Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Jojm

Membre
  • Compteur de contenus

    179
  • Inscription

  • Dernière visite

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Deux-Sèvres

Visiteurs récents du profil

5 826 visualisations du profil
  1. Comme Le Morion, pas trop de doute pour moi, un joli échantillon de pharmacosiderite. Vu l'intensité du vert, à revoir dans quelques jours mais je ne serai pas surpris que tu trouves du jaune à la place.
  2. Tous à vos micro minéraux

    C'est une très bonne question que je suis sûr, nous sommes beaucoup à nous poser. Ce qui est semble sûr, c'est que tous ces cristaux rouges plus ou moins épais ou en baguettes sont un minéral du groupe de la beraunite et que donc, on peut écrire sans grand risque que se sont de la "beraunite" au sens large comme on peut le faire au sujet d'une "apatite" ou d'une "agardite". L'eleonorite a été finalement approuvée par l'IMA en 2015 après s'être appelé pendant des décennies "oxyberaunite", ne différant de la beraunite que par un état d'oxydation plus élevé d'une partie du Fer. L'article de description de ce nouveau minéral n'est pas encore publié mais le sera d'ici la fin d'année, seule un pré-publication a été éditée dans le Mineralogical Magazine en février 2016. En tant que collectionneur de micro-minéraux, j'aurai tendance à bien apprécier la réponse de Philippe. Cela me permettrait de convertir quelques dizaines de boîtes d'échanges de "simples" beraunite en eleonorite, une espèce nouvellement décrite, en m’appuyant sur cette "expertise" mais en fait comme souvent, cela n'est pas si simple. Rien ne permet ni d'infirmer, ni de confirmer ce que dit Philippe. Il se peut que toutes les beraunites de cette localité soient en fait des eleonorites mais là, où je suis plus septique c'est quand il indique "..vis à vis des analyses..". En effet, pour réussir à déterminer l'eleonorite à Fumade il a fallu avoir recours à un synchrotron pour mettre en évidence les faibles différences de maille cristalline existantes entre les deux espèces. A ma connaissance, c'est la seule confirmation diffusée à ce jour de l’identification comme "eleonorite" d'un échantillon de Fumade. Comme le dit Philippe, nous pouvons penser que, par analogie, toutes les autres cristallisations issues du bloc ayant fourni l'échantillon analysé sont de l'eleonorite mais ce n'est bien sûr qu'une hypothèse. La notion de "à faciès identique" est essentiel dans le cadre de l'extension d'une détermination suite à une ou des analyses mais si au passage, on ne précise pas ce fameux faciès, c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi. En l’occurrence, le faciès décrit est "...le minéral apparaît en prisme aplatis selon l'axe c, striés le long de l'axe b,..." comme sur cette photo d'une pièce provenant du bloc ayant fourni l'échantillon analysé. Si l'on prends l'exemple des photos de Laurent (superbes au passage, bravo !!) on constate bien l'aplatissement selon l'axe c (tablettes) mais beaucoup moins la striation caractéristique selon l'axe b. Du coup, de là à étendre à d'autres blocs de la même localité et ensuite à tous le secteur, je trouve cela très hasardeux mais rien n'empêche chacun de le faire s'il le souhaite. Ce qui compte avant tout en nomenclature minérale, c'est la traçabilité de la détermination et de pouvoir indiquer à celui qui le demande comment ce nom a été mis sur cet échantillon ou la légende de cette photo. C'est vraiment un histoire de confiance ente les uns et les autres, à chacun, au fil de sa vie de collectionneur de déterminer qui sont "ses" experts.
  3. Bonjour du Var

    Bienvenue Merlinos! Content de savoir que j'ai contribué à attirer un talent comme le tien à la micro-minéralogie. Tu verras, photographier ses propres découvertes pour les faire partager à tous, c'est vraiment un plaisir décuplé par rapport à la photographie d'échantillons donnés, échangés ou achetés, si beaux soit-ils! Amitiés. Jean-Marc
  4. Recherche de Lussatite

    Je reporte ci-dessous une demande d'échange de lussatite formulée sur mindat.org. Dmitry n'a pas réussi à s'enregistrer sur geoforum pour passer son message. Hello! I'm looking for opal-CT (lussatite) pseudomorph after fossil Helix ramondi snails from Dallet, Puy-de-Dôme, Auvergne, France: http://www.mindat.org/loc-227068.html I'm interested in exchange. Particularly, I can propose pseudomorph of rhodochrosite after bivalve shell from Crimea, Russia and pseudomorphs of fluorescent chalcedony after gastropods from Saratov region, Russia. Other samples from Russia are available or can be found on request. If you have lussatite snails, please, send me PM or e-mail to me: stepd@tut.by. Best regards, Dmitry.
  5. Ces blocs de silice grise sont des morceaux du ciment des formations dénommées "brèche nougat" rencontrées lors de l'exploitation à La Commanderie. Cf photo jointe.
  6. Dans la mine de Bel Air à La Chapelle Largeau (79) un des filons a été baptisé "filon Lance". Dans l'ouvrage 'LUranium vendéen" édité en 1996 par les Cahiers du Patrimoine il est indiqué page 150 "Les filons Dédet, Lance, Riveron et Collin, du nom des prospecteurs, ...." Je ne sais pas s'il s'agit de la même personne mais un prospecteur du nom de Lance à travaillé pour la Divison Minière de Vendée de la COGEMA.
  7. keskecédouçavient

    Exact en ce qui concerne les stries, alors peut-être sturmanite d'Afrique du Sud?
  8. keskecédouçavient

    Childrenite? UK?
  9. Tous à vos micro minéraux

    Ces anatases avec chlorite sont vraiment belles. J'aime bien la façon dont les chlorites cassent la géométrie des faces. Merci d'avance et je posterai mes essais de photos ici.
  10. Tous à vos micro minéraux

    Tempo, Concernant les phosphates de Fumade, nous pouvons tous voir que ton système est vraiment à la hauteur, rien à redire! Le groupe de saléeites est superbe! Comme je connais la pièce, je peux aussi indiquer que la photo de pseudobrookite est une sacré réussite! bravo! François, Tu commence a bien jouer avec l'éclairage et du coup cette tourmaline est vraiment top. Pour information, les pièces que j'ai en collection de cette provenance et qui m'ont été données par un ami connaisseur du coin, sont toutes étiquetées "dravite".
  11. Tous à vos micro minéraux

    Non, ce point d'attache sur le cristal le plus isolé ne sera pas esthétique en photo. De mémoire en basculant la pièce, tu dois pouvoir avoir une vue de "profil" qui te permettra d'escamoter le point d'attache vers l'arrière de la scène et donc de le rendre moins visible.
  12. Tous à vos micro minéraux

    Oui, je ne vois pas comment tu as réussi à avoir ce premier résultat en laissant dans la boîte ! Pour la taille, pas impossible que mes mesures soient approximatives, je les prends toujours après coup au pied à coulisse. Comme je veux éviter de toucher la pièce, il y a toujours une erreur de parallaxe. Très sincèrement pour qui importe de savoir la taille exacte d'un échantillon à 0,2 mm près ;-) Je n'ai pas de photos des autres boîtes. Pour la saléeite, il faut bien choisir son orientation car sur le haut du cristal il y a une trace d'un point d'attache à la gangue du dessus de la fissure. Avec ton système, les pseudobrookites doivent bien sortir.
  13. Tous à vos micro minéraux

    La balance des blancs est à mon avis trop approximative. Tu dois pouvoir la caler mieux en visant un bout de papier blanc ou encore mieux une surface grise après t'être positionné dans le menu adéquat de l'apn. Sinon pour la natrolite, c'est déjà un bon résultat, le flou d'arrière plan à droite donne de la profondeur à la vue. Il faudrait que tu recadres un peu plus car sur la gauche, il y a des artefacts dus sans doute à ton mode de stacking, en jouant sur la mise au point de l'objectif. Pour la pyrite, un petit carton ou papier blanc judicieusement posé à côté de l'échantillon t'aurait permis de déboucher l'ombre sous la binnite. cela aurait facilité la lecture d ela vue en séparant bien la binite de son ombre. Dans les magasins de bricolage ou d'arts plastiques, on trouve des petites pinces crocos qui montées sur de petits supports (le plus simple, c'est une tige flexible - fil électrique de bonne section- plantée dans un bout de tasseau) permettent de tenir tout un tas de choses utiles en photo, couche de diffusion supplémentaire,écran noir, réflecteur de toutes natures,...
  14. Tous à vos micro minéraux

    J'ai hâte de voir avec l'échantillon de Fumade qui te parviendra sous peu. La texture un peu "pelage de chien mouillé" de ces cacoxénites est très bien ressorti sur la dernière. Tu peux essayer avec un diffuseur en forme de dôme englobant bien l'extrémité de l'objectif et l'objet. Parfois cela permet de créer des nuances différentes dans les tons de gris si les deux minéraux gris "prennent" différemment la lumière. Sinon, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de commencer avec des champs aussi petits (1.5 à 2 mm), je suggère de d'abord se familiariser avec son matériel, l'éclairage, les vibrations,... avant de s'attaquer à de si petits champs.
  15. Tous à vos micro minéraux

    Oui, ces dioptases sont vraiment infernales!! Pour ma part, j'ai opté pour un temps de pose long (1,3 seconde) avec un éclairage très faible pour atténuer les effets dévastateurs des reflets. Par contre, je ne sais pas si le dispositif de Tempo est assez stable pour autoriser des temps de pose aussi longs.