'a justement supposé gryph58. J'étais singulièrement étonné de ne pas en avoir trouvé à l'intérieur du caillou lorsque j'ai dégagé le fossile et, j'ai réussi à en détacher quelques unes à la pointe de scalpel et on peut les écraser assez facilement une fois qu'elles sont détachées et ce n'est clairement pas minéral... Désolé pour les fausses hypothèses de oolites auxquelles cela pouvait faire penser. J'ai cherché la zone sur la carte vecteur harmonisée et cela n'apporte pas de précision, juste une confirmation : on est pour eux sur des "calcaires de St-Ouen, Calcaires et marnes de Nogent-l'Artaud, Calcaire d'Ambreville, Calcaire de Branles" donc du Bartonien si je ne m'abuse, pas loin de "calcaires de Champigny" du Ludien... Je n'ai pas fait de photo de vue de la zone malheureusement, tout ce que j'ai, c'est ce silex éclaté, il y en a beaucoup sur la zone, brun ou noir qui forme des branches, avec une espèce de craie à l'intérieur. Et sur place, on trouvait vraiment trois types de formations, ces silex comme sur la photo, un calcaire très très fin (je pense qu'on peut dire lithographique) avec de tous petits fossiles rares de couleur crème à gris et en troisième lieu un calcaire crème un peu plus grossier (celui de notre fossile, qui reste tout de même fin mais disons avec un aspect un peu plus poreux) avec une présence plus forte de moules externes de petits lamellibranches comme sur notre photo. Les formations de silex en branches formaient vraiment le socle tandis que les calcaires étaient souvent détachés en surface. Sachant que c'est une ancienne carrière et que cela a donc dû être pas mal bougé... Je vous mets les photos du silex et un exemple d'un petit lamellibranche (1 carreau = 5 mm) que j'ai dégagé de la gangue comme on peut les voir sur les deux types de calcaires (même si je ne suis pas sûr que ça aide beaucoup, surtout qu'on ne voit pas grand chose). J'ai rapporté d'autre échantillon (notamment un plus gros lamellibranche pris dans le silex), je les photographie demain en lumière naturelle. La couche la plus proche de lutétien est à plus de 500 mètres, mais si vous pensez que ça ne peut venir que de cet étage, c'est surement qu'il y a un affleurement ici, ou une "pollution" due à l'activité de la carrière, un remblais, un mélange de caillou ? Malheureusement, nous avions bien cherché et il était isolé et détaché du socle, mais ce type de sédiment était courant sur la zone. Merci et bonne soirée !
  13. Ostrea du Bartonien ?

    Bonjour elasmo et merci pour votre message, Je crois que je me suis attaqué à une identification un peu délicate apparement... Pas moyen de trouver de bonne clé de détermination des huîtres et ça semble en effet très compliqué de les différencier. Pour ce qui est de la provenance, je l'ai bien trouvé in situ, dans une ancienne carrière repérée comme fossilifère sur la carte géologique et clairement identifiée du Bartonien. Le caillou était détaché du socle mais cohérent avec ce socle où on peut également trouver ces nodules noirs... Il y a aussi du calcaire avec des silex bruns et noirs comme indiqué sur la notice de la carte pour cet étage, donc je suis assez confiant sur l'étage. Il est vrai que c'est un tout petit affleurement de Bartonien au milieu d'une étendue jurassique, mais c'est pour ça que nous avions ciblé cet endroit pour notre sortie dominicale
  14. Bonsoir, Nous avons déniché ce petit fossile sur un site du Bartonien, tiraillé entre Auversien et Marinésien si on en croit la carte géologique (de Houdan - 78) qui n'est pas sure de son coup... J'ai commencé à le dégager de sa gangue de calcaire crème à grains fins voire lithographique comme le dit la notice de la carte... Elle est un peu cassée (et semble déformée sur le bord encore pris dans le sédiment) mais nous étions tout de même ravis de la trouver :) Je pense à une huître par pure analogie avec les espèces actuelles, mais sans autre conviction. A voir sur l'autre face du caillou également des empreintes de petits bivalves ressemblant plus aux palourdes actuelles... Auriez-vous une idée pour la détermination de cette coquille (ou pour les petites empreintes autour...) ? Précision sur le sédiment et question subsidiaire, on note la présence d'une espèce de colonie de petits minéraux en grains, sphériques, noirs ou tout du moins très très foncés. Avez-vous une idée de ce que ça pourrait être et cela donne-t-il un indice sur la roche et donc sur notre coquillage ? Merci d'avance et bonne soirée !
  15. Super, merci de l'astuce ! J'ai lu la notice correspondante. Bon, il serait exagéré de dire que j'ai tout compris, mais je pense avoir repéré la zone d'où vient ce caillou qui serait caractérisée par des "calcaires oolithiques bioclastiques à ciment sparitique et entroques jaunes. Finement stratifiés, ils peuvent présenter des stratifications entrecroisées et débutent souvent par un niveau lumachellique à Pecten pumilus." (par exemple, les mots soulignés je ne comprends pas... Je vais chercher petit à petit sur Google...) Ça semble plutôt coller avec ce qu'on observe... En cherchant des images de Pecten pumilus, ça ressemble à ce qu'il y a sur mon caillou. Elles dateraient donc de l'Aalénien... C'est les enfants qui vont en faire une tête quand je vais leur dire que c'est la trace d'un animal qui vivait il y a 172 millions d'années...