Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Stef4412

Membre
  • Compteur de contenus

    944
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Stef4412

  • Date de naissance 30/05/1970

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Dans le sud est avant d'être sur Embrun (05) Technicien hydrogeologue - Geotechnicien
  • Intérêts
    Micro (Minéralogie), Paléontologie, Géologie, Hydrogéologie

    J'adore les personnages qui ne répondent pas aux MP ...

Visiteurs récents du profil

9 428 visualisations du profil
  1. Anatase avec fantôme

    Ben en fait non, c'est un minéral "fréquent" pour peu qu'on se donne la peine de le chercher, t'as qu'à voir : 255 sites français répertoriés sur mindat ... presque un minéral de gangue Tu mentionnse la dravite : 22 sites pour la France ! Après je ne vois pas le rapport avec une "profanation" ! Pour rebondir sur les commentaires de Greg et d'Orléan : les gars ... une zonation n'est pas un fantôme ! Par contre sur la photo ça y ressemble drôlement ! la lauzière ?
  2. Anatase avec fantôme

    L'anatase n'est pas un minéral rare ! Sinon jamais vu, des cristaux zonés oui (brun au centre, jaune aux extrémités) mais pas de vrais fantômes
  3. Sélénite?!

    Ca fait quand même méchamment gypse de néoformation (pourquoi d'ailleur penser à de la sélénite ?) ce qui est cohérent avec le contexte évoqué au début : "en Ariège, dans un trou"
  4. Eboulis Hautes Alpes 05

    On a pas dit dolomite (pas dolomie d'ailleurs !) mais ankerite qui est bel et bien jaune clair à jaune foncé. Pour identifier le soufre, pas besoins d'odeur, le soufre brûle avec la chaleur d'une allumette en produisant une flamme bleue. Si ça ne brûle pas, ce n'en est pas ! Le gypse c'est facile, il se déshydrate et devient blanc à la chaleur, de plus il est assez facilement soluble dans l'eau. En fait le gypse est bien présent dans les septaris "en cristaux millimétriques dans de fines fractures de la matrice". Pas en grands cristaux dans la cavité, et encore, assez rare dans les septaris de l'albien riches en sulfures, à Ribiers c'est dans l'oxfordien me semble t il (DEA sur le sujet). De plus la cristallographie du gypse monoclinique est bien différente de celle de la celestine orthorhombique. Pour finir, les boules blanches dans les cavités sont essentiellement de la strontianite issue de l'altération de la celestine alors que les conditions de formation de l'aragonite ne semblent pas réunies dans les septaris. De quelle photo s'agit il ? N'est ce pas la gangue qui est visible par transparence ?
  5. Roche mystérieuse à Serre-Ponçon

    Facile, typique des alluvions de la Durance et des moraines du Wurm du même coin : Granite rose du Pelvoux La "source" est dans le P.N.E. est notée "Zone dauphinoise et ultradauphinoise - Granite de Turbat-Lauranoure, des Etages, d'Ailefroide, leucocrate, souvent porphyroïde" sur la carte géol idoine. Principalement dans le secteur d'Ailefroide mais il y en a aussi en haute Romanche, la source est alors du côté du Combeynot
  6. Eboulis Hautes Alpes 05

    A 46 s ou ailleurs, je n'en vois point, de l'ankérite (à vu de nez) +/- riche en fer, c'est tout
  7. Les minéraux de Saint Laurent Le Minier (Gard)

    Intéressé aussi
  8. Eboulis Hautes Alpes 05

    Sur les photos du haut c'est quartz et calcite typiques des flyschs des hautes alpes, les grains noirs ressemblent à des lichens et/ou mousses, les photos ne sont pas assez détaillées malheureusement. Quant à la "seconde n°37", le gypse évoque plus un faciès allongé de quartz que du gypse ... d'autant que ce dernier ne se trouve pas dans les septaris il me semble (j'irai vérifier quand j'aurai le temps). Et le soufre ... pas vu !
  9. Vos minéraux des Hautes-Alpes

    Ben ... c'est pas forcément toujours le cas, mais cette fois je suis assez d'accord avec toi !
  10. T'as essayé de demander au brgm ? il y a un lien genre "nous contacter" trouvable via infoterre
  11. Vos minéraux des Hautes-Alpes

    Pyrite ou marcasite, casse en un ou deux moches pour voir la structure, pas chalcopyrite. C'est très classique dans l'ensemble des marnes des terres noires crétacées
  12. Meilleurs sites internet sur la minéralogie

    sContrairement à ce qui est indiqué ci dessus "ruff project" ne répertorie pas tous les minéraux recensés mais uniquement ceux qui ont été étudiés dans le cadre du projet de base de données spectrales Raman. Certes à terme le but est d'offrir une base de données complète mais ce n'est pas encore le cas. De plus, les données Raman ne nous sont que de peu d'utilité ... Le gros intérêt est d'avoir (au fil des liens) accès à toute la bibliographie recensée sur la base de donnée, à chercher sur le net par la suite ! En revanche mindat est très complet et mis à jour régulièrement, webmineral est moins à jour mais pas mal non plus, reste Mineralienatlas en allemand !
  13. Le problème des Cougnasses c'est en effet la détermination des sulfures !... Dans le cas des minéraux fibreux seulement quatre : boulangerite, stibine, semseyite et playfarite La boulangerite et la playfairite dont indifférentiables sans analyse mais forment fréquemment des "tortillons" et sont sensibles à l'altération La stibine fait des prismes cannelés bien connus et la semseyite des fibres droites simples et sont un peu moins sensibles mais se transforment quand même Bon courage
  14. pierres des hautes-alpes à identifier

    Le test de dureté est sur à 100% s'il est bien effectué ! le soucis c'est que 1/ le cuivre à une dureté variable entre 2.5 et 3, donc plus faible que la calcite ; 2/ une pièce en cuivre est composée d'acier recouvert de cuivre, le test fait avec n'est donc pas probant ! 3/ les aciers des couteaux ont des duretés variables(5.5 sur certaines échelles) , il faut donc se méfier de cette partie du test. C'est pour ça que l'échelle de mohs d'origine ne parle que de minéraux, pas de substituts Sinon les cristaux "gemme" ont une bonne tête de calcite Et les concrétions oranges plutôt un membre de la série dolomite - ankérite ce qui explique la plus faible réaction à l'acide Quant aux "rectangles" impossible d'être affirmatif puisque le minéral a disparu