Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

rives_3

Membre
  • Compteur de contenus

    3 450
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de rives_3

  • Date de naissance 30/11/1966

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Espoey
  • Intérêts
    Microminéralogie, orpaillage... et minéraux de titane dont anatase, brookite, rutile, sphène.

Visiteurs récents du profil

21 152 visualisations du profil
  1. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Bravo, Maurice pour ta trouvaille du jour ! Tu as l'œil averti, à présent. C'est une bonne chose, je me sens moins seul sur le sujet !
  2. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Vers le Lurien, j'avais trouvé la trilogie Anatase, rutile et brookite, avec un sphène en prime. Il y avait aussi des apatites ou synchysites par dizaines infra millimétriques sur certaines pièces. Dans une géode de quartz, j'avais aussi eu des aiguilles grises que je désignerai comme diopside. Les mêmes aiguilles que j'ai retrouvé au Bouleste, plus à l'Est. Il y a vraiment une belle configuration à regarder pour certains minéraux. Si tu peux pousser jusqu'au Lac d'Ormiélas, n'hésite pas, c'est le pendant Est du site à anatase dont je t'ai parlé côté Lurien. Il doit y avoir des choses. Je te souhaite de belles trouvailles et merci pour ton souhait. Mon énigme est assez simple, en fait… retrouver un filon qui s'enterre et espérer que je trouverai aussi beau et intact que ce que j'ai trouvé à même le sol : une plaque de sphène de 15 cm de long, avec des cristaux presque centimétriques... Il est permis de rêver, non ? ;-)
  3. Purée, quel festival... Un or de France qui ne pèse pas plus de 0,2 gr, je crois : D'autres sucreries originales de France, aussi petites et délicates :
  4. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Pour Arbouet : J'ai posté de nombreuses photos de quartz, trouvés il y a plus de 4 mois. Les inclusions noires, oui, hydrocarbures. Pour les rouges, je ne crois pas hématite. Au mieux oxydes de fer altérés voire terre qui se serait immiscée dans les fentes des cristaux. Pour les minéraux verts, du côté d'Ossau : Franchement, c'est original. J'ai même pensé, à cause de la couleur de l'encaissant qu'on avait des épidotes style pistachite incluses dans de la grenatite. Sauf que l'on donne ce terme pour l'épidote massive. Pourtant le terme me plairait pour cette trouvaille. Sur certaines pièces de quartz avec socle, j'ai cru voir des cristaux noirs luisant. Anatase ? Le coin est cité pour en avoir dans les parages. Oui, moi aussi, je dois me programmer une sortie sur le secteur… mais pas de ce côté là… J'ai une énigme à lever et un filon de quartz dans son jus qui m'attend…
  5. rives_3

    Une petite virée à Coustouge (Aude)

    Oui, certains secteurs sont vraiment intéressants entre PO et Aude. Je ne suis pas fossiles mais ça peut captiver plus d'un curieux.
  6. rives_3

    De l or dans toutes les rivières ?

    Oups… je me suis emballé sur la réunion des régions, qui reste réelle puisque la nouvelle entité Bourgogne - Franche Comté couvre bien le secteur ! Milles excuses sur les sensibles de la corde régionaliste ou pour mes approximations géographiques ;-) En même temps, c'était quand même intéressant de faire une explication de certains contextes. La partie Franche Comté est effectivement intéressante pour l'or à plus d'un titre.
  7. rives_3

    De l or dans toutes les rivières ?

    La Bourgogne… Mouais… Il y a des choses, comme le relève notre ami Prixite71. Et si les teneurs données sont très séduisantes (1gr à 2 gr/t, c'est presque aussi riche qu'un placer du Gard, pour référence !), la réalité l'est bien moins. Déjà, dans la Bourgogne, il y a le Jura, avec de nombreuses rivières aurifères (Doubs, Loue, Saône, Ognon…). Comme expliqué plus haut, or hérité des périodes glaciaires alpines. mais aussi, pour une part, du massif vosgien. Ensuite, le Morvan est connu pour avoir de nombreux gisements de minéraux, dont les sulfures. C'est un très bon indicateur de possibilités sur le terrain et en aval. J'ai une technique éprouvée, pour connaître un coin favorable. Il faut se pencher sur la géologie et la lecture de cartes ciblées. A condition que certaines données existent. Et bien justement, sur le massif du Morvan, elles existent ! Avec quelques données sur l'or alluvionnaire par le BRGM (Bureau de recherche géologique et minière). Qu'importe, on va se satisfaire de 2 données captivantes : Sur INFOTERRE, la base de données cartographique du BRGM, on peut superposer des couches de cartes en fonction du secteur visé et de la substance recherchée. L'or a des affinités sérieuses avec deux métaux : l'argent et l'arsenic. Dans sa prospection tactique, le BRGM a plus souvent utilisé ces substances car plus faciles à détecter que l'or souvent réduit à peu de choses. Et donc entre Auxerre, Avallon et Autun, on a de belles données à exploiter. On recherchera les plus grosses teneurs croisées des deux métaux ciblés et on recherchera l'or en aval, dans les ruisseaux du coin. J'ai testé dans les Pyrénées et ça marche. Ca marche ailleurs aussi... En PJ deux cartes : l'or alluvionnaire (rectangle jaune) et l'argent en géochimie des roches (ovale marron) en premier : Autun Or et argent.pdf En second la carte de l'or alluvionnaire et de l'arsenic en géochimie des roches (rectangle bleu) : Autun Or et arsenic.pdf Voilà, c'est pas une science exacte mais c'est un moyen de se guider sur le terrain pour avoir un peu plus de chance. A toi, l'ami, de cibler tes recherches et de comprendre comment un cours d'eau vit et s'agence…. pour multiplier tes chances d'y arriver.
  8. rives_3

    De l or dans toutes les rivières ?

    L'or dans toutes les rivières, c'est un rêve… Comme relevé plus haut, l'or ne se trouve qu'à des endroits précis avec des lois constantes. Des articles on déjà traité le sujet dans des revues par le passé. On oubliera pas la bible des articles d'Eric A dans Minéraux et Fossiles par le passé, passant tous les indices connus à l'époque (années 1980)... Mais l'essentiel tient en quelques lignes : Les zones de cisaillements sont de bons guides en Bretagne et Limousin. Sans oublier les remplissages tardifs en filons de quartzites en sulfures et autres mignardises. L'or se présente soit sous forme visible, soit sous forme microscopique. Dans les deux cas, en alluvions, il va se reconcentrer. Certains alluvions aurifères fossiles sont nommés conglomérats et peuvent dater de plusieurs dizaines de millions d'années. Piégeant l'or, ils vont le libérer pour former de nouveaux placers (cas des Cévennes). Certaines rivières sont avec de l'or sans source en amont connue de nos jours… le Jura, qui a été alimenté par les glaciers alpins dans les grandes époques glaciaires. Enfin, l'or connait un cycle de développement particulier : il devient visible, grossit puis devient élimé pour redevenir poussière le long d'un cours d'eau. En 50 km, le cycle de l'or peut être vu, voire moins si la source est limitée… et dans un cours d'eau, les règles de concentration par gravité règnent : derrière un obstacle, dans les marmites et failles du bed rock... En France, certains coins sont vraiment stériles…
  9. Quartz sans aucun doute, typique avec ce faciès corrodé par endroits. D'autres minéraux, j'ai un doute. Ce quartz vient d'un filon dans une roche avec un métamorphisme peu marqué, donc peu de chances d'autres minéraux à côté. Avec un peu de chance chlorite, pyrite. Je ne crois pas à un grès rouge. La couleur est peu probante sur mon ordinateur ou cela vient de l'appareil photo. Il y a effectivement, au dessus d'Oloron, côté Ouest au dessus de Bious Artigues, des grès rouges. Qu'on retrouve vers le Pays Basque.
  10. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Dans le contexte cité, SIO2, oui, on peut envisager sérieusement le grenat.
  11. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Dans la rubrique : "Cherchez les calcites, moi, je m'occupe du reste", j'ai eu quelques surprises dernièrement. Déjà, quelques pyrites moins fraîches (la pièce fait 5cm de large) : Une merveille de micro : pas facile à prendre en photo car le cristal fait 1 mm et en lumière naturelle, c'est assez compliqué : une pyrite en croix. On voit le cristal éclairé et l'autre est en contre jour, perpendiculaire. Je ne l'avais pas vu au premier abord… Et pour finir, une première landaise : des traces de malachite venant de la décomposition de chalcopyrite. C'est commun à beaucoup de monde. Mais pour moi, c'est une sacrée trouvaille ! C'est comme le Graal dans un contexte minéralogique qui semblait limité et condamné d'avance. Evidemment, les chocs au marteau ont fait partir un peu de la malachite. Prochaine étape, de l'azurite ? Qui sait ?
  12. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Laurent, ce vert est magnifique ! Belle trouvaille ! Michel, belles cristallisations ! Je suis pas sûr pour leadhillite. En même temps pas mieux à proposer.
  13. Belle structure alignée ! Merci Christophe.
  14. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    De belles couleurs, les amis ! Bravo pour ta trouvaille, Corentin. Pour ce qui est de la calcite fluo, j'avais remarqué la chose à Cassaber : la calcite bitumineuse dégageait un halo beige clair nuancé par les hydrocarbures inclus.
  15. rives_3

    Les minéraux pyrénéens

    Pfff... du lait ! Daniel, tu verras de quel lait je me chauffe, quand on se verra ! Bon, en même temps, j'ai prêté le flanc... Pour ce qui est de "l'affaire du gars qui entendra parler du pays, si je le croise", j'ai beau réfléchir dans tous les sens : le silence, c'est aussi lui donner raison et priver ce lieu de partages. Je me suis toujours demandé pourquoi les alpins se prenaient moins la tête. Peut être parce qu'ils ont une déontologie plus affirmée ? C'est par le partage que nous avons lié connaissance avec tous ceux que tu as nommé, Daniel. Ce serait dommage de se priver de cette fenêtre, de cette ouverture à cause d'un ... (nom d'oiseau exotique trop fréquent sur terre). En tout cas, je ne serai plus dans la précision, je deviendrai plus vague. En même temps, pour le moment, ce sera compliqué.
×