Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2017, avec fossiles et gemmes.
Bourse aux minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines 2017

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2017, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines

jjnom

Membre
  • Compteur de contenus

    996
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jjnom

  • Date de naissance 14/09/1952

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    59 Nomain

Visiteurs récents du profil

4 600 visualisations du profil
  1. Peut-être bien que l'eau était sulfatée; peut-être pas, si les argiles ont été suffisamment étanches. Sans les isotopes du Soufre, vas savoir. Ca, je l'ai déjà dit. Et je ne vois pas la nécessité d'imaginer une croûte de gypse et je n'ai aucune raison de supposer qu'elle ait jamais existé.
  2. Pas eu beaucoup de réponses à mes questions, là. Sourcer du gypse n’a jamais posé problème : Turquie il y a 8000 ans, joints de la pyramide de Kheops, stucs au plâtre des romains, etc… A Montmartre, au Moyen Age, ils avaient ce qu’il fallait sous les pieds et pourtant ils payaient le sel et la gabelle. J'ai de gros doutes qu'on puisse conserver de la viande à l'aide de sulfates. Je verrais bien les sulfates se faire réduire et donner de l'H2S qui attaquerait la MO. Une carapace cristallisée de gypse qui bloquerait l'action des microorganismes? Par quel mécanisme? En les privant d'eau? Revisité les bouquins de Casier et Bultynck : pas de mention de lits continus de pyrite à travers tout le puits. Pas de publication sur le web concernant l’épigénisation de sulfates par la pyrite. Dernier souci : quand on génère une sursaturation pour déposer une évaporite, on augmente la densité de l’eau. Plus difficile de faire plonger le cadavre, donc plus longtemps exposé dans les milieux aérobies et moins de parties qui restent connectées… En fait, à Bernissart, on n'a pas besoin d'une protection minérale de la viande comme ce serait le cas en milieu marin avec vagues, courants, …Ici, le cadavre se dépose au fond du puits, connexions conservées, et est parfaitement à l’abri. Pas de vagues, pas de courants, milieu réducteur… Au poil pour conserver les os en connexion.
  3. Remarques et questions: - On a un puits naturel qui ne cesse de s'enfoncer, en communication avec un marécage et /ou un réseau fluviatile. Le système est entouré de fougères/savane/forêts de pins dans un climat non aride, à saisons marquées. Ca ne me semble pas être l'environnement propice pour obtenir de l'eau suffisamment saturée (densité 1,13) pour que le gypse se dépose. - Avons nous des informations au sujet de lits de pyrite continus d'un bord à l'autre du puits? - A t'on jamais essayé de conserver de la viande en utilisant du gypse? Ca fait longtemps qu'on utilise le sel mais personne n'a jamais pensé au gypse... - L'épigénisation d'un sulfate par la pyrite a t'elle été observée/étudiée? L'inverse: sans aucun doute
  4. Trouvé ceci sur le web: Stromatholithes dans l'Hettangien des Grands Causses: http://hebergement.u-psud.fr/brigaud/img_6480/
  5. Je veux bien que tu préfères communiquer par des images, mais là, mon décodeur est en panne.
  6. Pour un verre courant, oui. Pour un verre de métallurgie, non
  7. Ter repetita
  8. Vulgarisation n'est pas simplisme. Avant que j'intervienne, 2 noms de roche ont été avancés. Qui sont toutes 2 des possibles. Ca suppose une information supplémentaire. Je la donne: il y a 2 sortes de feldpaths. Conséquence: une classification. Perso, mon tout premier prof de géol (qui s'adressait donc à un débutant) avait bien signalé qu'il existe plusieurs types de roches ressemblant au granite et que la distinction s'effectue au niveau des types de feldspaths. L'as, depuis plusieurs semaines nous passe quantité de photos de cailloux de tous les styles, le plus souvent prises de trop loin ou avec une trop faible définition pour pouvoir les baptiser correctement. C'était l'occasion de lui montrer que les choses ne sont pas si simples. Et... oui, l'orthose n'est pas toujours rose. D'accord. Et les plagios ne sont pas toujours verts, d'accord aussi. Et donc tout le monde en toute objectivité aurait du dire granite ou granodiorite pour les plus probables possibilités (même si j'en sens une + probable).
  9. Bis repetita
  10. Next, Dabo a apparemment l'air de vouloir faire faire des lames minces mais, bon, pas certain qu'il ait encore envie d'avoir ton avis après le des péridotites microlitiques bréchifiées. Non non. A une prochaine.
  11. @SimonA1107331 Si c'est une définition, je dirais qu'elle n'est pas inexacte mais incomplète. La bonne est celle-ci (Wiki): Le granite est une roche plutonique magmatique à texture grenue, caractérisée par sa constitution en minéraux: quartz, feldspaths potassiques (orthoses) et plagioclases, micas (biotite ou muscovite). Et encore, faut voir les proportions: Mais OK pour dire qu'une bonne macrophoto serait un excellent préalable. Petit investissement à prévoir, M'sieur Jouy.
  12. Tout sur les kelyphites ici: https://www.intechopen.com/books/new-frontiers-in-tectonic-research-general-problems-sedimentary-basins-and-island-arcs/kelyphite-and-symplectite-textural-and-mineralogical-diversities-and-universality-and-a-new-dynamic1
  13. Tiens donc, l'homme de Jouy change de registre. Magmatique et Antiquités. Ca fait quand même toujours très remblais. Il faut détacher les photos et zoomer. 2 roches à structure grenue. Assez d'accord avec Sams au moins pour la première. Il y a pas mal de quartz, un grosse dose de feldspaths (ce qui est blanc) et quelques minéraux noirs qui semblent être des micas. Pas d'évidence de feldspaths potassiques (souvent teintés en rose). On aurait donc quartz + feldspaths plagios + mica et vu l'abondance des plagios, ça cadre avec granodiorite. Pour le deuxième: un peu de quartz et beaucoup de feldspaths. Pas de micas? Pas réussi à identifier ce qui donne la teinte verte générale. Silex pour le reste.
  14. Pas très clair les tests. Le secteur Onnion- Plaine Joux est essentiellement calcaire et principalement Jurassique supérieur. Donc pas d'albite là-dedans. Je crois plus à des accidents siliceux (silex) dans une formation calcaire. Extrait de la carte géologique de Samoëns:
  15. Aller sur Infoterre. Version simplifiée. Cartes géologiques ... et découvrir.