Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise  ▲
Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais dans l'Oise

jjnom

Membre
  • Compteur de contenus

    1 382
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de jjnom

  • Date de naissance 14/09/1952

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    59

Visiteurs récents du profil

6 109 visualisations du profil
  1. Avis forage sans eau

    Assures t'en bien. Je connais perso des foreurs nationaux, et des plus sérieux, dont les compagnies d'assurance ont toujours refusé de leur accorder une décennale. Eh oui, elles sont valables (applicables) dans tous les cas mais très souvent pas appliquées sur le marché des particuliers. Ce que tu dis des abandons est tout à fait vrai. Quand on arrive sur les collectivités locales, c'est bien sur beaucoup mieux cadré compte tenu des populations à l'aval. Mais bon, je connais aussi quelques bureaux d'études généralistes intervenant sur ce marché qui ne sont franchement pas top. Tout comme les déclarations obligatoires. Obligation aussi dans tous les cas (à plus de 10m de profondeur). Obligatoires mais souvent oubliées. J'ai connu des années où il a du se faire jusqu'à 4000 trous pour particuliers/an sur un seul département du Sud-Est. Combien dans la banque de données du sous-sol? Bien sur, des entreprises sortent du lot. Celles qui ont été "éduquées" par un encadrement compétent, mais vraiment pas assez nombreuses. Des centaines en France et seulement une petite quarantaine à avoir signé la charte de qualité. C'est bien dommage et j'en ai de l'amertume car c'est un beau métier, d'autant plus qu'il n'est pas facile, mais la corporation n'est pas structurée et n'intéresse pas grand monde là-haut. Bon, si quelqu'un croise Hulot, il a un sujet de discussion tout prêt.
  2. Avis forage sans eau

    Ca pourrait mériter un sujet à part mais on est ici sur un cas typique de forage pour particulier. Le forage d'eau en France sur le marché des particuliers n'est absolument pas encadré. Les particuliers s'adressent à un foreur comme ils s'adressent au plombier ou à l'électricien. Ces foreurs sont censés être les hommes de l'art mais voilà, il n'y a pas de formation/diplôme de foreurs d'eau. Ce sont tous des gars formés sur le tas. Pas de garantie décennale: les assureurs refusent de les couvrir. Des milliers de trous sont réalisés tous les ans sans que le maître d'ouvrage ait été vraiment conseillé. Les ouvrages déclarés ne représentent que la partie émergée de l'iceberg. Il n'y a pas de police en la matière et rien n'a changé dans ce secteur ces 40 dernières années. En outre, ces foreurs là sont en concurrence avec l'eau de distribution. Pas évident de rentabiliser un forage pour une maison particulière qui utilise moins de 500 litres/jour... En irrigation, une étude d'impact est obligatoire avant que le dossier monte en Préfecture. Une étude à moins de 1000 Euros... Les normes, c'est surtout valable pour les ouvrages de collectivités publiques. Ouais, pas génial, je sais, mais c'est la réalité.
  3. Ou bien: la partie noire contient des trucs très durs qui rayent le verre. Sur le zoom d'une de tes photos, j'y verrais bien des grains de quartz cimentés par une matière noire.
  4. Roche rouge

    D'abord, j'ai écrit: on dirait... pas: c'est. Ce qui laisse la porte ouverte à d'autres possibilités, pas que celle de la brique. Ensuite, si je ne vais pas dans ton sens, c'est que - je ne trouve pas que les cassures de cet échantillon soient typiques d'un jaspe. Pas esquilleuses, pas écailleuses, pas conchoïdales. - l'aspect de surface est mat. Pas gras comme tes jaspes du 44 Tu parles de dureté. OK. Mais que sait-on de la dureté de cet échantillon? Rien. Avec un test classique de dureté (couteau, verre) et une provenance, on y verra peut-être plus clair. Attendons les infos.
  5. Roche avec inclusions verte

    Baf... j'ai un doute. La 2° photo montre une alternance de bandes sombres/plus claires. C'est assez discret mais bien là. Métamorphique? Il y a des roches présentant ce genre de patine bien verte dans la "Grande Brèche" du côté de Morzine par exemple. Jamais su de quoi elles étaient faites.
  6. Roches magmatiques ?

    On va bien voir ce qu'en pense mr42 mais j'ai bien peur que tout ça ne soit pas naturel mais les résultats de diverses industries Et pareil pour les grenats de 1 et 2: pas vus
  7. Roche rouge

    Ok pour silex (ou autres accidents siliceux du même genre) pour les 2 de gauche. Celui de droite... on dirait un casson de brique. Il y a l'air d'avoir des filonnets d'aspect métallique. Du volcanisme ancien dans le secteur?
  8. Est-ce une météorite ?

    Bon, mettons les points sur les i: je n'ai pas écrit que ce n'est pas une chondrite ou autre chose et donc je ne peux pas faire fausse route Je dis que ça manque d'arguments pour affirmer à 99,99 ou 100% que c'en est une. Avec des "ça se voit bien sur les photos", un déchet métallurgique passe facilement pour un basalte, chez certains... Ci-dessus beaucoup d'avis sont tempérés et attendent toujours des renseignements supplémentaires qui ne sont jamais arrivés.
  9. Est-ce une météorite ?

    Le doute est une vertu en matière de sciences. Ce qu'on voit n'a rien d'incompatible avec une roche terrestre. On ne peut pas se baser sur une simple ressemblance à partir d'une photo pas terrible. Donc: olivine, densité, métal.
  10. Avis forage sans eau

    Les foreurs qui interviennent chez les particuliers savent, après quelque temps, combien il leur faudra d'heures pour creuser un trou de x m dans tel coin de leur secteur. Après, faut pas espérer qu'ils vont noter le temps d'enfoncement tige par tige. On n'est pas dans l'oil and gas, ici. 200 mm? C'est gros pour un forage de particuier. Ca ne serait pas le diamètre du tube de surface, par hasard? Pour le reste, les corrélations de niveau, les possibles niveaux karstifiés, les éventuels aquifères de surface etc..., on peut broder à l'infini, sans plus de détails. Y a t'il eu le moindre indice d'eau relevé par l'équipe dans les 30 premiers mètres? OK pour tuber ce qui est "tubable" et tester corectement (pas avec une corde élastique). Ca donnera des éléments tangibles. Comme l'impression que le demandeur ne souhaite pas vraiment faire revenir l'équipe mais sauver ce qui est récupérable. Je me trompe? Conseil: mettre du "gravier" devant des calcaires: pas top. Ca va faire grimper les pertes de charge. Déjà que le débit semble bien faible.
  11. Avis forage sans eau

    Je ne réponds que sur la technique tubage. Quasi tous les foreurs sont passés aux raccords filetés. Plus cher mais + costaud, + facile de mise en œuvre, avec possibilité de démontage. Si trou foré en 165 mm: Tube 113 x 125 ou 115 x 125 mm selon dispo. Le filetage est à mi-épaisseur, sans tulipe. Se trouve habituellement en longueurs de 4m (parfois 3) On peut jouer avec 2 colliers mais les constructeurs de tubage proposent aussi des têtes de levage. Sinon, le filetage mâle d'un tube lisse peut faire l'affaire. Maintien avant le vissage par un collier à ailes. Mettre le collier au moins 50 cm sous la connexion pour ne pas la déformer. Compte tenu du faible débit et que le toit des calcaires est vers 40m, 1 longueur de crépine à la base de la colonne suffira. D'autant plus que le plus gros du débit arrivera probablement par la base du tubage. Penser à un dispositif de suspension de la colonne, des fois que l'appui à - 44 m se sauve. Euh... pour ce qui est de la parfaite verticalité...c'est plus l'exception que la règle. mais 125 dans 165 sur 44m ne devrait pas poser problème. Un exemple de mise en oeuvre:
  12. Est-ce une météorite ?

    Pour passer de 99,99 à 100 %, il faut encore une densité>3,4 et mettre en évidence de l'olivine et une phase métallique. Classification Teneur en métal Chondrite H 15 à 25 %, densité de 3,4 à 3,6, chondrite à bronzite et olivine Chondrite L 7 à 15 %, densité de 3,6 à 3,9, chondrite à hypersthène et olivine Là, on n'a rien de sérieux pour avancer.
  13. Avis forage sans eau

    Malheureusement beaucoup de foreurs qui interviennent pour les particuliers avec un MFT (marteau fond de trou) et un taillant de 165mm, ne s'embarrassent pas d'une lithologie détaillée ("roche blanche dure/roche blanche friable") et de ROP (rate of penetration). Quant aux déblais, ben, avec le MFT et quasi pas d'eau... autant en emporte le vent. Si on revient à la géol: Mine de lignite ennoyée: OK, le niveau statique doit être probablement vers -12m (230 m NGF) à C. Le Bas. Il n'y a pas d'exutoire de la nappe vers le Sud et une surface pièzo quasi plane n'est pas impossible. Les marnes e3bM = imperméable e4b est un ensemble de marnes et grès = très peu perméable. A C. le Haut, la nappe est probablement captive sous e4b. S'il y a de l'eau trouvée à la base des calcaires e4a, elle devrait remonter dans le trou jusque 230m NGF aussi. Le 232m NGF calculé via les cordes, n'est effectivement pas déconnant. N.B.: Il pourrait aussi y avoir un apport d'eau par les bancs de grès contenus dans e4b. Perso, je tenterai bien de tuber le trou jusqu'aux fatidiques 44 m. 25m possibles de rabattement... Il y a peut être quelque chose à en tirer dans l'hypothèse où le -44m serait le résultat d'un bloc de grès descendu et que la communication reste établie à travers les calcaires. Une fois le trou en sécurité, OK pour le tester. C'est peut-être optimiste mais qui ne risque rien...
  14. Ben, pas étonnant. Pas beaucoup d'intérêt à photographier ce genre de truc et vu la variété de ce qu'on a pu mettre dans les poubelles, il n'y a pas de résultat type Tout ce qui raye le verre n'est pas du quartz. Mais quand un truc blanc/translucide raye facilement le verre, c'est souvent du quartz. Si le caillou est magnétique, c'est probablement qu'il y a de la magnétite. Et la magnétite est très certainement dans les parties noires. Mais les parties noires ne sont pas forcément composées que de magnétite. Il peut y avoir encore bien d'autres espèces minérales présentes dans l'objet. Remarque: la magnétite dans le contexte magmatique, est plutôt présente dans les roches basiques (basaltes, gabbros, ...) sans quartz et avec des densités plutôt vers 3 que vers 2 ... Issu de la fusion de quoi?
  15. Avis forage sans eau

    C'est peut-être bien vrai, mais ça reste à vérifier. Mais, quand même: -15m à Calamiac le Haut c'est 235m en NGF et le toit des marnes à l'affleurement est à 230m NGF...(sans ligne de source au contact e3bM/e4a) ce qui met bien la surface piézo en contrepente du pendage. Un statique à -15 ne me gênerait pas à C. le Bas. Ce qui me titille, c'est le -15 à C. le Haut