Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


boc21

Membre
  • Compteur de contenus

    39
  • Inscription

  • Dernière visite

  1. Silex: différents types et aspects

    Ah oui les chasseurs de météorites... Comme quoi je n'ai pas assez parcouru le forum avant de m'y inscrire et je m'en excuse. Donc pour résumer ici vous avez les lithothérapeutes convaincus des vertus surnaturelles des pierres, les découvreurs de minéraux rarissimes si certains d'avoir découvert la perle rare qu'ils n'entendront pas vos avis plus éclairés sur la réalité de leur minéral et en prime...les chasseurs de minéraux aliens... Ce qui laisse effectivement peu de place pour ce que vous avez identifié comme une quatrième catégorie d'abruti intitulée "pseudo philosophe". Je tiens à vous rassurer : votre solution assez acide consistant à bien se foutre de ma gueule au lieu de m'expliquer en quoi je racontais des âneries a pleinement réussi Jamais je ne me serais permis d'humilier un néophyte en philo qui se serait lamentablement vautré sur un concept philosophique comme vous l'avez fait. J'aurais plutôt tendance à lui indiquer son erreur. Mais encore une fois pas de problèmes : j'avais bien compris la première fois que votre intention était d'humilier pour évacuer, inutile de m'associer maintenant avec une des catégories d'individus perturbés précités (les chasseurs de minéraux aliens) pour en rajouter. Je serais donc passé sur votre forum non comme un ouragan mais un simple coup de vent Mais après tout c'est votre forum, à vous de décider qui l'encombre ou non ou des modalités de virer ceux qui n'ont à votre avis rien à y faire. En vous souhaitant une bonne journée, d'agréables recherches et un peu plus de patience pour les trois catégories d'individus assez perturbés ci-dessus.
  2. Silex: différents types et aspects

    C'est normal : après métamorphique, prends ton dico, il y a métaphorique et dès qu'il s'agit de boutades inspirées par la boutanche, je manie mieux le second de ces termes que le premier. Géologie, paléo, minéralo, cristallographie, le divin nectar de bourgogne n'y pourra rien, je suis et resterai au niveau 0. Le truc c'est que tant qu'à délirer, lorsque je suis raide, je me fais vraiment plaisir... Mais trève de plaisanterie... Pour la quincyte faut vraiment que tu fasses gaffe : je me suis fait insulter et ai vraiment failli me faire pendre par des minéralogistes, des collectioneurs et autres fadas de la pioche rien que pour avoir mal prononcé le nom de cette roche : Ils en sont très fiers...tu peux aimer la trompette de Quincy Jones ils n'en ont rien à cirer : cette opale s'est formée là, nulle part ailleurs et surtout pas chez les ricains. Et pour l'instant, à ma connaissance en tous cas (proche de 0 pour ce qui concerne les cailloux) on en a jamais découvert où que ce soit sauf à Quincy. Commencer par affirmer que seule la définition historique localisée de la roche n'a d'intéret, pire encore affirmer qu'elle est susceptible d'être découverte ailleurs est une hérésie : autant dire crânement à un oenologue Bourguignon que la romanée Conti est un vin dont les caractéristiques pourront se retrouver ailleurs, sur d'autres continents : le cailloux prétendant au statut de Quincyte sera un machin argilo-calcaire vaguement coloré avec quelques traces rosatres , une espèce de sépiolite batarde vaguement monochromée par un déchet végétal indéfini...et ouais il sera apparenté, si on veut, à la Quincyte noble, mais de franchement loin. Sérieusement tu ne connaissais pas la Quincyte ? Tu n'as jamais lu les chroniques de la Comtesse du Berry ? Et tu es resté ignorant, tout ce temps durant, des légendes, histoires populaires, pire des sentiments nationalistes profonds agitant la région éponyme depuis la découverte de cette opale ? Lorsque Pierre Berthier publie ses essais, en 1825, il donne à cette opale l'appellation de Quincyte mais n'avait pas la moindre idée du chaos qu'il allait provoquer : Charles X est roi depuis à peine une année mais décide cette même année de renouer avec la tradition du sacre des rois de France. La Comtesse du Berry, fine et cultivée comme l'est votre serviteur, voit au contraire dans la découverte de la Quincyte une véritable révélation : Dieu lui a apporté la Quincyte pour la sertir sur sa couronne, ceinte sur son front aussi noble que cette pierre. Elle n'en doute pas une seconde, cette opale est vouée à illuminer la future couronne des reines de France. Pieuse jusqu'à la bigoterie, la comtesse était littéralement polarisée sur l'origine divine de la pierre et accordait en son coeur une pleine confiance aux lumières de la foi. Néanmoins, elle fit venir Pierre Berthier afin qu'il l'instruise de la nature matérielle et vulgaire de cette pierre sacrée entre toutes selon les lumières vulgaires et profanes de la géologie. Lorsqu'il eut le malheur de lui affirmer que cette origine était C'est dit, ment, taire, la Comtesse eut une nouvelle révélation : Dieu s'était d'abord servi de cet homme pour apporter LA Quincyte, maintenant il en faisait usage pour orienter les modalités de sa lutte pour le trone de France. Je ne sais pas si tu pèses la mesure de cet évênement mais ici vient d'être révélé la substance de toute communication politique : Affirmer d'abord de manière péremptoire (C'est dit), mentir ensuite effrontément (ment) et toujours occulter, ridiculiser, toute oposition (taire) En conséquence, la Quincyte serait LA Quincyte, toute mention, affirmation du contraire serait passible de haute trahison envers le Berry, sa Comtesse, Dieu en personne et passible de mort par lapidation et écrabouillage sous des blocs calcaires afin de préparer La Quincyte de demain et penser à la révélation des générations futures. Quand aux mensonges et à l'occultation de la vérité, ils seront les armes exclusives de la Comtesse pour revendiquer -infructueusement jusqu'à ce jour- pour elle et sa descendance ce trone des rois de France que Dieu lui a confié par révélation géologique directe. Affirmant confusément que si la spinelle des Rois d'angleterre vaut bien un rubis, alors l'eau pale de Quincy est une pierre bien plus chaire la Comtesse ne sera toutefois pas entendue. Elle se ridiculisera même devant le roi en lui exposant à la fois la Quincyte et ses atours en lui affirmant que "Paris valait bien une fesse". Toutefois, cher Next, la communication politique venait bien d'être inventée et la noble opale Quincyte, devenue l'étendard sacré farouchement défendu par tous les géologues de France, minéralogistes loyalistes et pieux collectioneurs. Ils n'oubliront pas ce qui a été dit, et toujours seront menteurs et dissimulateurs pour qu'advienne ce qui doit-être. Si tu provoques ces gars là avec des idées de détermination fantaisites, je te conseille de rester en Antarctique.
  3. Silex: différents types et aspects

    On m'a offert une opale rose que l'on associe généralement à la Quincite...sa couleur est vraiment rouge chair...on a vraiment l'impression de voir le sang d'une bestiole fossilisé, c'est presque dérangeant (si tu veux bien me pardonner ces vagues relents émotionels). En tous cas cette légende a perduré jusque dans les années 1970...depuis on se penche plutôt sur la piste d'une oxydation d'origine végétale... Attention cela se prononce Kaincite...surtout pas Kwincite à l'américaine comme Quincy Jones le trompettiste.
  4. Pierre verte chinoise, JADE ?

    Le faux jade que je trouve quasiment partout, et vendu pourtant comme du jade a plutôt cette apparence de vert translucide un peu trouble : J'ai trouvé cette image sur un site qui commercial qui vend cette pierre 5 euros comme du jade authentique véritable promis juré mais avec cette précision : Ces pierres plates sont en jade de Chine de couleur vert clair. Elles mesurent environ 4 cm de diamètre pour 25 grammes. Votre pierre est accompagnée de sa pochette organza. Le jade de Chine est une appellation commerciale, elle désigne une variété naturelle de serpentine. (Pierre naturelle) https://www.elegance-minerale.com/jade-de-chine-pierre-plate-a-l-unite-1645.html Selon ce site, c'est officiel, le jade de Chine est l'appelation commerciale d'une variété de serpentine Quand je vous dis que l'on arrette pas de rigoler quand on est à la recherche de jade authentique... Il est vrai qu'elle est étrange et jolie cette serpentine (surtout sur certaines scultures vertes diaphane), et n'a aucun rapport avec le "marbre vert" dont parle Sacha16 et qui me fait penser à la serpentine que je connais. Laquelle ressemble effectivement celle de vos deux chiens de foo. Mais bon encore une fois je n'y connais vraiment rien. Je me pose au contraire cette question : qu'est-ce donc que cette variété de Serpentine vert translucide que l'on trouve juste partout, vendue comme du jade et qui ne ressemble pas à la Serpentine que nous connaissons ?
  5. Pierre verte chinoise, JADE ?

    Effectivement, la description est correcte tant que l'on ne peut pas avoir accès à une détermination plus précise Eh d'un autre coté ça pourrait-être pire, au moins il s'agit probablement d'un minéral : perso une de mes sculptures, donnée pour du jade, est carrément en verre moulé Le jade...quel univers impitoyable... La prochaine fois essaye de choisir des sculptures en...je ne sais pas moi... agate, quartz, améthyste, chrysoprase (si tu aimes un beau vert...). Je crois, mais évidement ce n'est qu'un sentiment (je suis incompétent dans le domaine des minéraux) que les objets donnés pour du jade sont les plus difficiles à identifier. Tant de faux, tant de procédés différents, de traitements différents...
  6. Pierre verte chinoise, JADE ?

    Le spécialiste de votre ville Comme on dit sur le net "vas-y balance ton expert" En ce moment, je me passionne littéralement pour le jade. En mode humour...par la force des circonstances. Parce que le marché de ce minéral...comment l'écrire d'une manière qui traduise bien mon sentiment...allez on va dire que c'est une bonne blague Sérieusement, je ne sais pas quelle est ta ville mais dans la mienne, à savoir Dijon...bon on va dire que des experts il n'y en a tout simplement aucun. Des vrais j'entends. Tout le monde fait et vends n'importe quoi sous n'importe quelle étiquette Commissaires priseurs un tantinet light au niveau des expertises affirmant que la dénomination "jade" ne signifie que la couleur, vendeurs du marché experts en mensonges éhontés affirmant avec un aplomb extraordinaire que non...le truc vert clair et trouble à 3 euros ce n'est pas de la serpentine, le machin translucide avec un peu de vert dedans à 8 euros ce n'est pas de la phrénite...non non son "fournisseur" est un super expert Canadien qui pratique depuis plus de 40 ans. Tu as aussi les lithothérapeutes locaux sinon...pas les derniers pour la plaisanterie. Ecoute c'est bien simple : à chaque fois que j'ai acheté une pierre, qu'elle soit brute, polie, roulée, en statuette ou en pendentif, donné pour du "jade authentique" juré craché, qu'il soit néphrite ou jadéite...ben ensuite je suis allé demander confirmation à des amis minéralogistes et j'ai alors appris le nom d'un nouveau minéral de couleur verte...p'tain bientôt je vais être incollable sur les minéraux de cette couleur Bref tu es bien sure de ton "expert" ? Là de derrière mon clavier je suis juste en train de me demander de quel genre de comique il s'agit... J'essaye d'apprendre "sérieusement" au sujet du jade et plus j'apprends, plus je réalise qu'il s'agit d'un asile d'aliénés. C'est juste super dur...tout autant que le minéral. Il y a d'infinies combinaisons possibles de faux de tous les cotés, des minéraux que l'on peut faire passer pour du jade, du vrai jade de qualité moindre que l'on colore par des procédés délirants, des jades de qualité moindre, des jades communs, des jades exceptionels, des jades ultra recherchés et rares...c'est un vrai fichu bordel (si vous voulez bien me passer l'expression). Là pour tes presses papiers, je suis bien incapable de dire si ils sont en jade ou un autre minéral, des jades de qualité moindre (et c'est quoi un jade de qualité moindre... et un jade de pas moindre qualité ça donne quoi...même ça je n'arrive pas à le savoir). Chercher à se documenter et apprendre par le net est quasi impossible. Probablement car les français se moquent éperduement de cette pierre. Comme me l'a affirmé le seul vendeur compétent dans le domaine du jade (à Dijon) : "la France c'est bleu blanc rouge : saphirs, diamants et rubis. L'opale ça porte malheur et le vert c'est suspect" Lui il va vendre de la serpentine, de la chrysoprase, du lapis, quelques statuettes en minéraux sympa mais jamais du jade...sauf à quelques chinois de passage qui le reconnaitront ou croiront le reconnaitre. Bon allez, un lien vers la vente de statuettes (vraiment très petites) de vrai jade de hong kong du 30 Novembre prochain... http://www.sothebys.com/fr/auctions/2017/an-asian-collection-of-jade-carvings-hk0775.html#&page=all&sort=lotSortNum-asc&viewMode=list&lot=9&scroll=2866 Et les estimations vont surement être pulvérisées...genre à l'image de cette vente ci en 2013 http://www.sothebys.com/fr/auctions/2013/arts-asie-pf1317.html#&page=all&sort=lotSortNum-asc&viewMode=list&lot=88&scroll=20976 Il faut avouer que là ça rigole moins...le vrai jade est quand-même quelque chose de superbe
  7. Oui nous avons d'excellents scientifiques et philosophes...mais la plupart sont des épistémologues, à savoir et c'est bien logique, des philosophes des sciences avant tout. Étienne Klein est le plus connu d'entre eux. En ce qui me concerne, j'aime les sciences, j'étudie les sciences, mais comme un loisir. Cela va vous paraitre étrange mais ce qui me passionne avant tout, c'est l'étude des modes de représentation du monde non scientifique, du pré-logos comme on dit chez nous à savoir le mythe : le langage qui prévaut avant une explication rationelle ou scientifique. Et ce qu'il révèle non pas du monde dont il prétend donner une grille de lecture mais sur le psychisme de l'homme dont il est le miroir. Mais bon on va arretter là le HS : je doute que la philosophie soit un débouché acceptable pour un minéralogiste ou un paléontologue...ce qui est le thème de ce topic à la base. Quoique... Je trouve que la paléontologie offre un vertige philosophique comme aucune science avant elle... Si l'astronomie révèle notre futilité devant l'immensité infinie d'espaces (oui plusieurs espaces selon la théorie des cordes...un seul espace infini ne suffisait pas) silencieux (pour reprendre Pascal) la paléontologie révèle le vertige devant le temps...et la mort qui lui est liée. Tous ces étages sédimentaires sur lesquels nous marchons, accumulés des centaines de millions d'années durant, on est bien d'accords, ce sont avant tout des cadavres comprimés, compressés par le poids littéral des ans ? Le pétrole, cette énergie "fossile" dont on remplit les bagnoles est bien, tout aussi littéralement le jus de cadavres qui ont vécu avant nous il y a des millions d'années non ? Le fait que ce soient principalement des résidus de végétaux qui composent ce liquide ne change rien à l'affaire : cette terre est plus qu'une tombe...elle est quasi exclusivement composée de cadavres. à vous de me dire si je me trompe ou non...mais à priori si ma vision n'est pas fausse la paléontologie offre une prise de conscience philosophique et existentielle comme aucune autre. La minéralogie nettement moins...ce serait même plutôt le contraire : Tout vient du magma, tout y retournera, homme ou pas homme, quoique l'on fasse, pollue ou détruise, rien à cirer : cela n'aura aucune incidence sur la formation future de beaux cristaux, qu'il y ait ou non des andouilles pour les apprécier Cela doit même être relativement apaisant pour le psychisme de considérer globalement le vivant comme un épiphénomène accidentel n'ayant aucune sorte d'incidence sur la formation ou non de l'éternelle beauté minérale toujours renouvelée
  8. Ok je vous ai un tantinet agacés en évoquant maladroitement un questionement dégradant au regard des vies auxquelles vous vous destinez tous... Est-ce néanmoins une raison pour m'adresser deux insultes aussi cinglantes en une seule phrase ? Vous m'auriez traité d'imbécile, d'abruti, d'insensible, de crevure, de littéraire idiot, de penseur de pacotille corrompu, franchement je l'aurais mieux pris
  9. La lithothérapie

    Compliqué ? La pagaille ésotérique des experts en lithothérapie me semble largement plus complexe que la table de Mendeleiev...avec ceci de plus que contrairement à la table en question, le barratinage lithothérapeutique est incohérent Plus sérieusement : en géologie, paléontologie, minéralogie, et globalement comme en toute science, c'est la pratique sérieuse, l'approfondissement qui est difficile, voire très difficile dans votre cas. J'ai jeté par exemple un coup d'oeil à la cristallographie, c'est juste super pointu. J'ai également bien pesé la somme de connaissances nécessaire pour seulement déterminer pourquoi tel minéral a une teinte de telle couleur à la lumière du jour...oui vos sciences sont pointues. Mais les débuts ? Pour quelqu'un qui étudie dans un but strictement non proffessionel, à son rythme, à savoir celui de son enthousiasme, sans avoir à rendre compte de quoi que ce soit à qui que ce soit ? Ils sont simples et magiques... C'est quand-même simple de comprendre que la formation de tel ou tel minéral dépend de telle ou telle pression et de telle ou telle température, simple encore de prendre conscience du fait que les roches et minéraux sont des associations d'atomes formant des molécules. Simple également de juste dissoudre du sel de cuisine ou des sels d'alun dans une eau chaude par surfusion et voir ensuite les cristaux se former...lentement mais surement. Simple et magique encore de comprendre comment les couches sédimentaires se sont ajoutées les unes aux autres, constater quelles créatures ont vécu à telle époque sur telle couche et aller chercher des fossiles sur place qui correspondent bien à telle époque donnée sur la carte géologique. Reste il est vrai le grand mystère : on peut comprendre comment se forment les atômes, principalement par nucléosynthèse stellaire, comment ils s'associent en molécules, comment les minéraux se forment et parfois sous la forme de beaux cristaux...et cette étude est magique. Mais ce qui l'est tout étant est le pourquoi ? Pourquoi le réel se forme-t-il ainsi ? Ce mystère a lui aussi quelque chose de magique...tant qu'il reste une question à la laquelle on ne substitue pas les âneries des charlatants. Les gens ne sont pas trop stupides pour faire la démarche de comprendre les données fondamentales de la minéralogie ou de la paléontologie, celles qui permettraient de chasser le charlatanisme à jamais : ils sont surtout désespérés et/ou en souffrance. C'est dommage car la prise de conscience de la réalité scientifique dévoilée par vos sciences a quelque chose de vraiment enchanteur et...franchement ne demande pas tant d'efforts que ça. Pour les débuts...
  10. La lithothérapie

    J'aime beaucoup les zététiciens de la menace théoriste Leurs articles sont souvent excellents, celui là est remarquable : merci à celui qui a pris le temps de l'écrire. Le fait est que sans ces initiatives individuelles pour dénoncer, expliquer, venant de spécialistes se transformant en pédagogues et lanceurs d'alerte, le charlatanisme et l'obscurantisme vont se propager comme la peste. La lithothérapie, tant qu'elle se limite à porter un cailloux chimiquement neutre et peut soulager et/ou calmer des angoisses par effet placebo je n'ai rien contre. Mais les débordements délirants qui donnent lieu à des empoisonements, des arrêts de traitement médical ou un retour à une vision délirante du réel, là non... Comme l'auteur de l'article, je me demande pourquoi tant de personnes, celles qui ne sont ni malades ni en souffrance, ont néanmoins besoin de substituer au réel une vision fantasmagorique ou magique. Alors même que l'étude rationelle et scientifique du réel est magique.
  11. La lithothérapie

    Lors d'une exposition de l'association dijonaise de minéralogie et paléontologie, il y avait une loterie et une dame y avait gagné une belle fluorite jaune. Et me demande quelles sont les propriétés thérapeutiques de ce minéral. Devant le mutisme compréhensible des membres de l'association, je lui réponds (pour rire) qu'une fois réduite en poudre, le fluor qu'elle contient pourrait servir d'excellent adjuvent pour un dentifrice préparé par un "homme de l'art"
  12. Le fait est que pour la mémoire, notre espèce va se reposer de plus en plus sur le téléphone portable et la technique. Si en plus nous évoquons des réalités dont nous ne voulons pas nous souvenir... Le Pape a raison : l'objet symbolisant ce nouvel obscurantisme technique est si adoré de tous qu'il fait de l'ombre à l'ancien (la religion) Nous n'avons bien entendu aucun recul historique pour prendre la mesure de la mutation de nos sociétés alors que le psychisme de tous aura été tant influencé par les ressources techniques aujourd'hui à notre portée. Certains sont très optimistes avec de solides arguments pour cela tels Michel Serres (ne ratez pas cette remarquable conférence). En résumé : de l'invention de l'écriture à l'imprimerie, à chaque fois l'homme a perdu un peu de sa mémoire mais a considérablement gagné en créativité en confiant cette fonction pesante pour l'esprit à un support de plus en plus performant. En ce qui me concerne, je suis nettement plus inquiet.
  13. Oui euh...merci pour vos précisions et pour le petit intermède récréatif de gael mais je ne parlais pas du tout de la recherche de la thune, la course à l'échalotte ou de prostituer subitement son savoir, ses projets à des perspectives exclusives d'enrichissement personnel qui verraient l'holocauste des hérissons et des écureuils sur l'autel de la cupidité. Je parlais de "partir à l'aventure", devenir indépendant lorsque l'on se retrouve passionné par les minéraux et diplomés mais confrontés aux réalités du terrain...proffessionel. Vous le dites vous-mêmes : l'avenir proffessionel semble bouché pour les géologues, lesquels n'obtiennent pas toujours les postes pour lesquels ils ont étudié. Etonnement, pas plus tard qu'avant hier, alors que je me rendais au magasin nature et découvertes à Dijon où j'allais me renseigner pour trouver un microscope binoculaire, je suis tombé sur un vendeur très très sympa qui était...eh bien géologue de formation avec bac +4 ou +5 (désolé me rappelle plus ). Vendeur après un Bac +5, et il m'a dit que sa compagne, même profil, était vendeuse dans la boutique d'en face. Si j'ose revenir sur ce sujet alors que j'y suis arrivé comme le dernier des imbéciles, c'est en raison de cette coincidence...je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la question que je me posais bêtement...que j'ai littéralement posée bêtement sur ce forum : n'y-a-t-il pas moyen de penser sérieusement le fait de pouvoir, à son compte, importer, vendre, en gros, en petit, au détail, sur des marchés ou à des sociétés, des minéraux que l'on aura été chercher dans d'autres pays ? Je ne parle pas de chercher la fortune, mais de vivre une vie moins posée mais plus exaltante, sans doutes, que faire de la vente alors que l'on dispose d'une compétence comme la votre. Elle est sans doutes considérablement sous utilisée cette compétence, j'entends bien, dans un cadre et des perspectives pareilles, mais est-ce vraiment un "débouché" impossible ou qui ne va pas de soi ? Je sais bien que vous avez signé pour d'autres perspectives de recherche que celle du joli cailloux à revendre mais entre deux maux...entre le chomage/un travail de survie dans la vente ou la recherche des jolis cailloux sur le terrain... Bon cela dit je vous prie de m'excuser si vous trouvez mon intervention trop naïve ou carrément déplacée. Le fait est que vous avez des connaissances, un savoir, un savoir faire, dans un monde devenant de plus en plus...pragmatique...libéral...et globalement un peu crétin (pour rester poli)...en tous cas pas trop soucieux de recherche fondamentale, savoir, connaissance... Perso j'ai choisi la philosophie, pas un domaine où on se fait "des couilles en or", il est clair que cette perspective n'a jamais été pour moi une priorité, en aucun cas. J'aime étudier les courants de pensée, sonder les étages et strates de l'esprit humain, chercher les fondements des sociétés, en percevoir les aspirations, les ressorts cachés ou exposés aux yeux de tous... J'en rajoute peut-être un peu mais je pense sincèrement que nous sommes au mieux en train de déboucher vers des sociétés globalement de plus en plus crétines et au pire devant la possibilité d'un nouvel âge obscurantiste...qu'il soit high-tech ne changera rien à l'affaire. Je ne parle pas ici de rejoindre le mouvement global de crétinisation mais de réussir à trouver les modes d'une vie possible et potentiellement agréable après des études de géologie. Mais croyez moi, j'entends bien que vous tous préfereriez faire de la recherche et vous enrichir -intellectuellement- en y trouvant l'usage plein et entier de vos connaissances.
  14. Reconnaitre du vrai jade

    Bon...la vente a lieu demain... Je suis allé à l'exposition des lots. Les deux statuettes en "jade épinard" sont hideuses et faits d'une serpentine de très très mauvaise qualité. Les feuilles de la vigne sont juste en plastique J'ai demandé qui était l'expert en jade et on m'a répondu "un peu tout le monde". Je leur ai montré les 3 objets de la venté donnés pour être en jade on m'a répondu "ben ouais mais bon jade c'est la couleur...et là on a dit jade épinard...et puis vous voyez les estimations...ça aide à voir que ce n'est pas du vrai jade non ?)". Putain.... Le mec qui se contente des photos, ne va pas à l'exposition des lots, enchérit sur le net et se retrouve avec deux bouts de plastocs donnés pour du jade Vu que j'ai posté des liens menant à cette vente, je tenais à intervenir pour prévenir un éventuel enchérisseur qui risquerait de se faire avoir en enchérissant en Live. Le médaillon je ne suis pas sur. Déjà le type qui me l'a passé en main m'a dit "attention c'est fragile". Je lui ai répondu " selon vous c'est du jade, et le jade nos ancêtres s'en servaient comme nous de l'acier pour faire des masses, des haches, alors selon votre estimation si je casse ce truc c'est que ce n'est pas du jade mais du verre...". Le plus marrant c'est que j'ai retrouvé l'expert plus tard en train d'étudier une sculture reposant sur un piétement en marbre rose veiné. Je lui demande si le dit piétement est bien en marbre et il me répond "oui on appelle ça le marbre jambon ici". Je lui ai répondu que ça ira bien avec le jade épinard Sérieusement, les gens dans cet hôtel des ventes sont très sympas mais...ouais ils ne sont pas malhonnêtes mais... Vous voyez c'est le genre où tout va bien en réalité mais...il y a toujours un "mais" Bon sinon désolé d'avoir quelque peu pollué le topic avec cette petite expérience, mais d'un autre coté elle illustre parfaitement "en live" le grand n'importe quoi en lequel se résume souvent la vente de prétendu Jade en France.
  15. Reconnaitre du vrai jade

    Ah il n'y a absoluement aucun certificat d'authenticité d'aucune sorte Je rigole car chez ce commissaire priseur, j'ai acheté une statuette donnée pour du jade alors qu'elle est de toute évidence en serpentine. Le seul certificat d'authenticité, c'est la présence de chinois ou non en fond de salle et/ou au téléphone qui se battront ou non pour les lots (et enverront les prix sur orbite) P.S Pour la vigne, les feuilles et les grains ne semblent pas du tout faits dans le même minéral. Les grains ressemblent par exemble à de la serpentine. Les feuilles par contre je ne sais pas. De toute façon, le jade est vraiment un domaine trop compliqué pour moi...je n'y comprends rien