Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Vente de minéraux français et cristaux du monde sur Internet / Enchères chaque début de mois.
▲  Vente de minéraux français et cristaux du monde sur Internet / Achat de collection  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente de minéraux et cristaux sur Internet, achat de collection.
Vente de minéraux et cristaux sur Internet / Achat de collection

mr42

Membre
  • Compteur de contenus

    1 219
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    42, 43, 63...
  • Intérêts
    Tous les cailloux qui ont quelque chose à raconter sur l'histoire de la terre, les lois de la nature...
    Montbrison et ses environs jusqu'au bout du monde...

Visiteurs récents du profil

7 180 visualisations du profil
  1. Comment veux-tu que je réponde ? Tu changes de caillou à chaque message. Essayons au moins de savoir ce qu’est le premier que tu as montré. On sait qu’il a une densité de 5 et des poussières et c’est tout. Tu dis qu’il est « ferreux » sans dire pourquoi. Est-il magnétique ? Quelle est sa dureté ? Le deuxième ressemble au premier mais les suivants sont très différents. On trouve des tas de choses au fond d'une rivière, ces cailloux n'ont peut-être rien de commun.
  2. Dans la nature, je n’en sais rien mais dans un atelier ou un labo, oui, c’est possible. Voir par exemple cette réalisation : http://www.geoforum.fr/topic/32746-collection-métaux/?do=findComment&comment=569180 J’en profite pour saluer Nodarref en espérant qu’il reviendra sur le forum. Pour les tests, ceux que tu as réalisés sont un bon début mais il faudrait savoir de quel caillou on parle : - échantillon n°1, densité, dureté, magnétisme, réaction aux acides, - échantillon n°2, densité, dureté, magnétisme, réaction aux acides, etc... Pour la réaction aux acides, il faudrait noter s’il y a changement d’aspect de l’échantillon, s’il se forme des bulles, si l’acide change de couleur...
  3. Comme Michel, ces cailloux ressemblent beaucoup à des scories métallurgiques de bas-foyers. Ils viennent peut-être d’une ancienne forge catalane, il y en avait plusieurs entre Quillan et Limoux.
  4. Ça se complique car il y a plusieurs cailloux et ils ne sont pas tous de même nature. Il faudrait les numéroter et donner les résultats des tests pour chacun. Pour savoir ce que c’est, le plus simple est une analyse chimique. Sinon, on peut toujours faire quelques tests mais ce n’est pas garanti. Des cristaux de ce genre peuvent se former en quelques heures, il faut surtout du calme : pas d’agitation ni de choc thermique. À mon avis, ça n’a rien à voir avec les carrières de marbre. Les mines de manganèse sont plus intéressantes mais je ne pense pas que le minerai ait été traité sur place.
  5. Bonjour, un joli résidu de fonderie ! Seulement il existe 36000 sortes de fonderies... Toutes ces facettes triangulaires ont leurs arêtes bien parallèles, c’est ce qu’on appelle des dendrites. C’est un phénomène courant en fonderie mais elles sont rarement aussi visibles. Ça existe aussi dans la nature. C’est un matériau fondu qui s’est solidifié tranquillement, il reste à savoir lequel. Qu’est-ce qui te fait dire ferreux ou métallique ? Est-ce qu’il réagit avec un aimant ou un détecteur de métaux ? Quelle est la dureté, est-ce que ça raye le verre ? Y a-t-il des industries dans les environs ? L’odeur de soufre, c’est permanent ou juste quand on le frappe ? Quelle est la densité du deuxième échantillon ? Il a moins de cavités que le premier, ça devrait être plus exact s’il n’est pas trop petit.
  6. Je te suis parfaitement, une édition papier c’est plus agréable qu'un pdf mais ça devrait ramener à la raison les vendeurs trop gourmands.
  7. Sans manquer de respect pour ce cher Alfred, ça ne vaut plus un clou. 70 ans après son décès (12 mars 1948) et conformément à la législation européenne, ses œuvres tombent dans le domaine public au 1er janvier 2019. On peut télécharger l’intégralité ici : http://iris.univ-lille1.fr/handle/1908/42/discover?filtertype=author&filter_relational_operator=equals&filter=Lacroix%2C+Alfred+(1863-1948)
  8. Scorie métallurgique possible mais pas laitier. La couleur bleue ? Selon les photos, selon que l’on est à l’ombre ou en pleine lumière, la table est jaune, bleue ou verte... C’est juste un problème d’éclairage : prenez une photo à la lumière artificielle à proximité d’une fenêtre et vous aurez des ombres bleues. Pour rendre les couleurs correctement, rien ne vaut la lumière du jour.
  9. mr42

    Est ce du minerai de Fer ?

    Avant de s’emballer, il faudrait quand même savoir ce que c’est. C’est peut-être une scorie mais ce n’est pas certain. Et si c’est une scorie, il en existe de nombreuses sortes. Contient-elle beaucoup de fer ? Mais c’est aussi en faisant des essais qu’on en saura plus. Pourquoi ne pas se lancer ? Le bas-foyer demande des quantités assez importantes, plusieurs kilos de minerai. Les anciens géologues savaient réduire des échantillons de quelques grammes à l’aide d’un chalumeau et d’ un support en charbon de bois. Voir par exemple : http://cdigital.dgb.uanl.mx/la/1080074837/1080074837_MA.PDF De nos jours, on trouve petits chalumeaux au butane qui devraient convenir. Il faut utiliser la zone réductrice de la flamme, à l’extrémité du cône bleu. J’avoue que je n’ai jamais essayé, il va falloir que je m’y mette… Dans cet essai pas plus qu’avec un bas-foyer, on ne pourra pas obtenir de fer fondu mais plutôt des particules métalliques qu’on peut séparer avec un aimant. La fonte ne peut être obtenue qu’avec un haut-fourneau donc pas de risque. Fe2-, ça n'existe pas... Le fer oxydé, ça peut être un ion positif Fe2+ ou Fe3+ ou alors un oxyde comme Fe2O3 ou FeO ou bien d'autres choses encore.
  10. Pour moi, mou veut bien dire déformable. En fait, c’est juste friable donc a priori pas métallique. Pour la masse volumique, c’est clair. Avec les dernières photos on voit que l’objet fait à peine 1,5 cm. Il est plus petit qu’annoncé, c’est compatible avec un volume de 1 cm cube. Une densité de 6,77 ça fait beaucoup pour de la pyrite ou de la marcassite. Arsénopyrite ?
  11. La lune joue à cache-cache avec Mars
  12. Bonjour et bienvenue, Curieux objet qui pose quelques questions. Il faudrait comprendre si la croûte vient de l’objet lui-même ou si c’est le terrain dans lequel il est resté enfoui. Est-ce qu’un bon nettoyage (liquide vaisselle ou dentifrice plus brosse à dent…) ne suffirait pas à l’enlever ? Quand tu dis qu’il déplace 1 gramme d’eau, je comprends un volume de 1 cm³. Ça ne me semble pas beaucoup pour un objet qui mesure 2 x 2 x 1 cm ? Attendons de meilleures photos, ce sera plus clair. C’est « vachement mou » : est-ce qu’on peut le déformer sans le casser ?
  13. mr42

    Est ce du minerai de Fer ?

    Scorie sidérurgique peut-être mais la couleur rouille n’est pas habituelle pour ce type de matériau. Résidu de combustion ? J’ai l’impression qu’il y a quelques bulles mais ce n’est pas net sur la photo. Il doit bien y avoir un peu de fer mais je ne vois pas comment l’extraire par une méthode simple. 1200 degrés d’accord mais en milieu réducteur sinon on ne décomposera pas les oxydes.
  14. Bonjour à tous et désolé pour mon manque de réactivité. Permettez-moi quand même de contester l’identification du premier caillou. Il s’agit certainement d’un résidu industriel mais compte tenu du contexte, je pense plutôt à un résidu de l’industrie verrière qui est longtemps restée la principale activité du secteur Andrézieux/ Veauche/St Just sur Loire bien plus que la métallurgie. Ça ne ressemble pas à un laitier de haut-fourneau ou d’aciérie actuels. Les scories montrées par Gryph58 sont anciennes et ont été trouvées très loin d’ici, du côté de Nevers où il y avait une importante activité sidérurgique au charbon de bois. C’est juste une question de vocabulaire mais les fonderies ne produisent pas de laitiers. Le mot laitier dans le sens de résidu est un terme de sidérurgistes.
  15. Ce n’est pas la première fois qu’on retrouve ce genre d’objet dans un endroit incongru. Tant qu’on n’aura pas retrouvé celui ou celle qui l’a abandonné, on ne comprendra pas.
×