Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


pecos

Membre
  • Compteur de contenus

    115
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de pecos

  • Date de naissance 28/04/1966

Profile Information

  • Genre
    Homme

Visiteurs récents du profil

2 396 visualisations du profil
  1. Au passage, je ne comprends pas comment c'est fait une tortue. La carapace est entièrement faite de plaques osseuses soudées ? (je croyais que ce n'était que de l'écaille)
  2. Non, pas de tamisage pour ce specimen : je l'ai sorti de la couche directement car c'était très visible. C'était en contact avec un gros Astrea panicea.
  3. Merci, Gaeldeploeg, pour les explications. C'est vrai j'aurais du citer la faune associée. Des tas de mollusques, la faune habituelle de cet étage, dont notamment : Sycum bulbiforme, Ampullina acuta, A. parisiensis, Clavilithes scalaris, Cerithium hericarti, Potamides angulatus, P. conarius, Melongena minax, Pleurotoma sp., Bayania lactea, Athleta labrella, Athleta depauperata, Cardita planicosta, Cardium porulosum, Corbula gallica, beaucoup d'Ostrea sp. et coraux variés : Trochoseris distorta, énormes Astrea panicea, Lobopsammia cariosa, etc. Je me demandais effectivement au début si ce n'était pas une tortue vu le Y sur le dessus.
  4. Salut tout le monde. Bon, cette fois... je sèche. C'est bien de l'os, c'est sûr. Poisson ? Reptile ? Tortue ? Mammifère ? Ça me fait penser à un fragment d'opercule branchial de poisson, mais énorme. C'est cassé sur les 4 côtés, donc c'était plus grand à l'origine et pas de cette forme. Épaisseur : 4 à 5 mm. Origine : La-Ferté-Sous-Jouarre, 77, France.
  5. Fossiles de l'Auversien en France

    Les espèces présentées dans la galerie du GERMC sont de l'éocène, donc souvent de l'auversien. Très pratique pour affiner une identification ou approfondir une espèce que tu présente sur ce sujet avec des infos plus détaillées. Donc ça a tout à voir et ce serait dommage que ça ne soit plus en accès libre.
  6. Fossiles de l'Auversien en France

    Toujours pas accessible ce matin.
  7. Coraux de l'Auversien

    Astreopora (Astrea) panicea La-Ferté-Sous-Jouarre 77, France, Auversien 180 mm X 120 mm X 55 mm Taille des polypiers : 1,7 mm Masse : 530 grammes Je ne suis pas totalement sûr pour l'espèce. Voir ici : https://archive.org/stream/iconographiezoopp00mich#page/n95/mode/2up Ça ressemble aussi à Astreopora (Astrea) auvertiaca mais la description de Michelin semble bien correspondre à A. panicea : « Six grandes lamelles atteignant presque le centre et six plus petites ».
  8. Fossiles de l'Auversien en France

    j'ai remarqué que la galerie du GERMC, jusqu'à il y a peu en accès libre, était maintenant soumise à une demande de mot de passe. Dommage.
  9. Silex biface (trouvaille)

    Bonjour, Merci beaucoup pour cette info que j'ignorais. Je sais que ce forum n'est vraiment pas l'endroit pour des commentaires politiques, mais c'est tellement énorme... Ça fait un certain nombre d'années que j'ai de plus en plus l'impression qu'on se dirige vers un état extrêmement autoritaire (voire totalitaire) et en voilà encore la preuve. Ce qui est terrible c'est que toutes ces lois qui s'ajoutent les unes aux autres petit à petit, ça ne se voit pas, c'est lent et presque sans douleur. Un peu comme quand on met des grenouilles dans une marmite d'eau froide et qu'on allume le feu en dessous. À l'évidence la prochaine étape sera l'interdiction pure et simple des trouvailles en surface dans les champs, et vous verrez que ça s'appliquera aussi aux fossiles (sujet qui m'intéresse maintenant bien plus, bien que j'aie ramassé de très nombreux silex taillés en région parisienne dans ma jeunesse). Puis on s'attaquera un jour aux cueilleurs de fleurs, de champignons, etc. Vous pensez que j'exagère ? La seule chose que j'ignore c'est QUAND ça arrivera. Bien entendu je suis totalement contre les pillages de sites archéologiques par des "voyous" qui ne recherchent que des belles pièces. Malheureusement, je ne peux que constater le mépris absolu de toute une profession (l'archéologie) pour tout ce qui ressemble à un "amateur" et qui ne fait pas partie de leur corporation. Et la complaisance dont ils font preuve envers leur état de tutelle, qui profite de tous les prétextes possibles pour réduire petit à petit les libertés. En attendant, quand je vois la diminution des libertés individuelles dans tous les domaines depuis ma jeunesse, (j'ai 51 ans) ça donne le vertige. Et l'augmentation exponentielle des normes et règlements. Il est très amusant aussi de constater que, dans bien des domaines de la science et en particulier ceux qui nous intéressent (archéologie, entomologie, paléontologie, etc...)une très grande partie des découvertes a été réalisée au départ par des amateurs (médecins, abbés, notables : ils avaient le temps de s'adonner à leur passion.) qui sont maintenant considérés, au mieux comme des gêneurs, au pire comme des pilleurs. Je n'avais pas encore lu ce message, mais il suffit de lire tous ces articles de loi pour être convaincu de ce que j'ai écrit juste au dessus. C'est complètement délirant et ne doutez pas que ça peut très bien s'appliquer à la simple recherche de fossiles en fouilles dans les bois ou les talus des vignes si on veut ratisser large. (art. L-544-1 : "préhistoire") Je constate aussi que tout ça est récent (2004, 2016) et représente parfaitement la dérive autoritaire de notre état. Enfin, une toute petite partie de cette dérive, hélas. Fin du HS.
  10. Dont on a parlé juste une page plus haut de ce même sujet. Qui continue ?
  11. Identification

    Bien vu je ne connaissais pas !
  12. Gogottes de tous poils

    C'est le REBUT de tamisage, mais pour être honnête, il y en a autant de visible directement dans la couche. Le marinésien, c'est une pullulation de cérithes, en général. Magnifique tes trouvailles marcassite89 !
  13. Salut, Luté60, oui j'aime bien Fercourt, mais je t'avoue que le site me pose un souci : l'état actuel ne correspond pas du tout à mon souvenir de la fin des années 90. ou alors une forêt a poussé là où il y avait une friche ? Par contre les fossiles sont toujours là, mais du coup je me demande si ce sont exactement les mêmes couches, et si on ne creuse pas, de nos jours, un ou deux mètres en dessous du niveau précédent ? Ça expliquerait que la faune me semble un rien différente : avant il y avait plein de Cerithium filiferum et de gros chama, maintenant j'ai l'impression qu'il y a surtout des amas de Turritella imbricataria et carinifera. J'aimerais bien trouver quelqu'un qui a un meilleur souvenir que moi (ou des photos) du site vers ~1998, car instinctivement j'ai l'impression que le paysan a agrandi son champ sur l'ancien site qui a disparu, et qu'on creuse maintenant un peu plus bas dans le petit bois qui était avant juste à côté. Je trouve aussi que l'état des fossiles, excellent en effet, n'est pas le même qu'à l'époque : j'ai le souvenir de fossiles très aisés à nettoyer, alors que maintenant le calcaire sableux est collant. Il faut gratter, quoi. Mais je peux me faire des films... En tous cas ton exemplaire trouvé dans la terre du champ est très beau aussi, bravo ! (j(aimerais bien savoir où est ce champ, tiens... malgré le fait que je ne suis pas du tout dans le secteur - 600 km quand même - et que quand je passe en région parisienne je suis de l'autre côté ! ) Sinon, peut-être pourrais-tu demander à ton ami s'il se souvient de Fercourt aux époques reculées pour résoudre ce dilemne ? Voici une photo du site dans les années 80 (sur fossilshels.nl) et ça n'a rien à voir avec maintenant ! C'est comme dans mon souvenir par contre : pas dans le petit bois mais plus haut au niveau du champ. On voit le bois en contrebas (là où on fouille maintenant) et on voit très bien que c'est plus bas, donc pas exactement le même niveau. En tous cas, voici une des bêtes que j'ai trouvées voilà un mois, déjà : Bezançonia spirata (Lamarck, 1804) Lutétien, Fercourt 60 69 mm
  14. J'en ai trouvé un entier magnifique il y a un mois à Fercourt. Jamais vu non plus à Damery ou Montmirail.